Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 14:15


Charon





PRENOM(S) ET NOM RACE
ÂGENAISSANCE
POUVOIRSFEATURING

✾ SEE THE SUPERNATURAL - Aussi loin qu'il s'en souvienne, Charon a toujours été un acteur du monde surnaturel. La période où il n'était que simple spectateur a déserté sa mémoire depuis bien longtemps, effacée par tout ce qu'il a vu, tout ce qu'il a fait. Il était autrefois, à l'époque que l'humanité nomme "Antiquité", très connu de la grande nation qu'était la Grèce : lorsque les Hommes pouvaient voir plus clairement que jamais cet autre monde à la fois si proche et si éloigné du leur, ils avaient coutume d'enterrer leurs morts en leur glissant une pièce d'or sous la langue. Cette offrande, appelée obole, devait servir à payer la traversée du fleuve Styx, immense route liquide faite d'une eau saumâtre et noire, afin que l'âme du défunt ne soit pas condamnée à errer éternellement sur les berges boueuses marquant l'entrée des Enfers. Ce passeur, c'était Charon. Et, à peu de choses près, son rôle fût très bien décrit par ceux qu'il a, comme tant d'autres, fini par emporter vers d'autres rives. Cependant, plutôt que de confirmer les croyances de l'époque, il ne faisait "que" guider les âmes vers le Paradis ou l'Enfer, comme on aiguille des trains sur un chemin de fer. Et s'il a décidé de s'incarner voilà presque trente ans, c'est aussi bien par curiosité que par désir de faire une pause dans le rôle qui lui a été confié. A cause de ce qu'il est réellement, il ne peut échapper aux esprits, et ses yeux vairons aux couleurs hypnotiques perçoivent la moindre âme en peine, le moindre fantôme errant, désoeuvré ou malfaisant ; ni démons ni anges n'échappent à ces iris étranges qui doucement rongent leur propriétaire de l'intérieur.
S'il s'est retrouvé piégé à Amityville, c'est en grande partie à cause de la très forte concentration du lieu en énergie surnaturelle. Un tel rassemblement de créatures supposément immatérielles ne pouvait que susciter son intérêt. Mais il n'avait pas prévu de rester coincé dans cette bourgade sans histoire ; et lui, qui avait caressé le rêve de redevenir humble auditeur le temps d'une vie, commence à comprendre que tôt ou tard, il devra remonter sur scène pour reprendre la pièce là où il l'avait laissée.


Silencieux ◈ Introverti ◈ Froid ◈ Calme ◈ Méthodique ◈ Désenchanté

✾ TICS & TOCS -

* Silencieux : Charon est un homme de peu de mots ; il ne parle que si la situation l'exige, et s'exprime en des termes clairs et directs. Cependant, si vous parvenez, d'une manière ou d'une autre, à lui délier la langue, vous pourrez vous rendre compte que ce jeune homme au parler élégant en sait bien plus qu'il n'en a l'air.

* Sourire : Les très rares fois où il a sourit dans sa vie pourraient se compter sur les doigts d'une main.

* Distance : Disons les choses franchement : pour Charon, les humains ne sont que des morts en sursis, de futures âmes en transit qu'il devra guider vers la destination qui leur a été attribuée. Ayant fait transiter des esprits de toutes sortes pendant des centaines de milliers d'années, il considère en avoir assez vu pour ne pas s'encombrer de sentiment particulier vis-à-vis des vivants qu'il côtoie depuis qu'il s'est incarné.

* Passé : Il est très difficile, pour ne pas dire presque impossible, de lui faire dire le moindre mot sur ce qu'il fut avant et sur ce dont il se souvient. Il éludera les questions plus ou moins subtilement et s'arrangera toujours pour terminer une conversation sans avoir répondu à son interlocuteur. Néanmoins, si vous êtes patients et que vous parvenez à gagner sa confiance, peut-être consentira-t-il à vous révéler quelques bribes de son passé.

* Esprits, anges et démons : Ayant côtoyé toute son existence passée des esprits destinés à l'Enfer ou au Paradis, Charon est plus que familier avec tout ce qui touche à l'étage supérieur ou à la grande fournaise. Encore mal habitué à sa condition d'être - presque - humain, il a quelques difficultés à concevoir à quel point il est vulnérable à leurs assauts.

* Pouvoirs : Bien qu'il soit désormais humain, Charon n'est pas venu sur cette Terre privé de toute capacité. Parce qu'il fut autrefois un dieu assurant le transit des âmes après la mort de leur vaisseau de chair, il possède un contact privilégié avec le monde spirituel. Ses yeux vairons sont capables de voir le moindre fantôme même si le regard des autres ne décèle rien d'autre que le vide. En tant qu'ancien psychopompe, il a également le pouvoir de faire partir ces esprits errants, de gré ou de force - la seconde possibilité étant la plus récurrente. Dans ce cas, il lui suffit juste de toucher le spectre et de l'envoyer au loin comme un ange exorciserait un démon.

* Revers de médaille : En revanche, bien mal avisé est celui qui croit ces facultés sans danger pour leur propriétaire. Tout d'abord, la vue de Charon décroit d'année en année, et même s'il voit encore parfaitement clair, il lui est déjà arrivé de se réveiller aveugle pendant quelques heures. Ensuite, il est hors de question pour lui d'utiliser ses capacités à tort et à travers. En effet, son corps réagit très mal : il ne dispose que de quelques secondes de répit une fois un esprit envoyé dans les limbes avant de s'effondrer sur le sol, en proie à de violentes convulsions et à une douleur intense. Ces crises le laissent très affaibli pendant des heures voire des jours, et, à plusieurs reprises, ont manqué le tuer. L'ancien Passeur a dû se résoudre à développer ses capacités physiques pour pallier ces désavantages, mais il n'est jamais à l'abri d'un rejet de trop qui lui serait fatal.

* Prononciation : S'il existe une chose qui amuse Charon, c'est bien la manière dont les gens prononcent son nom la première fois qu'ils le lisent. En effet, il est rare qu'ils trouvent les syllabes exactes du premier coup, et l'ancien Passeur est couramment appelé "Sharone" par une grande majorité de personnes. (en réalité, son nom se prononce simplement "Karon" - mais c'est un patronyme casse-noisettes à lire correctement)

* Langues : En plus de l'anglais qui est, dans cette vie, sa langue natale, Charon connait le latin, le grec ancien et moderne, et possède quelques notions de français.

* Tatouage : L'une des deux seuls décorations corporelles qu'il s'est accordé : un tatouage sur l'avant-bras droit composé d'arabesques noires de style tribal s'enroulant autour de son membre jusqu'au poignet. Ses manches étant toujours relevées au-dessus de ses coudes, il est parfaitement visible aux yeux de tous.

* Maquillage : Seconde et dernière touche de fantaisie : des yeux cerclés de noirs, renforçant de manière flagrante l'éclat de ses iris vairons. Cependant, il s'agit aussi bien d'une coquetterie que d'un masque : l'ancien Passeur dort peu, et la poudre noire dont il farde ses paupières lui permet de cacher un peu les cernes qui creusent son visage.

* Chant : Il semblerait qu'il soit très bon chanteur, mais personne ne l'a entendu fredonner la moindre mélodie depuis très longtemps.

* Oranges : Il a beau être l'incarnation d'un ancien dieu, Charon n'en est pas moins enfermé dans un corps bien humain qu'il lui a fallu nourrir et entretenir. Il s'est ainsi très vite découvert un penchant pour les oranges, et ne sort jamais sans un fruit ou deux dans ses poches.

* Pendentif : Dernier point important à préciser : il porte en permanence autour du cou une antique pièce d'or montée sur une fine chaîne d'acier. C'est le seul objet auquel il tient vraiment, et que celui ou celle qui tente de poser la main dessus prenne garde : la colère de l'ancien Passeur est terrible et redoutable. Il n'autorisera personne à toucher ce bijou sans son autorisation ou sans qu'il ne le présente spontanément.



supernatural geek



✾ BEHIND THE SCREEN - Charon (oui, original, hein ?) ou Zyaniid ◈ 18 ans ◈ France ◈ Entre 6/10 et 7/10, tout dépend de la quantité de travail que j'aurai cette année ◈ Plus ou moins 7/10 ◈ TON AVIS SUR LE FORUM : Très beau design, et un forum Supernatural actif - sehr gut, mein herr ! ◈ D'OU TU VIENS : C'est à cause de Castiel que vous devrez me supporter. Héhéhé.

fiche terminée


Dernière édition par Charon le Lun 29 Aoû - 12:00, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 14:15


my bloody diary






"And lo! towards us coming in a boat
An old man, hoary with the hair of eld,
Crying : 'Woe unto you, ye souls depraved !

Hope nevermore to look upon the heavens ;
I come to lead you to the other shore,
To the eternal shades in heat and frost.

And thou, that yonder standest, living soul,
Withdraw thee from these people, who are dead !' "

Dante Alighieri, la Divine Comédie, Enfer, Chant III










Amityville, Pennsylvanie, huit heures trente sept du matin.
A travers les stores usés d’une petite chambre de motel, quelques rayons d’un soleil blafard peinent à éclairer la pièce simplement meublée. Les discrets rais de lumière révèlent la lente et inexorable chute de la poussière sur le mobilier, le recouvrant doucement d’une fine pellicule blanchâtre. Le silence règne entre ces murs à la peinture passée, à peine troublé par le bruit étouffé d’une respiration émanant d’un lit recouvert d’une épaisse couche de draps et couvertures. Le jeune homme qui s’y trouve se tourne et se retourne au fur et à mesure qu’il quitte le confort du sommeil pour réintégrer une réalité plus dure et redoutable que jamais. Soudain, il arrête net tout mouvement, bloquant même son souffle l’espace d’un instant. Puis, dans un soupir empreint de lassitude, il s’extirpe de son lit et avance à tâtons dans la pièce, comme s’il ne pouvait discerner les obstacles sur son chemin autrement que par le toucher. Tant bien que mal, il parvient à la salle de bain. Ses doigts fins effleurent le carrelage froid jusqu’à rencontrer une surface lisse de céramique toute aussi glacée. Il reconnait les rebords du lavabo et s’y agrippe d’une main, l’autre cherchant calmement l’un des deux robinets. Le bruit de l’eau s’échappant du tuyau de métal résonne avec force dans le petit espace presque vide. Le jeune homme se penche et s’asperge allégrement le visage du liquide tiède pendant quelques secondes avant de couper le jet et de relever la tête. Le miroir face à lui lui renvoi un reflet que ses yeux vairons ne peuvent pas voir. Désespérément fixés dans le vide, les iris dépareillés – l’un d’un vert vif moucheté de jaune, l’autre d’un bleu électrique rehaussé par de fines traînées blanches – ne distinguent que le néant.
Leur propriétaire soupir, d’un soupir fatigué mais pas le moins du monde inquiet. Après tout, ce n’est pas le premier matin où il se réveille aveugle. Contre cela, il n’y a rien à faire. A part attendre que sa vue lui revienne. A tâtons toujours, il rebrousse chemin et retourne s’asseoir entre les draps défaits. Il s’adosse au mur, son regard hypnotique fixé droit devant lui ; délicatement, il prend entre ses doigts l’antique pièce d’or semblant sortie d’un autre temps fixée à son cou par une fine chaîne argentée et commence à jouer avec. Ce contact familier le détend petit à petit, et le fait replonger dans une torpeur agréable. Soudain, venant d’une chambre voisine, une musique retentit à travers les murs mal isolés. Le jeune homme tend l’oreille : il connait cette mélodie. De « l’acid-jazz » britannique.


”I'm goin' deeper underground
There's too much panic in this town
I'm goin' deeper underground
Well, I got to go deeper
Got to go much deeper, yeah”


Concentré sur les paroles de la chanson, le jeune homme se laisse aller à la fatigue qui l’a à nouveau saisi, puis finalement se rendort.
Et rêve.


...


Un cri indigné résonna dans l’immense espace d’un blanc immaculé.

« Comment ça, en Enfer ? »

Pour la centième fois de la journée, un bref silence lourd de sens suivit cette protestation. Une voix grave et rocailleuse lui répondit tout à fait calmement.

«- Vous connaissiez les règles du jeu il me semble ...
- Tout ça c’est des conneries de vieux cathos bigots ! L’Enfer, le Paradis, ça existe pas !
- Désolé de vous contredire, mais vous avez tort. Et pour vous, la destination est toute choisie. »


L’homme en tenue négligée recula, l’air à la fois contrarié et paniqué.

« Vous pouvez pas m’faire ça ! Vous avez pas l’droit ! Je ... »

La haute silhouette sombre se pencha vers lui, et des yeux d’un blanc laiteux se fixèrent dans les siens.

« Oh, mais je n’ai rien fait – c’est vous, et uniquement vous, le responsable de votre infortune. »

L’homme se rua sur lui dans un hurlement de rage, mais il traversa son interlocuteur comme s’il avait été fait de fumée. Il se retourna et ouvrit la bouche pour parler, mais ses mots se bloquèrent dans sa gorge. Des mains squelettiques faites d’une substance noire et gluante semblable à du goudron s’agrippèrent à ses jambes et l’attirèrent dans un puits de ténèbres liquides juste sous ses pieds, là où quelques instants auparavant il n’y avait rien. Il battit piteusement des bras pour tenter de se dégager, mais plus de bras surgissaient de seconde en seconde. Un gargouillement rauque s’échappa de ses lèvres tandis qu’il disparaissait, avalé par ce passage vers les royaumes d’en-dessous. Sitôt qu’il se fut volatilisé, les membres maléfiques se ratatinèrent avant de tomber en poussière. Une brise immatérielle emporta les cendres grises.
Ne restait plus dans cette dimension étrange et silencieuse que le grand personnage vêtu d’une longue cape faite d’un tissu noir et abîmé, et dont la capuche couvrait la partie haute du visage. Cependant, on arrivait encore à distinguer les traits creusés et le teint aussi blanc que celui d’une statue de marbre. Quant aux yeux d’aveugles, ils restaient fixés sur le sol, là où une nouvelle âme avait été emportée vers sa dernière demeure ... en théorie.
Les Limbes. Une fois collectés par les Faucheuses, les esprits des morts se retrouvaient tous en ce lieu en attendant d’être aiguillés vers la destination qui leur incombe. Rien ne peut changer ce qu’ils ont accompli de leur vivant, rien ne peut les sauver des démons à qui ils se sont vendus, rien ne peut les éloigner du repos éternel accordé à ceux qui furent justes. Mais rien n’empêche celui qui les guide vers leur ultime destination de tout connaître de leurs actes passés. D’avoir accès au moindre secret de ceux qui se trouvent face à lui. De tout voir, tout savoir.
Et lui se doit d’être impassible et impartial.
La haute silhouette de noir vêtue se retourna et accueillit une nouvelle âme. Appuyée sur son grand bâton taillé dans une branche d’if, elle dévisagea avec froideur la personne qui lui faisait face.
Apeurée, les larmes aux yeux, une fillette qui ne devait pas avoir plus de dix ans se recroquevilla sur elle-même à la vue de l’inquiétant personnage. Sans ménagement, il s’adressa à elle.

« Emily Rainsforth, ton âme fut jugée et tes actions pesées. Tout ce que tu as fait durant ta vie a été noté et étudié avec soin. Ainsi, il a été décidé que ... »

Il ne termina pas sa phrase. La petite fille ne l’écoutait plus, car elle avait éclaté en sanglots. Patiemment, il attendit qu’elle veuille bien se calmer et prêter à nouveau attention à ses paroles.

« ... Il a été décidé que ton esprit est destiné à vivre éternellement dans les hautes sphères du Paradis. »

A ces mots, l’enfant se remet à pleurer de plus belle. Entre deux gémissements, elle parvient à articuler quelques mots.

« Je – veux – pas – être – morte ! Je – veux – rentrer – à – la – maison ! »

Elle semblait inconsolable, et le grand homme encapuchonné ne fit rien pour soulager son chagrin – pas un mot, pas un geste rassurant ou compatissant. Rien. Il se contenta de lui répondre froidement.

« C’est impossible. Tu as accepté la proposition de la Faucheuse. Désormais, nul retour en arrière n’est possible. »

La fillette ne réagi pas, le visage enfoui entre ses bras croisés. Elle ne vit pas venir vers elle des mains délicates semblant taillées dans de la lumière pure. L’une se posa sur son épaule, et ce contact sembla l’apaiser. Elle se redressa et parvint tant bien que mal à calmer ses pleurs, tandis que des doigts fins essuyaient gentiment les larmes qui trempaient ses joues.

« - Elle a dit que je pourrai les revoir – mes parents. C’est vrai ?
- Si tel est ton meilleur souvenir, alors tu vivras avec eux à jamais. »


La petite fille fronça légèrement les sourcils et pencha la tête sur le côté.

« Vous parlez bizarrement ... mais je crois que j’ai compris. Merci monsieur, désolée d’être passée pour un bébé. »

Les yeux encore humides, elle se remit debout. Aussitôt, les bras luminescents l’entourèrent dans une étreinte amicale. Emily Rainsforth souri tandis qu’elle disparaissait dans la lumière vive qui la menait au Paradis.
Encore une fois, le grand être au bâton sculpté se retrouva seul dans l’immensité silencieuse des Limbes. Néanmoins, il ne profita pas longtemps de ce moment de répit. Des bruits de pas se firent entendre dans son dos. Sans avoir besoin de se retourner, il su immédiatement qui venait lui rendre visite dans ces contrées désolées.

«- Je vous croyais scellé, dit-il.
- Je le suis, mais de telle manière que je puisse me rendre dans les royaumes qui sont sous mon contrôle. » lui répondit une voix calme.

Vint alors à ses côtés un homme vêtu d’un simple costume noir, cravate sévèrement nouée autour de son cou. Ses cheveux sombres tirés en arrière accentuaient encore les traits squelettiques de son visage pâle. A sa main droite, une imposante bague de nacre blanc accrochait la lumière omniprésente des lieux. Cependant, il semblait extrêmement petit en comparaison avec la haute silhouette enveloppée dans sa cape noire qui se dressait près de lui.
Ils ne se regardaient pas, leur regard fixés dans la même direction, vers un point quelconque du vide aveuglant qui les cernait de toute part.

« - Je constate, reprit le nouvel arrivant, que tu exécutes toujours aussi efficacement la tâche qui t’a été confiée.
- Il n’y a rien de bien difficile en cela ; je ne fais que mettre en œuvre une décision qui a été prise longtemps avant que ces âmes ne se présentent devant moi.
- En effet, tu deviens de plus en plus détaché de leur sort un peu plus chaque jour. »


Il n’y eut que le silence pour répondre à cette dernière remarque. L’homme en costume reprit, une note de sévérité pointant dans le ton qu’il employa.

« Enfants, vieillards, saints ou damnés, peu t’importe qui ils sont, tous sont traités de la même manière. Je serai presque tenté de dire que même moi, j’ai plus de considération pour eux que tu n’en as. Car désormais, c’est à peine si tu leur réponds lorsqu’ils protestent ou s’interrogent. »

L’être à qui il s’adressait n’esquissa pas le moindre geste.

« - A quoi bon, dit-il, se préoccuper du sort d’esprits que je ne fréquenterai que l’espace d’un instant ? Quant à leurs questions, elles se ressemblent toutes, si bien que je n’ai pas à développer mes propos pour leur fournir des explications convenables.
- Si mes souvenirs sont exacts – et ils le sont – cela n’a pas toujours été le cas. »


L’homme au visage émacié se tourna vers le haut personnage toujours appuyé sur son bâton.

« Cette distance qu’il nous est nécessaire de mettre entre eux et nous, prend garde à ce qu’elle ne te consume pas. Peut-être, ajouta-t-il soudain, est-il temps que tu les côtoies d’une autre manière.»

Son interlocuteur se redressa, surprit, et daigna tourner la tête vers lui.

« Je te suggère, Charon, de considérer cette éventualité. »

Et, sans rien ajouter de plus, la Mort s’en retourna vers sa prison ancestrale, laissant seul celui que les anciens Grecs avaient coutume d’appeler « le Passeur ».



Charon passa les trois semaines suivantes à réfléchir à la solution qui lui avait été présentée. Rien dans son comportement n’avait changé vis-à-vis des âmes qu’il orientait vers le Paradis ou l’Enfer, mais plus les jours passaient, plus il se demandait dans quelle mesure il pouvait vivre en étant plus proche encore des Hommes.
Jusqu’à ce que la réponse le frappe de plein fouet. Vivre, voilà justement ce que la Mort avait voulu dire. Devenir, le temps d’une vie, l’un de ces êtres qu’il faisait transiter sans jamais prêter attention à qui ils avaient été, ne faisant que constater ce qu’ils avaient accompli durant leur existence passée et exécutant ce qu’une justice bien au-dessus d’eux avait décidé. L’incarnation, tel fut le choix qu’il fini par prendre, aussi bien par curiosité que parce qu’il était désireux de comprendre comment cela pourrait changer quoi que ce soit à sa considération de l’humanité.
Alors, après s’être assuré que les esprits seraient guidés à bon port durant son absence, il se laissa aller au gré du hasard et renaquit en tant qu’humain dans une famille banale du Nord des Etats-Unis d’Amérique.
Quoiqu’humain ne soit peut-être pas le meilleur terme pour le décrire.
Bien qu’il ait dû s’adapter à son nouveau corps, Charon n’en restait pas moins un ancien Dieu – ou du moins, son âme était celle d’un ancien Dieu. Il avait ainsi hérité de quelques capacités qui lui valurent d’être mis à l’écart par tous ceux qui l’entouraient, ce qui ne le toucha pas le moins du monde. Tout d’abord, ses yeux étranges aux couleurs dépareillées firent que la plupart des gens évitaient son regard. Ces iris vairons lui permirent de voir le monde immatériel qu’il avait quitté et, très vite, il réalisa qu’il avait encore un certain contrôle sur les esprits errant sans but ou menaçant les vivants. Et il comprit également qu’utiliser ces pouvoirs le feraient souffrir comme rarement homme avait souffert. La douleur, la faim, la fatigue, la maladie : peu à peu, Charon prit conscience des faiblesses de sa prison de chair. Il dû réapprendre des langues qu’il parlait couramment quand il était encore le Passeur, et eut besoin de développer ses capacités physiques pour résister aux assauts des fantômes et des monstres qui croisaient sa route. Dès qu’il eut suffisamment grandi pour pouvoir vivre dans la société établie par les Hommes, il arpenta le continent américain de long en large, observant, écoutant, tentant toujours de comprendre comment cette nouvelle vie devait lui permettre de voir les humains autrement que comme des morts en sursis.
Néanmoins, il prit conscience qu’il n’avait pas totalement réussi à enfouir des émotions qu’il croyait disparues. Ainsi, lorsqu’il mit la main sur une pièce en or venue de la lointaine Grèce antique, nombre de souvenirs lui revinrent, et il se prit d’affection pour l’objet qui ne l’a jamais quitté depuis. Il ressentit la colère, la nostalgie, à de très rares occasions il eut de brefs aperçus de ce qui pouvait s’apparenter à une pâle copie de la joie. Mais rien ne pu altérer sa vision de l’humanité. Doucement mais sûrement, Charon commença à se demander si tout cela lui était réellement utile. S’il n’avait pas fait une regrettable erreur en s’incarnant.
Puis vint l’Apocalypse.
Le Passeur suivi avec attention la bataille entre anges et démons, ainsi que les efforts de deux frères très recherchés par les deux camps pour arrêter la machine qu’ils avaient eux-mêmes lancé. Il ne participa pas au conflit, se contentant de sauver sa vie en éliminant toute créature, divine ou infernale, qui tentait de le tuer. Il était curieux et souhaitait savoir comment allait se terminer cette histoire. De connaître celui qui, de Lucifer ou de Michel, régnerait sur les ruines de cette planète.
Le jour où la Mort fut libérée de ses entraves, il le sentit dans toutes les fibres de son être, des jours avant qu’il ne se retrouve de nouveau face à lui.
Une fois encore, ce fut le Cavalier qui vint à la rencontre du Passeur. Ils se retrouvèrent dans un parc désert d’une ville balayée par des vents violents.

«- Je constate que tu as suivi mon conseil.
- De vous à moi, avais-je réellement le choix ?
dit Charon en jouant avec la pièce attachée à son cou.
- Perspicace, comme toujours. »

Aucun des deux ne parla durant les quelques minutes qui suivirent, les deux hommes se contentant de contempler le chaos s’abattant sur Chicago. Les lourds nuages noirs gorgés de pluie tournoyant au-dessus des toits ne les inquiétaient nullement, tandis que tous les citadins couraient se mettre à l’abri de la tempête imminente.

«- Alors, demanda finalement la Mort, commences-tu à comprendre ce que je voulais dire ?
- Très sincèrement, ce que j’ai vu fut bien trop bref pour que je puisse avoir la prétention de savoir où vous vouliez en venir.


Un soupir las répondit au jeune homme qu’était devenu le Passeur.

« Quand cesseras-tu de t’isoler d’eux ? Profite du costume que tu as revêtu et comporte-toi en homme.»

Charon ne répondit pas, mais ses doigts fins arrêtèrent de faire tourner l’obole dorée. Il avait très clairement entendu l’irritation dans la voix de la Mort, et il était suffisamment intelligent pour comprendre qu’il allait devoir faire un effort pour répondre à ses attentes.

« Si tu tiens à rester en vie, je te suggère de partir aussi loin que possible de cette ville dès maintenant. Et je tiens à te préciser que je ne suis pas certain, ici et maintenant, de te laisser reprendre ton office si tu venais à mourir. »

Le Cavalier avait disparu, laissant le Passeur pensif et quelque peu inquiet. Il n’aurait pas apprécié être rendu au cycle des âmes, condamné à aller de réincarnation en réincarnation tant qu’il n’aurait pas de réponse satisfaisante à offrir à la Mort.
La main toujours serrée autour de sa pièce, il se leva et se dirigea vers la plus grande rue qu’il put trouver. Là, il héla un taxi et parti loin de cette cité qui semblait alors condamnée à disparaître.
Mais Chicago ne fut pas rayée de la carte ; pas plus que l’humanité ne fut anéantie par le combat final entre le Roi des Enfers et son frère aîné. Michel et Lucifer furent enfermés dans la cage de l’archange déchu, et les Hommes furent épargnés.
Le conflit interne qui rongea la hiérarchie des anges après cela, Charon ne s’en soucia nullement. Il avait d’autres préoccupations que de voir s’entretuer les soldats de Dieu. Il continua donc sa route, ne restant jamais plus de deux jours dans la même ville. Californie, Wyoming, Utah, Oklahoma, New-York, Washington, Louisiane ... Il traversa tous les Etats, se mêlant un peu plus à la foule qu’il ne l’avait fait jusqu’à présent. Ce qu’il vit, entendit et vécu ne l’aida pas à réviser la manière dont il considérait les humains, au contraire. Les jours passaient et rien ne semblait devoir changer.
Jusqu’à ce qu’il se retrouve en Pennsylvanie.
Jusqu’à Amytiville.
Jusqu’à ces rencontres.
Jusqu’à elle.


---


Les yeux vairons de Charon s’ouvrent brusquement tandis que le jeune homme, parfaitement réveillé, laisse échapper un soupire de satisfaction en constatant que sa vue lui est revenue. Il jette un bref regard sur l’horloge accrochée au mur.
Dix heures dix huit minutes du matin.
Il se passe une main derrière la nuque, dégage quelques mèches tombant devant son visage et se lève. Il prend les vêtements soigneusement posés sur une chaise et les déplie d’un coup sec, faisant voler la poussière qui les imprégnait, formant des tourbillons éphémères dans les rayons du soleil d’été filtrant à travers les stores de cette petite chambre de motel. Dehors, la vie a reprit son cours. Quant aux esprits, aux anges et aux démons qui hantent les rues de la ville, ni l’arrivée de l’aube ni la tombée de la nuit ne peuvent les empêcher d’agir.
Tandis qu’il s’habille, il repense au rêve qu’il vient d’avoir.
Il n’a jamais cessé de revoir cette conversation entre lui et la Mort – c’est ce souvenir qui lui rappelle sans cesse que le Cavalier ne l’a pas guidé jusqu’ici pour rien. Qu’il a quelque chose à apprendre. Qu’il a quelque chose à faire avant de redevenir le Passeur.
Un visage s’impose à lui. Celui d’une jeune femme aux yeux noirs et l’air espiègle.
Alors, un fin sourire se dessine sur les lèvres de Charon.
Il enfile son long manteau de cuir dont les manches sont toujours relevées, remet en place la chaîne qui lui ceint le cou, refait rapidement son lit et sort de la pièce.



"Thereat were quieted the fleecy cheeks
Of him the ferryman of the livid fen,
Who round about his eyes had wheels of flame."




Dernière édition par Charon le Lun 29 Aoû - 11:58, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 14:25

Bienvenuuuuuue :love:
Bonne chance pour ta fiche x)

Si tu as des questions, tu connais le chemin (a)

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 14:43

Merci beaucoooooooooooup !

Haha, vu ma réactivité actuelle, je risque d'en avoir, des questions X)
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 15:25

*est toujours un peu aux aguets quand il voit un avatar de Jared Leto*

Bonne chance pour ta fiche =3 ! :bonhomme:
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 15:25

Bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas

Pepper J. Sparrow


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : karen gillan
✾ MES CRÉDITS : velvet irony
✾ MON MOI² : Dean Winchester
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 15/09/2009
✾ MES MESSAGES : 179

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 24 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : étudiante en journalisme


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 22:39

Bienvenue ♥
Bonne chance pour ta fiche (a)

_________________
UNDERCO
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 23:04

0w0 Bienvenue! =D
vite vite viiiiite finis ta fiiiiiiiiiiiicheuh. =D *sort*
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 23:30

Merci beaucoup tout le monde ! :hysteria:

Et Castiel ... T'avais pas des RPs à finir, toi ? *se barre en courant*
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 23:33

>.< taggle! *Le chope et le fouet avec des orties*
NAMEOH
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Jeu 25 Aoû - 23:38

*se retourne et mange le fouet d'orties*
Huhuhu *se barre en courant :bonhomme: *
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Ven 26 Aoû - 8:56

On se connait XD ?

EDIT : A voir donc xD !


Dernière édition par Caliel le Ven 26 Aoû - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Ven 26 Aoû - 9:24

Mouarf, Charon. XD je viens d'imaginer ton perso faire exactement la même gueule que ton avatar.... XD Touiquse.
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Ven 26 Aoû - 12:54

Caliel : C't'une bonne question X)

Castiel : ... J'ai une image très dérangeante en tête d'un coup ...

Rhaaa, faut que je finisse vite ! Semble-t-il que ce charmant Jared Leto soit déjà prit pour une fiche en sursis ... Dites-moi que ça fonctionne pas au "Premier arrivé, premier servi", mais "Première fiche terminée, avatar attribué" Q^Q
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Mar 30 Aoû - 11:17

Bon j'ai lu
subsiste quelques questions que tu as laissé en suspens avec les mp's, je ne comprends à vrai dire pas l'utilité de ce personnage pour le contexte actuel, on peut faire bien plus simple avec un medium... enfin ce que je veux dire, c'est que subsistent les négations que j'avais dites dans mes mp's :
- Tous les dieux païens sont morts tués par Lucifer dans la saison 5 de Supernatural, ceux qui restaient en tout cas et qui se sont concentrés dans une "révolution" contre les Anges qui a été très vite retournée.
- Ensuite, je ne comprends pas l'utilité de Charon dans le cycle de la mort : dans SPN Tessa guide les morts donc les Faucheuses sont en gros ceux qui amènent les morts là où ils doivent finir, d'autant plus que cette histoire de pesée des âmes me rappelle surtout des cultures antiques qui sont tout sauf familières à SPN.
- Je ne comprends pas non plus l'histoire avec la Mort principalement avant l'Apocalypse puisque c'est Lucifer qui a libéré les Cavaliers qui avaient été enchaînés en Enfer et donc prisonniers et incapables d'agir comme ça avec qui que ce soit. D'autant plus qu'en Enfer, la Mort n'a pas une tête de l'homme qu'on voit sur terre. Sans compter que dans ta description, on a l'impression d'avoir une large dominance de Charon sur la Mort ce qui ne peut vraiment pas être le cas.
Au final je ne sais même pas si j'ai bien interprété ta fiche tellement l'idée est complexe, un truc qui s'avère bien compliqué pour l'idée de SPN et le contexte... enfin bref, il faudrait revoir cette fiche pour rendre ton personnage plus accessible ou je sais pas...

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Mar 30 Aoû - 11:45

Hmm, je me doutais que j'allai avoir quelques problèmes avec ce personnages ... Bon, je vais essayer de me justifier le mieux possible, en espérant être un peu plus claire que dans mes MPs ^^"
- Je pars du principe que tous les dieux païens ne se sont pas rassemblés pour tuer Lucifer ; si j'ai bien suivi la logique de la série - et l'épisode en question-, seuls les dieux qui ne sont plus vénérés ont disparu, ce qui en laisse encore quelques uns en lice ne serait-ce que dans l'hindouisme. Quant à Charon, on place encore des pièces dans la bouche des morts pour lui payer le passage vers l'au-delà dans certains pays. Je pense donc qu'il est encore "en service", quelque part.
- Son rôle dans le cycle de la mort est simple, et semblerait presque inutile, mais a son importance malgré tout. Il est simplement chargé d'envoyer les âmes là où elles sont destinées à aller, et n'agit en rien sur leur destination. Il a seulement le "privilège" de savoir pourquoi les gens sont envoyés en Enfer ou au Paradis après être passé devant lui dans les Limbes.
- Pour la Mort, j'avoue avoir voulu tricher un peu avec cette histoire d'entraves en essayant de rendre le Cavalier toujours aussi inactif et incapable d’interagir avec quoi que ce soit, mais en étant capable de passer de l'autre côté du voile et d'aller voir dans le monde des morts ce qu'il se passe.
- Charon n'est en aucun cas supérieur à la Mort, il en est le subordonné et se contente d'exécuter la tâche qui lui a été confiée.

Oui, apparemment, il faut vraiment que je révise deux trois choses pour ce perso - le plus délicat va être de le faire sans le réduire à une simple Faucheuse incarnée, par exemple. Quelques idées pour m'aiguiller ?
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 1:58

Désolée pour l'attente x)
Des idées alors... au final ça dépend des idées que tu veux absolument garder de ton personnage xD si ce sont ses dons ou alors son statut de dieu ou je sais pas, au final tout dépend de ton lien avec Enyo et de ce que Castiel va en faire avec les changements x)

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 11:04

Pas de problème ^^
Aloooors ... J'aimerai vraiment garder ses dons, surtout. Son statut de dieu, à la limite, je peux bidouiller ça en autre chose, même si ça ne sera plus vraiment conforme aux textes *SBAF* Il faut que je vois avec Cas' comment Enyo va être modifiée, mais de toute manière ils vont finir ensemble, donc bon X)
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:07

Ben ça sera une médium qui aurait passé un pacte avec un démon pour je sais pas encore quel raison.... @_@
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:35

Personnellement, ça ne change pas grand'chose à Charon. On pourra sans doute se servir de ça dans un RP, mais fondamentalement ça ne fait pas une grande différence X3
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:38

Non c'est ce que je me disais... X3
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:45

Sachant qu'ils ont décidé de faire de la Mort un Cavalier, il serait pas possible de euh... faire de Charon un démon ou quelque chose du genre ?
Après tout dans ta présentation Charon ne semble jamais avoir eu pour rôle de ressentir compassion ou quelque sentiment que ce soit pour les âmes qu'il envoyait en Enfer ou au Paradis xD

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:52

Hmm, c'est une idée, mais ça risque très fort d'être incompatible avec Enyo X3 Les sentiments, il les a eu il y a trèèèès longtemps. Je voulais développer cette histoire un peu plus tard durant un rp, mais je pense qu'il va falloir inclure ça dans l'équation dès le début.
Une faucheuse, ça me semble impossible aussi pour la même raison qu'avec un démon - la demoiselle risque de ne pas apprécier. So ... any ideas ? ><" (oui, je suis un membre insupportable, navrée)
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:56

hum pour la faucheuse ça me parait moins incompatible qu'avec le démon du point de vue d'Enyo. Depuis son pacte je pense qu'elle a gentiment envie de leur cramer la gueule à tous. XD
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Dim 4 Sep - 13:58

Ah ? Alors, on peut peut-être envisager quelque chose de ce côté-là ... si la grande et miséricordieuse admin le veut bien ^^"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost   Aujourd'hui à 4:56

Revenir en haut Aller en bas
 

Charon - I come to lead you to the other shore, to the eternal shades in heat and frost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» custom myth cloth misty du lézard par charon en cours ....
» Yûko contre Clow Lead !
» Charon
» Sowelu "Let ME Lead U"
» SE08E03 Take the Lead
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: WELCOME IN HELL :: when you see my face-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com