« what a wonderful world » JAELYN&DEAN



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « what a wonderful world » JAELYN&DEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Mar 26 Oct - 0:43


Jaelyn&Dean

« what a wonderful world »

8h00. Le réveil sonne, c’est l’heure de se lever et d’aller bosser, typique d’une journée des plus banales, une journée normal, dans un monde normal. Aujourd’hui, pas de démon, pas d’apocalypse, pas même un esprit de rien du tout ou un petit vampire bon à décapiter, tout ça, c’était fini depuis longtemps. Pas qu’il n’y est plus sur terre de démons ou de vampires ou même d’esprits à éliminer, juste, que pour Dean, tout ça était désormais terminé. On pourrait presque dire qu’il avait pris une retraite anticipée, bien méritée d’ailleurs, même s’il n’avait pas encore cumulé ses quarante-et-un an de travail comme chasseur ! Dean a trouvé le moyen de passer à travers la réforme ! Bref, délire passé, il n’empêche que Dean avait ou voulait du moins, définitivement tirer un trait sur sa vie passée, il l’avait promit à Sam avant que ce dernier ne se sacrifie pour éviter une imminente apocalypse, alors, bien sûr, il aurait pu choisir de ne pas tenir cette promesse, il aurait pu choisir de retourner ciel et terre pour retrouver son petit frère, oui, il aurait pu et il en avait eu envie bien des fois, partir sur les routes des Etats-Unis, comme il l’avait si souvent fait, dans le seul but de ramener cet être qui lui était si cher. Son frère pour qui il aurait sans doute pu - et il l’avait déjà fait auparavant - se sacrifier sans hésiter une seule seconde. Mais non, chaque fois que l’idée lui été passée en tête, il s’était rappelé cette promesse qu’il n’était aujourd’hui plus capable que de tenir à moitié, il avait aussi promit qu’il veillerait sur Louisa et sur Noah, son neveu, et il l’avait fait ça aussi, pendant de nombreux mois, jusqu’à ce que Louisa disparaisse pour aller il ne savait trop où sans même prendre le temps de prévenir Dean, cette promesse ne pouvant plus être tenue, Dean se devait alors de tenir fermement celle d’une vie normale pour lui-même, et c’est-ce qu’il faisait depuis un an maintenant, depuis les fameux évènements de Nashville qui avaient presque détruit sa vie et pourtant, il s’était efforcé de tout reconstruire, de façon différente, en compagnie de Jaelyn.

Alors, en effet, ce matin, sortit du sommeil par la sonnerie stridente du réveil, Dean se leva et direction la salle de bain pour aller prendre une douche - ça même en tant que chasseur, il le faisait xD. Ceci fait, il s’habilla, piochant ses fringues dans une armoire où le linge était bien rangé, plié et non pas foutus en boule dans un sac comme c’était le cas avant, une fois habillé, il quitta la chambre silencieusement laissant Jaelyn dormir, l’ex chasseur se dirigea vers la cuisine où il fut accueillit par le chiot qu’il avait recueillit quelques mois auparavant. Une fois dans la cuisine, il se fit chauffer une tasse de café, ça aussi ça changeait de son ancienne vie, avant, il aurait sans soucis commencé la journée par une bière, mais non, il était devenu raisonnable le Dean ! Bref, café avalé, il prit même le temps de nettoyer sa tasse avant de se rendre dans le hall de la maison dans laquelle il vivait depuis maintenant un an, avec Jaelyn, cette maison située à Lawrence au Kansas, une ville dans laquelle il n’avait pas forcément envisagé de revenir un jour vu que toute son histoire avait commencée ici, mais finalement, il s’y était plutôt habitué, attrapant les clés de la boite aux lettre, il sortit de la maison, parcouru l’allée menant jusqu’au portail, cette allée traversant une belle pelouse bien tondue par ses soins le week-end dernier, ouvrant la boite aux lettres, il salua d’un geste de la main et d’un sourire courtois, son voisin sur le point de partir pour le boulot. Une fois le courrier récupéré, Dean retourna dans la maison en regardant vite fait les lettres avant de les poser sur la table de la cuisine puis, d’attraper les clés de sa voiture et de sortir une nouvelle fois de la maison pour rejoindre le garage dans lequel se trouvait son impala. Sa voiture seul véritable souvenir de sa vie passée, il n’avait pas voulu s’en séparé, même au profit d’un gros 4x4 à la esprits criminels - cassdédi à Sammy xD - non, son impala était une vrai merveille à ses yeux alors hors de question de s’en débarrasser ! Ceci dit, elle n’avait pas vraiment la même allure qu’avant, en ouvrant le coffre, on tombait sur un coffre tout à fait ordinaire, sans armes dedans, sans une multitude de fausses cartes d’identités, enfin bref, un coffre vraiment banal. Quoi qu’il en soit, montant dans sa très chère voiture Dean partit bosser. Il était devenu garagiste, encore une fois, c’était carrément bien loin de sa vie d’avant, bien plus simple et réparer les voitures, c’était l’une des rares choses qu’il savait faire en dehors de la chasse, peut être que c’était un peu moins glorieux, il n’avait pas de vies à sauver, quoi qu’il ne pouvait s’empêcher de sourire quand on lui disait « vous m’avez sauvé la vie » tout ça parce qu’il avait remonté un pneu ou réparer un moteur ! Ça avait forcément quelque chose d’assez drôle dans le fond.

Quoi qu’il en soit, il partit donc au garage pour bosser, une longue journée, bien moins dure que ce qu’il avait pu connaitre auparavant, il passa sa journée les mains dans le cambouis, qui au final était sans doute plus salissant que le sang dont il avait plus l’habitude avant, enfin bref, les heures passant et la journée de boulot se termina. 19h00. Il devait rentrer maintenant, quoi de plus normal que d’avoir des horaires de boulot ? Ça avait carrément été bizarre pour lui au début, mais aujourd’hui il y été habitué, même s’il ne pouvait s’empêcher de penser à son ancienne vie, d’autant plus quand, tous les jours quand il allait au boulot où qu’il rentrait du boulot, il passait devant la maison dans laquelle il avait vécus quand il était enfant, il s’attardait souvent devant cette maison, cette maison dans laquelle sa mère était morte quand il avait quatre ans, dans ce qui semblait aux yeux de tous un simple accident, un simple incendie. Lui, il connaissait la vérité et il savait que ce jour là, alors qu’il n’avait que quatre ans, son destin était déjà tout tracé, sa n’avait qu’un but, cette fichue apocalypse contre laquelle il s’était battu l’année précédente, cette apocalypse qui avait couté la vie de son frère, garé non loin de cette fameuse maison, Dean soupira, il devait sans doute être complètement stupide à rester là, à remuer le couteau dans une plaie qu’il était largement en mesure de laisser cicatriser, il avait une vie quasiment parfaite aujourd’hui, il était heureux avec Jaelyn, alors pourquoi fallait-il qu’il se torture avec toute la merde qui était arrivé dans sa vie jusqu’à présent ? Pourquoi ne pouvait-il pas juste se contenter de profiter de cette nouvelle vie qu’il avait aujourd’hui ? Sans doute parce qu’il était complètement maso et qu’il avait besoin de cette douleur pour ne pas oublier son frère, qu’il avait besoin de ressentir cette douleur pour son frère qui était aujourd’hui en enfer et qui devait souffrir bien plus que tout ce qui est imaginable en tant que souffrance. Après un nouveau soupire Dean redémarra pour rentrer chez lui, retrouver Jaelyn et le confort d’un foyer qu’il ne méritait peut être pas au final malgré le fait qu’il avait passé au moins vingt-sept ans de sa vie à s’en bouffer des vertes et des pas mure, peut être qu’il ne méritait pas d’être heureux après ce qui s’était passé à Nashville, mais, ne pas méritait ne voulait pas dire ne pas pouvoir profiter, et tant que rien ni personne ne viendrait l’en arracher, il continuerait à s’accrocher fortement à cette quasiment parfaite qu’il menait depuis un an.

Journée de boulot terminée et voilà que Dean est de retour chez lui, les lumières allumées passant à travers les fenêtres de la petite maison qu’il partageait avec Jaelyn lui indiquait que sa fiancée était déjà rentrée, fiancée, un terme qui lui paraissait tout aussi bizarre qu’une bonne partie de sa nouvelle vie. Si on lui avait dit qu’un jour, il serait fiancé à une ravissante blonde, quelques années plus tôt il aurait sans doute rit et disant que c’était tout bonnement impossible, et pourtant c’était vrai, il avait demandé Jaelyn en mariage quelques mois plus tôt et elle avait accepté, quand je vous dis que la vie du petit Dean est parfaite c’est presque une litote ! Bref, une fois l’impala de retour dans son garage, notre garagiste préféré rentra dans son humble demeure. Posant ses clés sur le meuble de l’entrée, le fameux meuble que tout le monde a et qu’y a un petit panier dessus où on fourre des trucs inutile genre les crayons qui marche plus ou les pièces Ikea qu’il nous reste à la fin une fois la bibliothèque montée, on reconnait bien les références culturels de la joueuse xD. Bref, les clefs posées Dean retira sa veste pour la reposer sur le porte-manteau et non pas en bordel n’importe où, il avait vraiment changé en un an le Dean et le voir ainsi serait sans aucun doute très surprenant pour pas mal de monde ! Il était devenu tellement normal, qu’il balança cette fameuse phrase dont la joueuse ne comprendra jamais l’intérêt mais que les gens disent si souvent :

« C’est moi, j’suis rentré ! »

Phrase complètement débile, genre tu veux dire quoi toi ? « C’est moi, jsuis à la boulangerie, mais je te parle quand même ! » c’est vraiment absurde mais ne polémiquons pas trois heures la dessus, ce n’est pas le but du rp et la joueuse va encore passer pour une grosse tarée. Donc revenons à notre ami Dean qui venait de ranger sa veste sur le porte manteau et qui maintenant se dirigeait pour retrouver Jaelyn.

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Jaelyn N. Miller


SFTD MODO ◈ princess of the world, respect me or die


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Dodixe
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
✾ MES CRÉDITS : Dodixe & LJ
✾ MON MOI² : None
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 18/07/2009
✾ MES MESSAGES : 1192

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 26 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Serveuse & Chasseuse


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Mer 27 Oct - 22:54

    Un an. Comment un an avait-il pu se passer aussi vite ? Elle se revoyait encore à Ellington avec Jackson, avec Jude, à jouer comme des gamins aux indiens et aux cowboys, les deux meilleurs amis ficelés à une chaise pendant que la petite fille leur tire dessus avec un arc et des flèches avec au bout une ventouse histoire de faire de magnifiques marques circulaires sur la joue de la jeune femme… Le temps avait sûrement passé trop vite, d’ailleurs, au gout de Jaelyn, c’était bel et bien le cas… Elle avait rencontré les Winchester et tout s’était enchainé sans qu’elle ne puisse arrêter la course du temps et voilà que l’histoire était déjà finie… Déjà Sam avait disparu, il était mort pour pouvoir sauver le monde, un acte héroïque en somme… Elle le savait… Dean n’avait naturellement rien su de son aventure avec lui, chose qu’elle n’aurait jamais été capable de lui avouer tout simplement parce que c’était arrivé dans un moment de folie et que le faire souffrir à son retour n’était pas la meilleure des solutions. Elle avait donc fait le choix du silence pour le protéger et aussi pour qu’il garde cette image de Sam qu’il avait toujours eut et puis elle, de son côté, elle gardait cette image de lui qu’elle avait eut : Celle d’un jeune homme dévoué au monde… Le temps avait passé bien vite et aujourd’hui Jaelyn et Dean étaient à Lawrence, la ville où tout avait commencé pour les deux frères Winchester. Un choix qu’elle n’avait pas réellement compris au début mais qu’elle avait accepté parce qu’elle pensait au bonheur de Dean avant le sien, elle pensait à tout ce qu’il avait traversé et sentait que si il avait besoin de retourner dans la ville où tout avait commencé alors c’était son choix et elle le respectait… Elle avait donc quitté Ellington, sa ville natale, rendant quelque peu triste son oncle et sa tante mais qu’importe, sa vie était à présent auprès de l’homme qu’elle aimait et grâce à la fin de cette Apocalypse, elle espérait que les choses allaient devenir enfin heureuse pour eux deux, plus jamais de drames, plus jamais des larmes et de souffrances, plus jamais… Malgré tout elle savait qu’ils n’auraient pas une vie parfaite mais tout serait meilleur à prendre que ce qu’ils avaient vécus pendant ces derniers mois et la meilleure chose était aussi de s’écarter d’Ellington, oublier le passé et aller de l’avant. Une vie tout ce qu’il y a de plus normale que Dean avait eut l’air d’accepter plutôt bien même si elle sentait au fond d’elle que ce changement n’était pas une chose à laquelle il se ferait complètement. Elle le savait, le sentait, chaque jour…

    La sonnerie du réveil se fit entendre dans la maison qu’ils partageaient à Lawrence. Sonnerie stridente faite pour réveiller Dean et qui marchait à chaque fois, comme s’il était fait pour éteindre un réveil… Elle, elle faisait semblant de ne pas être réveillée, elle faisait semblant de dormir juste pour entendre à quel point Dean prenait des précautions pour ne pas la sortir de ses songes comme s’il ne se disait pas que si la sonnerie le réveillait lui, alors elle, elle serait réveillée aussi. Certains matins elle passait sur lui, venant se blottir tout contre son cou pour l’empêcher de s’enfuir, d’aller travailler, lui murmurant qu’il pourrait peut-être passer une journée au lit avec elle mais il ne cédait pas souvent… Qu’importe, elle le laissait filer. Ce matin-là, elle n’avait pas bronché, restant le visage enfoui dans l’oreiller, plongée dans un sommeil presque comateux. Elle s’était levée déjà plusieurs fois dans la nuit, malade comme un chien, allant jusqu’au toilette de la façon la plus discrète possible pour ne pas réveiller Dean qui commençait souvent tôt le matin… Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait depuis quelques jours, elle passait régulièrement par la case toilette comme si elle couvait quelque chose et pourtant elle n’avait pas de fièvre, ni tout autre possible symptôme d’une quelconque maladie… Peut-être était-ce… Non… Elle n’y croyait pas vraiment, comment pouvait-elle être enceinte ? Elle y avait pensé, il fallait bien l’avouer mais elle n’y croyait pas vraiment, c’était un peu fort de se retrouver enceinte aussi facilement ! Non ?! En tout cas, à cet instant précis, perdue dans ses rêves, la jolie blonde ne pensait pas une seule seconde au possible enfant qui grandissait en elle. Non, elle rêvait d’autre chose, elle pensait aussi à autre chose pendant que Dean était déjà partit préparer quelque chose, une bonne odeur de café remontant jusqu’à la chambre le prouvant. Elle passa le reste de sa matinée au lit, épuisée par la nuit qu’elle venait d’avoir et finit par se lever vers dix heures, se décidant enfin à se redresser et s’étirer. Alors qu’elle ouvrait la porte, un jeune chiot vint lui sauter dessus, lui faisant la fête par la même occasion. Elle le prit dans ses bras avec un sourire maternel et l’emmena dans la cuisine avant de le poser par terre pour le servir de bon matin… Ce chien, c’était Dean qui l’avait ramené sur un coup de tête à la maison, une nouvelle lubie qu’avait eut le jeune homme, ce qui lui ressemblait pas vraiment mais il s’amusait plutôt à aller le promener, à s’en occuper et elle devait avouer qu’il était tellement adorable que lorsqu’elle l’avait vu, elle avait complètement oublié que Dean l’avait trouvé dans la rue. Le chien abandonné devint le leur. La jolie blonde s’approcha ensuite de la cafetière et se servit un grand bol de café avant de se diriger vers l’entrée, allant chercher au passage le journal, bien cachée dans son peignoir. Elle observa les nouvelles, s’attardant par habitude aux faits divers, très mauvaise habitude qui lui menait la vie dure depuis que la chasse était derrière eux. Parce que c’était comme ça que Jaelyn travaillait le plus souvent, chopant les journaux au passage et observant la partie des faits divers, s’attardant sur certains cas étrange, mystérieux et menant son enquête en parallèle avec la police. Elle lâcha le journal avec lassitude et déposa sa tasse dans l’évier avant de monter dans la chambre pour enfiler sa tenue de serveuse. Elle bossait à présent dans un petit bar du centre, un travail surement mieux payé que celui qu’elle avait à Ellington avec des horaires plus agréables maintenant qu’elle avait une vraie vie de famille… Jaelyn finit de se préparer et pris ses clefs pour aller en direction du centre et passer sa journée de travail.

    Les choses avaient bien changées pour eux deux… Jaelyn s’en rendait compte chaque jour, chaque instant, elle avait arrêté de boire, se promettant qu’elle ne toucherait à l’alcool que pour les grandes occasions et pas plus, bien assez touchée par les derniers évènements qu’elle avait vécus avant que Sam disparaisse… Encore une chose qu’elle lui devait : Le fait que l’alcool ne servait à rien… La journée passa plutôt rapidement, comme si, aujourd’hui était un jour différent, comme si elle n’était pas comme toutes celles de la routine habituelles qu’ils avaient installée à Lawrence. Quittant son travail légèrement plus tôt, la jolie blonde se dirigea vers la pharmacie pour acheter un test de grossesse… C’était débile, elle savait bien qu’elle n’était pas enceinte mais qu’importe, elle préférait en être sûre et certaine plutôt que de continuer comme elle le faisait. Elle rentra chez elle vite fait, allant préparer le dîner pour que lorsque Dean arrive, qu’il ne se doute de rien au cas où elle n’était pas enceinte… Après tout, si le diner n’était pas fait cela voulait dire qu’il s’était passé quelque chose et lui avouer qu’elle avait fait un test de grossesse et qu’il était négatif n’allait pas le rendre heureux alors autant préparer le dîner… Le diner étant fait, elle monta dans la chambre pour passer dans la salle de bain attenante pour sortir le test de grossesse, prise de doutes. Comment se faisait-il qu’elle soit déjà enceinte ? Et surtout, comment allait le prendre Dean ? Elle ne savait même pas s’il voulait réellement être père… Et puis elle se rappela ce jour où ils devinrent fiancés, cette demande qu’elle n’avait pas du tout vu venir et qu’elle avait accepté sans hésité, se jetant dans les bras du jeune homme, en larmes, perdue dans ce flot de joie qui l’emplissait à l’idée de devenir Madame Dean Winchester… Un sourire se dépeint sur ses lèvres et elle finit par ouvrir la boite du test de grossesse, déplia la notice avant de la lire avec une attention particulière… Elle fit tout ce qu’il fallait faire et puis, attendit quelques minutes pour avoir le résultat, prise d’un stresse énorme qui lui faisait presque mal au ventre… Elle s’approcha de son chiot, lui caressant doucement le poil avant d’entendre le bip de son téléphone portable qu’elle avait mit en minuteur afin de savoir quand elle pourrait revenir voir si oui ou non elle portait l’enfant de Dean… Elle s’approcha lentement, suivie de très près par le chiot qui semblait aussi anxieux que sa maitresse… Elle attrapa le test, les yeux fermés… C’est alors que Dean se mit à crier, la faisant sursauter et faisant tomber par la même occasion le test dans la vasque du lavabo… Elle s’empressa de le rattraper et le prit avant de s’asseoir sur la cuvette des toilettes pour calmer les battements de son cœur… Quelques secondes s’écoulèrent et elle finit soupirer et répondit à Dean d’une voix blanche :

    « Tu m’as fait peur… Je suis dans la salle de bain… »

    Il était temps de regarder ce test, il était temps avant que Dean n’arrive, comme ça elle pourrait le jeter avant qu’il ne soit ici si elle n’était pas enceinte… Elle ouvrit un œil et observa le test avant de sentir son cœur faire un bon et de pousser un petit cri caractéristique de la femme qui apprend une grande nouvelle… Sur le test était marqué clairement « enceinte ». Elle ne réalisait toujours pas la nouvelle… Elle était enceinte, elle portait le bébé de Dean, ils allaient devenir parents, ils allaient avoir un petit bébé ensemble… Se sentant presque défaillir, elle eut un long soupire de soulagement et sentit les larmes de bonheur venir rouler sur ses joues, attrapant le chien dans ses bras pour le bichonner, attendant son fiancé pour lui annoncé la nouvelle…

_________________

    ✔ Sexyness is my second name...
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Dim 14 Nov - 0:41


Jaelyn&Dean

« what a wonderful world »

La vie normale, le quotidien banal, ces étapes d’une journée qui se répètent sans cesse, on se lève le matin, on prend une douche, un petit déjeuné et on va bosser, le midi on s’arrête pour aller manger et après on reprend jusqu’au soir, on rentre ensuite à la maison, on retrouve le confort d’un petit foyer simple et agréable ainsi que la présence d’une femme que l’on aime et la soirée se déroule elle aussi, normalement, pour que le lendemain, tout puisse recommencer. Un schéma de vie qui pour certains pourraient paraitre on-ne-peut-plus ennuyeuse. Un schéma trop banal, trop rythmé et qui ne laisse quasiment rien au hasard, comme si on était pris dans un cercle, une boucle qu’on ne peut pas, ou, que l’on ne veut pas briser. Dean lui, était satisfait de cette vie qu’il menait depuis bien un an, une année sans doute tellement longue parce qu’il n’avait eu de cesse de penser à tout ce qu’il avait perdu dans cette vie de chien qu’il avait mené avant ce nouveau départ. Cette vie de chasseur qui lui avait pris sa famille, à commencer par sa mère quand il n’était qu’un pauvre enfant de quatre ans, et puis son père un presque vingt-trois ans après et puis récemment, son frère cadet. Il était le dernier survivant des Winchester et ça n’avait rien de glorieux dans le fond, il ne méritait pas plus que sa mère, que son père ou que Sam d’être encore en vie, il n’aurait pas du être ici de toute évidence, son père avait donné sa vie pour le sauver et ensuite il avait été sauvé de l’enfer pour soit disant arrêter une stupide apocalypse et ça c’était soldé par le sacrifice de son frère, il avait parfois l’impression d’avoir tellement échoué qu’il était responsable de la mort de tout ceux qu’il avait tant aimé, il ne pouvait pas se débarrasser de cette culpabilité qu’il portait en lui depuis tellement longtemps et qui n’était que plus grande depuis qu’il avait été là, incapable de faire quoi que se soit pour empêcher son frère de se jeter dans les flammes de l’enfer. Il restait persuadé au plus profond de lui-même qu’ils auraient pu trouver un moyen de faire autrement, arrêter l’apocalypse d’une autre façon, alors qu’il aurait sans doute été le premier à se sacrifier s’il avait été à la place de Sam, au fond, il avait toujours eu cette impression que le monde tournerait toujours de la même façon si lui venait à disparaitre, mais il savait que ce ne serait pas le cas si c’était Sam. Il pensait - a tord et il en avait eu la preuve - que Sam était capable de vivre même sans lui, après tout, il avait toujours été plus fort et plus courageux que lui, mais Dean, lui, avait toujours su que sans Sam il ne serait plus rien et pourtant, quitte à faire une analyse de la situation qu’on peut aussi rapporter à la série, Dean lui, n’avait pas fait ami-ami et plus si affinité avec une démone trop moche et trop conne et il n’avait encore moins commencé une stupide addiction au sang de démon, non, lui il avait réussit à - plus ou moins - tracer un trait sur le passé et oublier la vengeance, remarquer, de qui voudrait-il se venger ? Il n’y avait pas de Lilith, pas d’Azazel contre qui reporter la faute, au fond, il n’avait même pas la possibilité de se venger, peut être qu’il aurait pu retourner ciel et terre, rouvrir la fameuse cage dans laquelle Sam était sans doute prisonnier, au plus profond de l’enfer, juste pour en faire sortir son frère en se fichant éperdument des conséquences. Il aurait pu, c’était un fait. Pourtant, il ne l’avait pas fait, il n’avait même pas ouvert le moindre bouquin sur l’enfer et tout le tralala, il n’avait pas non plus demandé à Bobby de faire de même il avait juste décidé de tenir cette promesse qu’il avait faite à Sam avant qu’il ne disparaisse, il avait promit de ne rien faire, de juste continuer à vivre laissant la chasse de côté et entament une vie des plus normales aux côtés de la belle Jaelyn.

Cette promesse il était bien loin d’imaginer jusqu’où elle pourrait le mener, déjà, la jolie maison avec la pelouse bien tondue, les barrières blanches et même le chien c’était carrément bizarre, après tout Dean avait eu l’habitude toute sa vie durant de vivre dans des hôtels tous plus pourris les un que les autres, changeant de villes à chaque fois et donc d’hôtel et ce même quand il était enfant, alors le fait d’être devenu sédentaire - ouais on remarque que Dean évolue de la même façon que l’homme de Cro-Magnon, il se sédentarise ! - était vraiment bizarre pour lui, bien que se soit beaucoup mieux d’avoir un chez soit. Ensuite, il s’était fiancé avec Jaelyn, encore une chose des plus étrange, lui, Dean Winchester fiancé ! La bonne blague, souvenons nous du Dean Winchester des années précédentes, qui passait de lits en lits sans jamais donner de nouvelles aux demoiselles avec qui il s’envoyait en l’air, ce dragueur de première catégorie qui ne s’intéressait qu’au cul et qui laissait les sentiments bien loin sur le côté, il était fiancé ! Il avait parfois lui-même du mal à se dire que tout ça était bien réelle et qu’il n’était pas en plein rêve, qu’il n’allait pas se réveiller dans une chambre d’hôtel pourrie avec plein de bouquins autour de lui et une chasse à continuer, il s’était même dit que c’était presque tellement beau qu’il était sûrement victime d’un Djinn, mais il n’avait pas croisé le moindre Djinn depuis des années, conclusion, non, cette vie était bien réelle, tout ça était bien vrai et le temps passant il avait cessé de douter de la véracité des choses, se contentant de les apprécier au maximum, car au fond de lui, il savait que tout ça n’était pas vouer à perdurer aussi longtemps qu’il le voudrait, comme s’il savait très bien que sa vie passée finirait par le rattraper un jour ou l’autre et qu’il devait se contenter pour le moment d’être plus rapide qu’elle, prendre une certaine avance pour que son bonheur dur le plus longtemps possible.

Rentrant dans la maison dans laquelle il vivait avec Jaelyn, il se débarrassa de sa veste et de ses clés, un léger sourire s’était dessiné sur ses lèvres quand il avait senti l’odeur du diner, préparé par les soins de Jaelyn, encore une chose dont il n’avait pas eu l’habitude avant de s’installer avec elle, mais qui était vraiment formidable, Jaelyn elle-même était formidable, son sourire s’élargit quand il entendit la jeune femme lui annoncer qu’elle était dans la salle de bain. Il monta l’escalier menant à l’étage pour rejoindre leur chambre puis se rendre dans la salle de bain adjacente, alors qu’il était encore dans la chambre il entendit un espèce de cri de joie qu’il ne pouvait bien sûr pas comprendre de là où il était, un peu surpris et curieux, il entra dans la salle de bain pour voir Jaelyn en larmes en train de câliner leur chiot, alors là, il ne comprenait vraiment pas ce qui ce passait, genre le gars trop paumé mais vraiment trop paumé !

« Tout va bien ? Pourquoi tu pleures ? »

Carrément à la ramasse le gars, en même temps il n’a pas encore de don de divination alors il ne peut pas comprendre le pourquoi du comment, du coup, face à une telle situation il est normal qu’il soit surpris d’autant plus que - encore une fois - dans son ancienne vie, il n’avait jamais été confronté à ça, d’habitude une nana qui pleure c’est parce qu’il y a quelque chose de grave alors forcément, Dean commençait à s’inquiéter, une chance pour lui, logiquement, il n’aurait pas besoin de se faire du soucis bien longtemps …

Hj : sorry pour le retard, j'ai trop du mal en ce moment @_@
Pardonnez moi car j'ai pêché *sbaff* *va à l'asile*

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Jaelyn N. Miller


SFTD MODO ◈ princess of the world, respect me or die


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Dodixe
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
✾ MES CRÉDITS : Dodixe & LJ
✾ MON MOI² : None
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 18/07/2009
✾ MES MESSAGES : 1192

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 26 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Serveuse & Chasseuse


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Dim 21 Nov - 4:15

    Une vie de famille… Qui aurait pu croire que Jaelyn Norah Miller soit capable d’avoir une vie de famille, de s’installer avec un homme qui l’aime et qu’elle aime, de se fiancer avec lui et même, d’avoir un chien. Comme si cette vie était possible pour une personne comme Jaelyn. Comme si elle était capable d’avoir une relation amoureuse constante avec un homme consentant ! Nan, vraiment, c’était presque impossible et pourtant, aujourd’hui elle était totalement différente ! Si certaines personnes qu’elle avait connues avant sa rencontre avec Dean Winchester la voyaient aujourd’hui, ils seraient sur les rotules, sur le cul, surpris parce qu’elle n’était plus la jeune femme aventureuse, sexy, allumeuse, prête à tout pour s’amuser et surtout facilement mise dans un lit. Aujourd’hui elle était posée et dévouée à un seul homme, avec qui elle venait de fiancer, comme quoi, l’amour pouvait entièrement changer quelqu’un ! Jaelyn en avait fait la découverte avec le chasseur avec qui elle était aujourd’hui… Il avait réussit à lui passer la bague au doigt sans qu’elle ne lui lance des mots du genre : « Tu vas me voler ma liberté », « je ne peux pas » ou encore le célèbre « Je n’aime pas le mariage ». Et oui, elle avait bien changé par amour pour Dean, après tout ce qu’ils avaient vécu avec cette apocalypse, elle avait fait le choix de finir sa vie avec lui, le consoler à sa façon de la disparition tragique de son petit frère… Petit frère avec qui elle avait couché au passage, d’ailleurs, si Dean apprenait la petite aventure torrides qu’ils avaient eut en son absence, Jaelyn doutait fort que leur vie serait aussi rose qu’elle ne l’avait été cette dernière année. Elle avait fait le choix de lui cacher cet évènement, non pas pour elle, mais plutôt pour que Dean garder une dernière image plutôt positive de Sam : Son frère dévoué qui s’est sacrifié pour lui sauver la vie… Plutôt que l’image du connard qui se sacrifie pour ne pas affronter le courroux de son frère ou qui n’assume pas ce qu’il avait fait. Elle ne tirait rien de ce mensonge, elle le savait très bien mais qu’importe, elle le faisait seulement pour que Dean soit heureux et, de toute façon, cette aventure datait d’un an et en plus, elle ne ressentait strictement rien pour Sam, à l’époque, comme aujourd’hui. Elle n’avait agit que parce qu’elle était soumise à un désir physique, rien de plus, elle était soumise à des pulsions étranges qui dépassaient sa propre volonté, son propre contrôle sur elle-même, finalement, ils avaient agit que par envie pure de sexe et rien d’autre, pas parce qu’ils avaient envie de l’autre en lui-même, plus parce qu’ils avaient envie de passer le temps… La jeune femme avait repensé à cet acte, quelques fois, se rendant compte à quel point ils avaient étés stupides et plus elle se demandait pourquoi ils l’avaient fait et plus elle se disait qu’elle tournait en rond et puis, se rendant compte de la stupidité même d’y penser, elle faisait une croix dessus et repartait à ses affaires dans leur grande maison à Lawrence.

    Aujourd’hui pourtant, elle n’y avait pas du tout pensé. Elle n’avait pas pensé à Samuel Winchester de la journée et c’était bien normal. Après un an, elle et Dean, surtout elle d’ailleurs, avaient fait se travail d’oubli pour ne pas souffrir. De toute façon, Jaelyn avait bien d’autres choses à faire, comme Dean, ils avaient changé totalement de vie. Adieu la chasse à jamais, elle l’espérait et puis, bonjour le travail quotidien, routinier, la vie de famille parfaite. Les deux chasseurs ne se l’étaient pas avoué mais le changement avait été dur, Jaelyn avait gardé cette habitude sordide de dormir avec une arme sous son oreiller, elle était comme ça, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’avec le passé tumultueux de son conjoint et voisin de lit, ils auraient un jour quelque chose qui viendrait détruire la petite vie parfaite qu’ils avaient construite. Ce n’était pas du pessimisme, mais plutôt du réalisme, quand on vit avec Dean Winchester, on doit pouvoir s’attendre à n’importe qu’elle visite, elle le savait et l’avait prévu. Ils avaient gardé par précaution tout le nécessaire de défense habituel, caché dans la cuisine. Parfois, la jolie blonde ouvrait le tiroir et observait tout ça avait de soupirer, se disant qu’un jour peut-être, tout allait se briser, comme lorsqu’ils étaient à Ellington, et que cette apocalypse à la con faisait rage et venait changer à jamais le destin de Sam et Dean Winchester. Malgré tout, elle ne faisait pas état de ses doutes et de ses moments de faiblesses à son fiancé. Pas parce qu’elle avait peur qu’il les confirme mais seulement parce qu’elle savait que dés qu’ils entreraient dans ce genre de discussion, il allait tiquer, désapprouver, s’énerver peut-être et redevenir maussade comme les premiers jours après la disparition de son frère. Enfin bref, aujourd’hui était un autre jour et Jaelyn n’avait pas songé à leur passé, étrangement, elle restait bloquée sur le présent… Et sur leur futur ! Prise de nausée pendant toute la nuit, la jolie blonde ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait. A tout les coups, elle avait du manger quelque chose de pas vraiment frais le soir précèdent et pendant la nuit elle en avait subit les conséquences… Ou alors… Elle avait effleuré l’idée débile d’être enceinte et remuait lentement l’idée dans son cerveau qui marchait comme un dératé, tentant d’assembler les pièces du puzzle. Finalement, elle avait décidé d’acheter un test de grossesse afin d’être sûre et certaine que non, elle ne serait pas maman dans neuf mois et que non, Dean n’avait pas réussit à la mettre en cloque. Elle n’était pas contre l’idée d’avoir un enfant mais, là, elle n’arrivait pas à accepter l’idée, bloquée mentalement par quelque chose de bien logique. Malgré tout, en elle persistait ce léger doute et elle avait été obligée par sa conscience d’aller acheter un test, seulement pour vérifier. Elle ne comprenait pas comment ça avait pu arriver, elle ne comprenait pas comment ils avaient fait, tout allait tellement vite depuis un an : Ils avaient emménagé ensemble, ils étaient fiancés, ils allaient avoir un enfant… Les choses avaient pris une vitesse ahurissante et Jaelyn était quelque peu perdue…

    Assise sur la cuvette des toilettes en train de regarder le test de grossesse qui affichait à présent, écrit clairement « Enceinte », la jeune femme revu toutes sa vie depuis qu’elle avait rencontré Dean, tout ce qui s’était passé, tous leurs moments de joie, de tristesse, de souffrance et de tromperie… Elle attrapa leur chiot, le bichonnant comme elle bichonnerait l’enfant qu’elle portait à présent, les larmes sur ses joues étant le témoin d’un soulagement énorme et d’une joie qui dépassait l’entendement. Elle avait l’impression que depuis un an, tout allait pour le mieux, que leur vie était enfin stable et qu’ils pouvaient enfin respirer le bonheur et faire des projets sur le long terme. C’est alors que Dean fit son entrée dans la salle de bain, il paraissait surpris de la voir dans cet état, après tout, il avait de quoi se poser des questions parce que c’était bien rare de trouver Jaelyn assise sur la cuvette des toilettes en train de caresser leur chiot en pleurant comme une madeleine. Elle n’avait pas de raison apparente de pleurer, dans leur vie tout allait bien, alors la question de son fiancé ne la surpris pas. Elle eut un petit rire avant de sourire et d’essuyer les larmes sur ses joues, le chiot descendit naturellement de ses genoux, comprenant sûrement par instinct qu’il était de trop, se faufilant entre les jambes de son maitre pour aller s’allonger gentiment sur leur lit. La jeune femme prit le test de grossesse qu’elle avait fait quelques minutes plus tôt avant de le tendre à Dean avec un sourire maternel, le laissant le prendre et observer le résultat. Elle se mordit la lèvre avant de se lever pour s’approcher de lui en douceur, passant ses mains sur les siennes avant de poser son front contre le sien dans une caresse qu’ils ne faisaient pas souvent. Elle regarda le test avec lui avant de soupirer et de sourire pour finalement confirmer l’évidence dans quelques paroles :

    « Je suis enceinte… J’attends un petit être qui va venir, dans neuf mois et qui prendra beaucoup de place mais qui est le fruit de notre amour… »

    Elle eut un petit rire à ses paroles, le résumé était plutôt mignon, elle se demandait si Dean allait mal prendre la nouvelle, après tout, ils n’avaient jamais vraiment parlé d’avoir un enfant auparavant, ils avaient juste effleuré l’idée du bout des doigts même si, lorsqu’ils passaient devant une boutique pour bébés, Jaelyn jetait un œil envieux, se demandant lorsque ça serait leur tour à eux. Et bien, on dirait que ce fameux moment était arrivé, ils allaient enfin pouvoir construire une vraie famille. Elle passa en douceur ses mains sur les joues de Dean, les caressant du bout des doigts avant d’entendre le chiot aboyer, la faisant sursauter. Décidément, aujourd’hui elle avait le droit à toutes sortes d’émotions ! Elle se mit à rire encore une fois avant de commenter l’attitude de l’animal qui remuait énergiquement de la queue derrière eux, debout sur ses quatre pattes :

    « Je crois que c’est sa façon à lui de nous dire qu’il est content… »


_________________

    ✔ Sexyness is my second name...
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Jeu 23 Déc - 7:16


Jaelyn&Dean

« what a wonderful world »

S’il fallait faire le point sur la vie de monsieur Dean Winchester, il est clair qu’il y aurait de quoi remplir un livre, voir même plusieurs. Cette petite vie parfaite qu’il s’était construite, si on lui avait dit qu’elle arriverait un jour, il aurait sans doute bien rigolé ! Combien de temps avait il passé coincé dans le cercle vicieux de la chasse ? Combien d’années avait-il passé à obéir à un destin qu’il aurait mieux fait de fuir tant il l’avait dévasté ? À chaud comme ça, Dean serait incapable de donner un chiffre précis, apparemment, tout ça avait commencé bien avant sa naissance, il n’avait rien choisi de tout ça et pourtant, tout lui était tombé sur la gueule sans qu’il ne puisse rien faire pour arrêter les choses. Aujourd’hui, il avait l’impression que c’était fini. Il avait rendu les armes, il avait choisi d’abandonner la chasse et de vivre cette vie qu’il s’était tant mit à convoiter au fil des années. Il avait tout pour être heureux, c’était une chose sûre. Mais ce bonheur avait eu un prix : la vie de son frère, et cette simple vérité qu’il savait si bien et que rien ni personne ne pouvait lui faire oublier, elle était là, ancrée en lui comme un fardeau alourdissant les jours de sa vie, entravant la perfection qu’il aurait pourtant bien mérité après tout ce qu’il avait vécus dans sa vie. Cela dit, peut être qu’il n’avait pas envie d’oublier, qu’il n’avait pas envie que sa vie soit parfaite dans ses moindres recoins. Il n’avait pas su sauver Sam, il avait regardé son frère sauter dans les flammes de l’enfer sans pouvoir faire quoi que se soit. Il se sentait coupable de la disparition de son cadet et il avait bien souvent penser qu’il serait incapable de vivre sans lui, alors, c’était sans doute une sorte de respect, certes digne d’un masochiste, que d’être entravé à une culpabilité qui, avouons le, au fond n’avait pas lieu d’être. Sam était majeur et vacciné, il avait pris une décision seul, une décision qu’il avait sûrement réfléchie, après tout Sam réfléchissait toujours avant d’agir, donc Dean n’aurait rien pu faire pour sauver son frère de cette putain de décision qu’il avait prise. Mais essayer de faire comprendre ça à Dean, ce serait comme tenter d’expliquer à un mu que deux et deux font quatre ! L’ex chasseur était du genre borné et bien chiant alors pas la peine de tenter de lui faire changer d’avis ! Quoi qu’on pouvait au moins lui démontrer une chose - qu’il n’admettrait sans doute qu’avec un « oui mais » - même sans Sam, il avait su continuer à vivre, avancer et surtout, il avait réussis ç avoir une vie ressemblant un tant soit peu à une vie normale. Plus de démons, plus de créatures, plus d’esprits vengeur et le coffre de son Impala vide. Sa vie était presque semblable à celle de Monsieur tout le monde. Presque, parce que quoi qu’il arrive, ce pauvre homme trainera toujours avec lui son passé qui lui, est plutôt hors du commun, il faut le dire. Une chose était sûre à l’heure actuelle, lui et Jaelyn avaient beaucoup évolués. Si on les prend avant leur rencontre, on s’apercevra bien vite qu’ils étaient un peu pareil tous les deux. Attirés par le sexe opposé que pour des histoires d’un soir, ne voyant aucune attache en autrui, buvant parfois un peu trop, chassant les créatures de la nuit. Faut croire qu’ils étaient fait l’un pour l’autre ! Qui aurait imaginé, quelques années auparavant que ces deux là finiraient fiancés, vivant ensemble dans une maison au Kansas, avec un chien, s’aimant à la folie alors qu’on pensait que tout deux ne connaissaient même pas la définition du mot amour, et surtout qu’ils avaient eu tendance à le fuir comme la peste ! Les choses avaient vraiment changées pour les deux amoureux, et ce soir là, alors qu’il rentrait du boulot, comme tous les soirs, Dean était à des années lumières de penser que sa vie allait une nouvelle fois changer, en bien, encore, même en mieux.

Tout semblait pourtant être une journée comme les autres dans le nouveau monde de Dean Winchester, une journée de boulot, une banalité pour bien des gens, mais sans doute pas pour un ancien chasseur, qui savait tellement de choses que d’autres ignoraient mais auxquels il avait cessait de s’intéresser, chose difficile quand il consultait le journal et qu’il tombait sur une affaire un peu étrange lui rappelant la noirceur du monde dont il essayait de s’échapper et qui finirait sans doute par le rattraper un jour, certitude qu’il gardait dans un coin de sa tête pour ne pas oublier les bases de la protection, pièges à démon, sels et tout ce qui pourrait empêcher à un petit connard de démon ou autre connerie dans le genre de débarquer au beau milieu de la nuit chez lui. Bref, sa journée de boulot au garage terminée, Dean était rentré dans la maison qu’il partageait avec Jaelyn, l’esprit pas encore prêt à imaginer un quelconque changement dans la vie qu’ils menaient actuellement, c’était déjà quasiment parfait comme vie, alors après tout, qu’est-ce qu’il pouvait demander d’autre ? Pas grand-chose sans doute, et bien sûr, il n’avait pas pensé depuis très longtemps à l’idée qu’un jour peut être il pourrait être papa. Ça c’est clair que ça ne lui avait pas traversé la cervelle, il était déjà tonton, chose étrange, d’autant plus que son frère n’était plus là aujourd’hui et que Louisa s’était barrée avec le petit sans rien dire à personne. Sympa. Dean avait toujours eu du mal à cerner cette femme, mais il n’avait jamais pensé qu’elle ferait une chose pareille, enfin si tel était son choix, très bien, il n’avait pas l’intention de la contrarier en retournant tout le pays pour la retrouver, même si ça lui foutait les boules de ne pas pouvoir voir son neveu, il savait trop bien qu’il ne fallait pas s’opposer à Louisa Delacroix, la dernière fois qu’il l’avait fait, sa fierté en avait pris un coup tout comme ses bijoux de familles, enfin, c’était une vieille histoire, une très vieille histoire maintenant que la joueuse y repense - été 2009, les premiers jours de sftd, c’est beau xD. Non, la paternité n’était pas une chose qui semblait être à la porté du main de notre très cher Dean Winchester, et pourtant, alors qu’il venait de rentrer, il s’était diriger vers la salle de bain pour y rejoindre Jaelyn qui était en train de pleurer, assise sur la cuvette des toilettes, leur chiot sur les genoux, il faut avouer qu’il avait carrément de quoi être surpris et de quoi se poser des questions d’autant plus que voir Jaelyn pleurer, ça lui faisait mal, il l’avait tellement vue pleurer à cause de lui et de ses conneries qu’il ne pouvait s’empêcher de se sentir affreusement mal chaque fois que la jeune femme pleurait. Et comme si la réaction de Jaelyn n’était pas suffisamment étrange, voilà qu’elle rigola légèrement tout en séchant ses larmes sous le regard interlocuteur de son fiancé. C’est alors que Jaelyn lui tendit ce qui semblait être un teste de grossesse. Dean resta quelques secondes, qui lui parurent sans doute plus longues qu’elles ne le furent en réalité, à fixer le test de grossesse et surtout le résultat qui était écrit on-ne-peut plus clairement. Elle était enceinte. Jaelyn et lui allait avoir un bébé. Il sentit son cœur s’accélérer et créer comme une pression en lui, comme s’il était soumis à une quelconque réaction biologique qui faisait à moitié dérailler son métabolisme tant il était heureux en cet instant. Il releva les yeux du test sentant les mains de Jaelyn sur les siennes, il lui répondit par un sourire, son cerveau ayant pour le moment un peu trop de mal à réagir pour construire une phrase complètes, si bien que celle qui sortit enfin de sa bouche était un peu limite.

« C’est …C’est formidable … On va être parents … Je t’aime. »

Suite de bouts de phrases sorties sans connexion logique entre elles, quoi que, y avait quand même un rapport c’est pas comme s’il avait sortit « le saucisson, c’est bon ! », heureusement d’ailleurs, ça aurait gâché bien des choses dans la scène. Il reposa le test de grossesse sur le rebord du lavabo avant de poser ses mains sur les hanches de Jaelyn tout en lui souriant alors qu’elle passait ses mains sur ses joues dans une caresse si agréable, avant qu’ils ne soit coupé par le chien aboyant tout en les fixant.

« Ouais, ou alors il est jaloux parce qu’on s’occupe pas de lui … »

Un nouveau sourire étira les lèvres du jeune homme avant qu’il n’aille déposer un baiser ses les lèvres de sa fiancée, ignorant quelque peu le chien, qui au fond, manifestait peut être qu’une simple envie de sortir, c’est souvent ça avec les animaux, toujours en train de nous embêter quand il faut pas !

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Jaelyn N. Miller


SFTD MODO ◈ princess of the world, respect me or die


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Dodixe
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
✾ MES CRÉDITS : Dodixe & LJ
✾ MON MOI² : None
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 18/07/2009
✾ MES MESSAGES : 1192

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 26 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Serveuse & Chasseuse


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Mar 28 Déc - 9:31

    Etre parents, comme si ils y avaient pensé une seule seconde, comme s’ils l’avaient désiré… A vrai dire, à certains moments de faiblesse dans sa vie, Jaelyn s’était posé la question de, pourquoi pas, se poser enfin, arrêter la chasse comme une sauvage qui ne connaît pas la civilisation et se trouver quelqu’un qui lui convienne… Mais cet instant n’était jamais arrivé alors elle avait continué à faire son petit bout de chemin, une jolie serveuse qui se tape n’importe qui, n’importe quand, qui fait surtout attention à ne pas tomber enceinte parce qu’il n’y aura jamais de seconde fois avec aucun de ces hommes… Elle l’avait toujours su et c’était aussi pour cette raison qu’elle avait fait le choix de cette vie, de cette partie de jambe en l’air occasionnelle… C’était tellement plus simple que de s’accrocher comme une sangsue à un homme qui finalement ne voudra pas d’elle et qui la lâchera avec un polichinelle dans le tiroir… Quelques mois auparavant, elle était une jeune femme joueuse, moqueuse, aguicheuse et à la vie sexuelle très active d’ailleurs et aujourd’hui elle était… Jaelyn Norah Miller, une jeune femme tout juste fiancée et fraichement enceinte du chasseur le plus célèbre de tout le pays : Dean Winchester. Quelle scène étrange pour toutes les personnes qui auraient pu connaître nos deux protagonistes… Comme quoi, l’amour, lorsqu’il est là, change entièrement une personne en quelqu’un d’autre, comme par magie. Chaque matin c’était la même chose, elle ouvrait les yeux et elle sentait le corps chaud de son fiancé à ses côtés, parfois elle venait se blottir contre lui, cachant son visage contre son torse juste pour lui faire comprendre qu’elle avait envie qu’il caresse ses cheveux. Elle aimait bien donner de petits coups de nez comme le font les chats pour lui faire comprendre qu’il est bien temps de s’occuper d’elle… Elle était devenue une guimauve, toujours à la recherche de tendresse, toujours à la recherche d’attention et pourtant elle n’avait pas perdu son punch car malgré le fait que la chasse soit arrêtée pour eux deux, d’un commun accord qui fut relativement difficile pour Dean… A vrai dire, elle était plutôt fière de ce qu’elle avait fait pour son compagnon, elle avait décidé de remplacer la chasse par leur vie de famille, offrant à Dean autre chose qu’une vie triste passée sur les routes à se faire du mal à ressasser inlassablement la disparition de son petit frère. Il ne pouvait pas rester comme ça, elle avait bien du prendre les choses en main pour qu’il bouge de ce traumatisme qui l’avait secoué après cet évènement. Elle avait du l’occuper nuit et jour, elle avait du le consoler, elle avait du l’aider à passer ce cap et elle avait ainsi fait ce travail d’oublie pour elle-même aussi. La disparition de son petit frère avait aussi affecté la jolie blonde parce qu’elle se disait un peu qu’il n’avait pas agit ainsi seulement pour faire le super héro… Elle pensait que c’était, peut-être, pour se faire pardonner l’erreur débile qu’ils avaient faite lorsqu’ils avaient couché ensembles en l’absence de Dean… Un an après, cette image de leurs deux corps enlacés ne l’avait pas quittée et elle s’en voulait encore pour cet acte incontrôlable qu’elle avait eut… Enfin, elle n’avait pas dit tout cela à son fiancé de peur qu’il ne comprenne pas ce qui s’était réellement passé et puis, de toute façon, Sam était partit et peu importe s’il revenait, elle ne l’aimait pas, elle ne l’avait jamais aimé, elle aimait Dean et ce depuis le premier jour sans réellement s’en être rendue compte. Ils étaient deux âmes sœurs, qui avaient mis des années à se retrouver mais qui maintenant étaient inséparables parce qu’elles avaient besoin l’un de l’autre pour se sentir entier… Elle avait besoin de Dean pour tenir chaque jour, même si cette vie parfaite ne ressemblait pas tellement à ce qu’elle aurait toujours rêvé, c’était tellement plus beau que ce qu’elle avait toujours rêvé… Elle aurait tout donné pour garder cette vie qu’ils avaient construite main dans la main et aujourd’hui plus que tout, elle ne pouvait plus s’en lasser, ou la laisser tomber, elle y était agrippée à pleines mains…

    Ce soir-là elle ne s’attendait pas à voir ce résultat, à vrai dire, elle ne savait pas vraiment si elle souhaitait avoir un enfant, maintenant… Ils étaient fiancés depuis peut… Cela faisait un an que tout s’était passé… Leur vie précédente avait tendance à vouloir repointer son nez parfois, elle avait peur, peur que ce petit enfant qui viendrait au monde dans neuf mois soit attaqué et donc elle aussi par un démon, un être bizarre qui viendrait gâcher tout ce qu’ils avaient pu construire ensemble. Elle avait peur que leur passé revienne à la surface et que tout s’effondre et que leur enfant vienne au monde dans un climat tendu et qu’il faille se battre pour le protéger de toute sortes d’entités plus violentes les unes que les autres, plus fortes les unes que les autres… Pourtant, elle savait très bien que Dean avait fait en sorte qu’ils soient toujours protégés, les pièges à démon, l’eau bénite et les réserves de sel un peu trop importantes pour un couple… Elle en avait conscience mais l’image de son enfant enlevé par un démon restait dans son esprit lorsqu’elle pensait à une possible grossesse… Mais aujourd’hui, alors qu’elle était là, assise sur la cuvette des toilettes, encore dans sa tenue de serveuse, observant le test de grossesse, éberluée, ces images avaient disparues. Elles n’étaient plus là parce qu’elle avait enfin comprit une chose : jouer à se faire peur n’allait pas l’aider à être heureuse… S’ils avaient fait le choix de cette vie c’était bien pour oublier tous les démons et pouvoir un jour élever leur enfant sans qu’on vienne les embêter dans leur quotidien tout à fait calme, paisible… Elle se voyait déjà avec un gros ventre de femme enceinte, elle se voyait déjà avec leur enfant dans les bras et elle voyait déjà Dean lui faire faire l’avion comme une famille tout à fait normale… Normaux ? Ils ne l’étaient peut-être pas… Ils ne l’avaient jamais été et ne le seraient jamais malheureusement mais qu’importe, plus ils tenteraient de l’être et plus ils pourraient y croire alors, lorsqu’elle avait entendit son fiancé, et après un sursaut, elle avait fait le choix de l’appeler pour lui montrer le résultat. La réaction de Dean était à la hauteur de ses attentes. Il était surpris, mais heureux. Elle découvrait ce soir qui l’avait fait craquer des mois auparavant et elle sentait que cette vie la comblait parfaitement. La phrase qu’il prononça la fit rire comme une petite fille et elle se mordit la lèvre. Elle adorait le surprendre parce que ses réactions étaient toujours hilarantes. D’ailleurs, le chien se moqua sûrement aussi de lui de par son aboiement. La jolie blonde répondit au baiser de son fiancé avant de le regarder dans les yeux, plongeant son regard dans le sien avant de se blottir contre lui dans une étreinte pleine de tendresse.

    « J’aurais jamais cru être maman un jour… Si on m’avait dit quelques mois auparavant qu’on allait avoir un enfant ensemble et même, qu’on aurait un chien et une vie comme celle-ci, j’aurais éclaté de rire… Merci de m’avoir offert tout ça… »


    La jeune femme se permit un petit rire nerveux avant de relever les yeux vers Dean pour caresser sa joue avec tendresse. Elle était amoureuse, vraiment, et rien ni personne ne pourrait changer tout cela… Elle était heureuse de cette vie qu’ils construisaient petit à petit ensemble et dés à présent elle savait que cette enfant serait le symbole de leur nouvelle vie, du chemin qu’ils allaient faire ensemble. Toutes ces peurs, toutes ces craintes qui s’étaient entrechoquées auparavant dans son esprit n’étaient plus, elle avait entièrement confiance en Dean et il le lui prouvait tous les jours. Elle savait bien que chaque soir il faisait lentement le tour de la maison et vérifiait chaque centimètre carré, elle savait bien que chaque soir il fermait les portes à clef et vérifiait que les pièges à démons étaient encore intactes… Elle savait qu’il faisait tout cela pour protéger sa petite famille, elle savait très bien qu’il continuerait encore et encore même si elle aurait souhaité que toute la chasse soit derrière eux. Malheureusement ils n’auraient jamais cette chance, parce qu’on parlait de Dean Winchester, celui qui a été en enfer, celui qui est proche des anges et qui est connu des démons… Tout l’enfer connaît Dean Winchester alors un jour ou un autre, il ne serait pas étrange de voir débarquer un être malfaisant dans la maison venant juste pour lui faire la peau. C’est aussi pour cette raison que la jolie blonde avait décidé de ne pas perdre la maison en chasse, que tous ses couteaux de cuisines et couverts étaient en argent et qu’elle savait encore parfaitement lancer un couteau au milieux d’une cible de jeu de fléchette… Elle s’entrainait sans que Dean ne le sache réellement, c’était seulement au cas où, c’était histoire de pouvoir se protéger et l’aider lorsque viendrait un mauvais esprit…

_________________

    ✔ Sexyness is my second name...
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Mer 23 Fév - 23:58


Jaelyn&Dean

« what a wonderful world »

La vie de Dean Winchester avait fini par ressemblait à la perfection, d’apparence, tout allait toujours bien, et il avait fait du chemin pour en arriver là. Il était passé du chasseur coureur de jupon n’ayant aucune attache autre que sa voiture et son frère à un homme amoureux et fiancé, qui serait père dans neuf mois, vivant dans une belle maison dans la petite ville de Lawrence, cette ville qui cachait bien des sombres fantômes, ses éléments enfouis derrière les apparences qui faisaient que sa vie était encore pleine d’imperfection, dire qu’il cachait ses démons en parlant de Dean Winchester, ce n’est pas juste une impression, il savait qu’ils n’étaient jamais vraiment en sécurité et que tôt ou tard, un démon les retrouveraient et viendrait foutre leur petite vie paisible en l’air. C’était prévisible, c’était ce qui c’était toujours passé quand l’un des membres de la famille Winchester avait décidé de mettre fin à sa vie de chasseur. Mary Winchester avait été tuée, Sam lui, avait vu sa petite amie mourir. Peut être qu’aujourd’hui, le plus gros de l’histoire était terminée, après tout la vie des Winchester n’avait qu’un but : l’Apocalypse. Et aujourd’hui, c’était fini, grâce au sacrifice d’un Winchester bien évidemment, cette famille maudite, Dieu seul savait pourquoi ! Plus d’apocalypse, peut être plus de destinée pourrie. Maintenant il n’avait peut être plus aucun intérêt aux yeux de l’enfer. S’il essayait de se convaincre de ça pour se rassurer, il était sûr qu’il continuait d’en douter fortement. Après tout, le nom de Winchester n’était pas inconnu au trois quarts des pourritures de l’enfer, alors si l’un d’eux apprenait que le petit Dean Winchester vivait dans une jolie maison, dans un quartier à la Wisteria Lane et que sa vie ressemblait à un épisode de Desperates Housewives, aucun doute, il viendrait tout briser juste pour s’amuser ! Jaelyn n’était pas en sécurité avec lui, il le savait aujourd’hui aussi bien qu’il l’avait su quand ils avaient commencé à concrétiser leur histoire. Il avait fallu peu de temps pour qu’elle soit victime d’un démon voulant sa peau à lui, elle n’avait jamais été en sécurité depuis qu’elle avait connu Dean et ce n’était certainement pas aujourd’hui que ça allait changé. La différence entre aujourd’hui et l’époque d’Ellington, c’est qu’elle était enceinte et que la descendance des Winchester serait sans doute tout aussi maudite que la lignée précédente, ce qui donnait à notre ancien chasseur de nombreuses raison d’être encore plus vigilant pour que les démons n’apprennent pas où est-ce que le couple s’est réfugié. Ça lui donnait encore plus de raisons de veiller sur la belle Jaelyn, de s’assurer qu’elle soit toujours en sécurité pour que rien ni personne ne vienne mettre un terme au bonheur qu’ils avaient construit ensemble. À l’heure actuelle, il n’était peut être pas vraiment en état de mesurer tous ses risques, pour l’instant il était bien trop heureux pour se soucier des démons et autres conneries qui avaient fait avant ça de sa vie un enfer, eux, ils semblaient loin derrière en lui cet instant précis, et devant lui, il n’y avait que Jaelyn et une promesse d’avenir bien plus belle que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Ils étaient heureux tous les deux, ils s’aimaient et ils allaient se marier, devenir parents. La belle vie. Une vie qui leur avait semblé à tout deux incessible quelques temps auparavant. C’est vrai quoi, qui aurait pu croire que la serveuse sexy et aguicheuse du bar d’Ellington finisse fiancé avec le mec sortit d’on ne savait où qui draguait à peu prés toutes les fille de la bourgade ? Personne sans doute, ils étaient trop libertin, trop attaché à cette façon dont-ils menaient leur vie, trop pris au piège dans un rôle qu’ils s’étaient donnés dans doute. Mais comme qui dirait, l’habit de fait pas le moine et il ne faut pas se fier au apparence. Au final les deux hurluberlus ont fini par briser l’image qu’ils donnaient aux gens, ces gens qui jugeaient selon les apparences et qui jasaient sans essayer de comprendre, Jaelyn et Dean avaient réussit à les détrompés, ils avaient changés, ils étaient tombés amoureux et le serveuse sexy qui se tape tous les clients et bar ainsi que le chasseur beau parleur qui passe par le lit de bien des jolies jeunes femmes avaient tout simplement disparus pour laisser place à Jaelyn et Dean, un couple normal et heureux, fiancé et maintenant futurs parents ! Les temps changent et pour eux deux, les changements étaient des plus radicales mais ils étaient bons. Leur vie étaient sans doute plus agréable que celle d’avant, plus lumineuse et pleine d’espoir leur laissant jour après jour entrevoir un avenir ayant du sens alors qu’avant, tout deux n’avaient aucune idée de ce que leur réserveraient le jour suivant. Avant ils ne savaient même pas s’ils seraient en vie le jour suivant, maintenant ils avaient déjà un peu moins de doute là-dessus. Aujourd’hui, tout était plus simple, tout était plus beau, on pourrait presque se croire dans un conte de fées ! Ils allaient être parents ! Une phrase qui tournait en boucle dans la tête de Dean alors que Jaelyn venait de lui apprendre la bonne nouvelle. Nouvelle qui d’ailleurs avait tendance à le déboussoler un peu, mais qui le rendait très heureux et peu être un petit peu niais le pauvre enfant. Il sourit à la jeune femme tout en fixant le bleu éclatant de ses yeux avant de l’accueillir dans ses bras, la serrant contre lui dans une chaleureuse étreinte.

« Ouais, je crois que moi aussi, ça m’aurait paru complètement insensé, improbable. Et pourtant ça s’est produit. C’est moi qui te remercie Jaelyn, sans toi, je serais encore quelque part, sur les routes en train de chercher un moyen de faire l’impossible … »

Faire l’impossible, c’était à peu près comme ça qu’on pouvait résumer ses tentatives pour ramener son frère à la surface, il avait essayé, il s’était bourré le crâne en lisant toute sorte de bouquin à la con pour trouver un moyen de libérer Sam de l’enfer, mais le fait est qu’il n’avait pas réussit et que s’il n’y avait pas eu Jaelyn il n’aurait pas abandonné, il aurait continué, encore et encore, brisant une énième promesse qu’il avait faite à son frère. C’était Jaelyn qui lui avait permis de voir à quel point il fonçait droit dans un mur et qu’au final le choc pourrait lui faire plus mal que ce qu’il imaginait. Il ne ramènerait pas son frère, c’était ainsi et pas autrement, il avait promis de ne rien faire et de se contenter de vivre sa vie, une vie qui aurait été impossible dans Jaelyn car après tout, il n’y avait plus qu’à ses côté qu’il pouvait puiser la force de se contenté de vivre en tâchant de faire de son mieux pour laisser le passé derrière lui.

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Jaelyn N. Miller


SFTD MODO ◈ princess of the world, respect me or die


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Dodixe
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
✾ MES CRÉDITS : Dodixe & LJ
✾ MON MOI² : None
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 18/07/2009
✾ MES MESSAGES : 1192

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 26 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Serveuse & Chasseuse


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Dim 27 Fév - 3:13

    Maman, papa. Pourquoi fallait-il que la vie se résume à des appelassions aussi facilement données ? Tout au court de sa vie, Jaelyn avait été nommée et renommée des centaines de fois en fonction de la connerie qu’elle venait de faire… Elle était ce genre d’enfant rebelle, libertine, joueuse, manipulatrice, ce genre de jeune personne dont on sait que le destin deviendrait tragique et que le futur n’était fait que d’ombres éparses dans le ciel noir. Elle en avait toujours eut conscience d’ailleurs, non Jaelyn Miller n’avait jamais tenté de changer quoi que ce soit à sa vie, elle s’en contentait, fonçait tout droit dans le mur avec une joie presque sadique. Elle avait tout fait, tout essayé, beaucoup joué, beaucoup rit… Beaucoup perdu aussi. Elle n’était pourtant pas fière de son parcours mais ne le reniait pas, elle assumait chaque faits et gestes qu’elle avait eut durant sa jeunesse, elle souhaitait juste que cet enfant qu’elle allait avoir avec Dean ne subisse pas le sort tragique d’un mélange entre Miller et Winchester. Un cocktail plus qu’explosif fait d’une mère au destin plus que controverser et d’un père poursuivit toute sa vie par la chasse. A vrai dire, la jeune femme ne souhaitait pas que leur enfant soit baigné dans la chasse, elle ne le voulait pas et refuserait catégoriquement cette idée si Dean venait à la lui proposer. Parce qu’elle savait ce que ça avait été pour lui, parce qu’elle savait les conséquences d’une vie à combattre le mal et qu’elle savait jusqu’où ça pouvait aller dans le cas du pauvre Sam. Elle s’en voulait encore de ne pas avoir su l’aider autrement qu’en soulageant ses pulsions sexuelles, jamais elle n’en avait d’ailleurs parlé à Dean, pour la simple et bonne raison qu’elle ne pouvait que s’en vouloir de n’avoir pas trouvé un moyen plus élégant pour chercher une solution pour l’aider. Il avait fallut qu’elle soit sous l’emprise d’un truc étrange et voilà le résultat, elle se mettait à coucher avec le premier venu et c’était Sam Winchester ! Enfin, aussi bizarre que ça puisse être, ça n’avait pas semblé lui déplaire à lui non plus et pourtant aujourd’hui il avait disparu, emportant avec lui tout un pan de leur histoire commune qui resterait sûrement sous terre en compagnie de Lucifer. Elle le regrettait parfois, se remémorait leurs querelles incessantes… Et voyait surtout les moments fugaces de Dean où il se disait qu’il lui manquait, qu’il aurait du l’aider mieux que ça, le protéger mieux que ça… Elle se demandait lorsque ce mal être allait revenir à cause de sa nouvelle annonce. Parce qu’elle savait que dés lors qu’elle lui dirait qu’elle était enceinte, elle savait très bien qu’il allait être heureux mais qu’une partie de lui serait triste à l’idée de ne pas pouvoir partager ce genre de chose avec son petit frère et elle savait que dés que cet instant serait arriver, elle devrait recommencer ce travail long et délicat de lui faire comprendre qu’il n’y était pour rien, que ce n’était pas sa faute et que, où qu’il soit, Sam serait toujours fier de son grand frère.

    Heureusement pour elle, cet instant n’était pas encore venu et elle ne pouvait que se réjouir de cette nouvelle ! Elle était enceinte, un exploit parmi tant d’autres dans sa nouvelle vie de femme, elle était devenue une personne respectable, une personne simple et une personne dont la vie ne pourrait pas faire office de roman à rebondissements, elle était devenue cette jeune femme à la vie commune de banlieue décrite dans toutes ces séries américaines, elle était devenue ce qu’elle avait toujours détesté lorsqu’elle était jeune. Ouais, elle était devenue ce genre de personne à la vie réglée comme une horloge, avec ses heures de sommeil à respecter, ses heures de boulot, ses petites habitudes en rentrant, son petit mari sage comme une image, son petit chien et ses plans d’avenir… Plans d’avenir ? Quelle belle connerie sachant qu’ils ne trouveraient peut-être jamais le calme plat de l’absence totale de démons à leur trousses… Elle savait comment ça avait été dur d’effacer totalement la chasse de leurs vies respectives mais aujourd’hui, elle savait très bien que Dean faisait le tour de la maison avant d’aller se coucher et que ça, c’était bien parce qu’ils n’étaient jamais sûrs d’être réellement en sécurité à Lawrence, comme n’importe où ailleurs dans le continent américain. Elle n’était pas pessimiste, juste réaliste, mais elle avait accepté avec l’amour le fait qu’être Madame Dean Winchester impliquait une vie pas normale, une vie sous haute tension, une vie où on risque de mourir sans réellement le vouloir, une vie où les plans d’avenirs seront toujours un peu compromis parce que quelque part, tapis dans l’ombre, le mal attend sagement que le bonheur soit à son summum pour pouvoir faire le plus de dégât possible dans la parfaite petite vie de Dean Winchester, parce que c’est comme ça qu’ils kiffent leur race ! Cette prise de conscience elle l’avait eut bien tôt mais n’en avait jamais parlé à son fiancé, elle continuait de profiter pleinement de leur bonheur parce qu’elle savait qu’elle était plus que tout attachée à son fiancé, elle ne pouvait plus le nier, elle était folle amoureuse de ce jeune homme qui avait réussit à changer sa vie et tout gâcher serait comme lui ôter toute envie de vivre, elle n’aurait plus rien sans lui, elle le savait et plus que tout, le clamait haut et fort. Jaelyn ne put donc s’empêcher d’être heureuse à l’idée d’avoir un enfant de cet homme au destin tragique parce qu’il était l’homme de sa vie et que fonder une famille était bel et bien leur plus grand rêve. Elle connaissait les risques mais qu’importe, on ne vit qu’une fois n’est-ce pas ? Alors autant en profiter pour donner la vie et espérer que ce petit garçon ou cette petite fille grandisse dans les meilleures conditions, sans aucune ombre au tableau. Blottie dans les bras de Dean, la jeune femme laissait son esprit vagabonder… Elle s’imagina avec des années de plus, toujours aussi heureuse avec un petit bout de chou dans les bras, elle ne pouvait rêver mieux… La réponse de Dean la fit sourire, pas parce qu’elle comptait se moquer de lui mais parce qu’elle savait ce que ça représentait. Elle savait tout ce qu’il avait fait pour faire revenir son petit frère de l’antre de Lucifer, elle savait aussi à quel point il avait souffert et elle savait très bien l’effort qu’elle avait fournit afin de lui changer les idées et de l’empêcher de faire un pacte sordide avec un démon juste pour pouvoir retrouver son petit frère. Elle avait été là à chaque étape du « sevrage » et elle avait vu comment tout ça avait été éprouvant pour lui mais aujourd’hui elle était heureuse de voir qu’ils pouvaient avancer main dans la main. La jeune femme passa une main sur sa joue avec de déposer un baiser sur ses lèvres et de l’observer, un sourire délicieux sur les lèvres :

    « Tu as fait ce que ton frère voulait que tu fasses… Tu as tenu ta promesse… Je suis sûre que s’il avait été là, il serait heureux pour nous… »

    Son sourire s’élargissant, la jeune femme déposa un second baiser sur ses lèvres. Elle savait très bien ce qu’aurait dit Sam sur un enfant de plus pour le camp Winchester, il aurait certainement été heureux de voir son grand frère avoir enfant la vie dont il rêvait plutôt que de continuer et de mourir péniblement. Il tenait sa promesse chaque jour en aillant cette vie calme avec elle, il ne pouvait donc pas se blâmer, il exécutait à la lettre les dernières volontés de Sam alors pourquoi s’en vouloir ? Finalement, commença à l’embrasser en douceur, passant une main dans sa nuque comme elle le faisait à chaque fois, une vieille habitude qu’elle avait depuis qu’ils étaient en couples… Certaines habitudes étaient parfois désarmantes pour elle comme celle de trouver une place dans le lit conjugale, de savoir qui fait les courses aujourd’hui ou de savoir que sa place à elle était dans la maison à faire à manger et à s’occuper de tout l’intérieur alors que le boulot de Dean était d’entretenir la maison et de tondre la pelouse… Au moins ils étaient réglés comme une horloge et c’était plutôt agréable, ils savaient à présent ce qu’ils devaient faire et la chasse n’en faisait aucunement partie, sauf pour ce qui est des réserves de sel un peu trop abondantes au sein de chaque pièce de la maison… Mais qu’importe, certains détails n’étaient que préventifs, après tout…

_________________

    ✔ Sexyness is my second name...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: « what a wonderful world » JAELYN&DEAN   Aujourd'hui à 23:29

Revenir en haut Aller en bas
 

« what a wonderful world » JAELYN&DEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shop Photos de Ryo [Kanjani8]
» La musique des années 80
» [The Wonderful World of Disney] Un Nouveau Départ Pour la Coccinelle (1997)
» [The Wonderful World of Disney] Grandeur Nature (2000)
» [The Wonderful World of Disney] Walt, l'Homme Au-Delà du Mythe (2001)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: RPG :: Throught the United States :: US CENTER :: Kansas :: Lawrence-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit