Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:19


Enyo A. Redfield





NOM PRÉNOM(S)
ÂGENAISSANCE
EMPLOIFEATURING

✾ SEE THE SUPERNATURAL -
Enyo a grandi là-dedans, on ne s'appelle pas Enyo Athropos parce que les noms grecs c'est classe. Athropos est une des trois parques tissant filant et coupant le fil de la vie des gens. Dans sa famille c'est comme ça qu'on marque le pouvoir de l'enfant née médium supérieur. Elle a grandi dans une famille de médium un peu hippie ayant une conception très limité et complètement fausse du surnaturel. Ils pensaient que les êtres surnaturels étaient plus fort que les humains, donc il fallait les respecter pour s'attirer les bonnes grace de ses derniers. C'est bien connu, respecter un demon le fera vous respecter.... Elle a donc vécu jusqu'à c'est 5 ans dans un conte de fée où même les monstres peuvent potentiellement être des alliés. C'est le jour où ses pouvoirs ont commencé à se manifester, autrement dit, qu'elle a commencé à voir au dela du voile qu'elle à compris qu'ils n'étaient pas gentils du tout. Que la plupart étaient aggressif et que le seul moyen d'être tranquille quand on est rentré dans ce monde c'est de se battre bec et ongle pour qu'on vous fiche la paix.
Elle est très à l'aise dans ce monde malgré tout et a tendance à être ouverte d'esprit. Elle conçoit que les anges existent, que les fées existent. Tout ça, elle arrive à l'integrer, par contre elle a beaucoup de mal avec les faucheuses. En général, elles ont un effet assez dévastateur sur son système digestif... Trop de pouvoir pour qu'elle supporte leur proximité. En général, ça finit assez mal pour Enyo.
Elle prend son don d'extralucide pour une vrai malédiction qui parfois peut lui être utile mais elle a énormément de mal à accepter ce don qui est assez développé chez elle mais qui lui coute paradoxalement très très cher. Chaque fois qu'elle utilise trop intensément son pouvoir pour lever le voile et user de la puissance spirituelle, son corps se meurt. Ca lui a déjà causer certain problême, toute sa main droite de l'extrémité de ses doigt jusqu'à au la moitié de son avant bras est insensible et ne guerit d'aucunes blessures. Son pouvoir a traverser le voile en tant que medium est tellement fort qu'elle finit progressivement pas y rester bloquée. Elle n'a pas peur du monde surnaturel, exception faite pour le cavalier de l'apocalypse, la mort. Elle se figure que si une faucheuse la fait se rependre, le boss de celle-ci va juste la faire tellement souffrir qu'elle va perdre la tête. Elle n'a tellement pas peur du monde surnaturel qu'en général, elle est assez taquine. Mais je vous laisse découvrir ça par vous-même...

Franche ◈ perspicace ◈ déterminée ◈ Folle (mais version douxdingue.)◈ Extravertie ◈ Manipulatrice

✾ TICS & TOCS -
-Enyo a un tic alimentaire, elle mange des oranges en permanence ou presque. Elle ne supporte pas qu'on y touche. C'est les siennes, le premier qui essayera se verra amputer d'un membre sans ménagement.

- Enyo a une personnalité très forte et à ce titre possède un langage fleuri tout à fait charmant. Malgré tout de part ses origines eurasiennes (Francojaponaise), elle a des fois des expressions en américain qui peuvent.... surprendre. Mais elle assume parfaitement, c'est devenu un jeu d'ailleurs.

- C'est une comportementaliste. Et quand je dis ça, je veux pas dire une fille qui fait des suppositions à la petite semaine sur les gens. Non, elle détaille le visage et l'attitudes des gens, perçoit le moindre frémissement d'un muscle sur un visage. Elle sait si les gens lui mentent, si ils sont tristes, si ils sont dangereux. Elle est très observatrice et c'est devenue une vrai manie, c'est aussi naturel de dévisager quelqu'un que de respirer. Pour certaines personne, c'est un cauchemar vivant. De ce fait, elle ne supporte pas qu'on lui mente, ça peut la rendre vraiment mauvaise et mesquine et vous ne voulez pas que ça arrive... N'est-ce pas...?

-Enyo est petite, elle fait 1m60.... Ne lui dites pas qu'elle est petite... Elle risquerait de le prendre mal. Elle a l'habitude de regarder la taille des gens et lorsqu'elle est plus petite, ce qui arrive souvent, elle prend un air triste et résiste à l'envie d'aller chercher un escabeau (ou une hache, au choix) pour être au même niveau que son interlocuteur.

- Malgré ce psychotage sur sa taille, elle en joue beaucoup, passant pour une gamine ou pour une fille un peu fofolle et stupide. Elle adore faire des mimiques mignonnes pour faire ceder les gens à ses caprices. Elle a tendance à obtenir ce qu'elle veut

-Enyo pratique le Parkour, c'est un sport qui transforme n'importe quel obstacle en un tremplin, la ville est alors un immense terrain de jeu. Rien n'est une gêne. Elle est agile comme un chat, elle atteint l'inatteignable. Grimpe sur les toits, passe par des endroits insoupçonnés. Elle a développé un sens aiguë de la fuite du même coup puisqu'elle peut donc s'en aller de n'importe où ou presque par n'importe quelle voie, fusse une micro lucarne tout en haut d'un mur en brique.

- Elle est, paradoxalement à son adresse naturel, incroyablement maladroite. C'est le genre de personne à se prendre les pied dans ses lacets où à glisser sur une flaque d'eau. C'est assez récurrent chez elle. Du coup, il n'est pas rare de la voir avec des bleus ou des pansement (avec des poulpes et des pokemon dessus...) elle porte de ce fait à sa main droite une "attelle" enfin ça y ressemble pour éviter de se briser la main en tombant et de ne pas s'en rendre compte.

-Elle fait attention à son look, même si il n'est pas très conventionnel, elle est toujours parfaitement assorti, toujours bien habillé et n'apprécie pas d'abîmer ses vêtements.

- Elle est d'un positivisme à tout épreuve, même si elle s'énerve, qu'elle peut se mettre dans des états pas possible, son passé fait qu'elle a appris à tout relativiser très rapidement. Elle voit donc toujours un aspect positif.

-Elle fait toujours preuve d'un humour et d'un calme déconcertant en situation de danger. Elle fait preuve d'une ironie et d'un sarcasme tel que des fois ça la conduit à se retrouver dans des positions très délicates.

- Elle possède un sens particulier de l'honneur, tantôt elle a des principes tantôt elle n'en a pas. Ca dépend de ce qu'elle a besoin. Elle manipule incroyablement bien les gens, peu de personne la connaisse telle qu'elle est réellement. La plupart du temps ils n'ont qu'une partie du tableau ou alors une version tout autre. Elle peut se faire passer pour n'importe quoi et n'importe qui. Son don naturel pour savoir ce que les gens pensent est assez utile dans ces cas-là.

-C'est une romantique. Ne vous y tromper pas, il est difficile de l'intéresser amoureusement parlant, mais elle est d'un romantisme assez diamétralement opposé à l'image qu'elle peut projeter en général. D'un naturel très fragile, elle apprécie les moments de calme et de tendresse.

-Elle s'entraîne souvent, c'est une combattante aguerrie qui pratique deux art martiaux dont un suppose l'utilisation de dague et de couteau en tout genre. C'est une bonne tireuse, elle rate rarement une cible même si c'est assez rare. Elle ne se sépare jamais d'une dague en fer au manche en merisier incrustée de nacre. Il ne faut pas y toucher sans son autorisation.

-Ne vous y trompez pas, Enyo n'est pas qu'une immonde garce qui sait ce qu'elle veut, c'est avant tout quelqu'un de continuellement sur la brèche qui peut se briser à n'importe quel moment. Elle encaisse énormément se plaint rarement lorsque c'est important. Dans ces cas-là, elle devient distante avec les gens, s'isole, ne parle plus. Elle devient subitement moins sarcastique. Elle se tait, et croyez-en votre humble narrateur, ça n'arrive pas très très souvent.

- Elle pratique avec les gens qu'elle connaît ou dont elle se fout royalement le principe de l'honnêteté radicale. Elle dit exactement ce qui lui passe par la tête. C'est assez dérangeant pour les gens en face mais ça l'amuse beaucoup... Que voulez vous...


supernatural geek



✾ BEHIND THE SCREEN - TON PSEUDO: Enyo (j'l'ai pas déjà fait ça sans rire....) ◈ TON ÂGE: 19ans. ◈ TON PAYS France (Non mais les mecs on s'répète là...) ◈ TON TAUX DE PRESENCE présente assez souvent..... ◈ TON NIVEAU RP 7/10 (auto évalue toi) ◈ TON AVIS SUR LE FORUM : Il est cro bien. =D ◈ D'OU TU VIENS : Ben un ange dieu m'a soufflé qu'un deuxième perso ça serait bien.


2. humain

fiche en cours - fiche terminée



Dernière édition par Enyo A. Redfield le Sam 27 Aoû - 12:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:24


Sadistic danse: Poor living dead girl





Life and Almost death of a Lenore's girl.

"A dirge for her, the doubtly dead.
In that she died so young."
Lenore
Edgar Allan Poe
«Qui es-tu....?»

Elle avait juste sourit d’un air malicieux. Posant un regard amusé sur la salle, comme si elle n’était pas la seule à trouver ça amusant. Il la regardait légèrement surpris par cette drôle de réaction. Maintenant qu’il lui avait tout dit, il voulait savoir qui était cette drôle de jeune fille aux cheveux roses, comprendre pourquoi il lui avait raconté tout ça. Ce n’était pas une humaine parmi tant d’autre. Il le sentait. Elle, et bien, elle s’était demandé si un jour il poserait les bonnes questions. Elle avait voulu savoir son histoire... Elle n’avait que vaguement entendu parler de cet ange. Alors lorsqu’elle était rentrée dans ce bar surpeuplé et qu’elle avait vu la forme des ses merveilleuses ailes qu’elle ne faisait que deviner à peine, elle était venue lui parler. Pour savoir, ce n’était pas tout les jours qu’on rencontrait un ange dans un bar, ça l’avait intriguée. Elle l’avait abordé et finalement au bout d’une heure, il avait commencé à lui parler. Maintenant, il voulait un retour, elle trouvait ça tout a fait normal, mais elle s’étonnait qu’il ne l’ai pas fait avant. Elle reporta son regard sur lui et s’accouda à la table.

« Qui je suis... Je sais pas si tout le monde serait d’accord... Hum, j’t’ai dit, je m’appelle Enyo. Enfin, mon nom complet c’est Enyo Athropos Redfield. Pas banal hein.»

Il la regarda avec un regard insistant. Connaissait-elle réellement la signification de ses noms? Elle avait un sourire amer sur le visage, elle se doutait que l’ange ne voyait pas forcément la différence et ça la rassurait la dernière fois qu’on l’avait comprise, elle l’avait payé cher. Elle efface cette pensée de son esprit tandis que d’une main elle dessinait des ronds sur la table crasseuse du bar.

«Tes parents t’ont affublé d’un drôle de patronyme.»

«Ouais, Je pense qu’ils aimaient beaucoup la mythologie grec. Enfin, Athropos c’est un peu un devoir de famille de le porter. La parque, de là où je viens c’est tout un symbole. Enyo, par contre... Je ne sais pas pourquoi ils m’ont appelé comme ça. «La belliqueuse» , c’était pourtant pas spécialement le chemin que je prenais. Athropos par contre, je ne sais pas si ils se sont rendu compte à quel point cette histoire était profondément liée à ce nom. Je suis une médium, d’une lignée de médium. Donc, quand tu obtiens le titre d’Athropos, c’est parce que tu es particulièrement puissant. J’ai un lien privilégié avec le monde des esprits, je vois par delà le voile sans effort. Je baigne dans des histoires de fantômes depuis mon plus jeune âge. Enfin, histoire de fantômes... Mes parents ont une façon très particulière de voir le monde du surnaturel, les esprits et tout ces trucs. Maintenant, je pense que ça devait etre des hippies défoncé à la ganga ou quelque chose dans ce genre là. Ils pensaient que respecter toutes ces vicieuses petites bestioles leur apporteraient leur amitié. Ouais, tu peux avoir l’air surpris. Parce que le retour à la réalité a été assez violent et sordide.»

L’ange la regardait d’un drôle d’air, mi étonné, mi navrée. Elle vit passer un léger dégoût sur son visage mais n’insista pas spécialement. Elle aussi trouvait ça répugnant, elle avait vu la vérité ou plutôt l’avait pris en pleine gueule et on pouvait dire qu’elle ne comprenait pas comment ça avait pu arriver.

«Tes parents n’ont ils jamais cotoyer des vrais créature?»

Il avait dit ça sur un ton qui sous-entendait un légere colère. Elle sourit, amusée par la réaction de l’ange. Il trouvait ses parents profondément irresponsable. Elle s’adossa contre son fauteuil et sortit sa troisième orange de la soirée et entreprit de la peler avant de reprendre son récit.

«hmm... C’est ce que je me suis demandée, vois-tu. Ils m’ont appris que le monde surnaturel c’était rose avec des paillettes, des petits poneys qui font des cacas arc-en-ciel et j’en passe. C’était un conte de fée pour moi. Pour eux aussi, semblerait-il. Jusqu’à mes quatres ans environ j’ai grandis dans une innocence proche de la stupidité. Et puis, j’ai commencé à réellement développer mon acuité et mes pouvoirs de médium. Mes parents étaient fiers, j’avais pas besoin d’incantation pour percevoir les esprits, pas besoin de table de oui-ja pour communiquer avec eux. Je n’avais pas compris à l’époque que ça faisait longtemps qu’ils attendaient de voir si le titre qu’ils m’avait donnée était mérité ou pas. J’avais été, sans réellement m’en rendre compte, jugée et épiée depuis mon plus jeune âge. C’est très français, comme attitude. L’hypocrisie...»

Elle s’arreta un moment, perdue dans ses souvenirs. Ses souvenirs qui la rendait triste et en colère à la fois. Elle n’arrivait pas à envisager comment, ils avaient pu lui faire ça. Comment on pouvait etre aussi con et pourtant en savoir autant. Parce qu’ils n’étaient pas les derniers sur les différentes mythologies, bien au contraire. Alors, comment c’était possible qu’ils aient été aussi aveugles. Elle reporta son attention sur l’orange tandis que l’ange attendait la suite. Il ne comprenait pas toujours la nature humaine mais avec le temps il avait appris que de temps en temps, il fallait être patient lorsqu’on veut des informations de quelqu’un. Oh bien sur, il aurait pu les prendre directement à la source, mais il n’était pas sur que ce soit a bonne solution. Elle finit par reprendre.

«On habitait en France à l’époque. Je me souviens, c’était un petit village pas loin de Caen et des plages du débarquement. Je pense que tu vois de quoi je parle. J’avais des pouvoirs mes parents étaient contents et grâce à leur éducations éronnée je pensais que les esprits tous gentils pour peu qu’on les appellent monsieur et qu’on disent s’il vous plait.»

«Ils t’ont condamnés à mort...»

Elle releva les yeux vers lui, rond comme des soucoupes tandis que tout les muscles du visage de l’ange traduisait le serieux et l’objectivité avec laquelle il disait ça. Elle manqua de s’étouffer avec un quartier d’orange et toussa pendant quelque seconde.

«... Oui enfin, en quelque sorte... T’es un p’tit futé toi hein....»

Il pencha la tête sur le coté. Ah oui, c’est vrai, il avait autant d’humour qu’un homme de dieu. L’idée la fit sourire.


«Ils m’avaient emmené sur les plages de Caen pour fêter mes dons. Je sais pas à quoi ils pensaient. Tu sais combien de personnes sont mortes de mort violentes dans les environs? Tu sais combien de fantômes se trouvent dans le coin? Il en reste une bonne douzaine, tous plus hargneux les uns que les autres. J’avais à peine l’âge de comprendre ce qu’était la haine et avec mon éducation... J’étais bien loin de me méfier. Même lorsqu’il a commencé à me courir dessus, j’ai cru que c’était pour faire connaissance, c’est dire à quel point j’étais stupide. Il m’a plaqué au sol de toute sa force de mort en colère. Il a commencé à essayer de me trouer la peau avec je sais pas quoi... Ca faisait un mal de chien, j’crois que j’ai encore les marques... Il s’acharnait encore et encore pendant que je le suppliais d’arrêter. Mes parents été paniqués, ils ne comprenaient pas pourquoi un esprit était agressif. Oh c’est pas le peine de me lancer ce regard. J’y suis pour rien si ils étaient cons comme des manches à balais moi. Du coup mon père a tenté un exorcisme ou un truc pour éloigner l’esprit. T’imagines à quel point il a adoré ça le fantôme. Il s’est retourné vers mon père pendant que moi j’avais trop mal pour pleurer et ne serait-ce que comprendre ce qu’il se passait. Il a commencé à attaqué mon père et là il parait que j’ai fait quelque chose, je suis passée de l’autre coté du voile un instant, un instant suffisant pour le tuer ou je sais pas. J’avais pas fait ça assez vite pour éviter le pire à mon père. Je me suis évanouie je pense après. Je me rappelle vaguement entendre ma mère hurler puis plus rien. Je me suis réveillée trois semaine plus tard dans un hôpital. Ma mère n’était pas là. Personne autour de moi de reconnaissable. J’étais reliée à toute sorte de machines via un réseau de tube et de câble électrique. Je ne comprenais pas du tout ce qu’il m’arrivait. A quatre ans on est un peu perdu, seule dans un hôpital. Une infirmière est venue et m’a finalement annoncé qu’une femme m’avait trouvé sur la plage et que le cadavre de son mari avait été retrouvé à proximité de moi. J’avais beau avoir quatre ans, je n’étais pas pour autant une demeurée profonde. C’était un abandon pur et simple. Ma mère avait reporté sur moi la faute de la mort de mon père.»

«Il est évident que ça ne l’était pas. Je ne comprend pas pourquoi elle a agit de cette façon.»

«Parce que les gens sont cons, parce qu’elle ne voulait pas ouvrir les yeux sur leurs erreur, c’était admettre que tout cette merveilleuse bulle qu’ils s’étaient créés n’était rien de plus qu’une bulle ridicule qui avait tué l’homme de sa vie. Parce que c’était admettre qu’indirectement elle avait tué son mari et faillit tué sa fille. Alors, elle a préféré se dire que j’avais dû provoqué le fantôme d’une manière que ce soit. Elle a dû paniqué, se demander comment justifier ça. Elle a juste trouvé la méthode la plus simple. Le déni. Beaucoup de gens l’utilisent tu serais étonné. Ne serait-ce que lorsque les gens qui traversent une phase émotionnelle intense et qui te disent que ça va, c’est une forme de déni. Un genre de pensée magique «si je le dis donc ça va être vrai.» Sauf que ça l’est jamais.»

Elle se mit à regarder ses mains avec une telle insistance qu’on aurait dit que ses mains allaient se mettre a faire un combat de pouces par elle-même. Castiel comprenait parfaitement ce qu’elle ressentait pour une fois. L'abandon, se sentir délaisser par des personnes sur qui on était persuadé de pouvoir compter en temps de problème. La mère de la drôle de jeune fille l’avait trahie et laissée seule avec elle-même dans un moment où elle aurait eu besoin d’aide. Il soupira légèrement tandis qu’il regardait toute la salle en se demandant ce qu’il pourrait bien faire. Elle fit craqué son cou, plaçant une main gantée d’un coté, elle abaissa rapidement la tête. Un léger «crack» se fit entendre. Il nota le gant et trouvait étrange qu’elle ne porte pas le deuxième.

«Pourquoi tu ne portes qu’un seul gant?»

Elle le regarda avec un sourire malicieux tandis qu’elle replaçait sa main sur la table.

« Tu connais l’adage de spiderman?»

Il pencha légèrement la tête sur le coté.

« Qui est spiderman...?»

«Non mais va falloir te faire une culture... J’veux dire pas savoir qui est Spiderman, c’est grave... Bon pour te résumer le truc dans l’histoire la morale c’est «un grand pouvoir apporte de grandes responsabilités». C’est un peu tiré par les cheveux mais c’est l’idée. En gros quand j’utilise mes dons avec trop d’intensité pour faire des choses qui nécessitent habituellement incantations et autres choses de ce genre, mon corps paye le prix fort. Il passe doucement de vivant à mort. Sans pour autant rendre mon esprit libre de sa prison de chair. Pour l’instant, je suis coincée là dedans, ni morte ni vraiment vivante. J’crois que c’est les aléas du métier.»

Elle eut un léger rire. Lui, il se demandait comment une si jeune fille pouvait réussir à rire de ce genre de chose. Il se souvenait de son état quand il s’était retrouvé humain... Il avait cru être enfermé dans une prison de chair.

« Après l’infirmière j’ai attendu la nuit et je me suis enfuie. L'hôpital c’est pas top niveau fantômes et faucheuse. J’avais mal au coeur, j’ai du vomir un peu partout dans cet hôpital, je plains les auxiliaires de ménages... Elles ont dû me détestée. J’me suis enfuis aussi loin que je le pouvais. J’me suis perdu en campagne et j’ai décidé de dormir dans un champ à coté de la route. Enfin décider... est-ce que s’écrouler dans un fossé c’est vraiment choisir... Enfin bon, j’ai été réveillée par une voix. La voix d’un homme qui me demandait si ça allait. Il m’a gentiment conduit chez lui, ça pourrait paraître étrange mais je savais que je pouvais lui faire confiance. Et puis j’avais quatre ans j’étais terrorisée et abandonné dehors. Si j’pouvais avoir un toit sur la tête pour la nuit c’était pas mal. Bref, ce mec s’appelait Sion, c’était un chasseur. Il m’avait vu à l'hôpital alors qu’il chassait une goule ou je sais plus quoi. Il m’a dit que la manière dont je flippais dans cette hôpital en regardant des points fixes et les suivants du regard l’avait intrigué. Il ne pensait pas me trouver là. J’dois avouer que moi non plus, je m’étais pas attendu à me retrouver dans un champs transie par le froid et terrorisée à l’idée que je puisse croisé une de ses horreurs. Bref, j’ai finis par lui dire ce qu’il s’était passé. Il m’a prise sous son aile. C’est comme ça que je suis devenue Enyo Redfield, je me souviens pas de mon nom de famille avant ça. Bref, il m’a entraîné. Etre médium et vivre avec un chasseur peut s'avérer relativement dangereux quand on est jeune. J’ai appris trois arts martiaux différents à utiliser des armes diverses et variées et j’ai appris une façon de me déplacer en ville. Ca n’est pas lui qui me l’a appris mais un jour alors qu’on était à la Nouvelle-Orléans, j’ai rencontré des gens qui faisaient ce sport on est resté assez longtemps pour que j’apprenne les bases de ces mouvement de comment gérer la gravité.»

«Qu’est-ce que le Parkour. Je ne suis pas familier des sport humains.»

«Hum, le parkour c’est l’art de considérer un obstacle non pas comme tel mais comme un tremplin comme un moyen. Ca transforme les villes en immenses terrains de jeu. Ca permet aussi de garder une forme physique impressionnante et surtout c’est très pratique pour être vite hors de portée. En gros, ce bar est plein d’obstacles à contourner pour les gens normaux, ils vont faire des écarts pour arriver d’un point A à un point B, le parkour permet de limiter ça dans n’importe quel environnement urbains. Dans les foret ça marche aussi mais pas avec autant d’efficacité.»

Elle jeta un regard sur l’ange qui hochait la tête et qui semblait se dire que c’était une drôle de pratique. Il n’avait pas tord. Il avait des ailes lui, c’était beaucoup plus pratique. Elle se demandait si il y avait des sports à paradis....

« Bref, on est partie au bout de deux semaines et Sion était bien content que j’ai appris ce genre de déplacement. J’devais avoir 10 ans à ce moment-là. Il était content parce que je devenais moins un poids et plus une aide. Jusque là, je savais me battre mais je restais une source potentielle d’ennuis parce qu’à 10 ans on a pas la force de tuer un rougarou à main nue. Mais avec ça, quand ça devenait trop tendu pour moi j’avais juste à disparaître en montant sur le toit et mettre une quarantaine de maison entre moi et mon agresseur. Ce qui est un atout non négligeable, quand on y pense. Enfin bref, cette petite vie m’a valu de me faire briser la moitié des os de mon corps. Un jour, on s’était retrouvé dans un garage hanté. Ouais les garages hantés ça existe. Donc fantômes, tout ça... C’était un peu magique, quand c’est devenu critique le fantôme s’est approché de moi un peu trop près, j’ai vomi tripe et boyaux, ces bestioles sont vraiment vraiment mauvaises pour mon transit. Bref Sion se retrouvait seul contre le truc, aucune idée de où se trouve les ossements, il l’a fait disparaître a coup de cartouches de sel, enfin tu connais je te passe les détails. bref on se regroupe j’attends un instant que mon estomac comprenne qu’il est vide et que c’est plus la peine de s’agiter comme un abruti cosmique. Le fantôme réapparaît et là j’ai eu comme le réflexe le plus stupide de l’histoire de l’humanité, j’ai fait comme sur la plage, je ne savais pas comment je faisais ça à l’époque et encore moins comment m'empêcher de franchir le voile. On a réussi à s’en sortir mais arrivés au motel, Sion à remarquer que je m’étais ouvert la main droite... Sur trois bon centimètre. Une belle entaille. Ouais mais une entaille qui saignait pas, que je sentais pas non plus. C’est à ce moment-là que j’ai compris que ça devenait nécessaire de comprendre comment fonctionnait tout ça. On est partie chercher des réponses un peu partout dans le pays. A l’heure actuelle j’ai pas trouvé d’explication...»

Castiel attrapa la main droite de la jeune fille et enleva le gant. La jeune fille s’était totalement figée, le regardant d’un air étonné pendant qu’il regardait la blessure qui n’avait pas bougé. Elle ne cicatrisait pas, elle ne s’infectait pas non plus, les fils la maintenant fermée semblaient récents. Il pensait qu’elle devait avoir appris à recoudre les plaies et qu’elle le faisait régulièrement. C’était assez surprenant, il ne se souvenait pas d’avoir été confronté à ce genre de phénomène...

« C’est très étrange, tu as cette blessure depuis plusieurs années dis-tu...?»

Elle hocha la tête tout en vérifiant que personne ne regardait autour d’elle. C’était le genre de petit détail qui pouvait effrayé pas mal de monde... Il finit par lacher sa main tout en continuant de la fixer. Elle la ganta à nouveau et poussa un profond soupire. La main disparu aussitôt sous la table, comme si d’une manière ou d’une autre elle essayait de la dissimuler au reste du monde.


« Dis tu pourrais pas être discret.... Non parce que, je sais pas si t’as remarqué mais c’est pas tout le monde qui balade avec des plaies comme ça.»

Elle lui lança un regard plein de reproche, Castiel plisse le front un peu avant de hocher la tête...

«Navré, il fallait juste que je vois. Je me demandais si je n’avais pas déjà vu de cas semblable.»

«Ouais... Vu que tu dis rien j’suppose que t’as jamais vu ça... Bah, j’ai l’habitude. J’ai passé les 15 dernières années de ma vie à chercher activement. J’ai toujours rien trouvé. Et crois moi j’ai rencontré pas mal de gens. Sion m’a fait voir tout les médium du pays, la première moitié me prenaient pour une vrai abomination. J’ai pas trop compris pourquoi. L’autre pour une pauvre petite perdu qui va morfler. Note que la partie «va morfler» était tout a fait justifié. Bref au bout d’un moment Sion et moi on s’est séparé: l’adolescence quoi. On a prit chacun le chemin qui nous semblait le plus judicieux. Et du coup, j’ai sillonné le pays, j’ai laissé tombé la chasse et j’suis devenue médium... Enfin, pas une vrai, un de ces charlatans qui passent à la télé, sauf que j’ai fait en sorte de ne pas finir sur l’écran. Bien que loin de Sion j’avais pas l’intention de me faire botter le cul par téléphone par celui que je considérais comme mon père. Bref, je me suis faite pas mal d’argent, j’ai commencé à décolorer mes cheveux et a teindre des mèches en rose, je modifiais mon image pour paraître plus innocente et plus étrangère que je ne l’étais vraiment. Depuis tout ce temps j’avais appris à savoir quand on me mentait comment les gens se sentaient grâce à des bouquins et aussi en pratique. Sion était un mec plutôt bourru, un vrai amour mais il ne parlait jamais, j’ai appris à savoir sans avoir besoin de lui parler. Du coup j’avais acquis une capacité à déduire et à comprendre par le comportement des gens mais aussi à tout les petits détails qui paraissent au reste du monde super insignifiant. Donc, j’excellais dans mon art et je extorquais sans remords de vieilles femmes âgées et des vieux pervers étranges. J’ai fait ça assez longtemps en fait.»

Elle leva le nez et réfléchit quelques instant à tout ça. Elle s’était beaucoup amusé dans ces années là, elle avait appris beaucoup de chose et avait mis énormément d’argent de coté. Quant à lui, il était étonné de voir à quel point la jeune fille parlait de ça avec légèreté, elle avait menti et volé des gens et ça ne semblait pas la gêner. Cela étant dit il se rappelait que les frères changeaient souvent d’identité. Le mensonge était quasiment admis dans la société et apparemment la jeune fille excellait.

«mmm... Ouais, ça a bien du durer cinq ou six ans cette histoire. Mais y a eu une période un peu plus calme. Un jour, alors que je changeais de ville, j’suis tombée en rade à Amityville en Pennsylvanie. J’ai cru à un problème mécanique, jusqu’à ce que je vois les esprits, y en avait partout. Des chasseurs dans tout les coins et pas de petite pointures. Je n’avais jamais vu une concentration pareil... C’était assez impressionnant. Je trouvais le motel le plus isolé possible avant d'aller voir un garagiste. Il a refusé de réparer ma machine, trop de travail. Les caisses s’accumulaient dans tout les coins... Je commençais à trouver ça super bizarre. J’avais vaguement entendu parler de l’Apocalypse par Sion: Il connaissait Bobby Singer. Mais je ne m’étais pas tenue réellement au courant de toute l’histoire. Bref, c’est le lendemain. Quand j’ai fini par comprendre qu’on ne pouvait pas quitter la ville, que quelque chose de surnaturel se passait. Que j’ai arrêté de bosser en tant que fausse médium et j’ai fait le point . Je pouvais ne pas bosser pendant des mois sans être inquiétée. J’avais assez d’argent de coté pour ça. Je décidais de reprendre du service, au moins en tant qu’extralucide et je savais que ça n’allait pas être de tout repos. Je risquais de tombé sur pas mal d’esprits... J’ai pensé rester calfeutrée dans ma chambre en attendant que ça se passe et puis je me suis dit que ça serait pas raisonnable. Je suis pas du genre à me croiser les doigts dans ce genre de cas.»

Elle remarqua soudainement, la moue gênée de l’ange, comment d’un coup il venait de s’agiter. Il ne la regardait plus dans les yeux, il évitait son regard. Alors ça la frappa comme une évidence. Elle se prit d’un fou rire qui ne s’arrêta que lorsqu’elle ne réussit plus à récupérer son souffle. Quand elle s’était mise à rire, il avait soudainement reposé son regard sur la jeune fille. Pourquoi riait-elle...?

«Oh, merde.... Si j’avais su... C’est à toi qu’on le doit ce blocage hein... Haha. Effectivement t’as fait pas mal de conneries quand même. Mais bon... Cela dit, j’te dois ma rencontre avec lui...»

Il la regarda étonné. Elle comprit tout de suite ce qu’il se demandait.

« Avec lui...»

Elle pointa le doigt vers l’encadrement de la porte d’entrée du bar. Une grande silhouette mince s’y découpait. Un sourire tendre s’afficha sur le visage de la jeune fille.



Dernière édition par Enyo A. Redfield le Dim 28 Aoû - 13:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:25

Je n'ai qu'une chose à dire : OUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIS !
Revenir en haut Aller en bas

Sam Winchester


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : MARY-W.
✾ MA CÉLÉBRITÉ : J.Padalecki
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Zadkiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 11/07/2009
✾ MES MESSAGES : 45276

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 28 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire
✾ SON EMPLOI : Chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:29

REBIENVENUUUUE x)
Attention à ton avatar :rigole:
Bonne chance pour ta fiche x)

_________________

winchesters say "hi" - i wake up every evening with a big smile on my face, and it never feels out of place. and you're still probably working at a nine to five pace, i wonder how bad that tastes. when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell. when you walk my way hope it gives you hell, hope it gives you hell. now where's your picket fence love ? and where's that shiny car ? you never seemed so tense love and never seen you fall so hard. VOTEZ POUR NOUS ♥
Revenir en haut Aller en bas

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:36

Charon: Mouaha attends moi mon mignon, j'arrive. XD

Sam: Ouais, je sais... J'viens de lutter 15 minutes pour qu'il me l'affiche correctement alors que c'est exactement les meme dimension que ce qu'il faut... Je hais mon hébergeur... XD Mais ça y est j'suis dans les règles.
Revenir en haut Aller en bas

Charon


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Charon
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jared Leto
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 25/08/2011
✾ MES MESSAGES : 111

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : Trente ans - physiquement, cela s'entend
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire, mais plus pour longtemps
✾ SON EMPLOI : Nocher psychopompe, en congé depuis sa récente incarnation - chasse de temps à autres pour gagner sa vie


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:39

Oh, mais je t'attends de pied ferme, très chère !
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 7:58

Re-bienvenue, bonne chance pour ta fiche (a)

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 8:50

Merchiiii. =D
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 8:58

Rew-Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Sam 27 Aoû - 8:59

Merci. =D
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Dim 28 Aoû - 6:56

HAAAAAAAAAAAAAAANGRYYYYYYYYYYYYYYYYYYY.
Cette fille roxx du poney aux bananes sauce chocolat-caramel-noisette-amande.
Bah bon courage le p'tit frère, hein :hysteria:
Revenir en haut Aller en bas

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Dim 28 Aoû - 7:13

0_0 Haniel je t'aime épouse moi. =D Je pensais que personne ne la connaitrait ici. =D
*En mode cass' lui saute dessus et lui fait un gros calin*
Merci. =D
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Dim 28 Aoû - 12:22

Je ne crois pas t'avoir souhaité bienvenue ! Alors je me rattrape ! Bienvenue à toi ! J'ai bien aimé ton histoire c'était sympa =D ! :yes:
Revenir en haut Aller en bas

Enyo A. Redfield


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Enyo
✾ MA CÉLÉBRITÉ : H.Yoshizawa
✾ MES CRÉDITS : Mewa
✾ MON MOI² : Castiel
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2011
✾ MES MESSAGES : 16

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 21 ans
✾ STATUT SOCIAL : Célibataire mais franchement, ça va pas durer.
✾ SON EMPLOI : Medium, acrobate, voleuse, elle est pluridisciplinaire...



MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Lun 29 Aoû - 0:51

Merci Caliel.^^
Contente que ça t'ai plu
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Mar 30 Aoû - 10:18

Aloooors, après lecture j'ai plusieurs choses à redire.
Déjà l'orthographe et la conjugaison ce serait bien de relire pour la corriger (surtout la concordance des temps, c'est un truc auquel on fait pas gaffe quand on écrit, mais qui se remarque vite quand on lit ^.^")
Ensuite, l'idée à le mérite d'être originale certes. Mais on a déjà recalés plusieurs membres parce qu'on trouvait que ce n'était pas assez SPN. Pour moi, ça sort vachement du contexte de médium de la série et on est d'avis avec Sammy depuis le début de SFTD pour ne pas créer des créatures n'existant pas (mis à part les quelques changements apportés sur les fantômes d'Amityville mais c'est uniquement pour compliquer la tâche des chasseurs). Si tu veux, l'histoire de "voile" me semble peu adaptée à SPN.
Ensuite, il faut savoir que les fantômes sont issues d'une morts violentes et que quiconque peut les voir donc le fait que l'hôpital en soit plein est assez improbable.
Et pour finir, elle se serait enfuie de l'hôpital à quatre ans ? Je trouve que c'est quand même très jeune pour réussir à s'enfuir d'un hôpital, même pour en avoir l'idée :réfléchi:

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Mar 30 Aoû - 10:29

hum, je vais essayer de retravailler ça... Mais du coup je sais pas si ça va être viable... XD
Pour l'hopital, je trouve pas ça totalement improbable, la peur, l'abandon tout ça, ça fait faire des choses stupides. Après si c'est génant je changerais ça, y a pas de soucis.
Revenir en haut Aller en bas

Pepper J. Sparrow


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : karen gillan
✾ MES CRÉDITS : velvet irony
✾ MON MOI² : Dean Winchester
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 15/09/2009
✾ MES MESSAGES : 179

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 24 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : étudiante en journalisme


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Mar 30 Aoû - 10:34

Je sais pas non plus, disons que ça correspond pas aux idées de médiums qu'on voit dans la série alors c'est un peu gênant :réfléchi:

Je sais pas du tout, jme souviens pas de comment je réagissais quand j'avais 4 ans *baff*
Mais y a des gens de gardes qui surveillent et je sais pas si une gamine penserait à prendre l'issue de secours et à se plaquer derrière un chariot tel un ninja quand quelqu'un passe *baff* enfin jvais t'avouer que j'ignore comment fonctionnent les enfants, je déteste les enfants d'ailleurs *baff*

_________________
UNDERCO
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Mar 30 Aoû - 10:41

Haha! XD Bon par contre je peux demander un petit délais en plus parce que j'vais répondre au rp avec Cass avant de reprendre la fiche sinon j'vais me sentir coupable de les laisser attendre.

Pour l'histoire de la médiumnie j'avoue ne pas encore m'être bien adaptée à la réalité présenté dans spn. Après, le seul truc qui me tient à coeur c'est qu'elle se meurt en fait...(c'est sadique mais y a un gars qu'à dit, faite souffrir vos personnages) le reste est modifiable je suppose. XD
Revenir en haut Aller en bas

Pepper J. Sparrow


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : karen gillan
✾ MES CRÉDITS : velvet irony
✾ MON MOI² : Dean Winchester
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 15/09/2009
✾ MES MESSAGES : 179

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 24 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : étudiante en journalisme


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Mar 30 Aoû - 11:23

Oui, t'inquiètes pas, je t'accorde un délais sans soucis (a)

MDR, c'est cool quand ils souffrent *baff*
Hum, sinon tu peux essayer de voir avec un pacte avec un démon qui ferait qu'elle saurait pertinemment que dans X temps elle va mourir, c'est pas très original mais ça marche bien *baff*

_________________
UNDERCO
Revenir en haut Aller en bas

Castiel


SFTD MEMBER ◈ love me baby


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 21/07/2011
✾ MES MESSAGES : 1038

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 370 millions d'années à trois milles vaches près...
✾ STATUT SOCIAL : célibataire et c'est une bonne chose....
✾ SON EMPLOI : Ange humain, ex dieu, ex receptacle à léviathans.


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Mar 30 Aoû - 11:28

hum c'est une idée à creuser ça. =D
merci bien Oh grande admin parmi les admin *se prosterne.* =D :calin2:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.   Aujourd'hui à 5:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Enyo- Through the lookin' glass, I see the world upside down and start to laugh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Glass Fleet
» BULLSEYE GLASS
» ICOM-CC - Glass and céramics Newsletter - été 2010
» [Glass, Julia] Refaire le monde
» Devardi glass
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: WELCOME IN HELL :: when you see my face-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit