« old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Dim 15 Aoû - 8:13


« old stories and new person »
Ella G. Summers & Dean winchester
.


c. timo&crystalchain
Ellington, cette petite ville d'environ mille habitants, cette petite ville paumée au milieu de nulle part, cette ville où il se passait tant de choses sans que personne ne puisse savoir de quoi il s'agissait, les trois quarts des gens qui arpentaient les rues calmes et paisibles de la ville ignorait même qu'il se passait quelque chose de suspect dans le coin, en même temps, qui serait assez fou pour penser que Lucifer était dans cette ville, prêt à faire exploser l'apocalypse sur terre ? Personne, si ce n'est la minorité dont nous faisions partit, nous autres les chasseurs. On savait que les rues d'Ellington n'avaient rien de calme et paisible, mais qu'au contraire, il fallait faire attention à chaque fois que nous faisons un pas, parce qu'on sait très bien ce qui se cache dans l'ombre. Nous avions était élevé en sachant nous méfier de tout comme de la peste, nous avions appris à nous battre contre des choses que personne ne pensait être réelles, nous les combattions, on pouvait presque dire que c'était notre métier, chasser les créatures surnaturelles pour s'assurer de la sécurité d'autrui, c'était presque un noble but, on aidait les gens, du moins en principe, parce que ces derniers temps, je dois avouer ne pas avoir l'impression d'aider grand monde, bien au contraire. J'avais voulu sauver mon frère et j'avais provoqué l'apocalypse, il avait voulu me venger et avait ainsi achevé mon travail ! Il fallait donc le dire, ce n'était certainement pas comme ça qu'on allait sauvé des vies ! D'autant plus que l'apocalypse semblait bien loin de nous, ça faisait bien trois mois, peut être quatre, peut être plus, à force on oublierait presque le temps qu'on avait passé dans cette ville, combien de fois nous avions emprunté cette rue, combien de fois nous nous étions rendu dans tel ou tel endroit. Oui, ça faisait certainement trop longtemps que nous étions dans cette ville, contrairement à nos autres chasses, celle ci s'étalait sur la durée et les choses n'avançaient plus du tout, pas de chasse à l'horizon, alors il fallait bien passer notre temps à autre chose et c'était devenu un peu comme si nous étions installés dans cette ville presque comme des gens normaux, insistons bien sur le presque, disons que nous nous étions intéressés à d'autres choses qu'à la chasse, maintenant nous avions des amis, des connaissances, des ennemis, des gens qu'on aimait bien, d'autres qu'on ne pouvait pas encadrer, et au milieu de tout ses gens nous avions tout les deux une personne qui avait presque changé notre vie, une femme. Moi j'avais Jaelyn et je devais bien avouer que je préférais passer du temps avec elle plutôt qu'à chercher des indices sur cette fichue apocalypse ! J'étais tombé amoureux de cette Jaelyn et j'aurais beau le dire des millions de fois, ça me ferait encore bizarre de truc pareil ! Je l'aimais et nous étions sans doute ce qu'on pouvait qualifier de couple même si en ce moment entre elle et moi c‘était un peu compliqué, il s‘était passé des choses qui nous avaient séparés, par ma faute et puis même si elle avait envie qu‘on prenne un nouveau départ, il n‘empêche que les choses restaient compliquées car la belle Jaelyn restait distante, sans doute parce qu‘elle avait peur que je m‘égard à nouveau, mais je n‘avais pas l‘intention de recommencer à faire le con, j‘étais sage maintenant ! Niveau changement Sam lui avait été encore plus loin, vu qu'il m'avait appris quelques temps auparavant, qu'il allait être papa, dans ses conditions, c'était sûr que l'apocalypse me semblait être très loin, d'autant plus que ça faisait un moment que je n'avais pas eu de nouvelles des autres gros emmerdeurs d'anges, conclusion, la meilleure chose que j'avais à faire et sous les conseil d'un ange justement, ça restait encore, de faire en sorte de rester en vie, au moins jusqu'à ce qu'ils viennent me dire qu'il était temps de faire je ne sais quoi pour vaincre Lucifer, parce que pour le moment je savais que c'était à moi de le vaincre – Je remercierais jamais assez les anges pour m'avoir offert une telle chance ! - mais, je me doutais bien que le petit couteau de Ruby ne servirait pas franchement à grand chose contre Lucifer, alors je n'avais aucune idée de comment faire … Dans ses conditions, il fallait bien trouver de quoi s'occuper pour passer le temps, du coup, j'avais profiter d'Ellington pour me construire une vie sociale ! C'était presque bizarre ça aussi ! Enfin bref, il fallait aussi malgré tout, pensé à notre « métier » et dernièrement, il se passait un truc bizarre à Ellington, un esprit vengeur sans doute, j’avais correctement fait mes recherches et j’avais retrouvé quel cadavre il fallait que j’aille cramer.

C'était une bonne occasion pour se remettre à chasser un peu, ce qui ne pouvait pas me faire de mal, je n'avais plus rencontrer de démon ou de créatures à la con depuis un petit moment, en fait, le dernier démon que j’avais rencontré c’était l’autre enfoiré de Belzébuth, celui qui m’avait envoyé à l’hôpital, certes je l’avais bien mérité, parce que je m’étais énervé alors que je savais que je n’avais aucune chance, mais il m’avais provoqué ce con alors forcément, j’avais pas pu garder mon self control ! Et puis tout ça ne serait pas arrivé si l’autre pute d’Anazelle m’avait pas envoyé dans le cimetière, une nouvelle fois, merci les anges pour vos services toujours très utiles et dont on ne se lasse pas ! Et juste avant Belzébuth, j'avais sauvé la vie de Jaelyn dans la cabane toute pourrie à la frontière de la ville, parce qu’elle servait d’otage à un démon, et j'avais sans doute commencé à perdre la main, parce que je n'avais même pas réussit à me débarrasser de cette grosse pute ni de Belzébuth d’ailleurs , enfin ce qui importait le plus dans cette soirée, c'était que Jaelyn était encore vivante, et accessoirement, je l'étais aussi alors je n'avais pas vraiment de raison de me reprocher de n'avoir pas pus tuer ce démon, de toute évidence, elle était hautement placée dans la hiérarchie des démons tout comme Belzébuth, alors déjà être encore en vie , c'était pas si mal, enfin, remarquez, elle a dit elle même qu'elle ne pouvait pas me tuer, alors au final allez savoir si c'était vraiment une chance que je sois encore en vie à l'heure actuelle, bref, ce n'est pas vraiment le sujet, revenons à nos moutons et surtout à notre esprit qu’il fallait faire cramer.

Bref, le coffre de l'impala chargé en armes, j'étais partis en direction du cimetière, qui n'était pas très loin du motel dans lequel nous logions, en même temps vu la taille de la ville, rien n'était vraiment éloigné du motel, cette ville était vraiment petite et il n y avait rien d'intéressant dedans, c'était vraiment une ville affreuse, heureusement qu'il y avait un bar et que dans ce bar il y avait ma belle Jaelyn, sinon, ça aurait été la ville la plus pourrie des états unis dans laquelle j'aurais mis les pieds ! Enfin bon, en à peine cinq minutes j'étais arrivé au cimetière et c'est après m'être équipés du matériel nécessaire à la profanation de tombe en pleine nuit, c’est-à-dire lampe torche, essence, briquet et pelle et quand même un fusil chargé de sel et le couteau de Ruby dans la poche de ma veste parce qu’on est jamais trop prudent les amis et qu’on sait pas ce qui peut nous tomber sur le coin du nez ! Enfin bref, j’avais commencé à m’avancer dans le cimetière qui me rappeler avec rancœur ma rencontre avec Belzébuth, je naviguais entre les tombes cherchant celle qui m’intéressait quand soudain je sentis comme une présence derrière moi, je me retournait brusquement éclairant la fameuse présence avec ma lampe, peut être que j’avais eu un petit coup de flippe en pensant qu’il pouvait s’agir de mon ami Belzébuth mais non, effectivement je connaissais la personne qui était là face à moi, mais j’avais moins de soucis à me faire que si ça avait été l’autre con.

« Ella …? Enfin, si on peut dire ça comme ça … Qu’est-ce que tu fais ici ? »

Le problème d’Ella que j’avais cru m’apercevoir qu’il ne s’agissait pas de la Ella que j’ai connu et avec qui j’avais partagé une nuit il y a déjà fort longtemps, en effet la dernière fois que je l’ai vu elle électrocuté des démons, qu’on pourrait alors qualifier comme ses confrères car en effet la Ella que j’avais connue n’était plus que l’hôte d’un démon bien étrange qui se débarrasser des autres démons ce qui était tout de même carrément bizarre, enfin la revoir ici dans ce cimetière c’était quand même peut être l’occasion d’avoir les explications que je n’avais pas eue la fois précédente même si ça venait me couper en plein dans mon boulot, quoi qu’on peut toujours discuter en cramant des macchabées ça dépend un peu l’atmosphère après tout …

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Dim 15 Aoû - 19:19

Ardat-Lilli. Que disait-on sur moi ? Par curiosité, je m’étais rendu dans une librairie, une assez grande et reconnue pour ses nombreux ouvrages touchant mile et un sujet. Effectivement, curieuse, la démone souhaitait savoir ce que les livres disaient sur elle. Après tout, elle n’avait rien à faire aujourd’hui. Cela faisait au moins trois jours que personnes ne l’avaient poursuivis. Si elle était furieuse quant elle se faisait poursuivre par des démons à chaque dix minutes, elle n’en était pas contente si c’était le contraire. Effectivement, la vie de son hôte était ennuyante. Modélisme, séances photos, ce genre de choses que les top-modèles faisaient banalement. Mais moi dans tout ça ? Je m’ennuyais terriblement. J’avais promis a cette putain d’humaine que je ne ferais pas trop de choses qui pourrait la mettre dans la merde – comme par exemple quitté cette ville de merde et partir m’amuser dans les caraïbes – mais voilà, j’avais promis à cette poufiasse que j’allais protéger sa famille des démons, et donc, elle me laissait se servir de son corps. La seule chose avantageuse c’était le joli corps de la demoiselle. Pas trop grand, ni trop petit : un bon mètre soixante cinq, six….ou sept – enfin deux, trois ou même quatre centimètres de plus ou de moins, ça change très peu, non ? Une silhouette fine et gracieuse, des hanches et donc des courbes divines. Poitrine bien relevé et gonflé, s’en était presque à se demander si la top-modèle ne s’était pas fait refaire les seins à l’aide chirurgie. Mais j’accordais très peu d’importance à ce détail et je n’allais pas perdre mon temps à essayer de chercher un quelconque souvenir sur ce sujet dans la tête si désordonnée de cette blondasse. Ainsi donc, comme je le disais, mon seul avantage, c’était que cette belle top-modèle était un splendide bout de chair ravissante. Elle attirait tout dans ses filets…Enfin...Je les attirais, mais disons que le corps de mon hôte y était pour beaucoup. Elle avait de la chance, je ne m’attaquais généralement qu’aux innocents qui allaient se marier, et encore, cette garce me privait souvent de mes envies. Heureusement, à Ellington, je pouvais m’amuser comme je veux…Que ça soit avec des chasseurs, des démons qui me courraient après, ou bien des anges, bref, j’avais de tout. Tout pour rassasié mes envies de tuer des victimes. Car oui, mine de rien, même avec eux, je ne faisais que m’amuser, jouer avec eux, je les torturais peut-être…mais ils ressortaient tous volontairement vivant. Et oh combien de fois mon hôte s’était-elle plaint de mes envies meurtrières ? Au moins, un milliard de fois. Elle avait beau avoir un beau cul, elle était chiante. De la tête au pied, c’était une vraie pétasse chiante. Toujours là à lui demander d’arrêter, d’épargner telle personne, etc. Au début, c’était amusant, avouons-le, elle criait dans ma tête d’arrêter, me suppliait, elle me faisait presque penser à mes victimes. Mais elle a commencé à vouloir reprendre le contrôle lorsque j’essayais de tuer des gens, et ainsi donc, je ne pouvais jamais finir les choses correctement. J’avais beau la menacer, elle était coriace la petite conne. Mais bon, je m’y faisais. Et puis ne crachons pas sur cette si belle opportunité de posséder un hôte aussi splendide – même si très chiante – ce n’était pas tous les jours après tout qu’on avait cette chance. Quand je voyais les hôtes choisis par les démons qui étaient à mes trousses, je trouvais qu’ils n’avaient pas eu autant de chance que moi…Quoique ça devait être la mal poisse spéciale « Ella G. Summers » car elle avait sortit/couché qu’avec très peu de gars mignons. Effectivement, ce ne sont pas les coups d’un soir qui manquent, au contraire, mais de bels hommes. Je m’amusais – moi et mon esprit pervers – à regarder ses souvenirs qu’elle avait sur ses anciennes relations. Bref, délectable à regarder, surtout pour certains. Notez bien ce cher chasseur Dean Winchester ! Qui aurait cru que je serais tombé sur une hôte qui avait couché avec un des frères Winchester ? Personne, bien évidemment, s’en était vraiment hilarant. C’était dommage d’ailleurs qu’il ait décidé de se caser, elle aurait tant voulu jouer un petit peu avec lui… Mais disons qu’elle avait plutôt fait une mauvaise entrée…non qu’il la détestait forcément…mais elle avait tués quelques démons – qui étaient à ses trousses notez bien – devant ces yeux, alors… Oui voilà, disons, qu’elle ne pouvait plus le manipuler comme avant. Triste sort, n’est-ce pas ? Oui, on pouvait dire ça.

Mais peu importe. Je me rendis donc à la bibliothèque municipale se situant peut-être à une dizaine de minutes de marche d’un cimetière mais à la fois d’une des plus grosses églises de la ville. Une fois à la bibliothèque, je demandai d’un sourire faussement gentil, s’ils avaient des livres sur Ardat-Lili. La bibliothécaire me demanda qui pouvait bien être cette « Ardat-Lili » et qu’avec un nom pareil c’était normal que personne ne connaisse… Sur le coup, j’eus presque envie de le mettre mes deux doigts dans le nez, de commencer à électrocuter sa tête, lui arracher les globes oculaires un a un et l’obliger à les avaler, puis ensuite l’électrocuter pour en faire un bon rôti à donner au chien de l’enfer…Mais malheureusement, une trentaine de personne veillait en ce moment à la bibliothèque et ce n’était donc pas – comme vous l’avez certainement compris – le moment idéal pour se lancer dans un meurtre. Je me contentai donc de sourire une fois de plus à cette grosse conasse, et je me dirigeai moi-même vers les grandes étagères de livres, et je commençai à prendre les plus grands livres sur le satanisme… Je découvris donc dans l’index d’entre eux, un nom qui m’était familier ; le mien. Sans hésiter, de mon index, je suivis les petits points qui m’indiquèrent ensuite le numéro de la page ; 539. Je fis donc défiler les pages avant d’arriver à la fameuse page et je n’eus qu’un très bref paragraphe à lire.

« Ardat-lilī est une démone mésopotamienne. La Lilith biblique tiendrait d’elle quelques unes de ses caractéristiques. Elle est souvent assimilée avec Lilīth, dont il faut la distinguer. Ardat-lilī est une sorte de succube, parfois décrite comme prenant l'apparence d'une louve à queue de serpent. Démone liée au vent et à la foudre, elle est supposée avoir la capacité de voler, et de s'introduire dans les maisons par les fenêtres et ensuite d’électrocuter ses victimes. Elle est présentée comme ayant un appétit sexuel insatiable. Elle s'en prend aux hommes, dont elle tente de faire ses conjoints, ou bien qu'elle empêche de se marier. Elle a un aspect séducteur très prononcé. Ardat-lilī agresse également les jeunes filles en âge de se marier. Ardat-lilī est en effet souvent décrite comme le spectre d'une jeune fille morte avant de se marier, ce qui explique sa volonté d'empêcher les mortels de se marier. »

« Une louve à queue de serpent ? Bah oui, traitez-moi de porc à corps de grosse vache constipée tant que vous y êtes, connards ! »

Je plaçai ma main et crame ce livre des plus idiots à mon gout. Non, mais un si court paragraphe pour une démone de mon calibre ? Je n’en revenais pas. Puis, ils n’avaient même pas raison sur toute la ligne. Ce que les humains pouvaient être de gros menteurs et de très grands imbéciles. Et c’était les démons les vilains menteurs après dans l’histoire. Quelle audace ils avaient ne plus ces humains d’oser nous traiter de la sorte. Je pris donc mes clics et mes clacs, mais soudainement, avec toute la poussière qui se trouvait dans ces lieux, j’éternuai… Vous vous doutez que la bibliothèque est bien le dernier lieu dans lequel on pouvait éternuer, hein ? Tous ces fichus humains se retournèrent vers moi et me dirent tous « chut »… Je me fis donc un plaisir de leur crier haut et fort d’allez de se faire foutre avant de sortir de la bibliothèque et de m’éclater de rire sadiquement comme une gamine possédée par un démon. Ce que je pouvais être malpolie des fois, me disais-je. Bref, en m’avançant un peu, quittant la bibliothèque, je sentis immédiatement une odeur qui m’était familière…Et oui par n’importe quelle odeur, ça non… Elle reconnaissait cette odeur… C’était celle de Dean Winchester. Rien qu’à ce nom, je me permis de sourire. Ma soirée semblait s’annoncer si nulle, et je retrouvais déjà la pêche ; j’allais pouvoir m’amuser ce soir avec le plus beau des chasseurs. En bonne démone, j’arrivai dans les lieux en un rien de temps, et je me plaçai derrière Dean. Il se retourna alors, et je vis un petit peu de peur disparaître peu à peu lorsqu’il me reconnut. Dean Winchester était un peureux maintenant ? Mais quelle surprise ! Je m’avançais donc vers-lui, habillé de cette robe noir extrêmement courte et décolleté, et de cette petite veste en cuir courte.

« Dean ? Tu sembles avoir peur ! Mais que se passe-t-il avec notre Deanounet ? » Je vis ensuite son bras, et je me commençai à rire doucement, ne voulant pas trop le vexer. « Oulah… On ne t’a pas raté, mon pauvre chéri. Allez dis à Ella, qui a osé faire ça à Deanounet ? » Dis-je finalement en lui tapotant la joue comme s’il était un enfant.
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Lun 16 Aoû - 2:03


« old stories and new person »
Ella G. Summers & Dean winchester
.


c. timo&mydearhearn
La nuit était sombre et fraiche, presque froide, Ellington avait tendance à ne pas être une ville subissant les normales de saisons au contraire ! Alors que l’été débutait, à Ellington, il faisait souvent froid, une température n’étant pas sans rappeler la froideur de la mort mais au moins, bien différente de la chaleur de l’enfer qui pourtant semblait peu à peu s’installer dans la petite ville, de toute évidence, le processus de l’apocalypse était long à mettre en place et malgré le vent parfois glacial au point de faire frissonner les habitants de la ville, rien ne semblait annoncer son imminente arrivée, tant mieux pour nous, plus le combat était loin, plus on avait le temps de s’y préparer ou juste de se poser quelques temps afin d’oublier toute ses choses compliquées qui font nos vies, bien qu’au fond, les histoires de couples soient bien plus compliquées que les histoires d’esprits et de monstres ! Il y avait eu un temps où les choses étaient faciles, cette époque où Sam et moi courrions après notre père, qui était bel et bien vivant, cette époque où l’ombre menaçante d’un certain démon était encore loin de nous, cette époque où nous n’avions que quelques créatures et esprits à combattre, l’enfer était bien loin de nous avec ses démons et toute cette merde qu’ils ont attiré sur nos tristes et misérables vie. Cette époque était révolue depuis l’entrée en scène d’Azazel, il avait pris la vie de notre père, deux fois, mais la première fois, avant même que nos parents ne soient mariés, notre mère avait quasiment vendu l’humanité de Sam - Sans le savoir - pour lui sauver la vie, la seconde fois, il avait vendu sa propre vie pour sauver la mienne, choix que j’avais était contrains d’accepter à contre cœur jusqu’au jour où je me suis rendu compte que parfois, quand les choses sont désespérées, la meilleure chose à faire c’est peut être, en effet, un pacte et je l’avais fait aussi pour sauver la vie de Sam et à ce moment, les desseins des démons et même du paradis étaient enfin sur le point d’être réalisés, ils avaient comptés sur mon père pour briser leur premier sceau à la con, mais il était fort et inflexible, jamais il n’avait craqué sous la torture, alors que moi pauvre minable, j’avais vite cédé, ils avaient bien fait de m’envoyer en enfer, car ils savaient sans doute que j’étais le plus faible des Winchester, pathétique homme qui se prend parfois pour un héros mais qui ne vaut pas mieux qu’un autre, bien au contraire. Je savais cacher mes faiblesses et toutes les choses qui s’étaient glissées en moi avec mon retour sur terre, ma culpabilité grandissante, cette sensation de n’être qu’un moins que rien et tout un tas d’autres trucs suffisamment forts pour donner le cafard à n’importe qui et tous ses maux détruisant peu à peu mon cœur et mon esprit, étaient dissimulé derrière un regard sûr et imperturbable, un sourire léger et décontracter, un humour un peu, voir même beaucoup, pourris, une facilité à draguer les jolies fille et un soit disant courage inflexible ! Mais c’était de la foutaise, des faux semblant pour cacher le vrai Dean derrière un autre peut être un peu mieux, qui sait ? Bref, il n’y avait qu’une personne hormis Sammy, qui avait su voir ce Dean enfoui derrière tout ses faux semblant et cette personne c’était Jaelyn, elle avait vite compris que je souffrais de mes erreurs même si je n’étais pas du genre à l’avouer, et quand j’étais arrivé à Ellington, elle avait était là pour moi, pour m’aider et m’écouter alors qu’on ne se connaissait absolument pas, à ce moment, j’avais tendance à boire un peu trop histoire d’oublier tout ce qui n’allait pas et je n’avais pas compté le nombre de fois où Jaelyn m’avait aidé à rentrer au motel alors que j’étais complètement saoul ! Ça avait été une période assez difficile de ma vie cette arrivée à Ellington ! Et le temps passant les choses s’étaient arrangée, et je m’étais vraiment rapproché de la jolie blonde au point même de tomber amoureux alors que j’avais passé ma vie à lutter contre ce sentiment, parce que j’étais un chasseur, parce que je pouvais pas m’attacher à une femme vu que je passais mon temps sur les routes à risquer ma vie ! Et je ne m’étais jamais laissé tomber vraiment amoureux, jusqu’à Jaelyn alors que c’était encore moins le moment, avec cette foutue apocalypse c’était pas vraiment le temps de se laisser épandre d’une jolie blonde et de ses beaux yeux bleus ! Mais voilà, c’était fait, je l’aimais cette jolie serveuse au teint rougissant au moindre compliment, et pourtant j’étais là à la recherche d’une tombe plutôt que d’être avec elle, c’était presque agaçant, mais vu les erreurs que j’avais commise, je le méritait bien, même si j’avais encore l’espoir que les choses s’arrangent vraiment, après tout, elle avait elle-même demandé à ce qu’on reprenne tout à zéro la dernière fois quand elle est venue me voir à l’hôpital et cette seconde chance qu’elle m’offrais, c’était prés à la saisir, même si au fond de ma tête il y avait toujours cette petite voix qui me disait de cesser de m’accrocher comme ça à elle, que je la méritait pas et qu’elle n’avait pas besoin de moi et de mes problèmes dans sa vie, qu’à mes côtés, elle n’était pas en sécurité, je ne savais pas la faire taire cette misérable petite voix, mais je voulais l’oubliée, parce que je voulais rester avec Jaelyn aussi longtemps que je le pouvais et quand il sera venu le temps d’aller accomplir ma « destinée », je le ferais et notre histoire se terminera laissant à Jaelyn la possibilité de trouver mieux que le misérable chasseur qui aura tant joué avec son cœur, elle trouvera un type mieux, quelqu’un qui pourra lui offrir ce dont elle a besoin, quelqu’un qui saura l’aimer mieux que j’aurais pu le faire et ce pour le restant de ces jours, parce qu’elle le méritait vraiment. Mais pour l’instant, puisque que j’avais le droit à une seconde chance, je n’allais pas la laisser filer et je la saisirais enfin, pour le moment je devais d’abord trouver la tombe et le macchabée que je cherchais afin de détruire un esprit à la con.

J’aurais pu être seul dans ce cimetière, ça m’aurait presque arrangé en fait, la dernière fois que j’avais fais une rencontre ici, j’avais fini à l’hôpital, la gueule bien amochée et un bras cassé qui l’était d’ailleurs toujours mais c’est pas ça qui allait m’arrêter durant ma chasse, enfin bref, en revenant ici, j’avais craint que mon bon ami Belzébuth ne me tombe une nouvelle fois dessus, ouais y a des moments où on peut limite virer parano, mais bon, j’étais pas prés à recroiser sa route à celui là donc c’était normal que je me méfie un peu, d’autant plus qu’il ne fallait pas que je compte sur la fameuse Anazelle pour m’aider parce que tantôt elle me dis que ma mission actuellement et de « survivre » et puis après elle m’envoie sans rien dire face à un démon qu’elle sait bien trop fort pour moi, c’est bien les anges ça, inutiles au possibles et complètement illogique, j’étais vraiment stupide de pouvoir croire en cet ange plus qu’en les autres alors qu’ils m’avaient prouvés bien plus d’une fois à quel point ils n’étaient pas dignes de confiance, mais il y avait eu Castiel qui était sortit du lot, cet ange là, il m’avait aidé, il avait défié ses ordres pour moi et depuis, je n’avais pas eu la moindre nouvelle et la fameuse Anazelle censée le « remplacer » dans la mission Winchester n’était pas prête à dire le traitre mot sur ce qu’il pouvait être arrivé à Castiel ! Comme quoi la Anazelle en fait, elle a jamais rien fait pour que je lui fasse confiance si ce n’est me sire qu’il fallait que je trouve un autre ange, vachement utile comme aide, ça fait un peu genre « moi je peux pas t’aider, demande donc à machine, peut être qu’elle pourra », du coup, je l’avais même pas trouvé son ange ! Enfin bon, les anges n’étaient pas vraiment plus utiles que les démons, Les démons ! En parlant d’eux, voilà que je venais de me retrouvée face à face à Ella, ou plutôt au démon qui avait pris possession de son corps, démone qui soit dit en passant avait l’air de me prendre un peu pour un abrutit là.

« M’appelle pas Deanounet sinon jte renvoie cramer en enfer ! »

Et elle continua en demandant ce qui m’étais arrivé, ha la bonne question ! A son avis, qu’est-ce que ça pouvait être ! Je ne m’étais certainement pas gamellé dans les escaliers ou fait une mauvaise juste à cheval - la joueuse raconte n’importe quoi quand même xD - la réponse était évidente tout de même ! Avant de bien vouloir lui répondre, je reculais d’un pas, pour remettre de l’espace entre elle et moi afin de l’empêcher de me tapoter les joues comme si j’avais été un bambin !

« J’suis tombé sur un de tes collègues, même un de tes supérieurs hiérarchique à mon avis … »

Sur ses mots, je me retournais vers les tombes, toujours déterminé à trouver celle qui m’intéressais, j’avais l’impression que ce n’était pas vraiment nécessaire de me méfier de ce démon et qu’à l’heure actuelle, mon esprit vengeur était bien plus dangereux qu’elle ! Mon expérience m’avait tout de même appris à ne pas faire confiance aux démons alors même si je jugeait qu’elle n’était pas dangereuse, ça ne m’empêchait pas de rester méfiant d’autant plus que je ne savais rien d’elle et que je me posais énormément de questions sur son cas …

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Jeu 19 Aoû - 15:41


« old stories and new person »
Ella G. Summers & Dean winchester
.


c. monrose_fan&moodswingers
Oh, le pauvre petit Deanouninouninet. Il semblait si méfiant à mon égard. Le faisais-je transpirer ? Avait-il peur de moi ? Moi qui m’étais tant montré gentille la dernière fois face à lui. Comment pouvait-il encore douter de ma si grande gentillesse ? Que dîtes-vous ? Mon statut de démone ? Ah oui, pas idiot. Mais quand même ! Je m’étais montré « si » adorable face à lui, je m’attendais à un tant soi peu de confiance, ou tout du moins, un peu plus qu’avec son petit frère cadet insolant – Samuel Winchester – et je ne semblais pas avoir ce que je méritais pour tout dire. Et puis voilà, aux simples mots que je lui avais balancés, il s’exclama de sa voix rauque, comme s’il pouvait me faire peur, m’intimider. La bonne blague. Lui, m’envoyer cramer en enfer ? Et avec quoi ? Ce misérable couteau de cette poufiasse de Ruby ? Je vous en prie. Je pourrais lui lui faire échapper de sa main qu’avec une petite lamelle de foudre. Alors vous continuez réellement de penser qu’il allait pouvoir prendre le dessus sur une démone ? Alors qu’il avait un bras dont il ne pouvait même pas se servir. C’était ridicule. Il n’aurait même pas dût se montrer ici, comment pouvait-il espérer survivre ? Il était si têtu, si courageux … peut-être un peu trop même. Il se pensait invincible ? Il ne l’était pas du tout. Au contraire, j’aurais pu en finir rapidement avec lui, surtout dans son état. Et donc, je ne comprenais pas sa décision. Venir dans un tel endroit, sérieusement ? Glauque, tranquille, personne n’y venait la nuit… N’est-ce pas le meilleur repère pour ces démons, ces esprits et toutes autres créatures dangereuses pour lui ? Et lui, ce brave Dean Winchester, un bras en moins – enfin façon de parler - , trouvait quand même le courage de venir ici et donc se faire tabasser de nouveau ? Oh, mais quel homme ! … Hm, non. Ça ne le rendait juste tout autant idiot que les autres humains – qui pourtant eux ne connaissait même pas les risques et les dangers. Doux lucifer (bah oui XD), une chance qu’il avait une belle gueule, sinon à quoi servirait-il ? Pas en grand-chose si vous voulez mon avis. Mais bon passons. Il m’expliqua comment tout cela s’était passé – mais j’avais déjà ma propre idée – et me dit donc qu’il était tombé sur un de mes supérieurs – un démon, je n’étais donc pas réellement en tord. Je roulai immédiatement les yeux alors quand il dit « supérieur », ce qui sous-entendait que j’étais probablement plus faible que ce démon. Supérieur hiérarchique, avait-il ajouté oui. Car bon, s’il pouvait me surpasser, ce n’était quand dans la stupide hiérarchie de l’enfer. Trop confidente, vous dîtes ? Peut-être bien… Mais, ma foi, cela me fait un point commun avec mon interlocuteur qu’était Dean, non ? Et c’était déjà mieux ça que de sous-estimer. Mais peu importe.

Il se retourna, me montrant son dos – comme s’il était plus beau, pff – et tout ça me rappela étrangement son frère la première fois qu’on s’était rencontré. Comme quoi c’était un truc de famille, un truc de Winchester ! Que c’était rigolo. Je tournai les yeux, puis jeta mon regard avide vers le ciel, me demandant tiens subitement si les anges le surveillaient de temps en temps. Ils auraient au moins pu l’aider face à ce démon qui ne l’avait pas manqué. Et c’était les démons après les méchants dans l’histoire. Han, la bonne blague. Tout cela m’étouffait. Ces ragots sur les anges comme étant les bons hommes blancs et purs. S’il y avait bien des gens malsains dans l’univers, c’était bien eux, pas nous. Après tout, nous les démons, n’étions pas si différents des humains. Combien d’humains s’étaient déjà retrouvés en prison pour avoir tué quelqu’un volontairement ? Les guerres, les bombes atomiques. C’était les humains. Et ça avait fait bien des morts, non ? Mais bien sûr, on était les coupables. Et les anges qui avaient la possibilité d’arrêter tout ça, mais n’avait fait que regarder car ils étaient trop paresseux, eux, étaient les héros, bien évidemment. Tout cela me donnait envie de dégueuler, et alors, que je voyais ce cher Dean avancé peu à peu, comme à la recherche de quelque chose, je commençai à me précipiter vers lui ; après tout, je ne souhaitais pas rester là, plantée au milieu d’un cimetière, et c’était tout à fait logique, non ? M’intriguant un peu sur ce qu’il pouvait chercher – quoique j’avais bien mon idée, après tout un chasseur ça ne venait pas jouer aux cartes dans un cimetière – mais rien n’était mieux qu’une réponse sorti de la bouche de la personne en question. Car, avouons-le, je pouvais très bien me tromper. Toutefois, en bonne démone, j’avais quand même mieux à lui dire. Réfléchissez-y, franchement, demandez ce qu’il faisait ici, ce n’était pas réellement mon genre. Je souhaitais largement plus m’amuser avec lui en lui lançant des pics, en le faisant douter, que de commencer à le suivre partout dans ce cimetière et rester muette et calme en attendant qu’il trouve ce qu’il cherchait tant.

« Oh, Dean ! J’ai la grande chance d’avoir ta confiance ? Tu me tournes le dos… Mais, je pourrais très bien t’électrocuter. C’est si familier pour un démon de s’attaquer aux gens lorsqu’ils ont le dos tourné… » Dis-je.

Je commençai immédiatement à créer un petit peu d’électricité dans ma palme de main. Je voulais créer ce petit bruissement, ces lamelles de foudres s’entre claquer dans la palme de ma main ainsi donc créer un son strident et agressant. J’espérais – pour tout vous avouer – lui faire peur. Après tout, sans son bras, il était si vulnérable, il ne pouvait rien faire, même pas se protéger. Je pourrais le faire valser avec ma foudre dès qu’il essaierait de sortir son couteau. Non, sincèrement, j’avais clairement l’avantage aujourd’hui. Alors que je le voyais s’apprêter à se retourner, j’arrêtai immédiatement, et roulai les yeux. Puis, baissa mon regard vers ma main, et je commençai à me regarder les ongles. Comme si j’étais pure et innocente et que je n’avais absolument rien fais. Oh la coquine, non ? Je me délectai déjà d’avance. C’était si amusant. Je levai de nouveau mon regard de chien battu vers Dean, et je voyais bien qu’il semblait furieux. Je roulai donc les yeux, en soupirant.

« Roh, je rigolai. Pas de quoi faire cette tête. Jamais je n’oserai abîmer une aussi belle gueule ! »
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Dim 10 Oct - 7:36


« old stories and new person »
Ella G. Summers & Dean winchester
.


c. cherryblossom.&foreign-origin
Ella, une vieille histoire datant d’avant Jaelyn, une histoire d’un soir avec une mannequin qui plus est, c’était le genre de nuit dont n’importe quel homme pourrait rêver ! Une seule nuit et pourtant je suis sûr qu’il y aurait pu en avoir d’autre, sans fouloir faire de mauvais jeu de mot, entre Ella et moi, le courant passait bien ! Mais, je m’étais attaché à Jaelyn, et c’était avec elle que je voulais rester donc envisager une autre potentielle nuit avec la belle Ella, c’était impossible, d’autant plus que la ravissante femme qu’elle était, n’était plus vraiment elle-même car possédée par une salope tout droit venue de l’enfer, une démone assez particulière, car en plus d’avoir des dons assez spéciaux, elle s’en servait pour abattre, des démons ! Vous avouerez que c’est pas franchement normal, je dirais même que c’est carrément loufoque et incompréhensible mais que voulez vous ? On peut trouver un avantage dans la nature des démons c’est qu’ils sont tous plus imprévisibles les uns que les autres et que quoi qu’il arrive, ils pourront toujours nous surprendre ! Le fait que cette démone ne semble pas vraiment dans un clan bien précis, ne faisait pas vraiment d’elle une ennemie, bien qu’un démon par définition, ce soit un ennemie, quoi qu’il en soit, j’avais pas franchement envie de la planter et ainsi, tuer la démone mais aussi l’hôte qu’était Ella, ensuite l’exorciser, je voulais bien, mais j’avais pas envie de me retrouver électrocuter pour la seconde fois de ma vie alors le plus sage était de lui foutre la paix, d’autant plus qu’elle me foutait elle-même la paix alors pas de soucis avec cette démone là en principe. En plus ces derniers temps les démons, j’en avais ma claque, raz le bol sérieux, et puis, ceux qui me soulaient encore plus c’était les anges, ces espèces d’abrutis inutiles et con comme des manches à balais, vraiment plus envie d’avoir affaire avec un démon ou un ange et encore moins à un démon qu’un ange m’enverrais voir, la prochaine fois, je passerais mon tour et ils iront se faire foutre ses enfoirés d’emplumés, moi maintenant j’en ai raz le fion de leur conneries à ceux là, plus ça allait plus ils montraient à quel point ils étaient chiants et inutiles, à par foutre la merde - pire que les démons d’ailleurs - franchement ils ne servaient pas à grand-chose et je préférais amplement vivre ma petite vie tranquillement à Ellington - bien qu’ailleurs ça aurait été mieux - plutôt que de chercher en vain à les aider pour qu’après on me dise que je cherche pas au bon endroit et que je me tourne les pouces ! C’est l’hôpital qui se fout de la charité ! Eux, c’est clair qu’ils sont pas abonnés aux trente-cinq heures ! Ils apparaissent une fois de temps en temps avec leur regard supérieur et leur blabla incompréhensible pour nous dire des choses qui ne nous font absolument pas avancer, ils pourraient bien se pointer pour nous donner la recette du crumble aux pommes que le résultat seraient le même, quoi qu’au moins on aurait la possibilité de faire un crumble ce qui quand même et vachement utile en temps d’apocalypse enfin toujours plus que des « ho vous glandez rien » ! Nan décidément les anges, je pouvais encore moins les encadrer qu’avant depuis que l’autre salope m’avais envoyé me faire péter la gueule par Belzébuth, autant me dire « vas y suicide toi » ça aurait été plus vite hein ! Connasse de merde ! J’avais plutôt intérêt à rester loin de leurs histoire d’apocalypse au moins jusqu’à temps qu’ils se décident à bouger ces cons là, parce que déjà jsuis soit disant celui qui doit aller le faire casser la gueule par Lucifer parce que c’est écrit on sait pas trop où et c’est comme ça j’ai pas le choix les anges en ont décidé ainsi et si en plus ils glandent rien et ils se contentent de regarder depuis leur paradis de merde avec leurs pop-corn comme s’il s’agissait du tout dernier Spielberg, c’était même pas la peine, ils vont eux aussi se bouger le derche parce que pour l’instant moi, jme bouge plus pour leurs beaux yeux de sales cons, et je me contente d’essayer de retrouver Jaelyn et notre histoire que j’ai foutue en l’air, et aussi d’aller déterrer des cadavres au beau milieu de la nuit pour les faire flamber ! J’aurais peut être du prendre les chamallow et une guitare ça pourrait faire un parfait feu de camps ! Fin bref, buter un esprit à la con, ça me semblait toujours plus utile que de chercher à stopper une apocalypse tout seul comme un glandu !

Pendant ma recherche au cadavre, j’avais eu le droit à de la visite surprise, le fameux démon possédant le corps d’Ella, qu’on va appeler Ella pour se faciliter la vie, elle était sans doute puissante dans son genre mais au point où j’en étais, j’avais plus confiance en elle qu’en un quelconque ange alors bon, je pouvais aisément lui tourner le dos sans avoir vraiment à m’en inquiéter et ce même si madame faisait mumuse avec son électricité, j’avais légèrement tourné la tête vers elle après sa réplique histoire de la voir pour pouvoir lui répondre, et elle me faisait son petit regard de fille innocente qui allait si bien à Ella mais un peu moins à la démone, qu’est-ce qu’elle voulait que je lui dise, non en effet je lui faisais presque confiance, parce qu’au point où j’en étais ces derniers temps, c’était la meilleure chose que je puisse faire, j’eu un léger soupire suite à sa seconde réplique, ouf, je pouvais m’estimer heureux que mes parents aient assuré lorsqu’ils m’ont transmis leurs gênes, si mon physique pouvait m’aider à ne pas me faire buter par n’importe quelle démone qui passerait dans le coin ! Apparemment, j’avais plus de chances avec les démones qu’avec les démons !

« Ho crois moi, je te fais plus confiance à toi qu’à n’importe quel connard d’ange, au moins toi t’es franche, tu dis clairement que tu pourrais facilement me péter la gueule, j’aurais pas de mauvaise surprise comme ça ! Ha et merci pour le compliment … »

Sur ce, je me retournais de nouveau, lui tournant à nouveau le dos, au pire elle n’avait pas l’air décidé à me tuer ce soir, une chance pour moi, j’allais pouvoir continuer de chercher ce pourquoi j’étais venu dans ce cimetière, j’avais aucune idée d’où elle pouvait ce trouver cette maudite tombe, où enterre t’on les femmes au foyer qui se sont faite assassiner par la maitresse de leur mari ? Car c’était le cas de cette pauvre femme qui revenait maintenant d’entre les morts pour obtenir vengeance ! Elle avait pas totalement tord cette femme quand même, déjà qu’elle se faisait tromper par son mari et qu’elle menait une vie sans doute monotone de femme au foyer qui s’occuper des gosses entre la lessive et le ménage, voilà qu’elle se fait buter par la maitresse de son mari, la pauvre femme. Je me retournais à nouveau vers Ella, l’éclairant avec ma lampe de poche.

« Dis, tu voudrais pas te rendre utile ? Ça me blase de chercher alors fait moi signe si tu trouve la tombe d’une certaine Katherine Hubert … jsuis sûr qu’il doit y avoir un bel épitaphe du genre ‘épouse bien aimée assassinée par la maitresse de son mari’ »

C’était quasiment sûr que sur la tombe il y aurait écrit « épouse bien aimée », genre de truc trop hypocrite du soit disant mari qui aimait sa femme mais qui la trompait avec une autre, ha la la c’est beau quand même l’amour ! Enfin bon, pour demander de l’aide à une démone il fallait quand même que ma commotion cérébrale m’ait correctement bien abîmé là ! J’en avais par de chercher à travers les tombes du cimetière d’Ellington, il a beau être plutôt petit, y a quand même pas mal de morts là dedans et puis, si Ella pouvait se rendre utile c’est toujours ça de gagné !

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Dim 10 Oct - 18:18


« old stories and new person »
Ella G. Summers & Dean winchester
.


c. xeverybody_else
Dean avait toujours été mon préféré des deux Winchester. De un, car je pouvais facilement me remémorer les souvenirs qu’Ella – mon hôte – avait eu avec ce bel apollon, mais aussi car il était bien plus ouvert à moi que l’autre abruti de Sammy. D’autant plus que Dean avait quand même l’idée que s’il se débarrassait de moi, il allait aussi se débarrasser de la belle mannequine qu’était Ella et qu’il allait donc tuer une de ses exs par la même occasion. Une torture à laquelle il ne se livra jamais. Je le connaissais bien, malgré le fait qu’on ne s’était pas réellement parlé. Et cette situation m’amusait vraiment. Je trouvais palpitant le fait que Dean soit opposé à un si beau dilemme. Tuer une démone et tuer son ex ou bien laisser vivre une démone qui pourrait tuer des innocents. Une souffrance psychologique que le beau brun essayait de cacher, je supposai. Mais peu importe, ce qui était important, c’est qu’il m’amusait et qu’il semblait partit pour ne pas s’arrêter. Tout le monde le savait – enfin les démons – que Dean avait toujours été le plus faible des deux frères Winchesters, malgré ce qu’il essayait de prouver. Et ainsi donc, j’avais une manœuvre large sur son état psychologique. Je pouvais essayer des magouilles inimaginables… Mais, j’aimais bien sa petite gueule de ‘bad boy’ refoulé et avouons-le sa belle petite paire de fesses. Ainsi donc, j’avais décidé de ne rien lui faire…aujourd’hui. Une démone restait une démone, hein. Je n’allais quand même pas m’aventurer à jurer que jamais je ne lui ferai du mal. Il restait un de mes principaux ennemis en temps normaux ; mais avec Lucifer qui traîne, disons qu’il devenait plutôt un allié intéressant pour la vieille démone. Mais oublions ces petits détails. Je lui avais demandé si j’avais réellement la grande (oui j’avais insisté sur ce mot comme pour insister sur la grandeur de la chose) confiance. Puis pour l’effrayer, pour faire accélérer son cœur, pour le faire transpirer, je l’avais menacé d’un ton amusé, menacé de l’électrocuter. Mais je lui avais bien rapidement sortit que je rigolai (enfin…) et que jamais je n’oserai faire de mal à une aussi belle gueule que lui (oui, enfin, c’est à voir ça aussi). Et il s’exclama sur un ton légèrement colérique – mais non envers ma personne – et commença à dire qu’il me faisait plus confiance à moi qu’à n’importe quel autre ‘connard’ (je ne fais que le citer) d’ange. Que c’est gentil, non ? Il pouvait être si adorable ce Dean Winchester quand il voulait. Cent fois mieux que son frère cadet, l’abruti de Sammy Winchester. Mais peu importe. Je ne fis que sourire à ses répliques, qui avouons-le, me faisait marrer intérieurement. Je le vis ensuite me tourner le dos de nouveau (décidemment, il aimait ça), et je le regardai chercher un peu comme un abruti, et je roulai les yeux face à tant d’incompétence de la part de l’homme qui faisait partit du duo des meilleurs chasseurs. Mais où va le monde, je vous demande. Il se retourna malgré tout vers moi, rapidement, remarquant que je n’avais point bougé d’un poil, et me demanda si je pouvais me rendre utile (oh le manque de respect !) et essayer de trouver la tombe d’une certaine Katherine Hubert (ce que j’en avais à foutre d’elle ?). Mais lorsqu’il ajouta ‘épouse bien aimée assassinée par la maitresse de son mari’, je ne pus m’empêcher de rigoler à haute voix. Toutefois, je m’arrêtai vite sous les regards sérieux et furieux du chasseur. Quoi ?! On traitait les démons comme les pires abominations, mais en réalité, même les humains étaient capables de bien pire. Comme quoi, on a tous du noir et du blanc en nous, humains, démons ou anges. La belle philosophie, non ? Hmm, non pas réellement. Je m’ennuyai à y penser. Je m’exprimai donc ;

« Un chasseur qui demande de l’aide à une démone…Bah oui, c’est vraiment la fin du monde. Qui aurait sut qu’un jour tu oserais demander ça, et que j’oserais accepter. »

Je finis ma phrase, lui lançant un petit clin d’œil. J’avais beau être une démone, Ella n’en était pas moins attirante. Elle avait ces traits splendides et ce corps à en tomber par terre. Si resplendissant que Dean en pourrait presque oublier que derrière cette belle enveloppe de chair se trouvait une horrible salope venu droit de l’enfer. Puis, c’était un peu le même cas pour lui, hein. Son beau minois m’en faisait oublier le fait qu’il était un chasseur et que son but principal était de me tuer. Je le regardai donc s’avancer dans le cimetière, ne me privant pas de regarder son beau fessier par la même occasion. Après tout, je n’allais pas m’empêcher de mater un chasseur pour une fois que celui-ci n’essayait pas de me tuer, hein ? Je le regardai donc s’avancer dans le noir avec sa lampe, et je le trouvais un peu pitoyable à chercher cette stupide morte avec ses pauvres capacités d’humain. Je roulai les yeux, à la garce américaine, et je tournai les talons. Je m’avançai avec grâce vers une tombe. Ladite tombe avait été trouvée par des facultés que seuls les démons possédaient. Et les chasseurs souhaitaient se débarrasser de nous alors qu’on était si utiles ? Décidemment, c’était vraiment tous des idiots ces chasseurs. Heureusement pour certains, ils étaient agréables à regarder. Sinon, je n’aurais pas même compris l’intérêt. Mais peu importe, je fus rapidement devant cette tombe. Je commençai à toussoter doucement. Mais je ne vis aucune réaction chez le chasseur. M’avait-il peut-être pas attendu ? Je recommençai donc à tousser un petit peu plus fort, passant respectueusement ma main sur ma bouche. (Comme quoi même les démones pouvaient être polies !) … Quoique… Je contredis rapidement cette hypothèse, en m’écriant et en lançant même une légère sphère d’électricité contre une tombe quelconque.

« Allo ?! Le beau chasseur est devenu sourd ?! » Je fis une pause de quelques secondes, et je repris d’un ton sarcastique et hautain ; « Tu peux lire sur mes lèvres, si tu veux. » Et un soupire. Je baissai d’ailleurs les yeux vers la tombe. « C’est celle-là la tombe de la pouf que tu cherches, chéri. »

Oh, et oui… Je devenais rapidement colérique moi aussi. Que voulez-vous. Il faut m’écouter quand je parle moi. Il n’avait qu’à être moins concentré. Après tout, quelles étaient les chances qu’il trouve cette tombe avant moi ? Hmm, oui, je crois que vous avez compris. Ce n’était qu’un simple humain, j’avais les sens d’un démon, je savais bien mieux retrouver une morte dans un cimetière que lui. En somme, c’était lui l’idiot, il avait juste à rester proche de moi au lieu d’essayer de faire le malin. Roh, les humains, pensais-je en roulant les yeux. Je redirigeai mes yeux vers la tombe en attendant que le beau brun aux yeux vert émeraude vienne à moi. Je l’attendais, tapotant du pied ; impatiente, un petit peu ? Oui. Mais j’étais une démone. Je n’aimais point qu’on me fasse attende. Le beau chasseur pensait-il que parce que je ne lui voulais aucun mal, il pouvait se la couler douce à mes côtés ? Ce n’était pas me prendre au sérieux, tout cela. Avait-il besoin que je lui rappelle que j’étais quand même nettement supérieure à lui ? Toutefois, je me rappelai qu’il était quand même blessée, et que tout cela pouvait donc expliquer le fait qu’il soit si lent à venir vers la fameuse tombe de cette Katherine Hubert. Le plus vite il y arrivait, le plus vite elle allait pouvoir faire quelque chose d’amusant… Car même vous, vous devez l’avouer, trouvez le tombe d’une pauvre conne qui n’a pas su tuer la maîtresse de son mari avant que celle-ci ne la tue est réellement une activité peu excitante. Une fois Dean à mes côtés, je lui dis d’un ton hautain habituel aux démons qu’il connaissait ;

« Alors, tu essayes de faire cramer avec de nombreux essais ou je te fais cramer cette conne en deux secondes ? » dis-je d’un ton amusé.

Car oui, avouons-le ; brûler une morte grâce à mes pouvoirs, c’était bien plus amusant que de seulement devoir trouver la tombe de celle-ci. Non ? Allez, vous n’allez quand même pas me dire le contraire, chers lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: « old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN   Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 

« old stories and new person » ▬ ELLA&DEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Person Of Interest de JJ Abrams /Jonathan Nolan starring Michael Emerson et Jim Caviezel
» [Jeu vidéo] Deadtime Stories
» certain tribes believe a person loses her soul when a picture is taken
» Bride stories
» Five Have a Puzzling Time and Other Stories
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: RPG :: SFTD 1 - Les archives :: Ellington ; Missouri :: L'Eglise :: Le cimetière-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit