DEAN&LUCIFER ••• « tonight i am the bad wolf, be the lamb »



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  DEAN&LUCIFER ••• « tonight i am the bad wolf, be the lamb »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: DEAN&LUCIFER ••• « tonight i am the bad wolf, be the lamb »   Dim 26 Déc - 9:36

TONIGHT I AM THE BAD WOLF, BE THE LAMB
L U C I F E R . & . D E A N
.




Lawrence. Kansas. Quel pathétique manque d’originalité, quelle prévisibilité, ce cher Dean… s’il avait bien voulu, il aurait pu s’y attendre, prévoir la chose et débarquer plus tôt que prévu. Il aurait pu s’être débarrassé de l’encombrant Winchester depuis un moment déjà… Mais peut-être qu’il n’en avait pas tant eu envie que ça, hm ? Peut-être avait-il voulu attendre un peu, laisser Dean Winchester mariner dans sa pitoyable vie normale de bonhomme bien rangé, rien que pour mieux tout briser, tout détruire et tout réduire au chaos le plus total. Douce vengeance qui s’annonçait là, il allait prendre beaucoup de plaisir à détruire une par une toutes les jolies victoires que Dean avait pu avoir ces derniers mois. Sa maison, son boulot, sa petite vie bien rangée… sa fameuse petite amie. Si tant est en tout cas, qu’elle n’ait pas parlé de sa si sympathique nuit en compagnie de Sam, bien entendu. Une sacrée nouvelle, une sacrée surprise, même pour Lucifer qui pensait jusqu’alors que même Mephisto et ses petits charmes ne viendraient pas à bout de la bonne volonté du chasseur et de toutes les bonnes intentions que celui-ci pouvait avoir à l’égard de son si cher grand frère. Dommage, voilà que insidieusement, pour une simple nuit de plaisir charnel, il avait brisé quelque chose dans tout ce que son frangin avait pu entreprendre. Bien entendu, avec Lucifer dans les parages, l’affaire ne resterait pas tue bien longtemps, c’était comme ça que fonctionnaient les Anges après tout, pas de libre arbitre, juste la vérité, toute la vérité et rien que la vérité toute sainte. Aucun doute que mademoiselle chasseuse blonde qui répondait au nom de Jaelyn n’avait pas soufflé mot à son cher et tendre de sa simple nuit en compagnie de Sam… et heureusement d’ailleurs, car l’Ange déchu aurait été bien déçu de voir tous ses espoirs de retirer une première chose dans la vie de Dean… s’effondrer bêtement, sur une simple révélation. Triste que les Winchester n’aient pas eu plus de temps pour discuter en tête à tête avant que Sam ne saute dans le gouffre ou ne donne son corps à Lucifer, qui sait, peut-être qu’il aurait eu le courage de l’annoncer à son aîné si seulement quelqu’un lui en avait donné la moindre occasion… sauf que non, les choses ne s’étaient pas déroulées de sorte à ce que les dernières volontés du cadet Winchester soient appliquées, mais bien de manière à ce que tout se déroule parfaitement bien au point d’arriver à l’instant présent. Qui sait, peut-être que Dean n’aurait pas couru au secours de son frère si celui-ci lui avait annoncé qu’il avait passé une nuit torride avec la sympathique Jaelyn ! Hm, que d’histoires ces humains, à croire que les Winchester aimaient vraiment avoir une vie compliquée sur laquelle pleurer… la preuve, quand les choses étaient un tant soit peu rangées, voilà qu’ils aggravaient tout par de stupides trahisons de ce genre ! Oh bien entendu, en explorant ce coin de l’esprit tordu de Sam Winchester, Lucifer y avait senti une pointe de… remords, mais visiblement pas de quoi être exposé au petit Dean, qui n’en avait sans doute strictement rien à foutre des bons regrets de son cadet au parfait regard de petit chiot bouffé par les regrets et qui semble, d’un simple regard, implorer la pitié de tout le monde autour de lui. Un regard qui s’était effacé des yeux du Winchester depuis un moment déjà, tandis que Sam – le vrai Sam, pas le Sam juste corps physique presque vidé de sa substance de base – s’éteignait peu à peu. Il faisait déjà presque nuit à Lawrence, à croire que cette ville devait être lugubre en n’importe quelle circonstance, base du simple spectacle morbide qu’était la vie de la famille Winchester. Quelle idée morbide de revenir à Lawrence, à croire que Dean avait eu envie de se promettre à un avenir pas forcément tout rose, dans lequel il serait entouré d’éléments faits pour lui triturer le cerveau et le torturer un peu plus qu’il ne l’était déjà, à la fois par la mort de chaque membre de sa famille et également par le fait d’être le seul et unique survivant de toute cette lignée sombre… Sans compter que même avec toute la volonté du monde, Dean n’avait même pas su tenir les infimes promesses qu’il avait faites à son frère… Une Louisa abandonnée et complètement paumée au milieu du Minnesota, et d’autres avenirs brisés rien que parce qu’ils avaient croisé la route du surnaturel… ou la route des Winchester, plus simplement. Ces deux types… rien qu’en parcourant les routes avec leur voiture noire, ils en avaient détruit des vies… certes, ils en avaient sauvé également, mais ils ne s’étaient sans doute jamais retournés pour voir ce que les personnes qu’ils avaient laissées derrière eux avaient pu devenir en apprenant qu’un tel monde, rempli de démons et fantômes en tout genre pouvait bien exister, graviter autour d’eux et même… interférer sur le monde normal ? Qui sait combien de nouvelles âmes se retrouvaient mêlées à un combat qui n’était largement plus le leur ?

A l’heure actuelle, ce combat n’était même plus celui de Dean lui-même, si bien que l’ange déchu aurait très bien pu le laisser ainsi… si seulement monsieur n’avait pas cette fâcheuse, très fâcheuse tendance à vouloir se mêler de tout, même de ce qui ne le regarde plus en rien. Soit disant parce que Lucifer avait eu le malheur d’avoir Sam comme vassal. Qu’il en soit ainsi et que Dean l’accepte également, ça ferait sans doute du bien à beaucoup de personne, le Winchester en premier, d’ailleurs ! Dommage pour Dean, à cet instant précis, il représentait un bien trop important gêne dans tout ce que l’Ange déchu avait pu entreprendre pour son Apocalypse, sans doute parce qu’il savait pertinemment qu’au moindre signe de sa présence, ledit Dean ne tarderait pas à débarquer avec toutes ses armes et sa bonne volonté pour le renvoyer en Enfer… et que bien entendu, c’était un risque auquel il ne pouvait pas se permettre d’être exposé, tandis que Sam, lui, ne s’était déjà que trop manifesté il y a quelques jours de cela, dans le Minnesota. Peut-être que venir ici ce soir était une entreprise encore risquée, tandis que Sam vivait toujours quelque part, au fin fond de ce corps, sans doute à cause du sang de démon qu’il avait pu recevoir avant de devenir le vassal de Lucifer. Que d’histoires, que de zones d’ombres qui déjouaient d’un cran ses projets initiaux… tant pis, ça ne faisait que retarder l’inévitable et ça, même Dean, même n’importe quel Ange ne pourrait l’éviter. Certains trop « bons moutons », décidés à faire exécuter les écrits comme il se doit, d’autres certainement pas assez puissants pour poser le moindre doigt sur lui… parce que oui, s’il fallait qu’il en vienne à des extrémités pareilles que celle de devoir supprimer l’un de ses frères des cieux pour arriver à ses fins, il finirait par ne plus avoir la moindre hésitation… Lui qui avait déjà lâché une bonne partie de ses démons en pâture aux Anges pour en renvoyer certains au Paradis droit chez papa… il n’allait sans doute pas pouvoir couper au moment fatal où il devrait entrer dans cette danse infernale qu’il doit entreprendre avec les siens pour gagner cette bataille. En parlant de certains de ses frères et sœurs, voilà qu’il sentait certains… résidus de présence aux abords de la fameuse maison que Dean Winchester avait choisi d’occuper pour terminer sa petite vie bien propre. Castiel… et Anazelle, ô bien entendu, il avait déjà eu maintes et maintes occasions au cours de sa déjà longue vie de les rencontrer, de profiter de leur si sympathique présence, avant qu’eux aussi, ne se détournent de lui, dans un stupide élan de fidélité envers un père qui n’existait plus depuis des millénaires déjà, qui n’était plus qu’une illusion, une pâle copie de la puissance qu’il avait pu être à une certaine époque… A croire que sa stupide Création n’avait fait que lui pomper tout son pouvoir, inutilement, pour devenir les vulgaires insectes qu’ils étaient à l’heure actuelle. Pas de quoi l’arrêter à l’instant précis, si bien qu’il n’eut pas le moindre problème à briser les barrières de protection que les deux Anges avaient dressé autour de l’habitation de l’ancien chasseur à la vie déjà bien brisée… mais pas encore assez aux yeux de Lucifer, visiblement. Sans doute que d’autres Anges n’allaient pas tarder à débarquer… pas de quoi l’inquiéter pour le moment. Aujourd’hui que la plupart des Archanges étaient persuadés que Lucifer était toujours sous terre, ils mettraient de nombreuses heures, trop longtemps, avant d’arriver pour secourir le petit Dean et le sortir d’une quelconque situation compliquée. Contrairement à ce qu’il avait fait jusqu’alors avec Louisa ou même avec d’autres qui avaient eu le malheur de croiser sa route, ce soir, il n’était pas d’humeur à s’amuser, même si c’était avec Dean… de toute manière, cet idiot se poserait bien trop de questions pour se laisser berner aussi facilement… alors autant ne pas prétendre être un Sam miraculeusement revenu des Enfers et se contenter de jouer ce rôle si cher pour lui, le sien… celui de l’Ange qui avait laissé Dean pour mort à leur dernière rencontre… Sans doute qu’il avait bénéficié de l’intervention d’un Ange ou d’un quelconque Archange pour survivre seul dans ce cimetière de Nashville, ville morte depuis des mois déjà lorsque Lucifer avait décidé d’y jouer un peu. Se stoppant à quelques mètres de la maison, il s’attarda à observer l’habitation éclairée… visiblement, Dean ne dormait pas, une petite insomnie peut-être ? Trêve de quelques instants, jusqu’à ce que la lumière du lampadaire juste au-dessus de lui ne se mette à vaciller, pour exploser dans un éclat pas franchement discret, qui pourtant ne le perturba en rien. En un seul battement de paupière, il se retrouva dans l’habitation, comme si de rien n’était, dans le noir absolu tandis que les lumières de la maison, ainsi que de la rue environnante s’étaient éteintes, comme subitement vidées de toute leur vie, arrachée à la pseudo énergie factice qu’elles avaient eues quelques instants plus tôt. Silence. C’était la seule et unique chose qui régnait dans toute la maison à cet instant précis, le silence absolu, comme si Dean s’était à présent posté sur ses gardes. Qui sait, peut-être que s’il était assez habile et discret – et assez patient, ça joue aussi – il pourrait s’amuser de longues heures durant à un jeu de cache-cache incessant avec Dean et ce, jusqu’à le rendre complètement fou ou parano… Enfin, pour le moment, il ne bougeait pas d’un pouce, se contentant d’écouter ce qui était pour le moment du silence, mais ce qui pourrait être d’ici quelques instants, le bruit que pouvait faire un Dean subitement déstabilisé dans son traintrain de vie normale.

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: DEAN&LUCIFER ••• « tonight i am the bad wolf, be the lamb »   Mer 23 Fév - 23:58


lucifer&dean

« TONIGHT I AM THE BAD WOLF, BE THE LAMB »

La vie de Dean Winchester avait bien changé durant cette longue année. personne dans l’entourage du chasseur n’aurait pu imaginer, qu’un jour, sa vie changerait du tout au tout, qu’il laisserait sa vie de chasseur de côté pour entreprendre une vie normale. Même lui, il avait beau y avoir penser à maintes reprises, il avait toujours eu la certitude que ça ne se concrétiserait jamais. Il était dans le monde de la chasse depuis sa tendre enfance, sa vie n’était faite que de ça, alors forcément on aurait pu penser que ça durerait jusqu’à sa mort. Seulement, depuis Ellington et puis Nashville tout cela avait bien changé. Il avait été piégé à Ellington, là bas il avait eu le temps de prendre gout à l’amour et au semblant de vie normal que ça lui apportait et puis à Nashville il avait vu sa vie s’effondrer. Il aurait sans doute donne sa propre vie pour sauver celle de Sam et le fait est qu’il l’avait déjà fait une fois, mais là, il avait été incapable de faire quoi que se soit pour que le pire arrive, il avait vu son frère devenir l’hôte de Lucifer, il avait lutter pour que Sam puisse reprendre le dessus, et finalement, Sammy avait disparu dans le trou béant jusqu’au plus profond de l’enfer. Il avait toujours juré qu’il protégerait Sam, il en avait fait la promesse, mais il n’avait pas su la tenir. Il avait fait tellement de promesses tout au long de sa vie, tellement de promesses qu’il avait été incapable de tenir, au fond, il n’était qu’un sale type qui aujourd’hui essayait de se repentir. Il avait aussi promis à Sam de prendre soin de Louisa et de leur fils, et évidemment, aujourd’hui il n’avait pas la moindre idée d’où elle était, faut dire aussi qu’il était resté prés d’elle jusqu’au jour où elle avait décidé de partir dieu seul savait où sans rien lui dire. Au fond, Dean se disait que loin de lui, elle ne pouvait qu’aller bien et il espérait qu’elle ait trouver la force d’être à nouveau heureuse et il ne le saurait sans doute jamais. Il restait une promesse qu’il essayait de tenir, il avait promis de ne rien faire pour ramener Sam, de se contenter de vivre sa vie et puis point final. Ça avait été dur et dire qu’il n’avait pas ouvert bien des bouquins pour trouver un moyen de ramener Sam, ce serait mentir, il avait bien essayé de trouver une solution, mais c’était sans doute peine perdue, tout comme ça l’avait été des années auparavant pour Sam quand il avait essayé de le tirer lui des griffes de l’enfer, à croire qu’il n’y avait que les anges capables d’une telle prouesse. Finalement, il avait trouvé le réconfort auprès de Jaelyn, et elle lui avait donné la force d’arrêter de s’acharner à foncer droit dans un mur. Il ne pouvait pas ramener Sam c’était un fait auquel il ne s’était sans doute toujours pas fait à l’heure actuelle. Pourtant, il vivait sa vie de simple humain, loin de la chasse, loin des démons, loin de toutes ses conneries qui avait détruit toute sa famille. Il était tout seul, ses parents, ses grands parents et son frères étaient tous mort à cause de ces satanés démons, il ne restait plus que lui et sa vie normale. Vie dont il ne se plaignait pas, après tout c’est-ce qu’il avait toujours voulu, et il était bien là, dans sa petite maison, avec la femme qu’il aimait, la vie était presque belle, il lui manquait quelque chose et il savait que jamais rien ne viendrait combler ce vide, il ne pouvait que faire comme si de rien était et vivre comme tout le monde. Se lever le matin, embrasser Jaelyn, prendre une douche et un petit déjeuné, partit au boulot, bosser dans se garage toute la journée avant de rentrer chez lui et de passer une agréable petite soirée en compagnie de Jaelyn. C’était ça le nouveau Dean Winchester, plus surprenant que l’ancien, sans doute moins con aussi, mais certainement plus pathétique aussi. Il avait rendu les armes pour se laisser porter par une vie banale et simple, comme s’il était persuadé de pouvoir vivre comme ça jusqu’à la fin de sa vie, alors il s’était contenté d’ignorer cette petite voix dans sa tête qui lui disait pourtant clairement que ce bonheur était éphémère.

Cette journée encore avait été comme les autres, simple et banale, avec un gout de philosophie de Pangloss : « Tout va bien dans le meilleur des mondes ». Dean avait appris récemment qu’il allait être père, une bonne nouvelle qui ne pouvait que le rendre d’autant plus heureux. Il avait vraiment cette vie dont il avait rêvé à plusieurs reprises bien des fois auparavant et même s’il l’avait obtenue grâce a des sacrifices qu’il aurait vraiment voulu éviter, maintenant qu’il l’avait, il ne voulait plus qu’elle lui échappe, mais c’est beau de rêver Dean Winchester, maintenant il est temps de redescendre sur terre et de te rappeler à quel point tu as la poisse ! Une nouvelle journée c’était écoulée dans la vie du jeune homme, une journée qui touchait presque à sa fin, il était tard, la nuit était tombée depuis longtemps sur la ville de Lawrence au Kansas, comme dans beaucoup d’autres villes d’ailleurs. Jaelyn était déjà couchée et Dean lui, n’arrivant pas à trouver le sommeil en cette étrange nuit, était descendu pour regarder la télévision en compagnie d’une bonne bière. Les programmes de la nuit étant rarement passionnant, à part sur canal plus le deuxième samedi du mois - il parait que c’est le jour du porno, après la joueuse n’a jamais été vérifier xD - mais comme ce n’était pas samedi, et qu’en plus le Dean il n’a plus besoin de regarder des films de cul et pour finir, canalsat c’est français, Dean n’avait rien de mieux à faire que de zapper toutes les cinq minutes, parce qu’entre les reportages animaliers à la con, les émissions scientifiques débile et les films d’origine allemande pourris - les films allemands sont tellement nuls qu’ils passent que tard dans la nuit xD - franchement il n’y avait rien d’intéressant. Finalement le plus intéressant de la soirée fut quand le courant s’éteignit. Evénement qui réveilla Dean d’un semi coma devant son poste de télévision. Il passa ses mains sur son visage comme pour se réveiller avant de se lever de son fauteuil pour aller voir si le problème venait du disjoncteur. Une chance pour lui il connaissait bien la maison et il avait l’habitude de marcher dans le noir, être chasseur ça permet de développer certaines aptitudes plutôt utiles. Il arriva donc jusqu’à un meuble dont il ouvrit le tiroir pour prendre une lampe torche qu’il alluma pour se diriger au sous-sol pour aller voir le fameux disjoncteur qui à première vu semblait aller parfaitement bien. Dean bidouilla quand même deux trois trucs parce que qui ne tente rien à rien, mais de toute évidence, ça ne changea rien, la maison était toujours plongée dans l’obscurité. Il remonta et s’approcha des fenêtres, toutes les lumières de la rues avaient été coupées, c’était presque rassurant, ça voulait déjà dire que ce n’était pas de la maison que venait le problème, ça éviterait de devoir engager un électricien comme ça ! Cela dit après réflexion, quand il y a des coupures générale comme ça, la mairie prévient les gens avec des petits mots dans la boite au lettre du genre « le tel jour à telle heure, coupure générale de courant jusqu’à telle heure, pour telle raison ». Là, ils n’avaient rien reçu du tout et même si ça avait lieu au beau milieu de la nuit, ils auraient été prévenus, parce qu’ils savent bien qu’il y a des geeks partout et que les geeks râlent quand on les préviens pas des coupures, imaginez, ils sont en plein téléchargement ou en plein combat dans wow et là baf plus rien, forcément c’est rageant ! Enfin bref, ce n’était pas normal du tout, et l’ainé Winchester avait presque un sixième sens pour flairer les choses inhabituelles et là ce sens en question était en pleine alerte. Tout était trop calme, trop noir, trop bizarre ce soir, le chasseur le savait bien et il se méfiait après tout si une créature à la con venait frapper à Lawrence, il y avait 95% de chance pour que se soit pour sa mouille à lui et 5% chance pour que la dite créature soit tombée là par hasard. Bref, puisqu’il faut respecter l’esprit série, film d’épouvante, Dean tacha de regarder un peu partout dans la maison avec comme seul éclairage sa malheureuse lampe de poche.

« Y a quelqu’un ? »

Toujours dans l’esprit film d’horreur, on demande si y a quelqu’un au lieu de juste se planquer ou se barrer en courant, vous remarquerez que la joueuse à un courage hallucinant face aux citations qui font flipper. Quoi qu’il en soit, il planait sur la maison une drôle d’atmosphère qui laissait définitivement penser à l’ancien chasseur qu’il n’était pas seul dans cette maison, Jaelyn dormait sans doute avec le chiot au pied du lit, alors qui pouvait bien être là ? Mystère et boule de gomme, la suite au prochain épisode, et la joueuse est folle, pendez là.

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com
 

DEAN&LUCIFER ••• « tonight i am the bad wolf, be the lamb »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Supernatural - Mes petits drabbles (saison 5) - Dean/Castiel - G à PG13
» Tokimeki Tonight
» [Koontz, Dean] L'étrange Odd Thomas
» Manips sur Sam et Dean
» Koontz Dean R. - La nuit des cafards
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: RPG :: Throught the United States :: US CENTER :: Kansas :: Lawrence-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Supernatural