You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Crossroads Fate


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.&SWEET POISON
✾ MA CÉLÉBRITÉ : C. F est une célébrité
✾ MES CRÉDITS : Datura
✾ MON MOI² : Sam & dean
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 15/02/2010
✾ MES MESSAGES : 57

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : trop indiscret
✾ STATUT SOCIAL : idem
✾ SON EMPLOI : emmerder le monde



MessageSujet: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Mar 17 Aoû - 13:41


PHILLIS&SAM - Les petits accords font souvent le grand bonheur de certains
.




Des mois et des mois se sont écoulés depuis le petit entendu entre la démone Hécate et le petit Sammy, si bien qu'un fou optimiste aurait pu croire que la chose était tombée aux oubliettes. Ne sous estimez JAMAIS la mémoire d'un démon ! Perdu et désorienté sans son frère, Sam l'est, plus que jamais rongé par un furieux besoin de vengeance, de prouver qu'il est capable d'être à la hauteur, il a de plus en plus envie de pouvoir prouver sa valeur et de pouvoir montrer que lui aussi est capable de sortir d'Ellington. Un joyeux mélange de colère et d'orgueil, Sammy ce soir ? Hm, sans doute mais ce n'est pas pour déplaire à tout le monde... Hécate, elle, est venue avec une mission, un devoir bien précis et elle compte bien faire flancher Samuel Winchester et bizarrement... ce soir ça lui semble très facile.
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Mer 18 Aoû - 2:53

    Des jours et des jours, peut-être une période qui lui paraissait être aussi longue que des mois. Trop longtemps que Dean avait disparu, envoyé il ne savait où pour combattre il se doutait bien qui sans aucune réelle chance d’en sortir vivant. Obsession qui tourne et retourne dans sa tête, bouffe chacune de ses pensées, le hante, ôtant tout éclat aux potentiels récents événements. Au fond de lui, il savait pertinemment que Dean n’était pas de taille à combattre Lucifer, ni même à tenir bien longtemps face au roi des enfers – oui, n’oubliez pas que Sam est orgueilleux mdrr – et c’est sans doute pour ça qu’il sentait cette brûlante envie, ce furieux besoin de quitter Ellington, partir à tire d’aile, le plus vite possible, le plus loin possible ! Il finirait forcément par retrouver son frère quelque part ! Comme quoi, quand on s’emporte un peu trop, ça donne vite des ailes hein… trop vite sans doute car là, maintenant, Sam Winchester était en route vers la frontière d’Ellington et ce, malgré les disparitions et les morts en tout genre qui indiquaient clairement que bien rares étaient ceux qui avaient eu la chance d’approcher la sortie de la ville avant de mourir. Lui, ce ne serait pas pareil, il le savait, les démons ne lui feraient rien, ou du moins, il ne leur en laisserait pas la moindre occasion, trop fort le Sammy, bien entendu ! Il n’avait pas pris le temps de faire une halte à l’hôpital avant de partir, comme si la simple vision de cette vie totalement calme et paisible pour laquelle Dean était sans doute parti combattre Lucifer l’effrayait plus qu’autre chose, comme un moteur qui le pousse à aller avec encore plus d’acharnement se heurter aux démons qui encerclaient la ville. Suicidaire sur les bords le Sam des fois ? Oui, de plus en plus, comme s’il avait gagné une nouvelle vigueur, bien que ce ne soit pas – encore – le cas… Non, aussi étrange et douteux que cela puisse paraître, il continuait de lutter contre la chose démoniaque qui susurrait dans son esprit, qui tournoyait sans cesse dans des vagues incessantes, qui lui répétait toujours la même chose, la même leçon. Le regard fixé sur la route qui défilait sous ses yeux au rythme de la voiture – car oui, Anazelle a eu la sympathie de ne pas embarquer Dean ET sa voiture – il ne prenait pas vraiment le temps de réfléchir, trop impulsif sans doute, comme si quelqu’un le forçait à aller vers cette frontière sans lui laisser le temps de se poser, de penser et d’examiner comme il l’avait toujours fait. Décidément, il y avait quelque chose qui clochait dans cette ville, si bien que Sam en pétait carrément les plombs. Ou peut-être était-ce l’absence de Dean qui lui mettait carrément le cerveau à l’envers, cette continuelle obsession qui lui disait qu’il ne reverrait jamais son frère s’il ne luttait pas un tant soit peu, que celui-ci allait périr parce que les Anges avaient décidé de le balancer dans la gueule du loup du jour au lendemain…

    Ces crétins d’Anges, plus ils étaient, plus ils s’impliquaient, plus ils semblaient faire des conneries ! A moins que ce soit encore une de leurs multiples manipulations pour arriver à des fins qu’on ne leur devinerait même pas, qui sait… Ils étaient bien capables de tout et ça, les Winchester l’avaient bien appris à leur dépend, si bien que plus rien ne viendrait à étonner Sam ou même Dean concernant les plans des Anges… enfin, presque plus rien, on va dire, car quelque part, les chasseurs voyaient mal les Anges de Dieu s’allier à Lucifer pour mettre le Paradis à sac… mais qui sait, peut-être que c’était déjà arrivé hein… ces histoires là, mieux valait franchement en rester loin, très loin ! Il avait l’impression de rouler depuis des heures, comme si un quelconque sortilège l’avait emprisonné dans une boucle infernal, car il savait bien une chose : il n’était pas sorti d’Ellington. Sa route toujours bordée des deux côtés par les épais arbres de la forêt qui encerclait presque la ville, il ne faisait pourtant pas attention aux signes qui pouvaient venir d’un quelconque autre endroit que droit devant lui. Qui sait, peut-être que les démons viendraient l’attaquer par derrière ou par les côtés, certainement pas de face, ils étaient sans doute trop lâches… mais au fond, cette pensée était de loin celle qui le préoccupait le moins, au milieu de tout ce qui se bousculait entre ses neurones depuis de longues minutes déjà. Du jour au lendemain, il était subitement devenu père, alors qu’il s’était finalement habitué à appréhender ce jour, à attendre, à regarder le ventre rebondi de Louisa en se posant mille questions seconde… et là, tout était devenu concret, dangereux…. Il savait pertinemment qu’il ne pouvait décemment pas laisser son frère mourir pour une cause perdue, il savait également qu’il ne pouvait pas rester les bras croisés à l’idée que son fils naisse dans un monde où l’Apocalypse serait lâchée avec rage. D’ailleurs, qui sait ce qu’il pouvait bien y avoir au-delà des frontières d’Ellington, peut-être un monde totalement réduit à feu et à sang, un monde inconnu et dévoré par il ne savait pas encore quel mal nouveau et inconnu. Crispant la mâchoire à cette pensée, il accéléra à nouveau l’allure, le regard toujours aussi fixe, comme s’il avait perdu toute sa vie et qu’il était à présent un genre de robot qui ne cligne pas des yeux et reste concentré coûte que coûte par ce qu’il fait. Alors qu’il divaguait de plus en plus à réfléchir à des milliards de choses à la fois, il vit au loin cette silhouette blanchâtre qui ne se détachait que trop bien du reste du paysage sombre et déprimant. Esquissant un froncement de sourcils, il ne faiblit pourtant pas l’allure, pas besoin, on va dire que la voiture avait décidé de ralentir pour lui, comme si elle rendait subitement son dernier soupir et qu’elle s’apprêtait à crever à chaque nouveau mètre. Saloperie de démon… bien entendu, il n’avait rien pu faire d’autre que la reconnaître, cette chose au rictus provocateur qui commençait à lui taper sur le système alors qu’il avait à peine posé son regard sur elle. La voiture finit par s’arrêter dans un dernier souffle à quelques mètres à peine de la démone qui le toisait largement, toujours ce rictus au coin des lèvres et brillant dans ses prunelles. Qu’est ce qu’elle pouvait avoir tout pour être détestable, sans compter le mauvais augure qu’elle amenait sans doute. Était-elle simplement là pour l’empêcher de sortir de la ville ou pour plus encore ? Car oui, il n’avait certainement pas oublié l’accord qui les liait tous les deux et il était certainement loin d’être un lâche… il n’allait pas fuir face à cette saloperie de l’Enfer. Soutenant son regard l’espace de quelques secondes, il ne la lâcha pas, alors qu’il quittait la voiture pour sortir à l’air frais. Il ne faisait franchement pas chaud, comme si la simple présence de cette démone refroidissait tout autour. Il vit son sourire s’étirer, rien de plus énervant que la deviner en train de jubiler face à ces retrouvailles qu’il trouvait plus que détestables. Enfin, il avait toujours le couteau de Ruby pour la faire taire si jamais elle venait à devenir trop irritante. Arrivant à la lumière des phares pour lui faire face, il resta muet, incapable de trouver quoique ce soit à dire, peut-être qu’elle ne méritait même pas qu’il lui adresse un tant soit peu la parole et de toute manière, rien qu’à voir la lueur dans ses yeux, il se doutait bien qu’elle n’allait pas tarder à prendre la parole… lui, pour le moment, il se contenterait de se livrer à cette joute visuelle qui avait déjà débuté entre eux deux.

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Jeu 19 Aoû - 9:10

Trois petits tours… et puis s’en vont. Un soupir franchit ses lèvres, agacée, elle l’était et certainement pas qu’un peu ! Depuis quand on lui donnait des ordres ?! Et depuis quand elle devait les accomplir comme n’importe quel pauvre mouton de pâture ? Après tout, elle n’avait rien de semblable à n’importe quel démon, elle avait quand même un tant soit plus de pouvoirs et de renoms que les pauvres et pathétiques sangsues qui lui tournaient autour ! Ce soit disant Ange déchu – certes maître de l’Enfer – lui avait donné l’ordre de rester plantée comme une courge à Ellington ! Après lui avoir donné l’ordre d’obtenir tout l’avilissement de Sam Winchester, voilà que le grand patron se payait le luxe de lui donner encore un ordre ! Lucifer n’aurait certainement pas pu mettre en place sa petite Apocalypse sans l’intervention des cavaliers de l’Apocalypse et voilà qu’il se retrouvait persuadé de pouvoir les doubler et de les réduire en esclavage pour arriver à ses fins comme il le faisait avec tous les autres médiocres démons qui sortaient d’Enfer à la pelle. Il se fourrait certainement le doigt dans l’œil et plus que jamais, il semblait qu’il était temps de mettre fin au petit règne tyrannique de ce soit disant traître à Dieu toujours trop attaché à l’image de ce père qui l’avait déshérité et fait tomber en disgrâce. Et si seulement ce crétin de Sam Winchester pouvait accélérer et se pointer comme il le fallait, ça lui enlèverait aussi un sacré poids des épaules, tiens… La nuit était avidement tombée sur Ellington, ne laissant pourtant pas de silence lourd et pesant sur la ville. Mephisto avait déroulé son tapis rouge, il avait commencé à balancer ses vices et ses péchés un peu partout, si bien que les bars de la ville n’avaient jamais été aussi remplis, que les putes n’avaient jamais été aussi lucratives dans un bled aussi paumé ou encore que les bagarres entre vieux faisaient l’objet de paris en tout genre.

Heureusement, Hécate était loin de tout ça ce soir, à rôder, attendre, veiller… Il allait venir, ce soir, c’était le soir qu’il avait choisi pour fuir, ou du moins, essayer de fuir et elle était là pour le cueillir comme on cueille une pomme à un arbre dont les fruits sont mûrs. Un vrombissement de moteur bien caractéristique et elle esquissait un sourire. Elle ne l’avait pas vu depuis bien longtemps, ce petit chasseur tourmenté… elle s’était bien amusée la dernière fois, mais là, elle voulait passer aux choses sérieuses, l’amusement avait assez duré et ça commençait déjà à bien la lasser. Instable ? Oui, elle l’était et elle ne s’en cachait certainement pas. Après tout, qui serait assez fou pour placer sa confiance dans un démon ? Certes, elle ne voulait pas mourir de la main de Lucifer, mais quelque part, ce qu’elle voulait encore moins, c’était sortir de l’Enfer après des millénaires de calvaire et tout ça pour quoi ?! Pour être asservie dans un projet qui ne lui profitait pas, tout simplement parce qu’elle restait en arrière à exécuter des ordres qui la laissaient au final. Ca avait été amusant au début, tuer des humains à la pelle, se venger, faire des petits pactes… sauf que maintenant, elle avait envie d’autre chose, si ce n’est aller voir d’autres horizons que ceux de cette misérable ville d’Ellington ! Allez, un dernier effort et ils seraient enfin débarrassés, même si cet effort consistait à faire entendre raison à Sam Winchester… et qui plus est à lui faire comprendre qu’elle avait un profit à tirer de tout ce qu’elle allait lui balancer et que ce n’était certainement pas pour lui tendre un piège. Tâche certainement pas évidente… elle était folle sans doute de croire pouvoir faire comprendre tout ça à un imbécile comme Sam !

Elle se plaisait bien à l’idée de retrouver le chasseur, il était amusant et fort prometteur, d’autant plus avec les récents événements… sauf que voilà, pour une fois, elle allait être « gentille » avec lui et lui donner même quelques petits trucs pour bien s’équiper pour la suite de son voyage. Car oui, l’avenir de Sam Winchester, aussi surprenant que cela puisse paraître, était déjà tout tracé, et ce, depuis bien plus longtemps encore que ce soir, et ça, le chasseur ne pouvait pas aller contre ce qui « avait été écrit » et qui lui promettait un avenir des plus… lugubres et déplaisants. Auquel elle allait couper court ! Après tout, il voulait stopper l’Apocalypse non ? Alors voilà, elle allait lui donner la botte secrète pour pouvoir accomplir ce devoir si précieux qui l’avantagerait elle tout autant que ça pourrait avantager les humains. A la limite, les seuls pas contents seraient les Anges, mais ça lui faisait franchement une belle jambe ! En un rien de temps, elle se retrouvait sur l’unique route menant à la sortie de la ville, bras croisés sur sa poitrine bien décidée à faire son job… ou pas d’ailleurs. A l’approche du chasseur, elle laissa ses lèvres s’étirer en un fin sourire narquois, incapable de s’en empêcher, c’était bien trop amusant leurs petites entrevues pour qu’elle puisse ne pas ressasser les nombreux souvenirs qu’elle gardait de la dernière fois qu’ils s’étaient rencontrés. L’odeur de son sang pas totalement humain, le contact de son souffle tout contre elle et surtout, ce baiser fougueux et déterminé qui avait scellé leur entendu. Si seulement ils n’étaient pas de parfaits ennemis elle pourrait presque le trouver attirant… attirant du moins d’une autre façon qu’un bout de viande peut attirer un fauve à jeun. Alors que la voiture ralentissait sans même que le Winchester ait eu à lever son pied visiblement très lourd de l’accélérateur, son sourire s’élargissait. Whou, quelle mauvaise façon de fixer une femme : Sam Winchester dans toute sa non galanterie ! Au moins, il ne perdit pas son temps pour sortir de la voiture, sans quoi, elle aurait bien brisé la vitre pour l’en extirper elle-même, clairement : elle n’avait pas de temps à perdre. Alors qu’il s’approchait et qu’elle savait pertinemment qu’il était sans doute armé jusqu’aux dents car décidé à passer cette foutue frontière gardée par une « armée » de démons qu’elle composait à présent à elle seule, elle ne cilla pas, se décidant quand même à prendre la parole, il faut savoir briser la glace, sinon les retrouvailles tournent vite au désastre.

« Sam Winchester… que me vaut cette sympathique visite des plus surprenantes quand on sait que ton frère est à des kilomètres de là ? »

Cent pour cent ironique, on ne se change pas, n’est-ce pas ? Haussant le menton comme pour bien prouver sa supériorité dans ce moment là, elle fit quelques pas vers la voiture, prenant le luxe de frôler le chasseur de façon à laisser son odeur sur lui, comme pour attiser une quelconque envie qui devrait bientôt devenir un besoin. Sans demander quoique ce soit et pour bien retourner le couteau dans la plaie, elle s’assit sur le capot de la voiture, arquant un sourcil amusé face à la tête qu’il tirait et face à son silence des plus déplacés, il aurait pu au moins demander « où il est ?! » d’une voix agressive… mais même pas, pas marrant !

« Tu tombes bien… j’ai à te parler et c’est vraiment important… »

Ils avaient sans doute souvent une définition différente de ce qui pouvait être importante mais là, elle en doutait sérieusement. Laissant traîner un voile de malaise et de questionnements dans l’esprit du Winchester, elle croisa les jambes, avant de reposer son regard sur lui, droit dans ses yeux.

« Te souvient-il de notre petit entendement… il y a de cela… des mois et des mois, ça remonte franchement à longtemps notre dernière entrevue, non ? »

Accompagnant ses paroles par des gestes on-ne-peut plus expressifs, elle avait balancé une main en arrière pour « des mois et des mois » avant de lever les yeux au ciel. Et voilà, elle ressentait déjà une pique de colère monter dans le cerveau – vide apparemment – du chasseur, si bien qu’elle ne cacha pas l’expression blasée qui naquit sur son visage alors qu’elle se laissait tomber de la voiture pour se mettre à déambuler sur la route… il n’y avait jamais personne qui passait ici de toute façon.

« Pas de conclusion hâtive, veux-tu ? Qu’est ce que tu peux être impulsif dans ton genre… Il faudrait vraiment soigner ça, conseil d’amie ! »

Le sarcasme, une forme de joute verbale qu’elle appréciait particulièrement et qui, tout à fait entre nous, lui allait particulièrement bien.

« Rassure-toi, tu vas en avoir pour ton argent… tu vas même retrouver ton frangin adoré ! Merveilleux, non ?! »

Ca c’était la partie où elle obéissait encore aux ordres, la suite ne saurait que tarder, elle n’était jamais du genre à suivre totalement les ordres de toute manière…
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Jeu 19 Aoû - 11:27

    Les choses n’auraient sans doute pas pu se passer d’une quelconque manière différente… En signant le pacte avec cette sale folle, Sam savait forcément qu’à un moment donné, le couperet finirait par lui tomber au coin de la tronche, ne lui en déplaise. Apparemment, comme si tout était parfaitement orchestré pour que ça se passe ainsi et pas autrement, la démone avait choisi ce soir là pour intervenir, sans doute empêcher le cadet Winchester de sortir d’Ellington pour rejoindre son frère – entreprise soit dit en passant très téméraire puisqu’il ne savait même pas où il pouvait bien être. Rien que l’idée que cette salope blonde lui barre le passage l’énervait au plus haut point, si seulement il avait eu le courage d’avaler un peu de sang de n’importe quel démon qui lui passait sous la main… il ne serait en rien dérangé par cette démone-ci, qui retournerait vite passer un petit séjour en enfer, rien que pour calmer les nerfs de Sam, tiens. Et pourtant, au vu de son sourire narquois et de son air de miss univers, elle dominait clairement la situation, ce qui avait don d’encore plus l’énerver… franchement, si elle pouvait effacer cet air supérieur, ça arrangerait pas mal les choses ! Entre un bébé né prématurément, Louisa qui était passée à l’articlé de la mort, un père revenu d’outre tombe et un frère qui n’allait pas tarder à y retourner, à la tombe, il avait de quoi être de mauvais poil en ce moment : clairement parce que RIEN ne tournait comme il fallait et que RIEN ne semblait vouloir lui faire comprendre de s’accrocher coûte que coûte… Il avait bien trop vite compris que les choses lui échappaient à présent, que Louisa glissait entre ses doigts alors qu’il était impuissant face à ce foutu destin ! Après tout, elle n’était pas censée garder Louisa EN VIE en échange de la toute docilité du Winchester ?! Qu’est c’qu’elle foutait, alors ?! Il aurait pu s’énerver après elle, la saisir par le cou et la plaquer contre l’impala pour la planter d’un coup de couteau dans la gorge et pourtant, il n’en fit rien… docile comme il le devait selon le contrat qui les liait tous les deux. Il ne savait pas encore ce qu’elle allait exiger de lui en retour de ce qu’elle « avait fait pour Louisa » qui n’aurait pas lieu d’être si elle n’avait pas eu dans l’idée de lui trancher le bras à coups de poignard. Heureusement, Lou ne se souvenait de rien dans tout ce qui était arrivé dans cette crypte cette nuit-là et ce n’était pas un mal car les choses avaient franchement bien tourné au vinaigre ! Sorti de la voiture pour se retrouver face à la démone, Sam ne manqua pas de la gratifier de son regard des plus chaleureux possibles, la détaillant comme pour essayer de déceler quelque chose dans ses yeux, dans son attitude, dans son foutu sourire qui en disait long, mais pas ce qu’il fallait qu’il sache. Et pourtant, à peine fut-il arrivé qu’elle prit la parole, décidément très pressée d’avoir une conversation avec Sam apparemment, ce qui était bien pour lui déplaire, ils auraient pu se contenter de s’éclater respectivement la tronche jusqu’à ce que l’un d’eux meurt. Après tout, s’il fallait ça pour qu’elle lâche Louisa et l’enfant qu’elle venait d’avoir, ou même pour qu’il participe un tant soit peu à la fin de cette Apocalypse… il n’allait pas se priver, à croire qu’il n’avait plus rien à perdre, ce qui était certainement le cas, si ce n’est son honneur s’il venait à céder à l’appel envoûtant que la simple présence de cette démone éveillait déjà en lui.

    Il ne prit même pas la peine de relever ses premières paroles balancées pour lui faire comprendre à quel point il pouvait être prévisible dans son genre : une vaine pour elle qu’elle ait deviné qu’il allait se pointer ici avec la très bonne idée de quitter ce patelin de merde pour aller retrouver son frère ! Au moins, elle ne serait pas surprise de le voir lui sauter à la gorge, lame en avant, bien décidé à la réduire à néant avant qu’elle ne lui ait trop couru sur le haricot ! Et puis, comme une voisine qui se fait ramener son rab de farine par son voisin qui ne faisait jamais ces courses là, elle lui fit comprendre qu’il… « tombait bien » et qu’elle avait apparemment quelques mots à lui adresser. Whou, alors elle ne lui planterait pas tout de suite un poignard dans l’épaule… génial comme nouvelle, c’était tout de suite plus plaisant de la rencontrer ce soir, tiens ! Il esquissa un léger froncement de sourcils, alors qu’elle passait juste à côté de lui pour aller poser ses fesses sur le capot de l’impala… si Dean la voyait, heureusement – ou pas – il n’était pas là… et Sam n’allait certainement pas broncher pour ça, du moins, pas tant qu’il n’était pas sûr que cette voiture était la seule et unique chose qui restait des Winchester à présent. Il ne bronchait pas, la mâchoire serrée douloureusement, le regard rivé sur la silhouette pâle et glaciale de cette démone… elle avait des tonnes d’idées derrière là tête et rien que son regard laissait tout ça paraître, sans pour autant dévoiler la moindre de ces dites idées. Ce n’est que lorsqu’elle reprit la parole qu’il comprit, cette saloperie avait définitivement bien choisi son soir pour aller faire cavaler Sam il ne savait où pour remplir sa part du marché ! Sans doute un moyen détourné de l’éloigner de son but et de ce qu’il avait été bien décidé à faire ce soir ! Esquissant un mouvement pour enclencher un pas vers la démone, il fut cependant stoppé net lorsqu’elle reprit la parole, alors qu’elle semblait bien décidée à speecher ce soir ! Ce n’est que lorsqu’elle enchaîna en parlant de Dean qu’il resta quelque peu… perplexe et pantelant. Qu’est ce qu’elle venait de dire ? Apparemment qu’elle allait lui permettre de retrouver son frère. Elle était où l’anguille qui se cachait sous la roche, sérieux ?! Soutenant le regard de la démone, il n’y décrypta pas la moindre émotion, si ce n’est un certain amusement qui ne cachait pas assez bien une lassitude face à ce qui rythmait le monde surnaturel ces derniers temps. La grande démone visiblement fidèle à Lucifer flancherait-elle ? Elle avait repris sa marche, ses pas claquant contre le goudron comme une aiguille tournant dans son cadran et accélérant le rythme de son palpitant comme s’il allait sortir de sa poitrine. La suivant du regard, il finit par prendre la parole, esquissant un sourire narquois : « Vraiment, j’vais retrouver mon frère ? Et après ? Le deal ce sera de le tuer, ou de servir d’appât pour qu’il se fasse tuer par ton soi-disant maître ? » Capturant enfin l’attention de la démone, il haussa les sourcils, reprenant la parole, toujours cet air quelque peu narquois sur le visage : « Qu’est c’que j’dois faire pour remplir ma part du marché ? Sacrifier mon frère en échange de la vie de Louisa ou un truc dans le genre ? » C’était toujours comme ça que les démons fonctionnaient après tout, alors la chose ne l’étonnerait bien qu’à moitié… mais ce n’était pas pour autant qu’il serait capable de faire un choix, si bien que quelque part au fond de lui, une lueur d’espoir subsistait alors qu’il espérait ne pas avoir à trancher entre sa propre famille et ce pseudo bout de famille qu’il avait mis tant de temps et si peu d’acharnement à construire, se rendant visiblement compte trop tard qu’il était passé à côté de quelque chose tant qu’il en avait été encore temps. Maintenant, c’était visiblement trop tard et la simple présence de la démone le lui faisait bien comprendre…

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Ven 20 Aoû - 0:22

De légers pas alors qu’elle se perdait dans quelques réflexions. Décidément, placer quelque espoir que ce soit dans quelqu’un comme Sam relevait certainement du suicide ! Il était bien trop incapable de réfléchir avant d’agir quand il s’agissait de son frère, à peine capable de surveiller ses paroles… et pourtant, les choses avaient voulu que le chasseur soit le seul espoir de liberté pour Hécate ce soir. Comme c’est ironique comme situation, un chasseur et une démone qui vont travailler main dans la main pour aller sans aucun doute courir tous les deux vers une mort certaine. Triste la vie, mais c’était comme ça que ça fonctionnait et à la limite, elle souffrirait moins que le petit Winchester quand elle viendrait à mourir, c’était toujours ça de pris ! Elle l’écoutait à peine parler, il était tellement désolant, si loin de la vérité, si incapable de voir un nez en plein milieu d’une figure, cet idiot ! Elle aurait presque pu s’énerver, péter un câble et l’envoyer valser contre un arbre pour le crucifier à celui-ci tout en lui arrachant la langue pour qu’il se la ferme un peu et écoute ce qu’elle avait à dire… cependant, ce serait un trop grosse perte pour l’Humanité, un Sam Winchester sans langue, incapable de faire comprendre à Lucifer qu’il était devenu sage et docile et qu’il accepterait bien volontiers la si sympathique proposition forcée qu’il allait lui faire. Sans doute pour lui faire comprendre qu’il pouvait dire une pelle de conneries en quelques phrases, la démone leva les yeux au ciel alors qu’il continuait inlassablement de blablater, persuader que son pauvre nase de frère pouvait avoir quoique ce soit à faire dans l’histoire ! Si Dean était en ce moment à Nashville pour y rencontrer Lucifer, ce n’était certainement pas un projet digne de ce nom, plus une vaine et stupide tentative de la part des Anges… Rien de bien concret et, une chance pour Sam visiblement, il n’aurait ni à vendre, ni à tuer son cher grand frère adoré. Il allait juste bien le poignarder dans le dos comme il faut, soit disant pour la bonne cause, mais c’était ainsi que les choses devaient se dérouler, elle le savait, c’est ainsi qu’elles se dérouleraient, une boucle inéluctable à laquelle aucun des Winchester, même avec tout le soutien angélique possible, ne pourrait échapper.

« J’avais au moins espéré que notre première entrevue t’aurait appris à tourner sept fois ta misérable langue dans ta bouche avant de parler… »

Grossière erreur, Sam continuait de lui taper tout autant les nerfs à chaque fois qu’il ouvrait la bouche. Quelle idée de coller un pareil potentiel dans les pattes d’un empoté comme ce gars là ! Poursuivant ses pas et arrivant à la moitié du tour qu’elle avait entrepris de faire autour du petit chasseur, elle finit par avoir un ricanement, croisant à nouveau les bras sur sa poitrine, haussant les sourcils alors qu’elle laissait sa langue passer ses lèvres pour les caresser quelques secondes, leur redonnant cette couleur si vive qui ressortait tellement par rapport à sa couleur de peau.

« Sam, Sam, Sam… Laisse-moi te faire comprendre une bonne chose : ton grand frère chéri d’amour, j’en ai rien à foutre… Sois content, pour une fois, tu seras sur les devants de la scène alors que ton frère terminera aux oubliettes… ou plutôt, avec les meubles en arrière plan, pour éviter le sous entendu qui pourrait te faire croire que j’ai l’intention de faire quoique ce soit à ce petit Deanou. »

Certes, il lui avait tapé sur les nerfs déjà, mais elle préférait largement le tuer elle-même plutôt que de confier ça à qui que ce soit, même à Sam, aussi délectable puisse être le spectacle. Elle finit par s’arrêter net, soutenant le regard du Winchester avec une pseudo sympathie plus railleuse qu’autre chose. Puis finalement, elle baissa les bras, réduisant l’espace qui la séparait du chasseur pour pousser le vice à aller jusqu’à gentiment tapoter sa joue, comme une mémé s’occupe de son petit fils.

« T’as vraiment jamais eu de vaine dans ta vie, t’en fais pas, on le sait tous… mais c’est pas fini pour toi, Sam… et en faisant ce que je vais te dire… tu pourras garantir à ton frère l’occasion de décrocher définitivement… De vivre avec sa Jaelyn, d’avoir une maison à barrière blanche, trois mômes et un beau chien ! »

Elle était retournée vers l’impala, désignant ce qui représentait le mieux Dean pour appuyer ses paroles, s’appuyant contre la voiture, elle eut un nouveau sourire, scrutant les réactions du chasseur avant de reprendre, la tête légèrement penchée :

« Et ton fils n’aura aucune raison de connaître la vie que tu as connue… J’ai parfois l’impression que notre petit arrangement va vraiment qu’en t’arrangeant et que moi je suis complètement perdante, non ? »

Quelques propos qui ne faisaient que cacher le revers de la médaille, faire prévoir la suite qu’elle laissait tarder, qu’elle gardait pour elle, peut-être pour attiser l’envie du Winchester, cette colère qu’elle sentait bouillonner en lui et qu’elle pouvait si facilement exploiter, bien que là, elle ait déjà touché de nombreux points sensibles. Se plaisant à retourner le couteau dans la plaie, elle revint vers lui, posant ses mains sur son torse dans un sourire qui se voulait presque bienveillant :

« Réfléchis… une si belle vie pour tous les gens qui ont traversé des choses presque aussi horribles que toi. Ta chère et tendre qui peut enfin aller de l’avant, ce bébé qui pourra avoir l’enfance que tu n’as jamais eue et que tu crèves d’envie de lui donner… Tout ça, pour pas grand-chose en compensation. »

Bien entendu, les termes du contrat qu’elle avait signé avec Lucifer ne stipulaient en rien cette histoire de fin d’Apocalypse et autre, mais ça, c’était sa botte secrète, sa petite trahison sortie de son chapeau magique… Ce pathétique Ange déchu commençait à lui coller aux basques, si bien qu’elle ne rêvait que de s’en débarrasser et qui mieux qu’un homme torturé comme Sam pouvait l’être pouvait prendre le dessus sur l’Ange le plus puissant jamais créé par les sales pattes de Dieu le père ? Personne, elle en était persuadée, malheureusement pour elle. Laissant ses mains glisser vers la ceinture du chasseur, elle répéta ce qu’elle avait fait quelques mois plus tôt, passant et attrapant le couteau de l’autre salope pour le dégainer avec un sourire pas sadique, pour une fois.

« T’es de la partie… Winchester ? »

Elle se mordilla la langue, alors que celle-ci avait passé ses dents lorsque son sourire s’était élargi. Il était on ne peut plus prêt à signer la chose dans la seconde, ça se lisait dans son regard… elle aurait pu lui promettre le repos doux et éternel, il l’aurait crue… heureusement pour lui, ce soir, elle disait la vérité.
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Ven 20 Aoû - 7:11

    La vie n’avait que trop appris à Sam de ne pas faire confiance aux démons. D’abord Azazel et sa pseudo « détermination à privilégier Sam aux autres » qui finalement, s’était transformée en un furieux besoin de le faire crever pour que Dean vende son âme pour le ramener à la vie. Ensuite, Ruby, qui lui sauve la vie à maintes reprises, qui va même jusqu’à sauver la vie de Dean, qui l’entraîne à découvrir ses pouvoirs et ce côté obscur tapis en lui pour finalement le pousser à tuer Lilith et libérer Lucifer de sa cage… Définitivement, les démons et les chasseurs ne faisaient jamais bon ménage dans les petits entendements discrets formulés dans l’ombre… Et ce soir, Sam avait l’impression que les choses n’allaient pas changer avec cette démone-là. Après tout, elle n’avait même pas essayé de se le mettre dans la poche, alors qu’est ce que ce serait si elle venait à le trahir, franchement ?! Enfin, qu’avait-il à perdre aujourd’hui ? Sans doute qu’il ne valait plus grand-chose à présent dans le monde surnaturel, si ce n’est à être un pion qu’on peut utiliser voire menacer à bon escient. Si le fait qu’il écoute cette démone et collabore gentiment pouvait préserver Louisa et le bébé qui venait de naître – qu’il n’arrivait toujours pas à inclure comme étant le sien, c’est bien Sam, ça – il n’allait pas se priver, persuadé que la jeune femme et l’enfant seraient forcément mieux sans lui. Après tout, il semblait plus apporter le malheur autour de lui qu’une quelconque joie, même quand il agissait de son plein gré ou que les démons n’entraient pas dans l’équation : c’est vrai, il avait sans doute fait pleurer Louisa plus souvent qu’il ne l’avait fait sourire. Toujours indécis, aujourd’hui encore, malgré la naissance de leur enfant, incapable de se faire entrer l’idée dans le crâne qu’il avait à présent tout pour pouvoir relâcher un peu la chasse, s’engager dans quelque chose qui semblait plus concret qu’une pseudo victoire contre Lucifer et sa foutue Apocalypse. Il ne savait pas vraiment ce que cette démone pouvait bien lui vouloir dans le genre « pacte à rembourser » apparemment elle n’était franchement pas intéressée par envoyer son âme en Enfer, c’était déjà pas mal… quoique. La suivant du regard tout en restant muet, Sam observait le moindre de ses gestes, calculant la moindre de ses paroles comme si elle s’apprêtait à se jeter sur lui si tôt qu’une de ses phrases serait terminée… et qui sait, peut-être que c’est ce qu’elle allait faire. Comme d’habitude, la démone eut don de frapper là où il fallait, droit dans le cœur… elle était même déjà au courant de la venue au monde de la descendance maudite des Winchester. Enfin, il espérait que cette malédiction s’arrêterait avec lui, ce serait toujours ça de pris s’il devait crever ce soir aux abords de cette ville ou autre part. La nuit circulait lentement et cette démone visiblement, avait décidé de prendre son temps, de peser ses paroles bien mesurées pour faire pencher la balance de Sam d’un côté plus que d’un autre. A l’affût du moindre signe suspect, il était prêt à bondir sur elle pour l’assassiner, cette fois-ci, il ne se laisserait certainement pas avoir par quelques bonnes paroles qui pouvaient promettre un quelconque avenir brillant pour ceux qu’il avait toujours côtoyés ou ceux qui étaient récemment rentrés dans sa vie et qui n’en feraient jamais réellement partie… tout simplement parce qu’ils étaient arrivés trop tard dans l’existence de Sam qui semblait à présent atteindre sa fin prématurée. Heureusement pour lui, même lorsqu’il aspirait à avoir une vie normale, il n’avait jamais eu l’illusion de pouvoir mourir vieux, grand père avec des problèmes cardiaques ou quelque chose du genre… si bien qu’il n’était qu’à moitié surpris de mourir seulement ce soir, lui qui s’était vu crever déjà à de nombreuses reprises dans sa vie. Enfin, qui sait, peut-être que ça aurait été moins douloureux de mourir avant d’avoir ce poids de culpabilité qui lui pesait sur les épaules… cette idée qu’il abandonnait Louisa et l’enfant qu’il s’était engagé à protéger comme un père le ferait, aussi Winchester puisse être son nom.

    Crispant la mâchoire alors que la démone revenait vers lui, il soutint son regard, incapable de détourner les yeux de ses prunelles, comme s’il voulait y lire quelque chose… ce qui était peut-être le cas, alors qu’il cherchait avidement une étincelle qui lui ferait comprendre qu’elle mentait et qu’elle avait menti du début à la fin de son speech. Et pourtant, rien, si ce n’est… de la détermination. Alors qu’elle s’emparait du couteau de Ruby, Sam déglutit, réprimant un élan de colère qui l’aurait poussé à l’embrocher avec pour ce nouveau tour de passe-passe qu’elle lui avait déjà fait. En ce moment, il était bien plus impulsif que d’habitude, ce qui devait bien arranger la démone, alors qu’il était incapable de faire nettement la part des choses sans avoir une furieuse envie d’agir, de bouger, d’être utile dans cette ville où il se sentait désormais plus prisonnier qu’autre chose, là où son frère était sans doute en train de crever à des kilomètres de là. Détaillant à nouveau le regard de la démone qui lui faisait face et qui restait tout près de lui, signe qu’elle ne se méfiait en rien de sa réaction, il resta muet quelques longues secondes, étendant le sourire de son interlocutrice, comme si elle avait compris sa réponse d’avance, tandis que les idées se bousculaient trop vite à son esprit pour qu’il puisse les séparer les unes des autres dans la précipitation générale. Levant le bras, il prit le couteau qu’elle tenait, haussant les sourcils sans lâcher son regard, une nouvelle joute à laquelle ils se livraient en silence, si proches, et pourtant trop ennemis pour que ça ne signifie quoique ce soit. Il sentit la prise de la démone se relâcher, alors qu’il s’emparait de son couteau sans le moindre signe agressif, collaborant comme il en avait si bien l’habitude.
    « Très bien… » Il sentit sa mâchoire se crisper douloureusement à ces paroles, comme si elle voulait le prévenir de quelque chose et pourtant, il n’y fit pas attention, bien trop occupé à scruter la démone en attente de ce qu’elle dirait ensuite. Elle avait parlé de Dean, de Louisa, de leur enfant et pourtant, lui, elle l’avait clairement évité, comme pour cacher une partie de la chose… ça ne l’étonnait qu’à moitié et, face au mutisme de la démone, il reprit, remettant son couteau au niveau de sa ceinture comme pour lui faire comprendre qu’il était prêt à parler pour le moment avant de lui sauter à la gorge pour la renvoyer plus profondément encore que l’Enfer. « J’dois faire quoi ? » Il sentait à nouveau cette force naître en lui, celle qui voulait absolument qu’elle réponde, qu’elle lui dise quoi faire pour qu’il puisse prouver sa valeur, compenser tout ce qu’il avait pu faire de mal pendant toutes ces années, toutes les gaffes qu’il avait commises. Il voulait être celui qui renverrait Lucifer dans son trou tout comme il avait été celui qui l’en avait sorti, c’était son travail et il serait bien lâche de le faire faire à quelqu’un d’autre… qui plus est son propre frère, il le savait bien et elle aussi sans doute. Toujours est-il que pour le moment, la démone avait décidé de rester muette, ce sourire toujours plaqué sur le visage qui aurait pu lui laisser entendre qu’il prenait la mauvaise décision et que les choses allaient se retourner contre lui à nouveau… et pourtant, cet instinct là était bien faible face au besoin de prouver qui il était, face à l’envie de faire machine arrière et de pouvoir réparer ses fautes… aussi périlleuse et dangereuse sa mission soit-elle, au fond, il savait déjà que pour la survie de Louisa, il devrait payer d’une autre vie… ce qu’il n’avait pas deviné lorsqu’elle avait refusé son âme, c’était qu’elle avait visiblement prévu de le faire mourir d’une autre manière, sans doute sous la main de Lucifer, mais peu lui importait, tant que la démone continuait de remplir sa part du marché…

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Mar 31 Aoû - 11:34

Impensable… lui qui se targuait de ne plus jamais vouloir s’allier avec un démon, voilà qu’il acceptait le petit contrat qu’elle lui proposait. Certes, certes, elle avait tout présenté comme étant la part qu’il avait à donner suite au pacte qu’ils avaient scellé ensemble il y a de cela quelques temps. Mais quand même, Sam n’était pas né de la dernière pluie au point de croire que Lucifer avait donné l’ordre à sa chère Hécate de proposer au petit chasseur de mettre fin à l’Apocalypse ! Non, ça, c’était bel et bien un tour de son plus grand cru. Elle savait très bien qu’elle ne ferait pas de vieux os si tôt que monsieur le maître des Enfers n’aurait plus besoin de sa présence, alors autant le doubler, n’est-ce pas ? Après tout, la grande Hécate n’avait pas besoin de Lulucifer pour survivre… Elle avait toujours très bien vécu jusque là, et il n’avait jamais été libre, si ce n’est à ce jour. Quelque part, elle était bien contente que Sam accepte leur petit accord, celui qu’ils commençaient lentement mais sûrement à passer… sans doute qu’il n’aimerait pas la suite et qu’il se rétracterait, libre à lui de passer pour un lâche, une chose est sure, elle n’aimerait pas à avoir à porter une telle réputation et un tel poids sur la conscience si elle était humaine. Même en démon, ça la faisait mal d’être un lâche, en fait. Esquissant un léger sourire à la réponse du chasseur, elle le laissa reprendre son petit couteau, signe de l’échange de leur accord. Bien entendu, il allait chercher à en savoir plus et le petit Sammy serait servi en bonne et due forme, elle n’allait pas non plus se priver de lui faire montre de toutes les réjouissances qui allaient suivre sa décision. Au moins, les actes du petit Winchester garantiraient une meilleure vie à tout le monde, aux Anges qui retourneraient dans leur foutu paradis, aux humains qui retrouveraient un tant soit peu une vie normale, aux chasseurs qui pourraient recommencer à traquer ce qui leur plaît et même aux démons, qui recommenceraient à être libres et non plus à la botte d’un saleté d’Ange déchu qui était arrivé sous terre en premier ! Ces piafs du paradis, déchus ou non, ils avaient toujours la prétention de pouvoir choisir à la place des autres ce qui pouvait bien leur revenir de droit !

L’Apocalypse lui avait bien été utile, elle était sortie en même temps que Lucifer, dans son sillage et dans un premier temps bien décidée à suivre ses plans pour le hisser au sommet et faire débarrasser le plancher à ces saletés d’envoyés de Dieu. Sauf que non, ce n’était nullement dans les projets de ce cher grand patron… S’écartant sitôt que Sam se fut emparé du couteau de cette sainte salope de Ruby, elle recommença à marcher, inlassablement… définitivement, elle aimait faire traîner les choses et surtout, attendre qu’on lui pose jusqu’à la plus détaillante des questions avant de dire quoique ce soit. La question tomba d’ailleurs, comme un agréable couperet qui ne sait attendre. Qu’est ce qu’il devait faire ce brave Sammy pour que toutes les bonnes choses qu’Hécate venait de lui promettre puissent se réaliser ? Rien de plus compliquer qu’un « oui », c’est dire quand même ! Haussant les épaules, elle vint à s’arrêter dans son dos, esquissant un sourire alors qu’elle se rapprochait sensiblement, bien que lui, n’esquisse pas le moindre geste, comme s’il l’appelait à réduire encore l’espace entre eux deux. Toute proche de lui, elle alla même jusqu’à passer son doigt sur son épaule, tout près de la plaie qu’elle lui avait fait il y a de cela quelques mois… dommage, tout avait cicatrisé et faisait désormais partie des nombreuses blessures de guerre du joli Sammy… Si ça n’avait été qu’elle, elle se serait arrangée pour que la plaie reste béante et saignante pour le restant de ses jours. Enfin bon, on ne peut pas tout avoir non plus, n’est-ce pas ?! Caressant avec une douceur quasi maternelle son épaule, elle finit par prendre la parole, sans décidant enfin à larguer la bombe qui allait glacer le sang du petit chasseur et qui sait, peut-être mettre à mal sa trouille cachée :

« Rien de bien compliqué… dans un premier temps, honore ta part du contrat envers le big boss et ça, avec un petit ‘oui’ de rien du tout… »

Elle se tut, se plaisant trop à faire durer le suspens pour ne pas se permettre encore ce luxe, alors qu’elle repassait devant lui pour caresser le manche du poignard qu’il gardait toujours en main… il n’avait pas à le ranger, ils en auraient besoin d’ici peu :

« Ensuite il te suffit de renvoyer Lucifer en Enfer… le cul en premier. »

Ca semblait si simple dit comme ça. C’est sans doute pour cela qu’elle ne s’en tint pas à ces propos.

« As-tu compris ton rôle dans cette toute jolie histoire gentil Sammy ou dois-je te dire en plus que tu vas avoir besoin de… recharger tes batteries de super héros pour pouvoir sauver tes chers amis, ta bien aimée et ton frère adoré ? »

Suivit un regard bien explicite, qui se posa sur le couteau de Ruby alors qu’elle laissait un sourire étirer ses lèvres… c’était trop jouissif, elle ne voulait absolument pas manquer sa mine déconfite, si bien qu’elle releva des yeux moqueurs vers lui, bien décidée à ne pas en perdre la moindre miette… si tant est que le super cerveau du super chasseur ait compris le message
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Jeu 2 Sep - 6:18

    Il arrive parfois un moment dans une vie où tout vient à être subitement retourné, au point que les choses nous dépassent complètement… n’est-ce pas ? Quoique, non, il n’y avait bien que dans la vie de Sam qu’un démon se pointait pour lui apprendre que le contrat qu’il avait signé quelques temps plus tôt n’avait pas été fait avec lui, ledit démon, mais avec visiblement, Lucifer lui-même. Première nouvelle… s’il avait su, il y aurait sans doute réfléchi à deux fois. Ou pas. Non, sans doute que ça ne l’aurait pas empêché de signer le contrat qui garantissait la survie de Louisa, que ce soit Dieu, Lucifer ou même un quelconque démon qui détienne la main mise sur ce qu’il allait devenir. Après tout, quelle vie pouvait un tant soit peu valoir aussi peu que la sienne ? Il est vrai que quelque part, à présent les choses avaient plutôt bien changé, et qu’il avait sans doute quelques éléments de son existence auxquels se raccrocher. Louisa en faisait sans aucun doute possible partie, tout comme le fils qu’ils avaient eu, il y a de cela bien peu de temps, si bien que le Winchester n’arrivait pas encore très bien à réaliser la soudaine réalité pure et dure de ce qu’était devenue sa vie à présent. Incontestablement, ça avait changé sa vision de voir les choses, plus particulièrement le regard qu’il pouvait bien porter sur l’Apocalypse et sur la survie des personnes qui l’entouraient. Mais s’il y avait une chose sur lequel son regard ne changerait sans doute jamais, malgré tous les efforts que certains pourraient faire, c’est celui qu’il portait sur lui, sur ce qu’il avait fait et sur de nombreux événements de sa vie qui avaient fait ce qu’il était aujourd’hui. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la vie ne pourrait pas plus lui sourire qu’à l’heure actuelle… Il avait enfin l’impression que les choses allaient bien se passer pour une personne à qui il était attaché et au fond, il espérait vraiment que cette impression soit fondée et que Louisa trouve un moyen de profiter de sa vie, avec ou sans lui. Il avait même un fils… et encore plus étrange, son père était revenu à la vie, ramené par la sainte gentillesse des Anges ! Et pourtant, il sentait au fond de lui que toute cette jolie euphorie n’était qu’éphémère et que l’Apocalypse reprendrait bien vite du service, si bien qu’il ne devait pas faiblir s’il voulait que les mois passés jusque là ne soient pas vains. La vie normale, les enfants et le joli boulot tout simple, aussi simple puisse-t-elle être et aussi ardemment eut-il pu désirer cette existence, tout ça n’était certainement pas pour lui, ça ne lui correspondait plus du tout… pour ne pas dire qu’en fait, c’était lui qui ne collait plus du tout au schéma du type normal, et ce, depuis bien plus longtemps que ce qu’il avait imaginé à une certaine époque de sa vie. C’était sans doute pour tout ça qu’il se retrouvait là, à cette frontière, face à ce démon, à l’instant présent. Il savait qu’il avait encore un rôle à jouer et qu’il en aurait encore, qu’il le veuille ou non, qu’il ait un fils ou non et même que l’Apocalypse ait été lâchée ou non. Les démons, les Anges et même le destin s’amusaient trop bien avec lui pour le laisser filer, voire le laisser vieillir sans une quelconque vague. Alors autant précéder les décisions des démons, des Anges ou du Destin et se jeter droit dans la gueule du loup avant qu’il ne soit trop tard, et qu’il soit incapable de s’éloigner de Louis et de la vie qu’il avait presque pu espérer avec elle et l’enfant qu’ils venaient d’avoir. Et visiblement, la présence de la démone qui lui tournait autour en psalmodiant des paroles sans queue ni tête tant elles étaient énigmatiques, ne semblait que trop bien confirmer ses impressions. Certes, sans doute que Louisa aurait pu accepter de savoir que Sam n’avait rien du simple humain qu’il était en apparences et qu’il avait fait des choses bien plus sombres que celle de libérer Lucifer… mais la vie ne lui aurait visiblement pas donné l’occasion de profiter de l’incroyable capacité qu’elle pouvait avoir à pardonner les erreurs d’une personne. Et dire qu’avant de rencontrer Sam, elle était plutôt du genre à bien vouloir se venger parce qu’on lui avait piqué son goûter, voilà qu’elle semblait lui donner le bon Dieu sans confession et pardonner tout ce qu’il aurait pu accomplir. Il aurait presque pu lui dire qu’il avait tué ses parents qu’elle le pardonnerait… Heureusement pour lui, il n’avait pas à tester, parce que ce n’était certainement pas ce qu’il avait fait… il avait une vie pourrie, mais pas à ce point non plus ! Ou si, peut-être à ce point là, mais une chance pour lui, il n’avait pas tué les parents de Louisa, c’était toujours un poids en moins sur la conscience, quoiqu’il avait sans doute participé à ériger le monde dans lequel leur fils allait grandir, ce qui n’était pas forcément plus glorieux, voire même bien pire que tout ce qu’il a pu accomplir jusque là.

    C’était sans doute la meilleure chose qu’il avait à faire, et sans aucun doute le seul moyen de racheter toutes les erreurs qu’il avait pathétiquement additionnées jusque là… Il ne savait pas vraiment en quoi pouvait bien consister son rôle – pour le moment du moins – mais s’il pouvait saisir l’opportunité de sauver son frère, tout comme il pourrait sauver Louisa et leur enfant, il n’allait certainement pas la laisser passer. Après tout, c’était lui-même qui avait libéré Lucifer, et ce n’était pas maintenant qu’il avait une chance de rattraper cette erreur qu’il allait se défiler. Probablement parce qu’ils ne comprenaient pas encore assez bien les paroles de la démone pour savoir en quoi consistait réellement son rôle dans cette histoire. Oui, les démons et leur tendance fâcheuse à être persuadés que tout le monde peut – et veut, même – lire dans leur esprit, si bien qu’ils se permettent des bribes de phrases sans queue ni tête qui laissent complètement perplexe la première personne qui les entend. C’est sans doute pour ça que Sam s’efforça de rester muet, même si une phrase pour lui faire comprendre qu’elle ferait mieux d’éviter de parler par énigmes lui brûlait les lèvres. Eh merde, il serait capable de la vexer tiens, comme si c’était le bon moment pour ça. Et, comme pour lui faire comprendre qu’il faisait bien de se taire, elle poursuivit, imperturbable, lui révélant ce qu’il se disait sans cesse depuis de nombreux mois déjà… comme s’il ne savait pas déjà qu’il devait renvoyer Lucifer en Enfer au lieu de laisser ce genre de tâche à son frère, ou même à qui que ce soit d’autre. Il ne put cependant pas réprimer un froncement perplexe des sourcils. Quoi ? Elle allait lui donner la botte secrète pour renvoyer Lucifer en Enfer ou quelque chose du genre ? Il restait muet, incapable de prendre la parole cette fois-ci, même sa phrase de tout à l’heure avait disparu de son cerveau, comme si elle l’avait, en quelques mots, vidé de toute sa substance. Comme si elle avait saisi le subit froid qui s’emparait de l’esprit du Winchester, elle reprit la parole, le laissant pourtant encore plus perplexe, bien que ses paroles et ses regards eurent au moins pour effet de le réveiller un peu, tandis qu’il sentait un spasme de rage venir crisper sa mâchoire, cette fois-ci, il avait compris ce bout là du message, si bien que son premier réflexe fut de resserrer sa prise autour du poignard de Ruby, comme si le tenir fermement pouvait tout rembobiner et lui faire oublier ce qu’elle venait de dire. Il n’avait que trop bien compris ce qu’elle lui imposait comme choix à présent… ou du moins, quel ultimatum elle lui lançait tandis qu’il sentait la simple idée de replonger naître à son esprit, divisant à nouveau ses pensées dans tous les sens, entre l’envie et le besoin quasi viscéral de ne pas céder face aux pathétiques avances qu’elle lui avait déjà faites pour ce genre de… petits plus. Lui qui avait lutté pendant de si longs mois, voilà qu’il se retrouvait à nouveau face à cette proposition qui le tentait toujours, plus même qu’il n’aurait pu l’imaginer et pourtant, il ne laissa pas le temps à son esprit de se poser plus entre toutes les options qui s’offraient à lui, laissant son instinct de chasseur réagir en premier – pour une fois depuis longtemps – il attrapa la démone, avec une extrême facilité pour aller la plaquer contre la voiture et ce, sans même se rendre compte du regard narquois qui accompagnait son sourire en coin, comme si elle était toujours persuadée de maîtriser la situation. Tenant la lame du couteau fermement contre le cou de la démone, il soutint son regard, incapable de faire autre chose, incapable de se concentrer sur quoique ce soit d’autre qu’elle :

    « J’ai pas le temps pour les énigmes… et jamais je vous ferais le plaisir de replonger, vous entendez ?! Je suis plus celui qui a fait confiance à Ruby et j’ai eu ces pouvoirs pour tuer Lilith et libérer Lucifer ! Alors pourquoi est-ce que maintenant ils pourraient me servir à le renvoyer en Enfer ?! Qu’est c’que vous voulez de moi ?! Dites-le et épargnez-moi les énigmes ou je jure que Lucifer sera le cadet de vos soucis d’où vous serez… »

    La mâchoire crispée, les gestes incontrôlés, légèrement tremblants, il ne se rendait même pas compte qu’il replongeait sans même avoir à toucher la moindre goutte de sang de démon, laissant libre court à toute la rage qu’il avait toujours emprisonnée en lui, celle qui le poussait à se détester, à détester toutes ces saloperies de créatures du Paradis et de l’Enfer qui avaient manipulé sa vie, à détester même sa propre famille, son père pour se pointer de nulle part avec ses bonnes paroles, son frère pour il ne savait même pas quoi, pour tout ce qu’il amassait depuis trop d’années sans en avoir jamais parlé à qui que ce soit ! Il sentait à nouveau ce côté sombre gronder en lui, réclamer, vouloir se lâcher complètement et qui sait encore combien de temps il pourrait tenir, plus particulièrement face à cette démone et à son dédain constant, quoiqu’il puisse bien lui arriver.

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Ven 3 Sep - 3:30

C’était officiel désormais, Sam Winchester qui pétait les plombs devenait définitivement un idiot de première classe, incapable d’utiliser son cerveau ! Merde, qu’est-ce que ça pouvait être exaspérant, elle allait sans doute devoir se répéter mille fois avant que l’idée ne rentre dans la caboche dure comme fer du petit Sammy… Elle qui aurait préféré ne pas perdre de temps en de palabres inutiles, voilà qu’elle se retrouvait presque à devoir faire un petit croquis à little Sammy pour lui expliquer la situation dans laquelle il se trouvait ! Allez petit chasseur, donne-lui une feuille de papier, elle te dessinera un petit diable avec une flèche qui rentre dans le grand monsieur que tu es, peut-être que ça deviendra alors limpide en niveau maternelle ! Comme si elle avait assez de patience pour faire une chose pareille et quand bien même, il fallait apparemment bien trop détailler pour qu’il pige quoique ce soit, ça prendrait des années et même le big boss n’aurait pas la force d’attendre tout ce temps son précieux petit Sam ! Alors voilà, il allait devoir s’accrocher parce qu’elle allait devoir faire ça par le mode oral, la conversation, le moyen de communication le plus utilisé par les personnes qui pouvaient avoir un cerveau en état de marche un jour dans leur vie. Voilà qu’elle se retrouvait contre le pare choc de la sublime impala que les deux frères gardaient depuis tout ce temps envers et contre tout… les deux frères, surtout Dean en réalité, mais passons, ce n’est sans doute pas là l’important du propos. Soutenant le regard de petit génie Sammy, Hécate ne pouvait s’empêcher de sourire, décidément, ces Winchester, on les aura toujours surestimés ! Qu’est ce que Lucifer pourrait bien vouloir étaler comme Apocalypse dans le corps d’un idiot comme celui du grand – et sexy certes – brun qui la maintenait fermement, comme si elle ne pouvait pas réduire son poignet en mille morceaux si elle le voulait. Il jouait bien trop avec le feu et bien trop avec son petit couteau et la situation aurait pu l’agacer si seulement elle ne sentait pas cette… hou, viscérale envie de lui pomper tout le sang, viscérale envie qui brûlait chaque centimètre carré de la peau du beau chasseur… dommage, il allait encore devoir patienter et de préférence même, ne pas lui pomper tout son sang, il fallait qu’elle arrive en vie à Nashville, rien que pour ne pas éveiller les soupçons. Ni une ni deux, elle attrapa le joli poignet de l’humain, s’attardant à le serrer quelques instants, histoire de lui faire comprendre qu’elle pourrait serrer assez pour que sa main devienne bleue en quelques secondes chrono, si l’envie lui en venait, donc qu’il ferait mieux de garder ses jolies mains de préférence, loin d’elle, surtout si c’était pour agresser le si joli corps qu’elle possédait depuis bien longtemps déjà !

Un léger craquement, il réprima une grimace de douleur, tant pis pour lui et ce serait bien vite recollé ! Quel chanceux, ce Sammy, la vie avait vraiment tout pour lui réussir. Se redressant comme si de rien n’était, elle ne prit pas le temps – par pure sympathie – de s’épousseter, s’autorisant même un haussement las des sourcils, elle n’aimait vraiment pas sa façon d’être un idiot des fois ! Elle s’écarta de lui, pour résister à la tentation de lui éclater la tronche contre la jolie voiture de Dean… il ne fallait pas amocher le futur vassal de Lucifer, ce serait bien trop bête, surtout pour Lucifer lui-même et surtout si le Sam ayant la mâchoire trop pétée pour parler, soit incapable même d’articuler un médiocre « oui ».

« Easy Tiger… la prochaine fois, crois-moi, je t’arrache les yeux avec une branche d’arbre… »

Elle en était totalement capable, rien que par fierté. Et ce n’était certainement pas pour ce crétin qu’elle se gênerait, voire, même pas pour Lucifer, après tout, celui-ci avait sans doute déjà projeté de la renvoyer rôtir en Enfer, alors pourquoi se faire chier à préserver le petit et arrogant Sam Winchester, HM ?! Parce qu’il avait vraiment tout pour être overénervant, voire même super agaçant ou pire encore si ça peut exister ! En quelques pas, elle se retrouva à près de deux mètres de distance, dans son dos, prenant le temps de pivoter pour se retrouver face à lui qui l’avait encore une fois suivie du regard – quelles délicates attentions – elle croisa les bras sur sa poitrine :

« Pour la deuxième fois… crétin, je veux que tu me suives gentiment jusqu’à Nashville, que tu laisses Lucifer prendre possession de ton corps et que tu sautes dans le grand trou de ton existence tout droit vers l’Enfer ! Assez explicite ? »

Voilà, c’était dit à présent, et s’il allait croire qu’elle déconnait, il finirait par s’en manger une, de tarte ! Ils n’avaient définitivement pas de temps à perdre, non seulement parce que ça ne ferait qu’éveiller les soupçons mais également parce qu’ils avaient encore plein d’autres sujets à traiter… Après tout, ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir ouvrir la cage de Lucifer sans avoir à briser 66 foutus Sceaux, il n’y avait bien qu’elle pour pouvoir faire une chose pareille. Oui, enfin, elle et ses trois autres camarades apocalyptiques. Bref, elle ne comptait pas emmener ce savoir avec elle en Enfer, pour ne pas dire qu’elle ne voulait même pas retourner en Enfer… La vie sur Terre était bien trop plaisante pour qu’elle y renonce et même pour les jolis petits yeux de chaton de Sammy. Soudainement, elle ne le sentit pas vraiment motivé par l’idée ou peut-être qu’il ne la croyait pas encore, si bien qu’elle finit par rompre l’espace entre eux deux, soutenant rageusement son regard histoire de lui faire passer bien clairement le message qu’elle avait à faire entrer dans sa tête d’idiot !

« Okay tu sais quoi, j’ai vraiment l’impression que ça veut pas rentrer. Plus de blague, plus de jeu, plus de rien. Je suis un démon de l’Apocalypse, ton petit corps ou même ton âme, j’en ai rien à foutre, ce pacte, il a jamais été pour moi, pigé ?! Et je n’ai aucun profit à voir Lucifer dehors et j’ai bien envie de le renvoyer griller en Enfer avant qu’il ne le fasse avec moi. Alors tu vas tenir ton foutu rôle et renvoyer celui que t’as sorti, droit dans son trou. »

La démone sarcastique et moqueuse avait laissé place à celle qui se lassait déjà de l’Apocalypse et qui, bien pire, ne veillait que sur son propre intérêt, quitte à trahir le big boss ! Non, il ne fallait pas qu’elle se mette à faiblir comme ça devant ce chasseur, il en profiterait presque pour lui sauter dessus pour la tuer… elle s’éloigna à nouveau, se décidant à reprendre la parole :

« C’est bien ce que tu veux ? Renvoyer Lucifer dans sa fosse, non ? Je peux t’aider et crois-moi, si Ruby a été assez conne pour croire que Lucifer allait la récompenser pour ce qu’elle a fait de toi, je suis pas aussi bête – sans doute l’âge – alors j’ai aucune raison de commencer à raconter des conneries… tout comme – sans vouloir te vexer – j’ai aucun intérêt particulier à te voir griller en Enfer… »

C’est vrai quoi, elle n’avait rien de bien particulier à lui reprocher, à Sammy. Grâce à lui, elle avait été libérée en même temps que Lucifer et grâce à lui, elle ne retournerait pas en Enfer – du moins, s’il faisait comme il faut les choses – alors elle n’avait vraiment aucune raison – même de son statut de démon – de lui souhaiter l’éternité en Enfer. Mais c’est ce qu’il allait vivre et pas parce que les démons l’avaient choisi… non, ils n’existaient pas encore à l’époque où cette décision a été prise, mais parce que les Anges l’avaient décidé ainsi, aussi saints soient-ils…
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Dim 5 Sep - 6:10

    Avec les mois qui étaient passés, on peut dire qu’il avait eu le temps de cogiter. De beaucoup cogiter d’ailleurs et de pouvoir penser et repenser les événements dans tous les sens. Il s’était vu devoir choisir entre Louisa et son frère, il s’était vu devoir tuer quelqu’un pour pouvoir sauver la vie de Lou comme le stipulait le contrat qu’il croyait avoir scellé avec la démone. Et pourtant, il ne s’était pas attendu à toutes les options possibles et imaginables, c’est dire comme parfois il pouvait tout de même se laisser dépasser par les événements. Le grand chasseur à l’instinct super affûté qu’il avait toujours été, se retrouvait à présent mis devant un fait accompli qu’il n’attendait certainement pas. Et dire qu’il était si près, qu’il pouvait très bien trancher la gorge de cette démone ou lui enfoncer le couteau dans le cœur sans même avoir quelque effort que ce soit… mais non, il ne le faisait pas, sentant son cœur battre contre ses tempes, son sang circuler dans tout son corps comme si, depuis qu’il avait compris ce qu’elle voulait d’elle, son corps tout entier était à nouveau réveillé et hurlait d’envie. Il fallait qu’il se contrôle, c’était sans doute encore un de ces tours. Après avoir essayé par la méthode ‘aller c’était pas si mal que ça’, elle essayait sans doute maintenant la technique du ‘crois-moi, t’en auras besoin’ dans l’espoir qu’il soit plus docile pour accepter la chose. Mais non, il n’était certainement pas prêt à se faire avoir, merci bien ! Ca faisait bientôt un an qu’il se retenait et ce n’était certainement pas maintenant qu’il cèderait. Du moins, c’est ce qu’une part de son esprit lui disait, tandis que l’autre lui disait de ne pas hésiter, si tel devait être les choses, qu’il en soit ainsi, et qu’il en profite au lieu de s’entêter à lutter contre tout ce qui semblait tant inéluctable. Elle ne semblait pas plus surprise que ça de sa réaction et pourtant, il ne prêta pas la moindre attention aux expressions de son visage, le souffle court, la respiration saccadée, il tentait vainement de ne pas sombrer, de ne pas se laisser avoir par cette saloperie de démone. Mais elle ne lui laissa pas l’occasion de lutter bien longtemps, attrapant son poignet pour le serrer avec tant de force qu’il aurait pu croire que son os allait finir par être réduit en miettes. C’est quand même un sacré exploit quand on voit les bras de Sam, n’empêche. Tentant de réprimer la grimace de douleur qui menaçait de tordre son visage à cet instant précis, il recula, se redressant et s’écartant pour qu’elle puisse se relever, ce même air narquois toujours plaqué sur le visage, à croire qu’il ne la quittait jamais celui-ci. Comme soucieux de la santé de son petit poignet, il se le frotta légèrement, reprenant son souffle avant de poser son regard sur la démone, ne pouvant retenir un froncement de sourcils lorsqu’elle parla. Menaces, menaces, toujours des menaces qu’elle n’appliquait jamais et que, visiblement, elle n’appliquerait pas de si tôt ! Muet, il la suivait du regard alors qu’elle recommençait à se pavaner comme une oie qui avait subitement retrouvé sa liberté. La mâchoire crispée, les sourcils toujours légèrement froncés, il n’avait qu’une envie, lui sauter dessus pour qu’elle se la ferme une bonne fois pour toute, à croire que cette envie était faite pour revenir toujours, à chaque fois qu’ils se croisaient, qu’ils en venaient à parler et qu’elle en venait à se promener avec autant de dédain qu’à l’instant présent. Elle finit enfin par vouloir s’expliquer, ne plus faire d’énigmes ou du moins, parler comme n’importe quelle personne pouvait dire à une autre personne ce qu’elle pouvait bien attendre d’elle. Et peut-être qu’il aurait mieux valu pour lui rester dans le flou.

    Il avait l’impression d’avoir senti ses mots le traverser comme de longues lames glaciales. Un instant de vide, indescriptible tant il n’était jamais tombé aussi profond dans les méandres du malaise. Puis son cerveau se remit en marche, à toute allure. Non, elle devait certainement encore se foutre de lui, elle devait encore monter un truc pas possible pour qu’il accepte encore une fois d’accomplir toutes ses bonnes volontés. Il ne se ferait pas avoir cette fois-ci, il n’était pas dupe au point de croire que Lucifer irait même jusqu’à vouloir posséder son corps. Quoique, quand on regard ses antécédents, on pouvait bien se douter que Sam pouvait bel et bien avoir aussi peu de chance que ça dans sa vie. Le petit plus était à présent totalement balancé par cette nouvelle révélation qui lui glaçait complètement le sang. C’était ça, alors que son cœur avait battu des records de vitesse quelques instants plus tôt, voilà que maintenant, il ne semblait même plus avoir la force de palpiter tant il était paralysé par l’effroi. Elle reprit la parole, comme pour retourner le couteau dans la plaie, ou peut-être faire d’autres plaies, plus profondes et plus douloureuses encore, éveillant chaque part de sa conscience. Bien entendu, il été prêt à tout donner pour renvoyer Lucifer dans son trou… tout, même sa vie et pourtant, la perspective qu’elle venait de lui présenter le tétanisait complètement, si bien qu’il restait là, debout, comme un parfait idiot, incapable de trouver de quoi répondre alors qu’elle, elle poursuivait son blabla. Peu à peu, il avait recommencé à respirer, sans même s’en rendre compte, laissant son regard descendre vers le sol comme pour y puiser une quelconque énergie, jusqu’à ce qu’elle revienne vers lui, le forçant à soutenir son regard rien que pour essayer d’y capter quoique ce soit, une lueur qui pourrait traduire qu’elle se foutait de sa gueule pour il ne savait quelle raison. Et pourtant, elle semblait on ne peut plus sérieuse, pour ne pas dire qu’elle avait même remballé son sourire narquois pour laisser transparaître une volonté qu’il n’aurait jamais cru voir chez un démon. Alors les démons voulaient aussi que Lucifer retourne griller en Enfer ? Ils avaient découvert que celui-ci ne semblait pas très enclin à être du genre sympathique avec eux ? Haussant légèrement les sourcils aux paroles de la démone, il déglutit, crispant la mâchoire alors que cette nouvelle pensée s’imposait à son esprit, comme un instinct de survie.

    « Non… Vous mentez… »

    Il ne trouvait rien d’autre à dire, c’étaient les seules paroles qui tournaient dans son cerveau, tout comme c’étaient les seuls mots qu’il était capable d’articuler alors qu’il semblait même avoir perdu le langage de la parole. Il ne voulait pas croire qu’elle pouvait dire un tant soit peu vrai, il ne voulait pas croire que le léger mieux qu’il avait connu depuis peu puisse déjà s’arrêter. Il savait pertinemment que le cycle allait s’achever. Il avait été prêt à mourir pour renvoyer Lucifer en Enfer ou même pour en venir totalement à bout… mais la simple perspective de lui servir de pantin pour pouvoir se balader sur Terre et répandre son Apocalypse et ce, dans le mince espoir de pouvoir un jour reprendre le dessus sur lui et s’arranger pour le renvoyer en Enfer… il y avait une toute grande différence qu’il semblait être le seul à voir !

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Jeu 16 Sep - 13:00

L’habituel répondant de Sam Winchester ! Elle l’avait attendu celui là et rah, qu’elle avait bien fait d’attendre… parce que là, elle était servie, niveau grand luxe, service palace ! Oh oui, la vilaine démone, elle mentait… comme si elle n’avait que ça à faire ce soir ! Elle avait surtout la furieuse envie que les choses ne s’attardent pas en longueurs mélodramatiques. Mais le voilà à faire ses petits yeux de type martyrisé par la vie et lui répondre que non, elle mentait ! Certes, c’était sans doute plus facile de croire qu’un démon pouvait mentir plutôt que de croire qu’on avait été destiné depuis toujours à devenir le vassal de Lucifer… Mais bon, merde, y’avait un moment où il fallait affronter sa Destinée, non ? La sienne avait été d’aller en Enfer et elle ne s’en portait que mieux, beaucoup plus épanouie que dans sa vie humaine ! Peut-être qu’Hécate n’était pas l’exemple à suivre selon tout le monde… mais selon elle, elle l’était et bien mille fois plus que d’autres encore. A la réponse du petit chasseur, elle ne put se retenir d’avoir un ricanement sarcastique. Mon dieu, qu’elle l’avait attendue cette réplique ! Elle l’aurait cru venir plus tôt… mais non, il fallait qu’elle tombe maintenant, à point nommé si l’on peut dire d’ailleurs !

« Sérieusement ? T’arrives encore à la caser cette réplique ? Je suis le combientième démon à l’avoir ? »

Elle aurait presque mis sa main au feu à parier qu’il avait d’ailleurs réussi à caser cette fameuse réplique cinglante lors de leur précédente rencontre. Elle mentait beaucoup, sérieusement ! D’un pas chaloupé et posé, elle se remit à marcher autour du Winchester, profitant de cet instant de vide, alors qu’il s’accrochait encore à un infime espoir qu’elle lui lance un « mais oui c’est la blague du jour ! AHAHA ! » comme si elle n’avait que ça à faire, aller emmerder les petits chasseurs et leur balancer qu’ils sont les hôtes de Lucifer, qu’il doivent boire un peu, oui, pas trop, de son sang pour avoir la pêche, histoire de pas crever à l’instant même où l’Ange déchu prendra la place qui avait été désignée comme la sienne avant même d’être celle de Sam Winchester et ce, dans le but de pouvoir réciter une foutue formule et se jeter dans le trou de l’Enfer avant que Lucifer ne prenne le contrôle total de ce si joli corps. Quel gâchis franchement, c’était d’un triste… Elle aurait presque préféré que ce soit Dean, ou même le paternel Winchester que les Anges avaient même ramené à la vie pour une raison encore bien obscure d’ailleurs ! Car oui, ils étaient bien discrets, ces Anges, à protéger leurs secrets mais elle n’avait pas pu louper un homme aussi beau que John Winchester sur cette planète et ce, bel et bien vivant et matériel ! S’arrêtant à nouveau face à Sammy-Sammy « vous mentez », elle lui adressa un sourire presque compatissant :

« Tu croyais franchement que t’étais celui qui était indispensable pour tuer Lilith ? Crois-moi, tous tes copains du casting d’Azazel en auraient été capables avec le même entraînement ‘made in bitch’ que toi… Ce qui faisait de toi CELUI qui était différent des autres… ce qui faisait que tu étais le petit favori d’Azazel et de tous les démons qui se baladaient sur terre… »

Elle se tut, le temps de poser son index contre le torse du chasseur, histoire d’éveiller son attention et de bien souligner les paroles qu’elle avait avoir :

« C’est parce que quelque part… tout l’Enfer bouillonnait pour toi, parce que TU es le seul et unique qui serait capable d’accueillir Lucifer sans tomber en ruine. »

Présenté comme ça, la perspective était belle et bien plaisante, franchement ! Parce que jusque là, le corps que Lucifer avait habité jusque là n’avait pas encore été trop amoché – enfin ça, d’après les dernière fois qu’elle avait vu le big boss – mais la décrépitude de l’humain devait avoir subitement accéléré ces derniers temps, ce qui faisait que ce soir, Sam Winchester devrait céder la place à Lucifer. Elle s’écarta, retournant vers la si belle voiture des chasseurs… une dernière trace de ce qu’ils avaient été jusque là, de ce qu’ils n’auraient plus l’occasion d’être à partir du moment où elle emmènerait Sam avec elle. Si elle avait eu un soupçon d’âme encore dans le corps, elle aurait pu trouver ça triste et regrettable… mais bon, c’était comme ça que les choses devaient avancer et s’achever surtout, elle l’espérait du moins. Glissant sa main le long de la carrosserie de l’impala, elle reposa son regard sur Sam, venant à nouveau s’appuyer contre la voiture.

« Tu dois sûrement te dire que ça va pas être cool d’en plus avoir libéré Lucifer, d’être son corps pendant qu’il répandra le big boum total de son Apocalypse… j’te comprends et crois-moi, ce big boum, je préfère l’éviter… »

Poursuivant son ballet, elle se releva, le rejoignant à nouveau dans cette même démarche toujours si assurée. Elle soutenait son regard, imperturbable, à présent, il fallait vraiment qu’il commence à encaisser la nouvelle !

« On peut tous les deux trouver un avantage à la situation… et tu t’en doutes bien, si tu es le seul, c’est que tu as quelque chose qui te sort du lot… Tu as l’occasion de rattraper tout ce que t’as fait… t’as même l’occasion d’arriver assez tôt pour que ton frère s’en sorte… J’ai un… bon entendement à te proposer… J’étais dans la cage avec Lucifer et je sais ce qu’il faut pour l’ouvrir… »

Un sourire narquois et elle se détournait de lui, reprenant le couteau du Winchester pour aller s’asseoir sur le capot de la voiture. Croisant les jambes avec grâce, elle reposa son regard cristallin et presque doux sur le chasseur :

« Tu vas te réveiller ou laisser ton frère crever pour le bon plaisir des Anges ? »

En plein dans le mille, la réaction de Sam ne manqua pas de lui sauter aux yeux, faisant naître un sourire au coin de ses lèvres… il était gentillet avec ses haussements de sourcils surpris et ses petits airs de traumatisé !


Dernière édition par Phillis S. Gellegher le Lun 18 Oct - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Sam 9 Oct - 4:37

    Depuis des années, tous les signes possibles et imaginables s’acharnaient pour démontrer que Sam n’était pas le genre de type qui pouvait prétendre à la normalité. Entre ses rêves bizarres, le fait que sa petite amie soit morte, le fait qu’il soit chasseur et même le sang de démon qui coule dans ses veines, il avait franchement de quoi être loin, très loin des humains lambda qui gravitaient autour de lui. Et pourtant, si on lui avait dit pour quoi il était né et les raisons qui faisaient de lui un être si différent des autres, à la limite du maudit, il n’y aurait sans doute pas cru, incapable d’accepter cette vérité tranchante et dévorante. L’espace de quelques secondes, alors qu’ils avaient été dans cette crypte à assister au retour de Lucifer Dean et lui, Sam avait eu cette pensée fugace et affreusement désagréable, celle qu’en quelques sortes, Lucifer venait pour lui, sans qu’il puisse réellement donner une raison à cette si délicate attention. Ce soir, on peut bien dire que la démone qui lui faisait face avait un don pour confirmer ses pires craintes, celles qui avaient lentement germé en lui sans même qu’il y prête la moindre attention, incapable de s’arrêter dessus, juste pour ne pas voir la réalité telle qu’elle était, aussi crue soit-elle d’ailleurs. Là, on peut bien dire qu’elle ne l’avait pas préservé et que les révélations qu’elle lui livrait à l’instant précis n’avaient pas grand-chose pour le mettre de la meilleure humeur possible. Elle semblait prendre un malin plaisir à lui expliquer sous toutes les facettes possibles et imaginables qu’IL était le seul et unique destiné à devenir le vassal de Lucifer et que ses actes accomplis jusque là, ne faisaient que tristement confirmer les « écrits du Destin » ceux que Ruby avait suivis à la lettre « parce qu’il devait en être ainsi ». C’est sans doute ce que la démone qui lui faisait face répondrait s’il se risquait à se poser la question ! Combien de fois l’avait-il entendue cette phrase du « parce qu’il devait en être ainsi » ?! Une bonne centaine de fois sans doute et ce, principalement depuis que les Anges avaient décidé d’envahir la planète avec leur foutue Apocalypse ! Au fond de lui, il y avait cette petite voix, très perspicace, trop perspicace qui savait pertinemment que cette démone prenait bien trop de plaisir à lui dire ce qu’elle disait là pour mentir. Elle disait la vérité et elle en jubilait carrément, si bien que dans un espoir vain, il s’était surpris à ne pas la croire, ou du moins, à faire mine d’être persuadé qu’elle mentait, tout comme les Anges leur avaient menti en prétendant vouloir stopper l’Apocalypse, tout comme Ruby lui avait menti en prétendant vouloir l’aider et tout comme beaucoup d’autres personnes autour de lui s’étaient sans doute joué de lui pour qu’il arrive à cet instant précis sur cette route pour tomber sur cette démone et accomplir cette foutue destinée qu’elle lui annonçait comme on annonçait à une personne qu’elle avait gagné au loto ! Avec le sourire ! Alors qu’elle se rapprochait dans de nouvelles paroles lourdes de sens, il crispa la mâchoire, soutenant le regard de la démone, incapable de détourner les yeux, comme pour s’attarder sur chaque part de ses prunelles pour y déceler la moindre preuve qu’elle lui montait le plus gros mensonge du siècle et, soit dit en passant, le moins amusant sans doute. Pourtant, il sentit son doigt s’abattre sur lui comme un couperet qui tombait sur sa vie, alors qu’il commençait de plus en plus à perdre pieds, bien que rien ne l’indique comme tel. Peut-être que c’était sa chance d’échapper à tout ça, à toutes ces histoires compliquées et… et totalement incompréhensibles qui le dépassaient complètement. Il était devenu père en moins de temps qu’il lui en avait fallu pour trouver le courage de demander Jessica en mariage à l’époque de leur jeunesse… il avait retrouvé lui-même son père sans pour autant comprendre les raisons de ce retour on ne peut plus inattendu, trop pessimiste ou trop réaliste pour croire que les Anges avaient pu faire ça par simple bonté d’âme. Qui sait même ce qu’ils feraient de Dean quand toute cette histoire serait terminée et si ledit Dean s’en sortait…

    A chaque fois qu’elle s’éloignait, il avait l’impression de pouvoir respirer à nouveau, comme si, avec elle, toutes les révélations qu’elle lui avait balancées de but en blanc allaient disparaître si elle s’avérait n’être qu’une hallucination quelconque. Pourtant, elle ne s’éloignait que pour mieux jouer avec lui, sans doute pour mieux observer ses réactions, il avait compris son petit manège à force d’avoir le regard rivé sur elle sans pouvoir faire quoique ce soit, bien que l’envie de l’égorger sans se poser de question lui tournait pas mal en tête et ce, de plus en plus au fil des secondes qui tournaient. La suite de ses paroles fut relativement déconcertante pourtant, s’il s’était attendu à ça ! Il l’aurait plus vue le narguer et l’assommer pour l’amener devant Lucifer et pourtant, elle ne semblait pas totalement approuver le règne de l’Ange déchu sur le monde démoniaque. Etait-elle folle au point de tenter une minuscule et infime vendetta contre celui qui, des millénaires plus tôt, s’était retourné contre tous les siens ? L’arroseur arrosé, c’était relativement amusant comme perspective et le Winchester aurait pu en profiter pour lancer un petite remarque, cependant, il n’en fit rien, juste muet face à tout ce qu’elle disait, parce que oui, il avait bel et bien besoin d’encaisser. Elle lui donnait une chance de réparer ses erreurs, du moins, à ses dires et quelque part, il sentait bien qu’il serait celui qui ne reviendrait pas de toute cette histoire… C’était sans doute mérité comme punition, non ? Mourir et ne pas pouvoir profiter de la quelconque victoire qu’il pourrait avoir. A cette pensée, il sentit un nouveau spasme crisper sa mâchoire, le forçant à baisser le regard vers le sol pour qu’il reprenne un tant soit peu ses esprits et se rende compte de tout ce qu’il pourrait avoir à faire pour venir à bout d’un être comme Lucifer. Se décidant finalement alors qu’elle semblait le narguer de loin, il finit par reprendre ses esprits, détournant le regard quelques secondes encore vers les alentours, à croire qu’il sentait que c’était l’une des dernières visions nettes de l’existence qu’il pourrait avoir. Rejoignant la démone, il s’arrêta juste devant elle, levant la main pour reprendre le couteau, dans une valse, un jeu qu’ils ne cessaient pas, comme s’ils se passaient le relais pour prendre la parole… Bien que pour le moment, ce soit surtout elle qui ait bien blablaté, ils aiment ça les démons !

    « J’vais le faire… Mais si vous mentez… » A cette parole, il releva le regard, abandonnant son couteau pour fixer la démone droit dans les yeux, la scrutant quelques longs instants avant de finir sa phrase, histoire de la faire bien rentrer dans son cerveau et histoire de faire comprendre que s’il y avait bien des types avec assez de chance – ou de malchance – face à la mort pour pouvoir tenir leurs promesses, c’était les Winchester. « J’vous retrouverai… et j’vous tuerai. » Elle semblait nullement effrayée mais il ne s’en fourvoya pas, détournant déjà le regard pour reprendre la parole, sans réellement accepter ce qu’il était en train de faire : il faut dire que jusque là, les alliances qu’il avait pu avoir avec des démons n’avaient pas vraiment été des plus intelligentes ! « Alors ? J’dois faire quoi pour… ? » Il ne finit pas sa phrase, incapable de dire ce qu’il avait à dire et pourtant, elle comprit sans doute ce qu’il sous entendait, au vu du sourire qu’elle affichait juste sous son nez, comme pour le narguer un petit peu plus, ce qui marchait très bien, avouons-le quand même !

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Lun 18 Oct - 14:23

Oh oui, ne surtout pas oublier le « si »… si la vilaine démone venait à mentir, si elle venait à réaliser l’entourloupe de l’année, si elle avait subitement un besoin de faire marcher un petit peu Sam Winchester pour s’amuser… si, si, si, plein de si possibles et imaginables d’ailleurs ! Petites phrases pleines de précautions de la part du si sympathique chasseur qui lui servait d’interlocuteur, si bien qu’elle eut un sourire pour souligner ces dites sympathiques paroles et ainsi mettre fin à toutes ces hypothèses qu’il faisait. Bien sûr que non qu’elle ne mentait pas et bien sûr qu’elle avait bien d’autres choses à faire dans son existence qu’emmerder Sam avec de faux espoirs d’envoyer Lucifer dire bonjour à ses anciens colocataires d’Enfer ! Tandis que le regard de la démone sondait celui que le Winchester avait rivé dans ses yeux, un sourire se dessinait au coin de ses lèvres, elle sentait très bien qu’il cédait et qu’il finissait par prendre la meilleure décision possible… pour lui surtout et pour tous ceux qu’il prétendait vouloir sauver. C’était après tout la seule chance que Sam pourrait avoir de rattraper ses erreurs et ce, même si pour ça, il devait s’allier avec une vilaine démone ! Les fesses confortablement posées sur le capot de l’impala, Phillis s’écarta légèrement de l’oppressant rapprochement du Winchester, s’autorisant un levé des yeux vers le ciel, avant de se décider à parler, d’un air quelque peu moqueur. Elle avait presque parfois l’impression de devoir se répéter, c’était affreusement énervant et dire qu’ils n’avaient franchement pas énormément de minutes à perdre tant le temps leur manquait, si en plus elle devait faire un mode d’emploi pour chaque phrase qu’elle disait, ils n’en auraient pas fini de sitôt là !

« J’ai déjà essayé de t’expliquer toute la machination avant que tu t’énerves avec ta paranoïa qui te persuade que je suis une vilaine démone menteuse… Je peux parler maintenant ou tu as encore une supposition du genre à faire ? »

Elle souligna ses paroles une nouvelle fois en arquant un sourcil, avant de finalement quitter son siège de fortune pour recommencer à marcher un peu, histoire de rompre le silence que Sam avait subitement laissé tomber sur les alentours. Pas de protestation ? Serait-ce un jour à marquer d’une pierre blanche ? Elle sourit à cette pensée, petite pique qu’elle garda pour elle, rien que pour ne pas attarder plus encore la conversation… ils allaient déjà devoir accélérer le mouvement, alors hein !

« Aussi dur que cela te semble… va falloir que tu commences par me faire un peu confiance sur ce coup là… Je vois pas comment je peux te prouver que Lucifer est une sacrée épine dans mon pied dont j’aimerais me débarrasser… »

Les bras à nouveau croisés sur sa poitrine, elle reprit sa marche, à petits pas posés et maîtrisés autour de Sam, s’attardant quelques instants à le scruter ou à le détailler, tandis qu’à d’autres, elle ne le regardait même pas, sans doute parce que quelque part dans son esprit, elle aurait préféré ne jamais avoir à se livrer à une telle opération séduction avec un Winchester :

« Pour ouvrir la cage de Lucifer, il faut soit briser les 66 Sceaux dont Lilith s’est soigneusement occupée… avec ton aide à toi et ton frère… mais il y a un autre moyen, qui est dans l’unique possession des quatre Cavaliers de l’Apocalypse qui ont été libérés avec Lucifer… »

Un sourire, alors qu’elle levait une de ses mains pour se désigner avant de reprendre :

« J’en suis l’un d’eux… tu as certainement déjà du l’apprendre si tu as cherché un quelconque moyen de rompre le pacte que tu as cru conclure avec moi, Sammy. Les Anges ont réussi à s’emparer de nos Sceaux, rassemblés dans quatre anneaux qui, liés ensemble et ajoutés à une formule ‘secrète’ que nous seuls connaissons, permettent d’ouvrir la cage de Lucifer. Je parierais cette sympathique hôte que ces anneaux sont désormais en possession de ton frère. Va savoir s’il a pu comprendre comment s’en servir. Je peux t’apprendre à le faire… et une fois que tu auras repris le contrôle de ton corps avec Lucifer dedans… tu n’auras qu’à faire le vœu magique pour plonger droit en Enfer… T’en fais pas, on a encore quelques temps pour apprendre ladite ‘formule magique’ qui va t’aider à sauver le monde comme tu le voulais tant, petit Sam… »

Nonchalamment, elle se dirigea vers la voiture, pour revenir devant le chasseur et le détailler quelque peu. Le frôlant avec légèreté et une part de soupçon félin dans les gestes, elle vint se rasseoir juste devant lui, retrouvant le couteau de Ruby comme elle s’amusait à le faire depuis le début… Son sourire revint habiter son sourire, le tracer toujours avec une légère lueur perverse, tandis qu’elle reprenait la parole, sans se soucier d’une potentielle réponse de la part du chasseur :

« Cependant… ne commence pas à te prendre pour Popeye, Sammy… Comme ça, dans cet état pathétique dans lequel tu te trimballes, tu ne tiendras pas trente secondes avec Lucifer pour partager ton corps… A moins que… tu arrêtes cette diète stupide imposée soit disant par ton cher frangin et que tu recommences à booster ces jolis muscles avec tes épinards favoris. Hm ? »

Malgré la jolie métaphore, les choses étaient totalement claires et tandis qu’elle n’avait pas quitté le regard de Sam au fil de ses paroles, elle l’avait vu changer, passer de ce brin d’assurance à un soupçon de surprise, puis à présent, un mélange d’instinct de chasseur qui lui disait certainement de ne pas croire cette vile démone et, donc, de ne pas accepter sa proposition pas franchement dénuée d’intérêt, et cette envie qu’elle sentait toujours dévorante d’assouvir cette faim qui… non, non, malgré les mois qui étaient passés depuis leur première rencontre, n’avait toujours pas lâché le petit Winchester. Tendant le couteau par le manche pour le petit Sammy, elle haussa les épaules, pas franchement décidée à faire du forcing… s’il voulait mourir irradié par la présence de Lucifer, c’était son choix après tout, mais s’il y a bien une chose à laquelle on ne pouvait pas échapper, c’était bien un pacte… et manque de bol pour Sam, ledit pacte qu’il croyait avoir fait avec un démon, il l’avait fait avec le Seigneur des Enfers lui-même, ce qui l’amènerait forcément à Nashville et à ces histoires de vassal.

« Prêt, Sammy ? »

Non, ce n’était pas une question pleine de compassion pour vérifier si le cerveau de monsieur s’était fait aux idées qu’elle avait formulées… après tout, il n’avait pas le choix quelque part s’il voulait vraiment contrer Lucifer… Elle soulignait uniquement un besoin d’accélérer le mouvement, histoire de ne pas arriver trop tard au grand festival en présence de Lucifer himself !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]   Aujourd'hui à 23:29

Revenir en haut Aller en bas
 

You gotta make it all tonight ! [HEADS GAME JUSQU'AU 13.10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Laser-Game
» phoenix rc + game commander 6voies
» TGS=Toulouse Game Show
» Test: Premier make-up
» Burning Heads
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: RPG :: SFTD 1 - Les archives :: Ellington ; Missouri :: La sortie de la ville :: La frontière-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit