Des retrouvailles étranges [Pv Dean]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Facebook  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des retrouvailles étranges [Pv Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité





MessageSujet: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Dim 2 Aoû - 6:41

    Grace venait à peine de se réveiller qu’elle fut appelée par un de ses contacts très collant. Qu’est-ce qu’il avait encore à lui demander ? Est-ce que c’était encore un stratagème pour se retrouver seule avec elle ? Certainement mais Grace prit la communication parce que les affaires qu’il lui confiait étaient souvent graves. Malgré cela, ce matin elle aurait bien voulu avoir un peu de temps pour elle. Notamment pour aller voir sa petite puce et surtout parce que cette nuit avait été des plus mouvementés. Ca n’était pas une chasse mais bien un coup d’un soir qui avait été explosif. C’est alors qu’elle se rappela qu’elle n’était pas seule dans son lit…

    « Qui sait ma chérie ! »

    *Voilà qu’il m’appelle ma chérie !*


    Pour simple réponse, elle lui fit un sourire légèrement cynique avant de sortir de sa chambre et de prendre l’appel. Apparemment, ce qui se passait c’était une nouvelle sorcière qui ne savait pas trop ce qu’elle devait faire avec ses pouvoirs. Elle avait semé le trouble dans toute la ville de Ellington…. De plus, le jeune homme au téléphone lui précisa qu’il était désolé mais que cette fois il ne pourrait pas être présent…. Grace sauta alors sur l’occasion… Mais avant, elle devait faire sortir le mec dans son lit et apparemment, ça ne serait pas de tout repos….


    Après une tâche difficile, Grace se trouvait à présent dans la ruelle mais elle ne vit pas la jeune femme. Elle n’avait pas pu se tromper, son plan était sans faille. Mais, où se cachait la sorcière, il n’y avait pas d’endroits où se dissimuler…. La jeune femme se retourna et regarda autour d’elle. Le voilà l’endroit où Marjorie pouvait se cacher : derrière cette poubelle. Tout sourire, Grace s’approcha de la poubelle, là, elle vit une très belle jeune femme apeurée qui la regardait avec crainte.


    « Ne… Ne me faites pas de mal ! »

    « Ne t’en fais pas ! Je suis là pour t’aider ! Je sais ce qu’il se passe ! »

    « Pourquoi je vous croirai ? Vous savez pas ce qui me poursuit vous ! »

    « Justement, je le sais et je suis là pour t’aider ! »


    Il était normal qu’une adolescente ne lui fasse pas confiance, après tout lorsque l’on fait ce métier, personne ne vous fait confiance. Mais celle-ci semblait plus craintive que les autres, pourquoi ? La jeune femme ne tarda pas à le savoir : elle se fit projeter sur le mur en face d’elle. La chasseuse ne pouvait plus bouger et la sorcière se mit à crier….

    « Ne panique pas ! Utilise ton pouvoir pour te débarrasser de lui ! J’ai vu de quoi tu étais capable et tu peux facilement le troubler ! Il pense que tu ne sauras pas te défendre ! Je sais que c’est faux ! Il faut simplement que tu te con… ! »

    Grace n’eut pas le temps de continuer sa phrase qu’une autre attaque du démon la cloua sur place de douleur. Elle réprima un cri et regarda la jeune sorcière avec confiance. Cette dernière reprit un peu confiance en elle et elle utilisa son don pour que le démon lâche son emprise sur la chasseuse. Sans que Marjorie eut à s’approcher du démon, celui-ci se cambra tout en tenant sa tête. Grace tomba au sol, preuve que l’emprise du démon sur elle était terminée…. La jeune femme s’approcha de Marjorie:

    « Tu peux y aller plus fort : ton but est de le tuer ! »

    La regardant avec des yeux ronds, la sorcière lâcha légèrement son emprise sur le démon qui en profita pour essayer de les attaquer.

    « Ne lâche jamais ton attention lorsque tu te bats ! Tue-le ! »

    « Mais, mais ! Comment je peux y arriver ? »

    « Il te suffit de te concentrer un peu plus sur ton pouvoir ! Tu y étais presque tout à l’heure ! Recommence ! »


    Le démon n’eut pas le temps d’arriver jusqu’aux jeunes femmes que la sorcière repris son emprise mentale sur le démon. Celui-ci se mit à genoux, toujours les mains sur son crâne, à présent, il criait à pleine gorge…. Puis, tout d’un coup, sa tête explosa…. Tout étonnée, Marjorie tomba à son tour à genoux, épuisée. Grace s’approcha d’elle et la prit dans ses bras pour la ramener chez elle. Mais lorsqu’elle se retourna, elle vit un homme dont le visage lui rappelait vaguement quelque chose….


Dernière édition par Grace Woosboro le Sam 22 Aoû - 6:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Lun 3 Aoû - 4:09

    Et encore une journée qui commençait dans la ville d'Ellington, une journée sans doute comme les autres c'est à dire nulle et sans interets, le genre de journée que l'on voudrait pouvoir fuir sans en avoir la possibilité, nous avions encore trop peu d'indice et j'étais bien décidé à en trouver des nouveaux, en plus j'avais dit à Sam que j'essairais de ne pas boir trop alors j'avais des efforts à faire, il fallait absolument que je trouve quelque chose d'interessant sinon j'allais être obligé d'allez au bar picoler un peu pour passer le temps, oublier mon ennuie et oublier ces histoires d'apocalypse à la noix qui faisait partie intégrante de ma vie et de mes pensées. L'apocalypse, ses raisons et ses conséquences étaient les choses les plus présentes dans ma petite tête, quoi que je fasse, quelques soient les circonstances, je finissait toujours par repenser à ça. Aux erreures que j'avais faites en enfer, à celles que j'avais laissé faire à mon retour, je regrettais de n'avoir pas pu empêcher Sam de faires ce qu'il avait, je regrettais de ne pas avoir pu l'aider, mais avons le, il était trop tard maintenant pour se noyer dans les remords, pourtant, je n'arrivais pas à m'en sortir et je savais pertinemment que Sam était dans le même état d'esprit, au fond, c'était peut être parce qu'on arrivait pas à oublier nos erreures, nos faux pas, qu'on arrivait plus à aller de l'avant pour percer les mystère de cette ville comme nous l'avions fait de nombreuses fois dans le passé, j'étais persuadé qu'il fallait se pardonner à nous même pour pouvoir continuer notre route et réccuperer nos forces mais c'était tellement difficile de ce dire « écoutes mec, ce n'est rien, tu as juste déclenché l'apocalypse, tu vas pas en faire un pâté ! », c'était même impossible, l'apocalypse n'était pas une chose à prendre à la légére et je donnerais chere pour pouvoir retourné dans mon trou en enfer, être enchaîné et me faire à nouveau torturer encore et encore, je ne sais pas où ça menerait Sam, mais si moi j'étais capable de supporter moultes (J'avais envie de placer ce mot xD), tortures, j'étais sûr que lui pourrait oublier ses envies de vengeance. En même temps je dit ça, mais ça sert à rien, on ne pouvait même plus remonter dans le temps pour effacer nos actes, recommencer pour ne plus se tromper. C'était trop tard et aujourd'hi il ne nous restait plus qu'à assumer et a se redresser pour aider les gens de cette ville à sortir de leurs problèmes.

    C'est dans cet état d'esprit que je me levais ce matin là, il était assez tôt, j'avais bien dormis, tout seul et sans l'emprise de l'alcool, je pouvais être fier de moi, pour la première fois depuis mon arrivée à Ellington, j'avais laissé tombé mes vices ! Bref, quand je me reveillais Sam était déjà partit, il avait laissé un mot sur la table de la mini cuisine de la chambre toute pourrie de ce motel de merde. J'avais filé sous la douche, l'auteur du Rp vous laisse imaginer la scéne pour que vous puissiez la savourer, une fois sortis de la douche je m'habillais, un jean usé, un T-shirt noir et une chemise kaki par dessus, avant de sortir, j'attrapé ma veste en cuire. Je partis à pied jusqu'au restaurant parce que Sammy avait pris ma voiture, l'imbécile, une fois au restaurant je pris un cheeseburger que j'avais prévu de mangé tranquilllement en me baladant dans les rues miteuses de la petite ville pour ensuite commencer intensivement mes recherches, quand soudain au détour d'une ruelle, j'entendis crier, je sortis le couteau de rubis de ma poches prêt à affronter un démon, comme ils avaient l'air d'être particulièrement nombreux dans la ville, je m'étais préparé à en croiser un et la seule chose que j'apperçue en tournant dans la rue c'est une tête explosée par je ne sais trop quel moyen, j'avais esquivé de peu les giclés de sang avant de me rapproché des deux jeune filles dans la ruelles.

    Il y avait cette fille, blonde, je la connaissais, j'étais sûr de l'avoir déjà vue quelque part, ma cervelle était trop petite pour retrouver qui était cette fille sans avoir besoin de réfléchir, surtout que je savais que je ne la connaissais pas d'Elligton, non ce n'était pas dans cette petite ville que je l'avais rencontrée, c'était bien avant, quelques années, je restais là, face à elle sans bouger, la regardant droit dans les yeux pour essayé de me souvenir de qui elle était, j'avais bien des brides de souvenir me disant clairement que ça datait d'il y a dejà pas mal de temps, plus je la regardait plus les souvenirs gagnaient en netteté, puis soudain son prénom me revint lui aussi en mémoire.

    « Grace c'est toi ? »

    Si ça se trouve je me plantait complétement, ça ne m'étonnerais pas de moi mais j'avais l'habitude de passer pour un con devant les filles que j'avais l'impression d'avoir déjà vu quelque part, auè pire une fois de plus ou une fois de moins, je n'étais plus à ça prêt, peut être que cette fille n'était qu'une simple inconnue qui ressemblait étrangement à l'adolescente avec qui j'étais sortis il y'a quelques années, c'était une jeune fille à l'époque, mais déjà une grande chasseuse, alors ça ne m'étonnerais pas qu'elle ait elle aussi décidé d'allez voir ce qui se passait dans la ville d'Ellington ...

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 22 Aoû - 6:52



    Le jeune homme habillé d’un jean et d’une veste en cuir resta figé sur place : avait-il vu toute la scène ? C’était certainement le cas et à présent, il avait peur selon l’avis de la jeune blonde. A bien y regarder, il lui semblait qu’elle le connaissait mais elle ne le voyait pas très clairement et elle pouvait très bien se tromper vu qu’elle ne distinguait pas vraiment son visage. Cependant, Grace détacha très rapidement son regard du visage du jeune homme pour le porter sur la chose qui brillait entre les mains de l’inconnu – pas vraiment inconnu. Il semblait à la jeune maman que c’était un couteau qu’il tenait en main mais elle ne fut pas réellement certaine. Peut-être n’était-il pas là par hasard alors ? Peut-être avait-il entendu crier la jeune apprenti sorcière et qu’il avait voulu les aider ?

    Grace décida de s’approcher prudemment du jeune homme : sait-on jamais, peut-être était-il là pour tuer la sorcière lui aussi. Mais peut-être était-il là comme allier. Dans tous les cas, la chasseuse préférait être prudente et elle ne s’approcha que très peu de lui. Assez pour mieux voir son visage…. Lorsqu’elle comprit de qui il s’agissait, elle se mit à tressaillir. C’était Dean qui se trouvait devant elle… Depuis combien de temps ne l’avait-elle plus vu ? 1 – 2 – 3… 7 ans déjà qu’elle ne l’avait plus vu. Elle avait alors 17 ans et il avait aidé mon père à bosser sur sa dernière et fatale chasse…. Dean n’y était pour rien mais lorsque mon père est mort, Grace avait pété un plomb et avait coupé les ponts avec tous ceux qu’elle connaissait… Notamment Dean qui était son petit copain de l’époque…. Très souvent, elle avait regretté ce qu’elle avait fait après cette crise. D’ailleurs, plusieurs fois, elle avait essayé de l’appeler pour s’excuser mais son orgueil gagnait la bataille et elle finissait par raccrocher.

    Le revoir était assez déroutant pour la jeune maman qui avait longtemps refoulé son souvenir. Pourquoi ? Parce qu’elle savait qu’elle avait mal agi avec lui mais aussi parce qu’elle avait vraiment tenu à lui. Ils n’étaient pas sortis très longtemps ensemble mais le peu qu’elle connaissait de Dean, elle aimait. Et voilà qu’aujourd’hui, il était là de nouveau à ses côtés…. Comment ces retrouvailles se passeraient ? Nul ne pouvait le dire mais il risquait de se passer quelque chose…. Ce qui était aussi certain c'est que ces retrouvailles auront un effet sur la jeune blonde. Elle avait enfoui le souvenir de Dean depuis longtemps et elle ne s'attendait pas à devoir s'en rappeler si vite...


    « Oui, c’est bien moi, Dean ! Ca fait longtemps ! Comment tu vas ? »

    Grace se sentait un peu mal à l’aise, peut-être parce qu’elle ne savait pas quoi lui dire. Après tout, après sept ans, beaucoup de choses pouvaient avoir changé. Regardez Grace elle-même, elle était, depuis, devenue mère….
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 22 Aoû - 8:19

    Je ne m'étais pas trompé, cette belle jeune femme était Grace, l'une des rares fille avec qui j'avais eu une relation « sérieuse », je ne sais pas si deux semaines représentent vraiment ce que l'on appelle une relation sérieuse, en tout cas, j'avais réussi à ne pas faire que coucher avec la jeune adolescente qu'elle était. J'avais vraiment apprécié ça compagnie, même si depuis le début j'avais su que ça ne durerait pas, si elle n'avais pas rompu après la mort de son père, c'est moi qui serait partit, vers une autre ville, vers une nouvelle chasse. Ça m'était impossible d'avoir une relation stable, imaginez la situation, vous quittez votre copine pendant un certains nombre de temps, sans savoir exactement quand vous allez rentrer et surtout si vous allez rentrer, ce serait sans soute insupportable autant pour vous que pour la copine en question, c'était tout simplement impossible. C'était l'une des raisons pour lesquelles je ne voulais pas tomber amoureux, il n'y avait pas que ça, mais ça faisait partit de mes arguments principaux. Ceci dit il pouvait être contré facilement, parce que par amour, un homme censé serait sans doute capable de laisser tomber son boulot, surtout un boulot comme le mien ! Sauf que moi, je ne peux pas me permettre d'abandonner, la survie de la planète en dépend vu que c'est moi qui suis censé battre Lucifer après ça je suppose que je n'aurais plus l'occasion de réfléchir à cette connerie que l'on appelle l'amour. Bref, tout ça pour dire que je n'avais aucune idée de se qui m'avais réellement lié à Grace, s'il n'y avais vraiment rien eu je suppose que je ne serais pas resté avec elle, je serais partit aussi vite que j'étais venu, comme je le faisais d'habitude, mais là je suis resté deux semaines dans la même ville, sans avoir vraiment de chasse en cours, au début en tout cas, j'étais juste de passage et pourtant je suis resté, allez savoir pourquoi. Et s'il y avait eu quelque chose, si j'avais vraiment ressentit quelque chose pour grace, je suppose que quand elle a rompu j'aurais du être triste, me sentir mal et pourtant je n'ai pas ressentit grand chose, si ce n'est l'incompréhension tant c'était soudain, après je suis repartit et je n'ai jamais essayé de reprendre contact avec elle, je ne me suis jamais demandé si elle allait bien, ce qu'elle avait fait et pas fait de sa vie. A vrai dire à partir du moment où je suis monté au volant de mon Impala pour quitter à jamais cette ville, je ne pensais même revoir Grace un jour, et pourtant la voilà là juste devant moi, dans la dernière ville où j'aurais pu imaginer croiser sa route, c'est à dire la petite, la toute pourrie Ellington ! En plus dans le genre retrouvailles, je suppose qu'on aurait pu faire un peu moins bizarre, parce que dans une ruelle, avec la tête d'un mec qui explose, ça fait pas très chic comme retrouvailles ! J'étais vraiment étonné de la revoir ici, alors je la fixais avec surprise avant de lui sourire et de récupérer mes esprits pour pouvoir lui répondre et surtout, de ranger dans la poche intérieur de ma veste, le couteau de Ruby que j'avais toujours dans les mains.

    « Waw ! C'est carrément bizarre de se retrouver ici ! Je vais plutôt bien et toi ? »

    Voilà une réponse qui ressemblait fort à un mensonge, non je n'allais pas bien j'avais déclenché l'apocalypse alors j'avais vraiment de quoi allez mal, surtout qu'il s'était passé pas mal de truc dans ma vie depuis la dernière fois que j'avais vu Grace. Entre la disparition de mon père, mes retrouvailles avec mon frère, la mort de sa copine, la mort de mon père, la mort de mon frère, mon pacte pour le ramener à la vie, les années que j'avais passé en enfer, l'apocalypse, non ma vie n'avais pas était facile, ni normale, en même temps ce n'est pas le genre de truc que l'on raconte là au beau milieu d'une rue, avec un cadavre sur le sol, remarquez je suppose que ce n'est pas non plus je genre de truc qu'on raconte autour d'un café ! De toute façon c'est carrément pas le genre de truc que l'on raconte après avoir retrouvé une ex qu'on a pas vue depuis facilement sept ans ! En même temps, je ne sais pas du tout ce qu'on peut raconter à une ex qu'on a pas vu depuis sept ans, ce n'est pas franchement évident, on risquait de se demander « Bah alors tu deviens quoi ? » et qu'y avait il à répondre à ça ... Qu'est-ce que je deviens ? Vieux sans doute, c'est dans l'ordre des choses, je deviens aussi responsable de tout se foutoir d'apocalypse, mais ça pour le moment j'ai pas du tout envie d'en parler; conclusion, je deviens pas grand chose, je suis toujours le même; le chasseur qui navigue de ville en ville au bord de son Impala, qui traque les créatures maléfique, qui couche avec la première fille qu'il rencontre dans un bar et qui s'en va pour partir vers d'autres aventures, quoi que çà à changé aujourd'hui je ne suis plus seul, je suis accompagné de mon frère, enfin ça ne change pas vraiment grand chose, ça fait toujours de moi le même mec ...

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Lun 24 Aoû - 5:36



    Ah Dean, une histoire un peu spéciale. Bon tout d’abord, il faut savoir que la belle Grace a eu très peu de petits copains, elle voyageait bien trop souvent pour cela. Elle passait très souvent d’un mec à l’autre dans le dos de son père – imaginez si son père avait su ce qu’elle faisait, il aurait tué tous les mecs qui l’avaient touchés après les avoir torturé – et les seules histoires qu’elles avaient eu s’étaient passées dans une ville où elle restait plus longtemps. C’est-à-dire : pratiquement personne. C’est dans cette catégorie que l’on pouvait mettre Dean : un mec qu’elle avait rencontré sur une chasse qu’elle faisait avec son père. Il était charmant et très viril en chasse, naturellement, elle en était tombée amoureuse et elle avait fini dans son lit. Puis, ils étaient restés ensemble deux semaines ; certainement une première pour lui et pour elle. A dix-sept ans, il était l’homme parfait pour elle : beau, viril, fort, courageux, charmant, et j’en passe. Tout ce qui ferait craquer une fille de dix-sept ans et même plus. Il devait toutes les faire tombée comme des mouches et Grace n’avait jamais compris pourquoi il était resté avec elle.

    Malheureusement, les bonnes choses ont une fin mais cette fin-là, elle s’en serait bien passée. Lors de cette chasse, son père et elle s’étaient disputés sur le plan à suivre mais aussi sur sa « relation » avec Dean. Il n’approuvait pas du tout, son père aurait voulu qu’elle finisse par avoir sa propre vie et une vie stable. Dean n’était pas le genre à pouvoir lui offrir cela et ça, son père le savait. Son père était alors parti seul pour tuer ce démon – Grace pouvant se montrer très bornée quand elle le voulait – et il était mort au combat. La jeune blonde s’était décidée à le rejoindre mais il était trop tard. En plus de voir son père mourir, elle se sentait coupable de s’être querellée avec lui. Après ça, elle tomba presque en dépression, se mettant à fumer et à boire sans retenue. Mais, surtout, elle avait quitté Dean sans même lui expliquer pourquoi. Bon, elle ne doute pas que cette relation n’aurait pas durer mais de là à le quitter sans aucune explication, ça n’était pas du genre à Grace. Enfin si mais rarement avec les gens qu’elle aime. Regardez avec Jackson, elle n’avait pas pu lui faire un coup pareil parce qu’elle tenait beaucoup à lui.

    Grace avait toujours la jeune sorcière dans les bras et il lui fallait un bon lit pour se remettre de son attaque. Après tout, elle n’était qu’une apprentie sorcière et elle ne savait pas encore utiliser ses pouvoirs puissamment. Il lui faudrait de l’entraînement que peut-être Grace serait en bonté de lui donner – ou pas. Après tout, ça n’était pas à elle de former une sorcière, elle n’était venue que dans le but de l’aider à tuer ces démons qui étaient après elle. Quoiqu’ils n’allaient certainement pas la lâcher et peut-être que Grace serait en odeur de sainteté et la protègera encore quelques temps. Le fait est que la sorcière n’était pas très légère et il fallait qu’elle se décharge d’elle Ca n’était pas en discutant avec un ex qu’elle y arriverait. Grace remarqua que le jeune homme avait rangé son arme en répondant à sa question. Lui aussi trouvait cela étrange de se retrouver là.


    « Carrément étrange ! J’me porte à merveille aussi ! Est-ce que ça t’embêterait de m’aider à la ramener chez moi ? »

    C’était étrange, après toutes ses années, elle arrivait encore à lui demander un service. Bah, qui ne tente rien à rien, s’il ne voulait pas, elle s’en irait et le reverrait plus tard. Mais bon, après ce qu’elle lui avait fait, peut-être qu’elle devait essayer de faire profil bas… Ouais, bon c’était pas le fort de la jeune femme et il n’aurait pas été si sympathique s’il avait une rancœur envers la jeune maman.
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Ven 28 Aoû - 1:28

    Oui, c'était carrément bizarre de la retrouver ici, enfin c'était encore plus que ça selon moi, ce n'est pas tout les jours que je tombe sur une personne que je peux vraiment qualifier d'ex-petite amie, je n'en ai pas eu beaucoup, très peu même, et toujours dans les mêmes conditions, des filles avec qui j'étais resté le temps d'une chasse, dans la majorité des cas, j'avais mit un terme à cette relation, mais avec Grace ça avait été différent, c'est elle qui m'avais quitté et je dois avouer que je n'ai jamais vraiment compris pourquoi, je savais que son père était mort, car j'étais censé chasser avec lui, mais il était partit à l'improviste, moi j'étais à la rue, au courant de rien. Mais je me suis dit qu'elle devait sans doute m'en vouloir et que pour cette question qu'elle avait rompu avec moi, enfin bon, je ne me suis pas enfermé dans ma chambre pour pleurer pendant des jours entiers ! Ce n'était pas du tout mon style, non je suis plutôt du genre à me dire « Oh, c'est rien, une de perdue, dix de retrouvées ! », un vrai goujat qui s'assume ! Ceci dit, perdre Grace m'avait un peu touché, parce que justement, je me sentais responsable de la mort de son père et c'était une fille que j'appréciais, sinon je ne serais pas rester si longtemps avec elle, ouais deux semaines pour vous c'est rien, mais pour moi c'est vraiment beaucoup vu qu'en général ça dure pas plus d'un soir ! Bref, je crois que j'aurais préféré avoir des explications, qu'elle m'insulte qu'elle me traite de gros con, qu'elle m'envoie dans la tronche tout un panel de reproche, au moins les choses était claire et je ne me serais pas demander pendant plusieurs jour, « Qu'est-ce que j'ai bien pu faire de mal encore ? » j'avais quand même bien vite oublier cette histoire pour passer à autre chose, une autre chasse, une autre ville, une autre fille ! Et le passé restait là où il était, ça me semblait très bien, je n'ai jamais été du genre à m'attarder quelques secondes sur son nom dans mon répertoire pour me demandé si elle allait bien imaginez cinq seconde que j'appelle toutes les filles qui sont dans mon répertoire pour leur demander si tout va bien pour elle ! Et bien croyez moi, demain j'ai pas fini ! J'ai un tas de numéros là dedans, qui ne me servent absolument pas, il faudrait que je fasse le ménage là dedans, mais ça ferait sans doute tâche, vu qu'après il n'y aurait plus que Sam, Bobby et Ellen, et peut être papa, parce que je ne l'ai pas effacé non plus répertoire de taré …

    Enfin tout ça pour dire qu'Ellington était en fait une ville pleine de surprises ! Des bonnes comme des mauvaises, on pouvait aussi bien tomber sur les connards de démons comme sur des jolies Ex petites amies ! Personnellement je préférais tomber sur des jolies ex petites copines car en générales elles étaient moins dangereuses que les démons, quoi que ça dépend lesquelles ! Je suis sûr qu'il y en à certaines qui seraient capables de me sauter dessus pour essayer de m'étrangler, parce que j'avais briser leur pauvre petit cœur. Comme c'est triste ! Et surtout comme j'en avais rien à faire ! Ouais c'est pas très sympa mais bon, je ne vais pas m'apitoyer sur leurs sorts j'ai d'autres chats à fouetter et je pense qu'elles sont bien mieux sans moi. Enfin une chance pour moi Grace n'avait pas l'air de faire partie de cette catégorie d'ex petites amie ! Quoi qu'elle avait les mains prises alors c'est peut être pour ça qu'elle ne m'avait pas encore sauté dessus pour m'étriper ! D'ailleurs elle me demanda si je voulais bien l'aider à ramener cette pauvre fille chez elle. Oui, bien sûr que je pouvais l'aider la pauvre, c'est pas que la fille en question avait l'air très lourde mais elle devait au moins peser le même poids que Grace alors pour elle ça devait représenter un poids assez lourd, je ne veux pas dire par là que Grace est lourde hein ! Pas de méprise, enfin bon je me comprend, bref, je m'approchais de Grace pour pouvoir l'aider, avant de lui répondre.

    « Euh, oui bien sûr, vas y donne la moi, par contre t'as une voiture où t'es à pieds, parce qu'on risque d'avoir l'air un peu cons avec une nana dans les bras … »

    Cons c'était encore sympa ! On pourrait même nous prendre mon des psychopathes ! Comme si mon casier judiciaire n'était pas déjà plein à craquer, quoi que pour la justice je suis censé être mort donc je ne suis pas sûr d'avoir encore un casier judiciaire ! Enfin bon, comme on est dans une ville de paranoïaques stupides et chiants, je pense quand même qu'on ne serait pas discret à trimbaler cette pauvre jusqu'à chez Grace, d'ailleurs je savais même pas où elle habitait, mais ce n'est qu'un détail, j'aurais bien aimé lui dire que j'avais ma belle Impala garée dans le coin, mais ce n'était pas le cas, vu que mon frère avait pris ma voiture, le traitre, j'espérais au moins qu'il en ferait bon usage ! Enfin ce n'est pas vraiment le moment pour s'inquiéter pour ma voiture et puis j'étais sûr que Sam en prendrais soin le temps qu'il l'utiliserais ...

    Spoiler:
     

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Mer 2 Sep - 21:20


    Pendant qu’elle observait Dean, Grace se fit la réflexion qu’il était toujours très craquant voire carrément sexy en diable l’ex qu’elle avait laissé derrière elle. La jeune maman avait toujours eu de très bons goûts en matière de mecs et en regardant Dean, il était clair que cela était vrai. Dean était le genre de mecs à faire tourner la tête de toutes les filles qui passaient et ça lui plaisait franchement bien. Du peu qu’elle était restée avec lui, elle se souvenait avoir été jalouse des regards qu’on portait à son petit-copain de l’époque. Mais que pouvait-elle dire alors qu’ils ne se connaissaient pas depuis longtemps ? Alors, elle se taisait et elle regardait l’attitude de Dean. Oh ! Il les regardait lui aussi mais son attention revenait toujours vers Grace. Cela réconfortait la jeune demoiselle qu’elle était à l’époque. Mais, Grace savait, pertinemment que cela ne durerait pas entre eux. Pourtant, elle voulait profiter du temps qu’elle avait avec lui parce qu’il la faisait bien rire, il embrassait comme un dieu et parce qu’il la protégeait comme si elle était la dernière merveille au monde. Un peu comme le faisait maintenant Jackson mais avec lui, Grace avait une chance que cela continue toute la vie si les choses s’arrangeaient vraiment entre eux d’eux.

    Grace n’était pas restée très longtemps avec lui mais elle savait une chose sur Dean Winchester : il faisait tout pour cacher ses sentiments mais là, il avait l’air franchement content de la revoir. Peut-être se moquait-il qu’elle l’ai quitté sans lui donner d’explications. Peut-être qu’il ne lui en voulait pas pour ça ? En tout cas, au vu de ses nombreux conquêtes, il ne devait pas être de ceux qui pleurent de chagrin après qu’une fille l’ait quitté. Ca Grace l’avait bien compris et elle savait qu’elle ne lui ferait aucune peine en partant sans aucune explication. Oui, ça ne se faisait pas mais Dean et Grace n’étaient pas vraiment ancrés dans le réel et tous les codes de bonnes vies et mœurs n’existaient plus. De toute façon, Grace n’aurait pas eu le courage de retrouver Dean après cette chasse et rester dans cette ville – qui avait vu mourir son père – plus longtemps aurait été une torture pour elle. Alors, elle était partie sur les routes….

    Une partie de son histoire bien triste puisque, en plus de perdre son père, elle avait passé deux années à errer sans but, ne sachant plus quoi faire. Elle refusait de chasser parce que cela lui rappelait bien trop son père. Se rappeler son père était pour elle une torture : elle l’aimait tellement fort et elle n’avait que lui au monde. Elle se retrouvait donc, à 17 ans, seule sans personne pour la guider et la soutenir…. Elle partie en vrille et se mit à boire d’abord, une chose dont elle n’est jamais devenue accro. Passant toutes ses nuits dans des bars, elle finit par prendre plus que de l’alcool. Mauvaises influences quand tu nous tiens…. Pour se payer ses doses, elle avait commencé à danser comme gogo-danseuse dans ces bars. Ah ! Elle avait énormément de succès et il n’y avait plus aucune gêne lorsqu’on était en manque…. Grâce à ce « métier », elle acquis, plus tard, une confiance en elle remarquable…. Mais, pendant deux ans, ce fut sa vie, une vie que son père n’aurait cautionné pour rien au monde et une partie de sa vie qu’elle cacherait à jamais à Jude et Jackson….

    Avec ses retrouvailles, c’étaient tous les souvenirs d’une mauvaise époque qui lui revenait en tête mais elle était tout de même contente de revoir Dean et de le savoir en forme. Quoiqu’elle était sûre que même s’il n’allait pas bien, il ne lui aurait pas avoué. Pas tout de suite en tout cas, pas avec quelqu’un qu’on n’a pas revu depuis sept ans…. Grace lui demanda un service : l’aider à porter la sorcière qu’elle avait dans les bras. Elle n’était pas plus lourde que Grace mais la porter comme un poids lourd lui faisait mal au bras déjà alors imaginer la porter jusqu’à son appartement, c’était un bras endolori à coups sûrs. Il accepta volontiers de l’aider et il s’approcha de Grace pour prendre la jeune femme – qui était dans les vapes – dans ses bras. Il lui demanda ensuite si elle était à pieds ou en voiture. Grace n’avait jamais eu de voiture. Enfin si, son père en avait une mais elle l’avait laissée dans cette ville maudite et elle avait, elle, acheté une moto…. Plus sexy une moto surtout lorsque c’était une femme qui était au volant…. Lui rajoutant qu’ils auraient l’air cons avec cette femme dans les bras….


    « Non ! J’suis venue à pieds et de toute façon, j’ai pas de voiture mais une moto ! Mais t’inquiète, on pourra dire que c’est une amie qui a trop bu ! »

    Grace lui avait répondu avec un grand sourire et un clin d’œil. Même si les habitants de cette ville semblaient un peu paranos, elle ne doutait pas que ce baratin marcherait…. Elle rajouta :

    « De toute façon, j’habite pas très loin ! »

    Grace prit les devants et elle se mit à marcher, prenant soin de vérifier que personne ne se trouvait près de cette ruelle. Parce que, ok, le baratin pouvait marcher mais sortir d’une ruelle sans qu’il y ait de bar dedans, ça ça sera louche… Faisant signe à Dean, elle dit :

    « C’est bon, il n’y a personne ici ! »

    Puis, elle se mit en route vers chez elle. Pendant quelques secondes, il y eut un blanc et Grace ne sut quoi dire puis, sur le ton de la plaisanterie, elle demanda :

    « Alors, dis-moi, Dean ! Tu es toujours aussi coureur de jupons ? »


Spoiler:
 


Dernière édition par Grace Woosboro le Jeu 7 Jan - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Mar 8 Sep - 8:40

    Je me demandais comment j’aurais réagis en recroisant Grace après toutes ces années, si j’avais été un autre homme, le genre de personne qu’on peut qualifier de personnes bien, ceux qui sont attentifs aux femmes et qui ne les considèrent pas comme un simple moyen de se maintenir en forme ! Ceux pour qui l’amour n’est rien d’autre que la plus grosse connerie jamais imaginée, ceux qui ne croient absolument pas que le vrai amour puisse exister et qu’il peut être comme dans les compte de fée beau, éternel et juste parfait. Quoi qu’à l’époque de Grace, je pense que je n’avais pas encore cet opinion borné sur ce sentiment bien étrange, à ce moment là je ne voyais sans aucun doutes moins néfaste et surtout plus accessible même pour moi. Ceci dit, je ne le recherchais pas plus qu’aujourd’hui, mais peut être que j’aurais pus le trouver avec Grace, si j’avais était un mec bien, si je m’étais attaché à elle, que je l’aurais chercher quand elle est partie, comment ça se serait passé aujourd’hui ? Est-ce que j’aurais réagis de la même façon ou est-ce que je l’aurais engueulée par rancœur ? J’avais encore bien du mal avec ce genre de sentiment, mais me poser ce genre de question ne changera pas grand-chose à tout ça, au contraire, les choses sont bien tels qu’elles sont aujourd’hui, nous sommes deux ex, sans amertume l’un envers l’autre, nous n’avons rien à nous reprocher et personnellement je suis plutôt content de la revoir. Ça fait du bien parfois de revoir les gens aillant composé notre passé, ces personnes aillant chacun déposé une brique pour construire l’édifice de notre vie, il y en a certaines qu’on ne veut pas revoir, ceux qui n’ont fait qu'endommager les travaux de ce fameux monuments et il y a ceux, comme Grace qui ont laissé leur marque comme étant une étape plus ou moins importante, ceux qui nous on permis d’apprendre des choses, de changer, d’évoluer, de comprendre que certaines choses n’étais pas faite pour nous, c'est-ce que Grace avait fait dans ma vie, grâce à elle j’avais compris que je n’étais carrément pas fait pour la vie de couple, que ce n’était pas fait pour moi, que même en faisant des efforts, ça ne mènerait à rien. Ma vie était trop compliquée pour ça alors il était plus simple de laisser tomber les couples pour ne se contenter que des histoires d’un soir ! C’est plus simple et moi contraignant ! Pas besoin d’être fidèle, pas besoin de revenir, bonsoir, quelques verres , une partie de jambe en l’air et au revoir et c’est tout ! Pourquoi faire compliqué quand on peut faire si simple ? Pourtant je ne regrette pas non plus ce que j’ai vécus avec Grace mais peut être qu’à l’heure actuelle je serais juste incapable de recommencer cela, même pendant deux semaines, même avec une personne comme Jaelyn, cette fameuse serveuse qui avait retenue toute mon attention et sans doute une partie de mon cœur et qui pourtant ne serais sans doutes jamais ma « petite amie » comme l’a été Grace il y a déjà quelques longues années.

    De longues années et un silence radio et pourtant, nous nous retrouvons dans l’un des coins les plus paumés des États-Unis, le hasard fait parfois de drôles de choses, le hasard ce joue de nous en nous faisant faire des rencontre inattendue dans des circonstances inattendue, avouons, dans le genre « drôle de rencontre » celle-ci était pas mal ! Nous étions là avec cette jeune fille dans les vapes en plein milieu d’une des nombreuses rues toutes pourries d’Ellington, c’était carrément bizarre, mais bon, il fallait se remettre de cet état de choc et nous concentrer sur cette gamine, j’avais proposé à Grace de l’aider, ce qui était quand même la moindre des choses ! Et j’avais pris la fameuse fille dans mes bras, parce que je peinerais forcément moins que Grace, cette dernière annonça qu’elle était venue à pieds, qu’elle n’avais pas de voiture, juste une moto mais que de toute façon, elle n’habitait pas loin, encore heureux parce que j’aurais vraiment eu l’air con à porter cette nana dans toute la vie d’Ellington ! Et puis avec tout les débiles qui habitaient cette ville, ça n’allait pas être facile de ne pas se faire remarquer ! Ils allaient encore jaser derrière notre dos ! Ils passaient leurs temps à parler sur le dos des gens, à juger les gens qu'ils ne connaissaient pas, les étrangers qui venaient dans leur petite ville merdique, faut dire aussi qu'ils ne devaient pas être habitués à voir venir des « touristes », enfin ces derniers temps ces voyageurs bien étranges qui commençait petit à petit à pulluler étaient des chasseurs, des démons ou même des anges, mais ça les habitants de la petite et misérable ville d'Ellington n'en savait vraiment rien, ils ne savaient pas que certains étaient venus leur causer bien des malheurs tendit que les autres luttaient pour que leur vie reste saine et sauve. Non il ne savaient pas tout cela et c'était bien leur plus gros défaut et ce qui causera leur perte, s'ils acceptaient la vérité ce serait plus simple pour nous, chasseurs, de trouver un moyen de les protéger, mais là n'est pas vraiment la question, revenons à nos moutons !

    « C'est vrai que le coup de la fille qui a trop bu, ça me semble bien. Tant mieux si tu habites pas très loin; je te suis ! »

    Je suivis donc la jolie blonde, qui marchait devant, elle vérifia à l'angle d'une rue, si on pouvais passé sans se faire repérer par des abrutis d'Ellington et apparemment la voie était libre, tant mieux parce que je n'étais pas d'humeur à me faire questionner sur l'état de cette fille ou d'entendre les commentaires mauvais des habitants de cette ville pourrie ! J'en avais un peu marre de les entendre tout le temps, juger les gens et surtout les critiquer comme s'ils n'avaient rien de mieux à faire. En même temps ce n'était pas très étonnant qu'il n'y ai personne, les gens étaient trop occupé à vivre leur vie « normale », se lever le matin, aller au boulot, rentrer, manger, dormir pour tout recommencer le lendemain et ce, toujours sans se douter de ce qui était en train de se préparer dehors, juste sous leur nez, ils étaient pathétiques, et pourtant, sans pour autant les envier, il m'arrivait parfois d'avoir envie d'avoir une vie normale, de m'installer et de m'attacher a un endroit, de rester avec une femme, d'avoir des enfants et tout ça, mais ce n'était qu'un rêve ! Et vous savez, un rêve est beau tant qu'on peut y croire, une fois réalisé, il est mort, conclusion, c'est mieux que se soit juste un rêve, pas besoin de le laisser se réaliser ! Un rêve c'était parfait, c'était un moyen d'imaginer ce que pourrais être notre vie, dans les moments où la réalité est dure, et en ce moment, la réalité est tellement dure que j'aimerais pouvoir la fuir en continu, mais ce n'est pas possible alors je fais avec toutes ses choses qui m'arrivent, ma douleur, ma peine et ma culpabilité, ces trois maudites choses qui s'acharnent sur moi qui sont en continue en train de virevolter dans mon esprit afin de me faire toujours plus souffrir. En cet instant, ces pensées n'avaient rien à faire là et pourtant elles étaient présente, et m'empêchèrent de répondre à Grace autrement que par un mouvement de la tête pour acquiescer, ensuite, je continuais de la suivre, et un blanc s'était installé entre nous, le genre de blanc qui me laisser le perdre un peu plus dans la souffrance de mes pensées, vu que je n'avais plus à me concentrer sur une conversation, ma mémoire s'amuser à faire remonter à la surface tous les douloureux souvenir qui s'étaient ancrés dans mon crâne depuis le jour où je suis partis en enfer, jusqu'à aujourd’hui, dans ses moments où je me retrouvé seul prisonnier dans ma tête, je voyais défiler toutes mes souffrances et toutes mes erreurs, j'avais l'impression qu'on avait appuyé sur le bouton « replay » d'un lecteur CD et que du coup, c'était toujours la même piste qui passait, et qu'elle était à chaque passage toujours un peu plus chiante mais malheureusement, j'avais beau faire tout ce qui était en mon pouvoir, je ne trouvais pas le tant recherché bouton « stop », il n'apparaitrais à moi que quand j'en aurais fini avec Lucifer, ou alors tout s'arrêtera quand je serais mort à l'issu de ce combat, la fin de cette histoire est discutable … Enfin bon, heureusement, Grace me rappela sur la planète terre en me demandant si j'étais toujours autant coureur de jupon, je lui lançais un regard amusé accompagné d'un grand sourire avant de lui répondre.

    « On ne change pas les bonnes habitudes, je suis toujours le même. Ça doit faire facilement sept ans et à part quelques rides, j'ai pas beaucoup changer ! Toujours le même abrutis qui drague, qui couche et qui se barre pour chasser, ce n'est pas très glorieux mais bon … Et toi, tu deviens quoi ? »

    Je n'avais pas forcément envie de parler de moi, ce n'étais pas un sujet très intéressant, j'étais ce mec sans intérêt, ce coureur de jupons comme l'avais si bien dit Grace, ce chasseur un peu bizarre, trop attaché à sa famille et ayant une estime de lui même suffisamment basse pour donner son âme en échange de la vie de son frère, un égoïste même pas capable de se dire que ce n'étais pas juste de faire revenir son frère à la vie pour qu'à son tour, il le voit mourir, j'étais ce type qui avait fait bien plus de mal qu'il n'aurait vraiment voulu le croire lors que son séjour en enfer. Ma vie n'avais pas d'intérêt, en plus je n'avais pas forcément envie que Grace est une mauvaise opinion de moi alors il y avait un tas de truc qui devais rester secret. Et j'étais persuadé que sa vie avait plus d'intérêt que la mienne, j'avais envie de savoir ce qu'elle avait fait après la mort de son père, après qu'on se soit quittés et qu'est-ce qui l'avait amenée jusqu'à Ellington ? Il s'était écoulé tellement de temps et ce qu'elle avait fait de ce temps était sans aucun doute mieux que ce que moi j'avais fais ...


Spoiler:
 

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Mar 22 Sep - 1:22




    Le blanc qui s’était installé entre eux deux alors qu’ils se dirigeaient vers l’appartement de la jeune femme permettait à la belle blonde de penser à ces sept années qui étaient passées…. En fait, il n’y avait pas eu grand chose sauf la naissance de sa petite puce qui lui manquait énormément. Malheureusement, depuis son arrivée en ville, Jackson n’avait pas encore accepté qu’elle voie Jude et elle n’avait pas tenté d’aller contre sa décision. Elle lui avait donné toutes les responsabilités depuis cinq ans et ça n’était pas parce qu’elle avait eu une prise de conscience tout d’un coup qu’elle allait prendre les rennes dans l’éducation de sa file. Si Jackson pensait qu’il valait mieux pour la petite de ne pas voir trop vite sa mère, Grace respecterait sa décision. Alors, pour passer le temps, elle continuait de chasser et lorsqu’elle n’avait pas de chasse, elle allait dans les bars voir ses deux nouvelles amies : Jae et Ludmi. Parfois, Grace rentrait avec un mec ou une femme dans son appartement.

    Bien qu’en fait, Grace rêvait d’une vie de famille aux côtés de Jackson et surtout de Jude, celle pour qui elle était rentrée. Mais, comment allait-elle pouvoir passer au-delà de son ancienne vie, ancienne vie faites de chasses, de voyages et de dangers. Une vie de famille était tellement plus sereine et sans danger, tellement différent de sa vie de maintenant. Mais allait-elle s’y faire et surtout n’était-elle pas faite juste pour la vie de chasseur roulant sur sa moto et allant de ville en ville. En tout cas, si elle était là, dans cette ville, c’était pour tisser des liens avec sa puce et elle allait donc s’y faire, à cette vie. Parce que ça n’était pas une décision qu’elle prenait à la légère. Si elle repartait encore après avoir pris contact avec sa fille, elle allait vraiment tout foutre en l’air mais surtout, sa fille serait encore une fois totalement dépassée. En revenant dans sa vie, Jude allait certainement en être totalement perdue. De toute façon, il fallait déjà qu’elle accepte de la voir. …

    Tout d’un coup, se rappelant qu’elle était accompagnée et que ce blanc s’éternisait, elle lui posa une question totalement bidon, celle que l’on posait lorsqu’on se retrouvait après des années. A savoir qu’elle lui demanda des nouvelles de lui mais sur un ton plus détendu, plus drôle. Elle se souvenait de son côté très taquin et je-m’en-foutiste de ce qui se passait dans sa vie ; il prenait la vie comme elle venait et elle avait apprécié ce trait de caractère chez lui. D’ailleurs, elle avait pris exemple sur lui ces cinq dernières années : prenant la vie comme elle venait pour ne pas penser à la douleur d’avoir abandonné sa fille. Il fallait qu’elle ne pense pas à ça et quoi de mieux que de prendre tout à la légère…. Mais, la réponse qu’il lui donna la surpris, il semblait bien plus triste et pessimiste que la dernière fois qu’elle l’avait vu. Dans ces souvenirs, il n’aurait jamais répondu comme ça…. Vous allez me dire qu’elle ne l’avait pas assez connu pour savoir mais Grace avait un très bon jugement des gens et il était clair qu’il était bien plus pessimiste qu’il y a sept….


    « On ne change pas les bonnes habitudes, je suis toujours le même. Ça doit faire facilement sept ans et à part quelques rides, j'ai pas beaucoup changé ! Toujours le même abruti qui drague, qui couche et qui se barre pour chasser, ce n'est pas très glorieux mais bon … Et toi, tu deviens quoi ? »

    « Arrête voyons ! Tu n’es pas un abruti ! J’aime pas faire de compliments mais là, je peux pas te laisser dire ça : tu sais combien je respecte ce que tu fais ! Tu te sacrifies pour sauver la vie de milliers, millions d’innocents ! Tu préfères ne pas t’attacher ? C’est ton choix, après tout, tu sais très bien que tu n’es pas près à vivre une vie normale auprès d’une femme ! »

    Elle était toujours devant lui et à la sortie d’une nouvelle rue, les trois individus rencontrèrent une femme qui semblait outrée de la façon dont leur « amie » était dans les vapes. Cette situation fit rire Grace qui lui lança une pique comme elle les aimait

    « Ben quoi ! T’as jamais été jeune ? »

    La petite vieille, outrée encore plus, partit en courant, de peur que les jeunes étrangers ne s’en prennent à elle et son sac certainement pleins d’argent. Les gens d’Ellington n’étaient pas assez malins apparemment pour sortir de chez eux sans trop de choses de valeur. Ils savaient qu’ils se passaient des choses étranges et pourtant, ils sortaient toujours sans être prudents. Même si ce qu’ils pensaient dépassait leur imagination, ils avaient quand même des appréhensions sur ce que ces inconnus faisaient dans LEUR ville. Parce que les habitants ne manquaient de parler sans arrêt sur les nouveaux et pour Grace, c’était encore pire. Apparemment, tout le monde adorait Jackson et Jude – comment leur en vouloir avec les deux personnes les plus merveilleuses du monde – et ils faisaient sentir à Grace qu’elle n’était pas la bienvenue si c’était pour encore faire du mal à Jackson et pour perturber Jude….

    « Tu vois, si je ne t’avais pas rencontré, j’aurai jamais pu sortir une phrase pareille à une petite vieille ! Tu m’as rendu moins coincée et ça c’est pas rien ! »

    La belle blonde lui décocha un sourire des plus éclatant et lui fit un clin d’œil. Apparemment, il n’avait pas une opinion très élevée de lui-même. Pourtant, elle n’avait jamais rencontré un mec si courageux et si généreux et cela, même s’il se montrait le plus souvent macho et méchant. Pour elle, il ressemblait fort à son père qui avait chassé toute sa vie et s’était sacrifié pour le bien des inconnus. Au lieu de prendre une retraite pour élever sa fille, il avait continué son métier et élevé sa fille, sans jamais se plaindre – sauf quand Grace avait atteint son adolescence et qu’elle faisait sa crise – et il avait toujours réussi à la tenir en vie… Ce qui n’était pas facile lorsqu’on était parent…. Ca, la chasseur le savait, elle qui avait eu sa petite puce pendant un mois alors qu’elle chassait encore…. Plusieurs nuits, elle avait dû abandonner ses chasses et lorsqu’elle chassait – une heure ou deux par nuit – elle avait plusieurs fois failli perdre la vie, la petite Jude.

    « Oh ! Moi, quand mon père est mort, j’ai arrêté la chasse pendant un temps ! J’suis tombée dans la drogue ! Puis, j’suis tombée enceinte d’un parfait inconnu qui habite en ville ! J’ai remonté la pente pour le petit être qui habitait mon ventre et j’l’ai mis au monde ! Puis, je le ramené à son père, ici ! J’ai, par la suite, continué les chasses et là, ma vie était totalement vide ! Me voilà aujourd’hui, ici, pour reprendre contact avec ma puce ! »

    La belle blonde avait débité tout cela d’une traite, elle n’aimait pas parler de sa vie mais c’était un très bon résumé de ce qu’il s’était passé pour elle depuis qu’ils s’étaient quittés…. Grace était à présent à côté de Dean, elle marchait à ses côtés et elle le regarda droit dans les yeux

    « Tu vois ! Ma vie à moi non plus n’est pas très glorieuse ! Une mère qui abandonne sa fille pour continuer la chasse ! Mais, je viens changer ça, je me sens vide lorsque je suis sur la route et je n’ai pas le courage de vivre comme ça jusqu’à la fin de ma vie ! Je suis une lâche, contrairement à toi ! »
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Jeu 8 Oct - 5:50

    Le silence qui nous séparait nous avait sans doute permis à tout les deux de repenser au passé, cette vieille aventure ces deux semaines que nous avions passé ensemble, il y a maintenant sept ans, cette courte relation qui aurait peut être pu aller plus loin, une amourette qui s'est au finale révélée éphémère, comme les autres. C'est aussi doute aussi l'un des faits qui m'ont poussé à ne pas croire en l'amour, c'était l'une des rares fois où j'avais essayé de construire quelque chose et comme toujours ça s'était terminé, je ne sais absolument pas où tout ça nous aurait conduit si elle n'était pas partie, j'ai beaucoup de mal à croire qu'on aurait pus être encore ensemble, non je suppose que de toute façon ça aurait craquer un jour ou l'autre et ma vie n'aurait pas était beaucoup modifiée, j'aurais étais ce même type, ce chasseur inconscient qui avait déclenché l'apocalypse à cause de sa faiblesse, ce type qui était même incapable de protéger sa famille, comment pourrait il protéger une femme ? Comment pourrait il seulement entretenir la flamme d'un quelconque amour ? J'étais bien trop impuissant pour ça, ma vie n'était pas adaptée à tout cela et pourtant le destin en avait décidé autrement ...

    J'avais rencontré une certaine Jaelyn Miller et tout mes principes s'étaient envolés en fumée, ce que je pensais de l'amour s'était modifier, mon cœur que je m'étais efforcé de barricader était à l'air libre, soumis aux dangereuses forces de la passion amoureuse, jamais ho grand jamais je n'avais imaginer me retrouver dans une situation pareil, surtout pas en arrivant ici, dans cette petite ville qui semblait être la ville le plus pourrie du globe ! Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais j'étais tombé sous son charme, j'avais essayé de résister et au final ça n'avait pas servit à grand chose, apparemment on ne résiste pas à l'amour, même quand on est chasseur et qu'on est responsable de l'apocalypse, même quand on sait qu'on ne sera jamais le bon pour cette personne, on ne peut pas faire comme si de rien n'était, ça fait trop mal. La douleur était aussi l'une des raisons qui m'avait pousser à détester l'amour pendant tant d'année, aussi beau soit il, il fini toujours par nous faire mal, j'en avais eu la preuve avec mon père à la mort de ma mère et Sam avec Jessica ou Maddison, après ça n'importe qui aurait décidé que l'amour ne devait pas faire partit de sa vie ! Et pourtant me voilà face à face à ce sentiment trop compliqué pour moi, incapable de m'en sortir ...

    La question de Grace m'avait fait sortir de mes pensées et je lui avait répondu ce qui était et pourtant d'après elle je n'étais pas un abrutis, j'étais un mec qui sacrifiait sa propre vie pour sauver celle des autres, qui ne s'attachait pas aux femmes parce que je n'étais pas prêt pour ça. Ses mots m'ôtèrent toute trace de sourire, non je n'étais pas prêt ça c'était vrai, en revanche je ne pensais pas que je sacrifiais ma vie pour celle des autres au contraire, ce que j'avais fait en enfer était la preuve de mon égoïsme, j'avais accepter de torturer des innocents dans le seul but de ne plus souffrir moi même, n'était-ce pas tout à fait le contraire de ce que Grace venait de dire ? Et même combien de vies avais-je étais incapable de sauver ? De toute évidence je n'étais absolument pas cet homme que décrivez Grace, si elle savait ce que j'ai fais, elle ne respecterais sans doute pas ce que je fais, je ne suis peut être plus le Dean qu'elle a connu ou peut être que je ne l'est jamais été, je me donne des airs, je fais comme si j'étais quelqu'un de bien, j'essaie de passer pour un type fort et courageux, quelqu'un qui est prêt à beaucoup de sacrifice pour sauver le monde qui l'entoure mais au final j'en suis bien incapable, ce que Grace à connu, ce n'est que la coquille d'un mec trop faible pour le montrer ...

    « Tu te trompes Grace, je ne suis absolument pas ce type là ... »

    Une femme bizarre, comme la moitié des habitants d'Ellington, nous lança un regard outré, sans doute à cause de l'état de la demoiselle que je tenais dans les bras, suite aux paroles de Grace elle s'enfuit à toute jambe, mais avant qu'elle ne soit trop loin, j'avais envie d'en rajouter une petite couche, c'est toujours drôle de faire chier ces gens débiles et coincés !

    « L'alcool ! Vous devriez essayer ! Ça décoince les gens ! »

    Et la vieille dame disparue dans l'angle de la rue, je levais les yeux au ciel un sourire en coin sur les lèvres, complétement exaspéré par le comportement des gens que de cette ville, autant dire qu'il n'y en avait pas un pour rattraper les autres, tous les même ! D'après Grace, si elle ne m'avais pas rencontré elle aurait était incapable de dire un truc pareil à cette vieille, je l'avais apparemment décoincée, on pourrait presque croire que j'avais eu une mauvaise influence sur sa personne et c'était certainement le cas !

    « Non je ne t'es pas décoincée, juste mal influencée, avant moi tu étais une fille sage et respectable et voilà que maintenant tu emmerdes les petites vieilles ! Fais gaffe bientôt tu vas te mettre à taguer des gros mots sur les murs ! »

    Je lui souriais aussi, après tout c'était impossible de rester de marbre devant un aussi beau sourire et celui de Grace valait vraiment la peine de sourire, ou juste d'admirer, car oui il était ravissant ce sourire ! Sur les lèvres de cette jolie blonde, j'adore les blondes, la preuve je suis sorti avec Grace et aujourd'hui je tombe amoureux de Jaelyn, on reconnaît toute suite mon style de femmes, des chasseuses blondes qui avait le don de me dire que je n'étais pas aussi nul que je le disais, sans connaître la moitié de mes erreurs, ces femmes qui veulent vous prouver que vous n'êtes pas un looser et qui pour ça vous raconte leurs propres erreurs à une vitesse assez hallucinante, c'est ce que venait de faire Grace, elle disait qu'après la mort de son père elle avait arrêter la chasse et qu'elle était tombée enceinte d'un parfait inconnu qui habitait ici et qu'elle lui avait confier l'enfant, qu'elle s'était remise à la chasse et qu'aujourd'hui elle venait pour retrouver sa fille tous ça débité en moins de trente secondes ! Finalement, elle aurait mieux fait de rester avec son inconnu, avec leur fille et de laisser définitivement tomber la chasse, ça aurait était vraiment mieux pour elle, la chasse ça craint ... La jolie blonde me regarda ensuite dans les yeux pour me dire que sa vie n'était pas très glorieuse et tous ça en soulignant le fait qu'elle était mâche contrairement à moi, si elle savait, encore une fois elle ne penserait jamais ça ...

    « T'as raison, moi, mon père à donner sa vie pour sauver la mienne, après quoi j'ai donné la mienne pour sauver son frère du coup j'ai gagné un super séjour en Enfer de quatre mois ici, soit quarante ans là bas et j'ai fais des choses que tu n'imagines même pas juste pour qu'on arrête de me découper en petits morceaux et j'ai fais une erreur qui si je ne la répare pas engendra la fin du monde, je suis vraiment l'exemple typique du mec parfait ... Quoi que tu ai fais de mal Grace, tu ne peux pas me battre en niveau lâcheté, crois moi ... »

    Vous remarquerez que j'ai fait e mon mieux pour ne pas utiliser les mots « torture », « apocalypse » et « Lucifer », j'en avais déjà dis beaucoup, suffisamment pour m'enfoncer plus bas que terre, continuer de creuser alors même que j'avais déjà touché le fond, mais je ne pouvais pas laisser Grace penser qu'elle était lâche par rapport à moi, c'était tellement faux, elle valait beaucoup mieux que moi ...


_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Ven 16 Oct - 3:15



    Grace avait toujours admiré Dean, il était ce qu’elle aimait : beau, viril, chasseur, sans peur, protecteur. Lorsqu’elle était plus jeune, comme toutes les jeunes femmes de 17 ans, il avait réussi à la rendre folle de lui, à le voir comme le mec qu’elle attendait. A cette époque, les bad boys l’attiraient et c’était encore le cas quand elle ramenait quelqu’un dans son lit, il avait toujours une allure à la « dean » comme elle aimait le dire. Pourtant, ce qu’elle aimait par-dessus tout chez Dean était cette personnalité qui cachait un mal être. Il ne montrait pas ce qu’il ressentait et pourtant, Grace avait souvent décelé chez lui, une envie d’autre chose que la chasse. Mais, il se savait enfermer dans cette vie et il faisait au mieux pour sauver les gens. En quelques sortes, il ressemblait fort à son père et elle aimait à lui montrer combien il était un mec bien contrairement à ce qu’il pensait.

    Ce soir encore, il se sous-estimait. Quoiqu’il avait pu faire, Grace savait qu’il l’avait fait pour les autres. Pour elle, il ne pensait jamais à lui mais au bonheur des autres. Oh si, il aimait draguer, prendre du bon temps avec une fille, une bière ou de la bouffe mais quand il s’agissait du bonheur des autres, il n’était jamais le dernier à les aider. Cependant, elle avait bien remarqué que quelque chose n’allait pas bien chez lui, cette joie de vivre qu’elle lui connaissait avec totalement disparue et cela même s’il tentait de ne rien faire paraître par un sourire. Mais quand Grace lui avait dit qu’elle l’admirait, tout sourire avait disparu de son visage et il lui rétorqua qu’elle se trompait. Il avait toujours agi comme cela, lorsqu’elle lui disait tout le bien qu’elle pensait de lui, il lui disait qu’elle était trop amoureuse pour se rendre compte de l’enfoiré que c’était. Cela faisait rire la belle blonde et elle finissait toujours par l’embrasser pour lui montrer qu’elle ne pensait absolument pas comme lui. De toute façon, ils ne tomberaient jamais d’accord dans ce débat-là.

    C’est à ce moment-là qu’ils rencontrèrent au détour d’une rue une vieille au regard inquisiteur en voyant deux individus portant une jeune femme apparemment dans les vapes. Tous les habitants se méfiaient de tous ces étrangers qui affluaient en ville. Grace, elle, ne savait pas vraiment ce qu’il se passait, elle, elle était venue pour retrouver sa petite fille et son père, Jackson. Pourtant, quelque chose d’important se passait en ville et surtout quelque chose d’important pour tout chasseur qui se respecte. Grace l’avait remise à sa place et elle avait décampé très vite. Cependant, avant qu’elle ne disparaisse totalement, Dean lâcha qu’elle devrait essayer l’alcool parce que ça décoinçait les gens. Grace éclata de rire et vit que Dean souriait légèrement. La belle blonde ajouta que si elle n’avait pas connu Dean, elle n’aurait jamais été si décoincée.


    « Non je ne t'es pas décoincée, juste mal influencée, avant moi tu étais une fille sage et respectable et voilà que maintenant tu emmerdes les petites vieilles ! Fais gaffe bientôt tu vas te mettre à taguer des gros mots sur les murs ! »

    « Non, mais c’est ça la vie ! Je détesterais être trop sérieuse ou trop sage ! Qu’est-ce que je m’emmerderais ! Et puis, cette petite vieille l’a cherché, on a tous l’air coupable avec les gens de cette ville ! Sinon, je m’attaque jamais aux êtres humains en temps normal ! »


    Grace rit de plus bel à la remarque de Dean et après avoir repris son souffle, elle répliqua :

    « Oh non ! C’est déjà fait ça ! Maintenant, je pique les motos des gens, c’est beaucoup plus utile ! »

    Le pire était que ça n’était même pas un mensonge. Un jour où elle était totalement en décalage avec le monde à cause de l’extasie, elle avait volé une moto qu’elle trouvait à son goût en sortant du bar où elle avait passé la nuit. Après ça, elle avait quitté la ville et avait toujours gardé cette moto. Lorsqu’elle commençait à redevenir clean, elle aurait pu rapporter la moto mais elle ne savait absolument pas à qui elle appartenait et elle ne voyait pas l’intérêt de la laisser au plein milieu de nulle part. Ca n’était pas bien du tout mais, le mal était fait et elle ne pouvait rien changer.

    Un petit temps de silence s’était de nouveau installé, tous les deux se souriaient mais tous les deux savaient que leur vie n’était pas parfaite. Peu importait pour Grace, il était temps de faire face à ses erreurs et c’était ça le plus important. Lorsque Dean lui demanda comment allait sa vie, tout sortit très vite et elle n’avait pas repris son souffle avant d’arriver au bout. Si elle n’avait pas fait ça, elle n’aurait jamais pu tout lui dire…. Elle le regardait dans les yeux, elle était tellement sincère que cela l’étonna, elle ne se souvenait pas avoir été si sincère avec quelqu’un aussi vite. Dean, elle l’avait bien connu pendant quelques semaines – deux pour être exacte – mais surtout, elle avait passé tellement de temps avec lui qu’elle le connaissait quand même très bien. Pourtant, sept ans s’étaient écoulés depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus et à présent, ils étaient presque des étrangers. Mais, il semblait à Grace qu’elle était face à un vieil ami qu’elle venait de voir il y a quelques jours. A la fin, elle avait même osé le terme de « lâche » pour se caractériser. Elle ne s’était jamais vraiment dit que c’était lâche de choisir sa fille à la place de la chasse mais la blonde avait l’impression de laisser tomber tellement de gens qui avaient besoin de quelqu’un pour les sauver…. A peine avait-elle dit qu’elle finit son discours que Dean prit la parole.


    « T'as raison, moi, mon père à donner sa vie pour sauver la mienne, après quoi j'ai donné la mienne pour sauver son frère du coup j'ai gagné un super séjour en Enfer de quatre mois ici, soit quarante ans là bas et j'ai fais des choses que tu n'imagines même pas juste pour qu'on arrête de me découper en petits morceaux et j'ai fais une erreur qui si je ne la répare pas engendra la fin du monde, je suis vraiment l'exemple typique du mec parfait ... Quoi que tu ai fais de mal Grace, tu ne peux pas me battre en niveau lâcheté, crois moi ... »

    Grace resta bouche-bée après toutes ces révélations. Wouah ! En sept ans, les choses s’étaient vraiment dégradé pour le chasseur qu’elle avait connu. Grace comprenait à présent pourquoi il se sentait si mal. Si elle avait fait une erreur pareille, elle ne pourrait pas le supporter… Mais surtout, elle n’aurait jamais supporté l’Enfer…. Toujours en regardant Dean, la chasseuse resta quelques secondes sans rien dire. Que dire à un mec qui avait été en Enfer presque quarante ans à se faire découper en morceaux et d’avoir permis quelque chose de terrible d’arriver à cause d’une erreur ? Rien… Pourtant, Grace ne comptait pas le laisser sombrer comme ça, elle ne lui permettrait pas. Bien qu’elle ne ressente plus de sentiments amoureux envers lui, elle l’appréciait toujours autant et elle ne le laisserait pas sombrer.

    « Wouah ! Je pense que tu l’emportes sur les épreuves que tu as dû vivre ces sept dernières années ! Mais parler de lâcheté dans ces conditions-là, je pense pas que ce soit le mot ! Je ne sais pas combien de temps tu t’es laissé te faire découper en morceaux mais je crois pas qu’un autre que toi aurait fait mieux ! Aucun humain ne peut supporter une telle torture ! Le plus important est de tenter d’arranger les choses ! Que l’erreur soit grosse ou pas, le plus important est toujours d’essayer d’arranger les choses ! »

    Grace se sentait légèrement mal à l’aise mais elle pensait réellement ce qu’elle disait. Bien que l’erreur semblait si énorme, elle sentait que les choses pouvaient s’arranger. Les choses s’arrangeaient toujours et elle l’espérait. Elle espérait au plus profond d’elle-même que les choses allaient s’arranger parce qu’elle n’aurait voulu pour rien au monde perdre sa fille et le père de sa fille une nouvelle fois. Et cette fois pour du bon… Il fallait qu’elle protège sa fille, Jackson et tous les humains de la terre.

    « Si l’erreur que tu as faite est si énorme, laisse-moi t’aider à la réparer ! Ou en tout cas, si tu refuses, si tu as besoin d’aide un jour, n’hésite pas à faire mon numéro ! »

    La blonde connaissait bien Dean et elle savait qu’il refuserait son aide mais elle voulait qu’il pense à elle si jamais il sentait qu’il avait besoin de quelqu’un pour l’aider à arranger son erreur….
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 24 Oct - 4:45

    Le temps nous avez considérablement éloignés, sept ans, ce n'est pas rien, au contraire, dans des vies comme les nôtres, sept ans c'est énorme, nous avions tout les deux changés parce que nous avions tout les deux choisis des routes différentes, des routes qui n'avaient peut être pas était faites pour se recroiser, mais le temps pouvait se montrer surprenant et il nous apportait des surprise sans doute pour qu'il nous paraisse moins long, et voilà qu'après sept longues années nous nous retrouvions, j'avais face à moi une Grace qui avait bien changé, elle était toujours aussi belle, j'avais toujours apprécier les blonde aux yeux bleus, j'en avais encore la preuve aujourd'hui avec Jaelyn !Grace avait bien mûrit, même si déjà à 17 ans, elle semblait être adulte, aujourd'hui elle semblait l'être encore plus, elle était toujours aussi souriante et apparemment elle était moins coincée qu'avant, grâce ou à cause de moi, tout dépend comment on voyait les choses, enfin, je ne pensais pas avoir eu une mauvaise influence sur elle, je crois même que je m'étais plutôt bien comporter avec elle, dans la mesure du possible bien sûr, on n'arrive pas souvent à changer nos habitudes, mais si j'avais pu l'aider d'une quelconque façon sans m'en rendre compte, j'en était ravis ! Ce n'était pas un tord de répondre aux vieille bonne femmes débiles de cette façon au contraire, il fallait bien les remettre à leur place celles là ! Donc mon influence n'avait pas était si mauvaise que ça, au moins elle n'était pas devenue aussi grave que moi, elle ne risquait pas de déclencher l'apocalypse ou quelque chose dans ce genre là ! Et elle n'avait pas totalement tord, elle était beaucoup mieux comme ça, que si elle était coincée et sage, mais bizarrement même quand je l'ai rencontrée il y a de ça sept ans, je n'avais pas l'impression qu'elle ait était coincée et toute sage, après tout, elle était la fille d'un chasseur et elle même une chasseuse, ce n'est pas quelque chose qu'on peut attribuer aux filles sages et coincées ! Elle avait aussi raison sur le fait qu'ici les gens nous accusaient de bien des choses, parce que nous étions des étrangers, à croire qu'ils avaient peur des gens n'étant pas originaire d'ici, comme s'ils avaient eu des problèmes dans le passé à cause des étrangers, mais si c'était le cas, nous n'en saurions jamais rien parce qu'ils ne parlaient pas, ils ne voulaient rien nous dire, on avait beau les interroger; ils semblaient n'avoir rien à dire, ils cachaient leur mystères derrière un silence digne d'une tombe ! Autant le dire clairement ils étaient vraiment chiants ! Et il méritaient largement qu'on les remette à leur place de temps en temps !

    « T'as bien raison et après tout, ça lui apprendra à être conne à celle là ! »

    Je souris encore, surtout quand elle ajouta que maintenant elle volait des motos, je n'avais rien à dire, il m'étais moi même arrivé de voler des voitures quand je n'avais pas eu l'occasion de me servir de la mienne, même si il fallait avouer que je préférais la mienne à toutes les autres donc j'essayai autant que possible de ne me servir que de cette merveille, mon bébé comme je l'appelais des fois ...

    « Ouais, c'est sûr que c'est plus utile, mais c'est aussi sans doute mal vu, remarque nous autres chasseurs, on s'en fout complétement ... »

    C'était vrai qu'en tant que chasseurs, on n'en avait rien à faire d'être mal vu par les autres, ces gens dit normaux qui vivaient à la lumière d'un monde plein d'ombres, des ténèbres auxquelles ils ne voulaient pas croire, s'enfonçant dans un énorme mensonge auquel ils croient dur comme fer, ils avaient tord tous ses gens là, tous ceux qui ne voulaient pas voir la face obscure du monde parce que c'était trop anormale pour leur vies qu'ils voulaient normale et pendant qu'eux ils vivaient loin de la réalité, nous on les protégés à nos risques et périls, nous on sacrifiait nos vies pour qu'ils puissent continuer à vivre normalement, c'était quelques fois énervant mais au fond, on a tous un jour pensé que ce serait mieux de vivre comme eux, on a tous envisagé au moins une fois dans nos vies de chasseurs de se construire une vie normale, loin de tous ça, loin de la chasse et de ses nombreux monstres, loin des histoires apocalyptique et de ses nombreux démons ...

    En effet, nos vies avaient été bien différente, Grace avait eu sa dose de problèmes mais elle était revenue jusqu'ici pour trouver la rédemption, elle pouvait se racheter et elle n'avait pas l'air d'être prête à baisser les bras, elle était déterminée pour arriver jusqu'au but qu'elle s'était fixé, je ne pense pas qu'on puisse caractériser ça du mot « lâcheté », malgré les erreurs du passé, souvent, il suffit de les réparer pour que tout soit effacés, pour qu'elles appartiennent à un lointain passé et que la vie continue, sous un ciel meilleur, ce n'était pas mon cas, ce que j'avais fais aller coûté des vies humaines, la vie de gens n'ayant rien à voir la dedans, à cause de moi, la fin du monde arrivait à grand pas et rien au monde ne peut effacer cette erreur parce qu'elle à des conséquences bien trop graves et au fond, je n'étais même pas sûr de pouvoir un jour la réparer ...

    « J'ai tenu trente ans sur quarante ... Mon père avant moi à tenu plus d'un siècle, alors je dois vraiment être une chochotte ... C'est pas le genre d'erreur qu'on répare facilement, pour te dire vrai, je ne sais même pas comment je dois faire ... »

    Et je ne savais pas non plus pourquoi je lui racontait ça, après tout ce n'était pas comme si nous avions élevé les cochons ensemble ! J'entends par cette expression stupide qu'on ne se connaissait plus vraiment, après sept ans de séparations qu'étions nous ? Pas plus un couple que des vieux amis ? Juste des gens ayant une partie de leur passé en commun, des gens qui n'avaient plus aucun rapport entre eux, mais c'était Grace, cette fille qui avait était importante à mes yeux pendant deux semaines de mon passé, cette fille dont je me souvenais du nom et du visage alors que toutes celles qui avaient suivit n'étaient même plus des souvenirs, je ne pouvais plus compter mes conquêtes parce que je ne me souvenais absolument plus de toutes les filles avec qui j'avais partagé quelques heures de mon existence, pas de nom pas de visage et dans se flou, il y avait quelques rescapée comme Grace, alors malgré les sept années qui nous avaient séparé, j'avais l'impression de bien la connaître, comme si nous avions encore une complicité ...

    J'eus un léger sourire en coin quand Grace me proposa son aide, c'était gentil c'est sûr mais bon, je n'avais absolument pas l'intention de l'entrainer la dedans, elle méritait bien mieux que ça, elle devait voir sa fille, elle devait chercher une vie normale auprès de sa famille parce que ça valait bien mieux qu'un combat désespéré contre le mal en personne, si elle pouvait se contenter de vivre, mais surtout de survivre à tout ça, ça me serait déjà bien utile ...

    « Je suis même pas sûr d'avoir encore ton numéro ... Mais si tu veux vraiment m'aider, retrouve ta fille et élève là, pour qu'elle devienne quelqu'un de bien, comme toi ... Et surtout, fait en sorte qu'elle vive loin de la chasse ... Personne ne devrait avoir a vivre comme nous ... »

    Je le pensais sincèrement, c'était pourris comme vie, risquer sa vie pourquoi ? Pour un merci et puis casse toi ? Les gens qu'on sauve veulent qu'on leur foute la paix bien vite après qu'on ai sauvé leur cul, ils veulent nous voir disparaître en emportant toutes traces de surnaturel avec nous, on risquait tous les jours de mourir et nous n'étions jamais rémunérais au final, la chasse nous prenait beaucoup plus qu'elle nous donnait, alors oui, je ne suis pas fier de ma vie et même s'il en faut pour protéger ce monde, je ne souhaite à personne de devenir chasseur ...

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 7 Nov - 0:06


    Que Dean lui déballe tout ce qui s’était passé en sept ans comme cela l’avait étonnée. Après tout, ils n’avaient jamais été que des petits amis qui s’étaient quitté deux semaines après et il avait dû l’oublier depuis ce temps-là. Grace ne doutait pas qu’il avait dû continuer à collectionner les conquêtes, peut-être avait-il eu une histoire sérieuse depuis Grace mais elle savait qu’il avait encore dû collectionner les filles. Les choses peuvent évoluer dans votre vie mais au fond, vous restez toujours le même au fond. Oh ! On peut penser pouvoir changer mais au fond, on peut toujours rester un peu le même que l’on a toujours été. Voilà pourquoi Grace doutait de sa capacité à pouvoir changer de vie. Pourtant, c’était ce qu’elle voulait au plus profond d’elle mais elle n’était pas sûre de pouvoir aller contre sa nature. Après tout, elle avait toujours été sur les routes, à chasser alors passer à une vie où la belle blonde devait rester tranquillement à la maison en sachant tout ce qui traînait dehors, elle n’était pas sûre de pouvoir y faire fi…. Et si la maman devait rester en ville, elle devrait rester discrète pour que personnes ne comprennent ce qu’elle faisait réellement.

    Il suffit de voir la réaction des gens de cette ville face aux inconnus. Comment réagiraient-ils en apprenant qu’une ancienne étrangère, devenue membre de la communauté d’Ellington, était une « chasseuse » de démons ou plutôt une folle ? Très mal à l’avis de Grace. Il suffisait de regarder la réaction de la petite vieille qui avait l’air outrée à la vue des deux étrangers traînant une jeune femme…. Dean était d’accord avec elle sur ce point, il semblait être de son avis concernant les gens de la ville, ce qui rassura la jeune maman qui avait peur de se sentir trop parano…. Cependant, comme l’avait si bien dit le beau chasseur, on s’en fout complètement de ce que pensaient les gens. Il lui dit que voler une moto était sans doute mal vu mais les chasseurs s’en foutaient. Il avait totalement raison : si les chasseurs se préoccupaient de ce que pensaient les gens, ils auraient très vite arrêté de chasser. Sans arrêt, les chasseurs se retrouvaient en présence des autres : soit pour les sauver, soit pour les interroger…. Sans arrêt, les gens pensaient qu’ils étaient fous de croire aux démons alors se préoccuper de ce que pouvait penser les gens les aurait vraiment rendu fous…. C’était paradoxal : le chasseur était quelqu’un de très seul mais en même temps, il restait toujours en contact avec les autres….


    « Oh ouais ! Heureusement qu’on s’en fout de ce que pense les autres, sinon on deviendrait fous ! »

    Grace s’était mise à rire d’un rire franc à cette remarque. Elle ne s’attendait pas à ce que leur conversation devienne ensuite plus sérieuse. Surtout venant de deux ex-amants qui ne partageaient plus rien. Aucun des deux ne savait ce qu’était devenu l’autre depuis sept longues années. Et pourtant, ils se parlaient comme s’ils ne s’étaient jamais quittés durant ces sept années. Peut-être était-ce plus facile pour eux deux de se parler : ils s’étaient connus mais en même temps maintenant, ils ne se connaissaient plus. Il était toujours plus facile de parler à quelqu’un que vous ne connaissiez pas, les choses sortaient plus facilement face à un inconnu. Cependant, avec Dean et Grace, c’était différent. Ils s’étaient connus il y a sept ans mais ils étaient devenus des inconnus à présent ; les choses étaient encore plus faciles. Dean lui expliqua qu’il avait déclenché l’apocalypse parce qu’il avait été lâche, parce qu’il avait fini par faire des choses qu’il regrettait parce qu’il se faisait découper en morceau. Face à ce qu’il avait vécu, la vie de Grace avait été un long fleuve tranquille…. La belle blonde était restée bouche-bée face à ce qu’il venait de lui avouer…. Grace n’aurait jamais tenu quatre mois à se faire découper en morceau, c’était clair…. Elle avait tenté de le rassurer en lui disant que peu d’êtres humains et même de chasseurs auraient pu tenir autant – et elle le pensait réellement – mais lorsqu’elle lui avait dit qu’il fallait essayer de réparer son erreur, il lui avait répondu que cela ne se réparait pas facilement. C’était bien pour cela que Grace avait précisé « essayer » et pas réparer. Elle savait que ça ne serait pas facile et que cela semblait être perdu d’avance mais il fallait qu’ils réussissent : Dean, son frère mais aussi tous les chasseurs qu’ils pouvaient croiser car plus on était nombreux, plus on aurait de chances de gagner la bataille. Il fallait qu’ils gagnent pour que Grace puisse vivre auprès des deux personnes à qui elle tenait le plus au monde : Jude – sa ptite puce – et Jackson – l’homme de ses rêves.

    « Oh ! Je sais que ça ne sera pas une partie de plaisir et que c’est pas une erreur qu’on répare aussi facilement qu’un abandon de bébé ! Ca je m’en rends compte ! Mais, rien que le fait d’essayer de réparer ton erreur est très noble de ta part ! J’suis sûre que pas mal de chasseurs laisseraient tomber ! »

    Le regardant de nouveau dans les yeux, elle rajouta :

    « Une chochotte ? Tu as tenu trente ans en te faisant découper, tu rigoles ! Peu de chasseurs auraient tenu autant de temps, j’en suis sûre ! Je ne dis pas qu’amener l’apocalypse est quelque chose de bien mais tu ne te doutais certainement pas que flancher dix ans ouvrirait la porte à l’apocalypse ! »

    Grace lui proposa alors son aide. Elle savait que plus ils seraient aux côtés des Winchester, plus ils auraient une chance de lutter contre Lucifer et son apocalypse…. Même si pour cela elle devait mourir, au moins, elle serait sûre que les deux personnages auxquelles elle tenait le plus possible seraient en sécurité. Cependant, le jeune homme ne semblait pas motiver à recevoir son aide, il lui dit qu’elle n’avait pas son numéro et surtout qu’il fallait qu’elle retrouve sa fille pour qu’elle devienne quelqu’un de bien, comme elle : Grace rougit. Il continua en disant qu’il fallait qu’elle vive loin de la chasse, que personne ne devait vivre comme eux…. La belle blonde n’était pas contre tout cela : faire vivre Jude loin de toutes ces saloperies de démon et cette saleté de chasse…. Mais, il fallait avant que Grace soit sûre qu’elle serait en sécurité dans un monde où Lucifer n’apporterait pas l’apocalypse….

    « Je suis d’accord avec toi, il faut qu’elle vive loin de la chasse ! Ca a pas mal détruit ma vie et c’est pour cela que je l’avais laissée au père ! Pourtant, je veux m’assurer que Lucifer ne gagnera pas ! Je veux être sûre qu’elle sera en sécurité ! Mais pour ça, il te faut de l’aide ! Tout seul, j’suis pas sûre que tu pourras t’en sortir ! Oh ! Je ne doute pas de ta capacité à chasser, loin de là mais on parle de Lucifer là et de l’apocalypse ! Plus on sera de chasseurs dans la bataille, plus on aura de chance de gagner contre lui ! Et s’il faut que je meure, alors je mourrais mais au moins, je saurais que Jude est en sécurité auprès de son père ! »

    Grace prit un bout de papier qu’elle avait dans la poche et un stylo avec lequel elle nota son numéro de téléphone dessus et lui tendit.

    « Tiens ! Ca te sera peut-être utile ! »


Dernière édition par Grace Woosboro le Mer 27 Jan - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 14 Nov - 3:11

    Ce n'était certainement pas mon genre de raconter ma vie si facilement, d'habitude je préférais garder mes problèmes pour moi, comme des secrets qui ne se révèlent pas. On peut sans doutes dire que ma vie auraient du resté un secret parce que ce qui la compose n'est plus qu'un échafaudage trop bancales d'erreurs accumulées avec le temps, les choses que j'avais raté, celles que j'avais mal faite ou celles que j'avais eu le malheur de faire, il fallait quand même avouer que dans tout les problèmes que j'avais amené sur terre, on ne retenait même plus les « bonnes actions » que j'avais faite au cours de ma vie, j'avais quand même sauvé des vies, même si par derrière j'en ai détruit un nombre considérable et l'apocalypse en détruirait aussi certainement beaucoup. C'est sans doute le comble d'un chasseur que d'être responsable du réveil de Lucifer en personne, c'était une chose plutôt dure à assumer et surtout une chose que je n'avais pas l'habitude de dire à n'importe qui, en fait j'en avais quasiment jamais parlé à personne jusqu'à présent, à part mon entourage proche c'est à dire limité à Sam et Bobby, personne, à part peut être le prophète Chuck et les anges, ne savait tout ça. Et pourtant j'avais tout raconté à Grace, comme je l'aurais fais avec une personne qui m'étais proche, pourtant, qui était elle à mes yeux à présent ? Une vieille conquête, une vieille histoire. L'une des rares femme pour lesquelles j'avais un jour éprouvé quelque chose de plus qu'une envie de faire l'amour ! Ceci dit, sept longues années avaient quand même séparé ses anciens sentiments et ceux d'aujourd'hui, enfin, s'il reste vraiment quelque chose aujourd'hui, nous avions sans doute plus l'air de deux inconnus que de vieux amis ! On avait jamais cherché à garder le contact, Grace était partie sans rien dire, ce n'était certainement pas pour appeler du jour au lendemain et prendre des nouvelles et quant à moi, ce n'était juste pas mon genre de garder contact avec les histoires du passé, j'avais longtemps était du genre à naviguer à droite à gauche, passer dans les lits de pas mal de filles et après ça, ne jamais donner de nouvelles, on pourrait sans doute dire que j'étais un libertin qui s'assume, un coureur de jupon et un salopard qui ne fais que coucher avec les femmes avant de se barrer très loin, alors forcément, j'avais vite oublié Grace, même si je m'étais souvent demandé pourquoi elle était partie, il n'empêche que je l'avais oubliée et que j'avais rencontrer des tas d'autres filles et que je finissais quasiment toutes mes soirées dans le lit d'une fille différente, alors que restait il de cette vieille histoire ? Pourquoi est-ce que c'était si facile de lui parler à elle, alors que le temps avait fait de nous des inconnus et qu'à côté de ça, il y avait maintenant Jaelyn, cette belle serveuse de qui j'étais vraiment tombé amoureux et à qui je n'avais pourtant rien dit d'aussi personnel, où alors j'avais dit des choses pas assez claires pour qu'elle ne puisse vraiment comprendre alors que là, j'avais tout dit avec franchise et sincérité sans chercher à masquer les choses. C'était vraiment bizarre et même moi je ne pouvais pas expliquer pourquoi j'avais dit tout ça à Grace aussi facilement, peut être parce que j'avais l'impression qu'on se connaissait, peut être parce que j'aurais aimé que ce soit le cas.

    Peut être aussi parce qu'elle était l'une des rares personnes que j'avais croisé à Ellington, qui n'étais pas comme tout ses gens bizarres, c'était presque rassurant de retrouver une vieille connaissance dans cette foule de visages inconnus qu'on avait même pas envie de connaître ! Les gens de cette ville étaient trop attachés à leurs tradition et à leurs origines, tellement qu'ils regardaient toujours les étrangers comme s'ils les accusaient de tout les tords, c'était horriblement agaçant à force, seulement il fallait bien faire avec car ce n'était pas certainement demain qu'on dirait au revoir à Ellington, le temps passait sans que nous puissions avancer alors c'est clair qu'on était coincé à Ellington pendant encore un bout de temps et je ne savais même pas dire si c'était un avantage ou un inconvénient, après tout, ici il y avait Jaelyn et la chasse ne me prenait pas beaucoup de temps vu que niveau indice on avait fouillé partout sans rien trouvé alors peut être qu'Ellington était le moyen de faire ce que ma vie ne m'a jamais laissé l'occasion de faire, c'est à dire avoir un semblant de vie normale, enfin, pour ça il faudrait déjà que je retourne voir Jaelyn au lieu de la fuir, enfin tout ça c'est une autre histoire, elle même bien compliquée et remplie de lâcheté. La réplique de Grace me fis sourire, elle avait raison si on s'inquiétait à chaque fois que les gens pensait du mal de nous on allait devenir fou ! Avec un métier comme le notre, s'arrêter à ce que pensent les autres c'est impossible ! On sait très bien que les gens nous prennent pour des fous, et même quand on leur prouve le contraire, qu'on les sauve des créatures surnaturelles, ils n'ont qu'une hâte, nous voir partir le plus tôt possible pour que leur vie puisse devenir à nouveau un long fleuve de tranquillité et de normalité. Après tout c'était normal, ils avaient raison de vouloir retrouver leur vies normale. On peut sans doute même penser qu'ils sont enviable, j'aimerais bien quelque fois pouvoir n'avoir qu'une vie normale et rire devant quelqu'un me parlant de fantômes ou d'autres créatures n'étant pas censées existait. Ceci dit, toute ma vie à été tracée de façon à ce que je ne puisse plus fuir cette vie oppressante, avec même de naitre, j'étais condamné à avoir une telle vie, pourtant c'est de loin ce que ma mère redoutait le plus pour ses enfants et voilà le résultat, elle serait sans doute bien déçue de voir ça.

    Comme elle serait bien déçue de voir les erreurs que j'avais accumulées, mon père le serait lui aussi et je l'étais moi même, chaque être humain avait sa part d'erreur, aucun n'était suffisamment parfait pour ne pas en faire, mais ce que moi j'avais fais, ce serait bien difficile à réparer ! Grace aurait sans aucun doute plus de chance et réparer son erreur serait une belle chose, même si aujourd'hui je ne la connaissait plus beaucoup, je savais qu'elle méritait d'être heureuse avec sa fille et le père de cette petite, parce que n'importe quel chasseur devrait pouvoir un jour voir cette vie de réaliser, parce qu'après tout, nous sommes comme les autres, nous méritons une petite part de bonheur et non pas une condamnation éternelle a une vie pleine de danger et de ténèbres. Tout les chasseurs hormis moi sans doute, parce qe moi, je n'ai pas le temps pour une vie pareille vu que je suis censé être celui qui devra combattre Lucifer un combat dont il sera fort difficile de s'en sortir en un seul morceau ! D'après Grace, nombreux chasseurs auraient déjà laissé tombé, je devais avouer que c'est moi même ce que j'aimerais faire des fois, parce que les grandes responsabilité c'est pas mon truc et puis ne devoir compter que sir l'aide des anges c'est agaçant, d'autant plus qu'ils sont carrément plus coupables que moi dans cette histoire et s'ils avaient fait leur boulot au lieu de se tourner les pouces et bien Lilith n'aurait jamais briser tout les sceaux et Lucifer ne serait pas libre et je n'aurais plus toute cette responsabilité sur les épaules ! Avec tout ça, ils méritaient presque de se débrouiller tout seul les cons, mais bon, si je n'avais pas briser le premier sceaux, les autres n'auraient pas non plus étaient brisés et puis de toute façon, jvais pas laisser les anges se débrouiller ils sont trop stupides, ils s'en sortiront jamais, alors oui, je dois continuer jusqu'au bout, en évitant de penser à tout ce que ce combat me fera perdre ...

    « Ouais, enfin, j'ai pas trop le choix en même temps pourtant c'est pas l'envie qui m'en manque ... »

    Un chasseur censé aurait sans doute refusé de se ranger du côté des démons et de devenir le tortionnaire, c'est ce que moi je pensais, par contre c'est clair que je n'avais jamais imaginer que mon erreur engendrais l'apocalypse, j'avais juste accepté parce que je n'en pouvais plus de souffrir et dix ans après je me retrouvé sur terre avec l'impression d'avoir passé quarante ans en enfer alors que sur terre ça faisait que quatre mois et un peu après mon retour j'apprends que j'ai briser le premier sceaux, depuis mon retour sur terre, je n'avais eu de cesse de regretter d'avoir accepter la proposition d'Alastair, mais en apprenant ça, je m'en voulais encore plus. Je ne pus m'empêcher de sourire à Grace, elle se voulait réconfortante et ça me rappelait le passé, du temps où je la connaissais, elle était déjà comme ça, une fille bien qui essai d'aider les autres, on se demande quand même une fille comme elle à pu sortir avec un connard comme moi !

    « Non, je savais pas ce que je faisais, sinon je l'aurais certainement pas fait mais même sans ça, j'aurais pas du enfin, c'est facile de dire ça une fois que le mal est fait, mais ça change pas grand chose au final ... »


    C'était encore un truc typiquement humain que de dire « j'aurais pas du faire ça » ou « et si seulement j'avais fait comme ça et non pas comme ça », je crois que personne n'aurait du inventer le conditionnel, parce qu'il sert à rien, ce n'est pas en se disant que les choses pourrait être différentes qu'elles vont changer, ce serait trop simple sinon, en plus au final c'est débile de ce dire ça parce qu'il aurait fallu y penser avant ! Mais tout le monde faisait ça parce qu'on était tous stupides, c'est ça la nature humaines ! Les joues de Grace rougirent quand je lui annonça qu'il fallait qu'elle fasse de sa fille quelqu'un d'aussi bien qu'elle, décidément en ce moment j'avais un certain don pour faire rougir les jolies blondes ! Tout ça pour dire qu'elle méritait vraiment de retrouver sa fille et de rester avec elle loin de tout ça, mais elle avait l'air d'avoir un autre avis sur la question. Et elle n'avait pas complétement tord.

    « Ouais, tu as raison, j'accepte ton aide, mais je te laisserais certainement pas mourir, fais moi confiance là dessus ! »

    J'esquissais un nouveau sourire tout en la regardant prendre un bout de papier dans sa poche pour noter son numéro dessus et me tendre le papier, que j'attrapais tant bien que mal vu que j'avais l'autre nana dans les bras.

    « Merci, je t'écrirais bien le mien, mais ça risque d'être difficile »

    Pour ne pas dire que c'était carrément impossible vu que j'avais les mains un peu occupée, d'ailleurs je commençais quand même un peu à peiner, j'allais finir par avoir des crampes à ce rythme là, enfin bon, pas la pleine de se plaindre, j'ai déjà connu bien pire que des vulgaires crampes !

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Mer 27 Jan - 23:10



    C’était bizarre ces retrouvailles, eux qui ne s’étaient plus vus depuis sept ans, c’était comme si rien ne s’était passé entre eux. Ils se parlaient comme de vieux amis alors qu’ils n’étaient pas rester en contact, jamais un coup de fil. Grace avait été bien trop gênée de l’avoir abandonné à la mort de son père pour lui téléphoner. Après tout, qu’est-ce qu’elle lui aurait dit ? Pardon de t’avoir laissé, j’espère que tu m’en veux pas. Et puis, il avait certainement dû l’oublier très vite, il n’était pas du genre à s’attacher à toutes les filles avec qui il avait eu une histoire. Bon, Grace ne pensait pas qu’il n’avait pas ressenti un petit truc pour elle, elle ne le prenait absolument pas pour un salaud. Après tout, Gracy, elle-même, était passé d’un mec à un autre sans jamais s’attacher. D’ailleurs, c’était difficile pour un chasseur que de vivre une histoire d’amour, comment voulez-vous faire comprendre à la personne qui vit avec vous que votre boulot c’est de chasser les démons. Non mais il va vous envoyer à l’asile de fou directement. Et, la seule solution qui leur restait, aux chasseurs, c’était de courir après les conquêtes parce que le sexe, c’est quand même indispensable. Tout comme les sentiments mais les sentiments compliquent les choses, les coups d’un soir ne sont pas compliqués.

    Enfin normalement. C’était différent pour Grace et Jackson puisque qu’un tout petit être était venu au monde et avait quelque peu compliqué les choses entre eux deux. Quoique Grace aurait pu partir sans jamais plus repensé à sa petite puce mais un mois passé en sa présence avait totalement tout changé. Tout comme le fait qu’elle avait failli mourir…. Tout cela avait fait que la belle blonde avait eu envie de retrouver sa puce, se retrouver seule sans personne l’avait profondément touchée, elle ne voulait plus être seule. C’était différent pour d’autres chasseurs puisque certains chassaient en tandem et Grace aurait tellement voulu rencontrer un chasseur super sexy avec qui elle aurait pu partager cette vie mais ça n’avait jamais été le cas. Jamais personne ne l’avait autant touchée que Jackson et il était toujours resté dans son cœur et pas seulement parce qu’il était le père de Jude, non. Parce qu’il avait cette certaine façon d’être qui l’avait touchée et qui l’avait rendue totalement folle de lui.

    Dean n’en démordait pas, il ne voulait pas croire qu’il n’avait pas été si lâche que ça, que c’était simplement humain. Après tout, même si nous étions chasseur, nous étions avant tout des humains et pas des surhommes. Cependant, Grace savait que c’était un comportement typiquement masculin de se croire invincible et de devoir être absolument sans faille. Pourtant, Grace pensait que l’erreur était humaine et cela même si l’erreur de Dean était plus importante que les autres. Malgré toutes ces révélations, elle restait toujours persuadée que Dean n’était pas une ordure et un lâche, il était simplement humain, qui a des failles et qui fait parfois des conneries. On en fait tous et certaines sont plus difficiles que d’autres ou moins réparables mais l’important était d’essayer de la réparer. Mais, Dean lui avoua qu’il n’avait pas le choix et que l’idée ne lui manquait pas parfois d’abandonner. Gracy, dans son éternelle gentillesse, se sentit obligée de répondre.


    « Nous ne sommes jamais obligés ! Si tu veux abandonner, tu sauras très bien te faire oublier mais tu veux t’obliger, toi même à continuer parce que tu ne veux pas laisser cette terre à Lucifer ! »

    La belle blonde ne cessait de se répéter mais une chasse, on pouvait l’abandonner malgré toutes les obligations qui étaient derrière et disparaître. D’autant plus que les chasseurs étaient du genre à bien savoir cacher leurs traces, alors, il était bien plus simple de recommencer une vie sans se préoccuper de ce qu’il se passerait après lorsqu’on était chasseur. Selon l’avis de la chasseuse, le beau Dean aurait très bien pu se résigner en se disant que tout était perdu d’avance et lui-même se suicider. Oui, c’était la pire des solutions que de penser à cela mais parfois quand il n’y a plus d’espoir, certains préfèrent mettre fin à leurs jours plutôt que d’essayer de faire des efforts…. Malgré la conversation légèrement dramatique – légèrement ? – Dean souriait. Il était peut-être touché par le speech de Grace qui voulait absolument lui montrer combien il n’était pas l’enfoiré qu’il semblait croire être.

    « Non, ça ne change pas grand chose mais il faut que tu arrêtes de dire que tu es un enfoiré ! J’avoue que je culpabiliserais aussi à mort mais j’veux juste te montrer que tu n’es pas un enfoiré ! J’en ai rencontré des enfoirés et ceux-là ne se préoccupe pas du mal qu’il aurait pu apporter après leurs actes ! C’est là la différence avec toi, tu culpabilises et ça montre combien tu n’es pas un salaud ! »

    C’était clair que les grands patrons et les démons étaient des salauds, eux ne s’occupaient pas de ce qui pouvait arriver aux autres, leur seul confort était important. Pour la belle chasseuse, il était clair que Dean n’était pas de ceux-là, en tout cas, le Dean qu’elle avait connu il y a des années n’était pas comme ça. Le petit laïus de Grace sur le fait qu’elle voulait l’aider pour le bien futur de sa fille n’était pas arrivé dans l’oreille d’un sourd puisqu’il fut totalement d’accord avec elle mais il rajouta qu’il ne la laisserait pas mourir. Un sourire reconnaissant se dessina sur le doux visage de la blonde, il était toujours aussi protecteur malgré ce qu’il avait voulu lui dire. Mais que dire à cela, il fallait bien penser que les choses allaient être dramatiques et se battre avec Lucifer serait pratiquement sans issue pour beaucoup de chasseurs. Alors oui, elle espérait pouvoir s’en sortir pour profiter de Jackson et de Jude mais en aura-t-elle l’occasion ? Elle n’en était pas sûre. Ce qui était plus étrange selon elle était qu’il accepte sans broncher. Il était du genre à aimer faire les choses sans qu’on lui apporte de l’aide, il y a sept ans en tout cas. Elle se voyait déjà lui faire tout un discours sur le pourquoi il devait accepter. Elle prit donc un papier sur lequel elle écrivit son numéro de téléphone avant de lui tendre.

    « Pas de souci ! Mais, on est arrivés en fait ! C’est juste au-dessus que j’habite ! »

    Grace n’avait même pas vu qu’ils étaient déjà arrivé dans la rue où elle habitait, elle en fut surprise.

    « Je peux encore user de ta patience ? Tu peux m’aider à la montée jusque chez moi ! Heureusement, il y a un ascenseur et ma porte est tout près mais bon, j’crois pas que j’y arriverais seule ! »
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Dim 31 Jan - 2:00

    Il y a sans doute des gens avec qui on a moins de mal qu'avec d'autres, des gens à qui on s'attache dans le passé, qu'on oublie peu à peu mais qu'on retrouve à un moment donné de notre vie et qu'on a l'impression qu'on s'était quitté hier, les sentiments avaient certes changés, j'avais aimé Grace, quoi qu'aimé était peut être un peu fort comme mot, disons que j'avais été très attaché à elle, plus qu'aux autres qui n'avaient été que des conquêtes puisque Grace faisait partie de la liste très courte des filles ont on été mes petites amies, mais aujourd'hui, les choses étaient différente, mon cœur semblait battre pour une autre belle blonde aux yeux bleus ! Ceci dit, j'avais quand même l'impression que Grace était une bonne amie, quelqu'un que j'aurais fréquenté régulièrement, quelqu'un a qui j'aurais donné des nouvelles et qui en aurait fait autant, mais non, ça faisait sept ans que je ne l'avais pas vue, sept longues années nous avaient séparés sans que nous ne donnions de nouvelles à l'autre, elle était partie, sans rien dire alors, je n'avais pas mieux à faire que de continuer ma route, et j'avais sans aucun doute, passé la nuit qui avait suivit cette « rupture » dans le lit d'une autre femme, peut être avais-je eu une pensée pour Grace, certainement d'ailleurs, il m'était arrivé de me demander si elle allait bien, si elle était encore en vie, après tout avec nos vies, on ne peut jamais être sûr qu'un chasseur qu'on laisse est encore vivant quelques mois ou quelques années après. J'avais eu son numéro dans mon portable un long moment, avant de perdre, de casser ou de faire je ne sais quoi d'autre de mon téléphone, et j'étais de nombreuses fois tombé sur son nom, j'avais des fois hésité à l'appeler pour savoir si elle allait bien et à chaque fois, j'avais fini par abandonner cette idée, me disant que de toute façon, elle se souvenait peut être pas de moi et que j'avais aucune idée de ce que je pourrais lui dire. Au final, j'avais perdu son numéro et j'avais cessé de me demander si elle allait bien, j'avais d'autres choses en tête, la chasse, la disparition de mon père, les pouvoirs de Sam, mon pacte et maintenant l'apocalypse, il c'était passé suffisamment de chose pour m'occuper l'esprit et presque me faire oublier qu'un jour dans ma vie il y avait eu Grace.

    Mais comme le hasard fait bien les chose, il avait remit Grace sur mon chemin, là, dans cette ville paumée, pendant ma quête contre l'apocalypse, la voilà qui fait son apparition dans une ruelle, accompagnée d'une apprentie sorcière, ce n'était certainement pas le genre de retrouvailles qui arrivé à tout le monde ! Au contraire, il n'y avait qu'à nous que ça pouvait arriver, et il n'y a aussi que nous que ça ne surprenait pas. Après tout, quoi de plus normal pour des chasseurs que de se retrouver dans les rues d'une ville paumée avec une sorcière dans les bras ? Les gens normaux nous prendraient pour des fous s'ils savaient ça, en même temps il n'était pas rare qu'on nous prenne pour des fous dés qu'on racontait des histoires de démons, fantômes ou autres créatures, dans le but de sauver des gens, mais, ils étaient quand même bien content qu'on les sauve alors ils finissaient par admettre qu'on était pas totalement cinglés et qu'en effet les créatures surnaturelles existent bien, et ce, malheureusement, la vie serait tellement plus simples si elles n'existaient pas, si nous n'avions pas besoin de les chasser, si elles n'étaient pas là pour tuer nos familles comme elles avaient tués la même, enfin bon, avec des si, on pourrait refaire le monde et c'est plus ou moins ce que je suis en train de faire, mais j'ai beau dire ce que je veux, rien ne changera, j'avais beau dire que le monde serait meilleurs sans les créatures surnaturelles, elles continuaient d'arpenter la terre et de tuer comme bon leur semble, j'avais beau me dire « et si seulement je n'avais pas craquer en enfer », le mal était fait, j'avais beau me dire « Et si seulement j'avais empêcher Sam de tuer Lilith » l'apocalypse n'en était pas moins sur le point d'éclater, et tout le monde avait beau dire que je n'avais pas à culpabiliser pour ce que j'avais fais ou ce que je n'avais pas fait, mes « et si seulement » ne changeaient rien.

    Abandonner, ça aurait été si simple, ça aurait été si lâche, mais Grace avait raison, je n'étais pas obligé de continuer ce combat qui semblait perdu d'avance, je n'avais pas à donner ma vie pour réparer des erreurs que j'avais commise, parce que certains le voulaient, parce que certains l'avaient décidé bien avant ma naissance, ils l'avaient voulue leur apocalypse, ils auraient pus l'empêcher, j'aurais pu l'empêcher, si seulement ils ne m'en avaient pas empêcher. Alors à qui l'erreur ? A moi qui a fais ce que je pouvais pour empêcher le pire ou à ceux qui savait comment faire, qui pouvait le faire mais qui se sont contenté de laisser les choses se faire ? On pouvait se poser la question, après tout, les anges étaient censés être ceux qui devaient protéger l'humanité et au lieu de ça, ils ont décidé de laisser deux pauvres débiles de chasseurs faire éclater l'apocalypse, c'était absurde. Ça n'aurait pas du se passer comme ça. Alors est-ce que c'était vraiment normal que je donne ma vie alors que tous ça été voulu, alors que l'erreur était plus du côté du paradis que du côté des Winchester ? Est-ce qu'on devait vraiment se battre jusqu'au bout, au risque de perdre ce à quoi nous tenions le plus, alors que les véritables coupables étaient les anges ? Je n'avais pas envie de mourir pour leurs beaux yeux d'enculés, je n'avais pas envie de perdre Sam ou Jaelyn, mais j'avais envie de me battre pour eux, si j'étais le seul à pouvoir arrêter Lucifer, alors je devais le faire, mais si je devais mourir pour l'éliminer, je ne donnerais certainement pas ma vie pour les anges, ni même pour ses six milliards de personnes qui peuplent notre monde, si je devais donner ma vie, pour arrêter ces conneries, ce serait uniquement pour eux, pour mon frère et pour la femme dont j'étais amoureux, me battre pour l'humanité semblait être un but trop noble que je ne pouvais pas accepter, mais me battre pour eux, c'était sans doute la meilleure chose que je puisse faire. Alors, non, je n'étais pas obligé de me battre, mais je ne voulais pas non plus me battre pour la planète comme le disait Grace, parce que ça faisait trop héroïque et que je n'étais pas du tout un héros mais, dans un soupire, j'arrivais à la conclusion que jamais je n'abandonnerais.

    « T'as raison, je pourrais laisser tomber cette histoire et vivre autant que je le peux jusqu'à la fin, mais c'est pas mon genre d'abandonner. Et puis, il paraît que j'suis le seul à pouvoir arrêter ça alors faut bien que je le fasse ... »

    Le sourire toujours accroché aux lèvre j'écoutais le discours de Grace, ces mots qui s'efforçaient de me défendre contre ma propre opinion de moi même, c'est un peu compliqué dit comme ça, mais Grace ne cessait de dire que je n'étais pas qu'un pauvre connard parce que je culpabilisé, parce que je regrettais mes erreurs, qu'un vrai connard s'en ficherais, c'était pas complétement faux, le vrai connard ne serait sans doute pas en train de s'insulter lui même en disant qu'il avait vraiment fait de belles conneries, non, il s'en ficherait, mais ce n'était pas mon cas, peut être que je valais un peu mieux que ce que je pensais, au fond, je n'étais peut être que la moitié d'un connard, parce que je regrettais mes erreurs, ce n'était pas beaucoup plus valorisant, mais je ne pouvais pas faire mieux, après tout, j'allais pas me dire que j'étais un type bien alors que j'avais déclencher l'apocalypse, c'était impossible.

    « Dans ce cas là, j'arrête de le dire, mais j'en pense pas moins et je peux pas faire mieux que ça, au moins comme ça, je t'embêterais plus avec mon imposante culpabilité »

    J'ajoutais à cette phrase un nouveau sourire, sans doute plus sincère que le précédant, c'est vrai qu'il était peut être temps que j'arrête de la faire chier avec mes problèmes la pauvre, on venait juste de se retrouver et je me mettais à lui raconter ma vie et mes problèmes. Je lui rendis le sourire qu'elle me fit quand je lui avais dit que je ne la laisserais pas mourir, c'était vrai en plus, s'il y en avait un qui devait mourir, ce serait moi pour la simple et bonne raison que j'avais commencé tout ça et que c'était moi qui devait tout arrêter, enfin bon, j'avais donc récupéré le numéro de Grace, il allait falloir que je lui redonne le mien, mais là, ça allait quand même être un peu difficile était donné que j'avais la fameuse sorcière dans les bras, bonne nouvelle on était arrivé, Grace me demanda si je pouvais encore l'aider à monter cette fille jusqu'à son appartement. Un sourire aux lèvre je lui répondit :

    « Bien sûr, j'suis pas un homme à tout faire pour rien ! »

    Bah voilà, si un jour je devais me reconvertir et changer de métier, je savais ce qu'il me restait à faire ! Je suis sûr que je gagnerais bien ma vie comme ça ! Enfin bon, tant qu'à faire pour le moment, je préfère rester chasseurs … Quoi que … le quoi que vient de l'auteur du Rp, qui veut bien un Dean comme homme à tout faire xD.

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Lun 15 Mar - 8:18




    La rencontre entre Dean et Grace n’avait pas été des plus simples et cela comme tout le reste des événements qui étaient arrivés dans la vie de la belle chasseuse. Ils s’étaient évidemment rencontrés d’une manière très peu commune, même si elle l’était pour deux chasseurs comme eux. Ils s’étaient rencontré lors d’une chasse, Grace et son père étaient sur une affaire d’un rougarou, une créature à la limite du loup-garou et d’un wendigo, imaginez le truc. Oh oui, vous ne faites pas partie de notre monde, vous ne pouvez pas vous imaginer. La seule façon de tuer un rougarou était de le brûler : facile vous me direz mais pas tellement, après tout, parce que cette créature était du genre à être presque invisible, à l’instar du wendigo. Son père n’avait pourtant pas fait appel à John Winchester et son fils, il était bien trop fier. Par contre, il ne refusa pas son aide, ils ne seraient pas trop pour s’occuper de cette chose horrible qui mangeait la chaire humaine. Voilà comment le fils de John et la fille de George s’étaient rencontrés : par l’intermédiaire de leur père respectif et celui de cette créature à chasser. Peu courant comme rencontre mais c’était le lot de pas mal de chasseurs : si vous rencontriez un couple de chasseurs, il y avait beaucoup de chances qui se soient rencontrés lors d’une chasse. Et si ça n’était pas le cas, c’était souvent parce qu’avant de chasser, ils étaient en couple et qu’ils avaient vécu une tragédie à cause d’un démon…. Mais la fin de leur histoire n’avait pas non plus été des plus normales puisque la jeune femme était partie, sans même lui dire au revoir, sans un regard…. Ayant perdu son père lors d’une attaque de ce démon, elle avait fuit après que John ait fini par l’achever. Grace, elle, avait préféré quitter la ville au plus vite et aussi Dean, qui lui rappelait un peu trop cette mésaventure….

    Aujourd’hui qu’ils se retrouvaient, Dean ne lui rappelait plus vraiment de mauvais souvenirs. Avec les années, la belle avait appris à faire son deuil même si cela n’avait pas été des plus simples : elle était passée par l’abus d’alcool et de drogue jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte d’une adorable petite fille. C’était ça la raison de son arrivée dans cette ville d’Ellington…. La vie de chasseur n’était jamais simple, je vous l’avais bien dit…. Et allier vie de chasseuse et vie de famille, Grace avait essayé de le faire lorsqu’elle avait mis au monde son enfant. Bon, au départ, elle pensait pouvoir y arriver mais peu à peu, elle savait qu’elle allait devoir faire un choix : continuer à chasser ou s’occuper d’une petite puce. Son choix ne fut pas facile mais elle choisit la chasse. Comment allez-vous me dire une femme peut-elle abandonner son enfant pour vivre une vie comme ça ? Tout simplement parce que Grace voulait rendre ce monde plus sûr pour sa petite Jude, elle voulait qu’elle puisse sortir de chez elle sans avoir peur de tomber sur un monstre à chaque coin de rue…. Alors, elle l’avait laissée à son père, Jackson, qu’elle n’avait vu qu’une seule fois, le jour où ils avaient conçu la petite princesse et qu’elle allait revoir douloureusement. Doublement douloureux puisqu’elle abandonnait la prunelle de ses yeux mais en plus, elle revoyait l’homme qu’elle n’avait jamais su oublier pendant toutes ces années….

    Alors oui, consacrer sa vie à la chasse était devenu pour Grace un sacrifice et non, elle ne se croyait pas une héroïne pour autant. Juste, elle ne trouvait pas juste que les gens qui avaient une vie normale ne les considéraient pas avec plus de respect lorsque des chasseurs leur sauvaient la vie. D’ailleurs, la jeune femme qu’ils avaient en bras depuis le début de leurs retrouvailles – si elle n’avait pas été une sorcière – ne les aurait pas remerciés de lui avoir sauvé la peau. C’était comme ça, les gens préféraient faire l’autruche plutôt que d’affronter la vraie réalité, celle que l’on trouvait dans leurs pires cauchemars. Ils préféraient donc les traiter de fous, de malades mentaux à enfermer dans un asile. C’est à cause de cela que les chasseurs étaient obligés de se cacher, comme s’ils étaient des parias, des marginaux mais en vérité, ils sauvaient les gens et s’ils n’étaient pas là, le monde serait un plus gros bordel que ce qu’il n’était déjà. Mais, les gens avaient souvent plus l’envie de les oublier que d’avouer qu’ils existaient parce que si les chasseurs existaient, les démons aussi. Il faut avouer que tous ne sont pas à mettre dans le même panier, certains n’étaient pas du tout comme ça, certaines personnes arrivaient à faire face et étaient même reconnaissants. Grace le reconnaissait volontiers, ces moments étaient gratifiants, ça réchauffait les cœurs si on pouvait dire…. Quoiqu’il était difficile de guérir les blessures de la belles blonde : la mort de son père, la drogue, l’abandon de sa fille, la vie solitaire, son mois à l’hôpital toute seule ; tout ça l’avait totalement détruite et cela même si elle ne voulait pas le montrer….

    « Ca je sais ! On ne se connaît pas extrêmement tous les deux mais je sais que tu n’es pas le genre à abandonner ! »

    Elle lui souriait, espérant que ce qu’elle lui disait lui remonterait le moral ou du moins, lui rendrait un peu le sourire. Le Dean qu’elle avait connu il y a sept ans n’était plus vraiment là, les épreuves qu’il avait vécu semblait vraiment l’avoir rendu plus sérieux, il ne prenait plus la vie comme une rigolade. Après tout, il faut dire qu’avoir déclenché l’apocalypse n’avait pas dû arranger les affaires…. Après cela, elle fut franche avec lui : elle savait qu’il n’était pas un enfoiré et ça c’était sûr et certain même s’ils ne s’étaient plus parlé depuis des années, il semblait si préoccuper par ce qu’il avait déclenché qu’il ne pouvait être un enfoiré. De plus, il voulait arranger les choses, un enfoiré serait parti en courant, il n’aurait pas affronté ce qu’il venait de faire….

    « Moi, ça me va ! C’est déjà bien, une belle progression ! »

    Lui répondit-elle avec un large sourire, elle voulait vraiment détendre l’atmosphère, faire ressortir l’espace d’une seconde l’ancien Dean Winchester : blagueur et téméraire.

    « Chacun son histoire et j’avoue que je comprends que tu aies besoin de libérer tout ça ! C’est pas facile de garder une telle culpabilité sur le cœur ! »

    Elle lui rendit son sourire, un sourire qui semblait plus sincère que tous ceux qu’il avait eu depuis leur conversation sérieuse. Mine de rien, ils avaient déjà fait le chemin qui menait chez la belle blonde, alors qu’elle lui donnait son numéro de téléphone au cas où il aurait besoin d’aide dans la lutte contre Lucifer, elle vit qu’elle était déjà dans la rue de son appartement. La chasseuse demanda un ultime service à Dean, celui de l’aider à monter la fille jusqu’à l’appartement parce qu’il n’y avait plus d’ascenseur…. Il accepta volontiers.

    « Merci ! Suis-moi, je te montre le chemin ! »

    La belle prit les devants et monta les escaliers jusqu’à chez elle. Elle était au troisième étage et elle espérait que Dean n’était pas trop crevé, elle s’en voudrait. Ils venaient à peine de se retrouver et elle lui demandait déjà un truc crevant à faire, elle abusait.

    « Ca va ? Je t’ai pas trop fatigué ? Merci en tout cas ! »

    Prenant la sorcière dans ses bras, elle se retourna pour ouvrir sa porte. Lorsque celle-ci fut ouverte, elle entra à l’intérieur et se dépêcha à mettre la femme sur le canapé avant de courir vers la porte.

    « Tu veux rien boire avant de repartir ? »
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 3 Avr - 8:02

    La chasse, c'était rarement par envie qu'on entrait la dedans, ce n'est pas la vocation qu'on écrirait chaque année sur les papiers à la con que nous faisait remplir les professeurs, vous savez ceux avec « emplois des parents, téléphone, adresse, métier envisagé », ce serait con d'écrire « moi, je veux chasser les démons plus tard ! » avec un truc pareil ça se soldera forcément par un « toi, tu vas finir à l'hôpital psychiatrique plus tard ! », de toute façon, ce n'était pas un souhait, même si pour ma part j'ai jamais pensé que je pourrais faire autre chose de ma vie, mais ça c'était du à l'éducation, j'avais grandit avec un père chasseur, qui ne vivait que pour venger la mort de la femme qu'il avait aimé, il m'avait appris à chasser quand d'autres pères apprenaient à leur fils que deux fois deux font quatre alors forcément, je n'avais connu que ça de ma vie, je ne pouvais pas voir autre chose que la chasse, peut être que c'était juste parce que j'étais un peu trop bête pour réussir à penser par moi même parce que contrairement à moi Sam avait toujours su qu'il y aurait pu y avoir autre chose dans nos vies que cette chasse qui nous a détruit au fil des années. Il avait tenter de vivre autre chose et il aurait sans doute réussi s'il n'avait pas été un Winchester, un pantin d'un destin stupide et incontrôlable. De toute évidence, quelqu'un avait décidé à notre place que notre vie ne serait composée que de la chasse et que cette chasse nous pousserait à commettre le pire sans en avoir vraiment conscience. Les autres chasseurs ont peut être plus de chance que nous, il n'empêchent que chasser n'est pas juste un choix que l'ont fait alors qu'on a une jolie petite vie parfaite, une famille aimante un métier stable et la possibilité de trouver l'âme sœur et d'avoir des enfants ! Ceux là ils se contentent de vivre dans un monde qu'ils trouvent déjà horrible, meurtres, guerre, famine … Mais ils n'imaginent pas qu'ils n'en on pas vu le pire, et quand le pire arrive, on est là pour les sauver et on se fait accueillir comme des malades mentaux, et pourtant, malgré leur mépris, on risque notre vie pour sauver la leur, et tout ce qu'ils veulent c'est nous voir partir le plus vite possible pour recommencer leur vie, qu'ils trouveront sans doute encore moins belle. C'était ça être chasseur et c'était loin d'être facile tout les jours …

    Il y avait pourtant des moments où les choses nous semblaient un peu plus belles, ma rencontre avec Grace faisait partie de ses choses, déjà à l'époque, je ne voyais pas la chasse de la même façon qu'aujourd'hui, je n'avais pas l'impression que c'était un fardeau à porter sans doute parce que j'étais à des années lumières de penser que ça se finirait comme ça, à ce moment, je n'imaginais même pas que j'irais un jour chercher Sam pour qu'il m'aide à retrouver notre père alors forcément, ça n'avait pas l'air si horrible que ça, mais rencontrer une jolie fille au milieu des ténèbres, c'était toujours agréable et à l'époque, il y avait Grace, son père était un chasseur et le mien était venu l'aider, et comme souvent, j'étais venu avec lui, c'est comme ça que j'avais rencontré Grace, la chasse était devenue longue et on s'était rapprochés, peut être que je l'avais aimée, après tout, si aujourd'hui j'avais du mal avec ce sentiment qu'est l'amour, à l'époque c'était encore pire ! Il n'empêchent que j'avais appréciait passer du temps avec elle et que j'aurais sans doute pu rester un peu après la chasse si elle m'en avait donné l'occasion, mais son père était mort durant cette chasse alors elle était partie, sans un mot, sans rien, elle s'était juste enfuie, je pouvais la comprendre après tout, perdre son père c'est quelque chose qui blesse. Le mien était mort quelques années après ça, il avait donné sa vie pour sauver la mienne et peut être que si je n'avais eu personne sur qui me venger, j'aurais fuit de la même façon qu'elle l'avait fait. On se ressemblait au final elle et moi, nous avions un parcours similaire, elle aussi elle avait appris la chasse avec son père, elle aussi elle l'avait perdu et elle aussi elle avait continué ce métier de merde, on avait fait nos erreurs, peut être que les siennes n'entrainaient pas la fin du monde mais à ses yeux à elle, elles étaient aussi grave que les miennes à mes propres yeux, c'était ainsi, on avait échoué dans pas mal de choses tous les deux, on s'était toujours ressemblés c'était peut être pour ça que je n'avais aucune difficulté à lui parler de choses que j'avais mis du temps à révéler à mon propre frère et que je n'avais même pas encore dit à Jaelyn.

    Pour en revenir à nos moutons, c'est vrai qu'il y a certaines choses pour lesquelles le n'étais pas du tout du genre à abandonner, mais d'autres pour lesquelles ce n'étaient pas le cas, après tout, dans un sens, j'avais abandonné le jour où j'ai fait ce pacte pour sauver la vie de Sam, je n'ai pas voulu continuer à vivre dans son monde si c'était pour être seul, c'était de la lâcheté, parce qu'en faisant ça, je condamnais Sam à vivre ce que moi je ne voulais pas vivre. Et puis, j'avais abandonné en enfer aussi, sous le poids de la torture, j'avais baissé les bras, j'avais accepté de torturer des âmes pour moi même échapper à la torture. Mais aujourd'hui, peut être pour rattraper cette erreur, je voulais me battre, je ne voulais pas abandonner, qu'importe comment cette histoire finirait, je devais me battre jusqu'au bout. Je répondis à sa remarque et son sourire par un autre sourire, un sourire qui ne s'effaça pas avec la suite de la conversation.

    « Ouais, c'est toujours mieux que rien ! »

    C'est clair que c'était déjà pas mal, j'aurais pu continuer de m'auto-insulter pendant un bon moment, après tout, je le méritais bien, j'avais fait le con tellement de fois dans ma vie que c'était vraiment légitime mais pour le bien de Grace, il était quand même plus sage que je me taise, quitte à être con, autant n'être que con et non pas super chiant ! Et puis ça ne me ressemblait pas vraiment d'être comme ça, je devais sans doute passer pour un mec limite dépressif là, pourtant, j'en été pas encore arrivé à ce point là, encore heureux d'ailleurs ! A la réplique suivante de Grace je laissais échapper un petit soupire avant de lui répondre :

    « Ouais, jte le fais pas dire ... »

    C'est clair que ça m'avait fait du bien de parler de tout ça avec elle, ou peut être juste de parler avec elle au final. Ça m'avait fait plaisir de la revoir après tout ce temps, c'était sûr qu'aujourd'hui c'était impossible d'envisager que les choses redeviennent comme elles l'avaient été sept ans auparavant, mais j'espérais quand même qu'après ces retrouvailles on puisse se revoir et qu'on reste de simples amis sans que cette fois ci elle s'enfuie sans rien dire … Notre discussion avait été suffisamment longue pour que l'on arrive sans vraiment s'en rendre compte, devant l'appartement de Grace, j'avais accepter de l'aider encore à monter la jeune fille jusqu'à son appartement et elle me répondit de la suivre, je lui répondit après un nouveau sourire.

    « Okay chef ! »

    Sur ces mots je suivis la jeune fille dans les escaliers, jusqu'au troisième étage, décidément, ils devraient envisager de mettre des ascenseurs parce que ça fait haut trois étages quand on porte une fille complétement sonnée dans nos bras, bon faut dire aussi qu'on doit pas être nombreux à monter les étages avec une fille dans cet état dans nos bras mais bon … Arrivés devant la porte, Grace le demanda si ça allait, je lui souris une nouvelle fois.

    « Y a pas de quoi, et puis t'inquiètes pas j'ai connu pire ! »

    Elle repris quand même la fille en question avant d'ouvrir la porte et d'aller la poser sur le canapé, dit comme ça, on dirait presque on parle d'une banalité genre un objet, mais non il s'agit bien d'un être humain ! Bref, Grace revint vers moi me proposant quelque chose à boire, proposition que je ne pouvais qu'accepter, après tout, puisque c'est demandé si gentiment !

    « Ouais, j'veux bien, merci. »

    Une petite bière comme remontant, j'étais sûr que ça me redonnera toute les forces que j'ai pu perdre à trimbaler l'autre nana jusqu'ici ! Je pense aussi qu'il était inutile de préciser à Grace que j'aimerais bien une petite bière, sept ans, ce n'est pas un temps assez long pour oublier que Dean Winchester et la bière, c'est tout une histoire d'amour !

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Invité


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Mar 27 Avr - 22:31




    Les deux ex amants étaient enfin arrivés à la porte de l’appartement de la belle blonde, Dean devait se sentir soulagé, après avoir porté cette jeune femme sonnée pendant tout le trajet…. Et il devait maintenant monter toutes ces marches mais bon, Grace ne s’en faisait pas vraiment, Dean était un costaud, un homme qui n’avait pas peur du défi. Enfin, c’était comme ça qu’il était lorsqu’ils s’étaient connus, il y a sept ans et qu’ils étaient sortis ensemble. Une très courte histoire qui s’était finie de manière peu banale : la belle l’ayant quitté sans lui dire au revoir. Une sombre histoire encore comme toutes celles de sa vie : son père mort, elle ne voulait plus d’attaches, plus de personnes qui lui rappellent la faute qu’elle avait commise en se disputant avec son père. Autant dire que longtemps, elle avait rejeté la faute sur Dean, se disant que s’il n’était pas entrée dans sa vie, elle ne se serait pas disputée avec son père, qu’elle aurait été là pour le sauver lorsque le démon avait tué son père…. C’était aussi pour cela qu’elle l’avait quitté sans lui dire, elle ne voulait pas voir le responsable de tout cela. Enfin, c’est ce qu’elle croyait à l’époque et en tombant dans l’alcool, ce sentiment germa de plus en plus. Jusqu’à ce qu’elle comprenne que Dean n’y était pour rien, que Grace, elle seule était responsable de tout ce qui lui arrivait. Après tout, c’était son choix à elle de quitter son père en colère, de choisir son camp, celui de son petit ami de l’époque à la place de son père, la chair de sa chair…. Alors oui, après avoir réussi à se sortir de l’alcool, elle avait fini par comprendre que Dean n’avait rien à voir là-dedans. Gracy avait alors eu l’idée de lui téléphoner mais après autant de temps, elle ne savait pas s’il allait se souvenir d’elle ou s’il n’allait pas l’envoyer bouler, son ego en ayant pris un coup. Alors, elle s’était dégonflée et elle n’avait jamais rappelé Dean, un de ses premiers vrais amours.

    Alors, c’est vrai qu’elle ne le connaissait plus, parce qu’en tant que chasseur, sept ans vous changeait un homme de manière radicale. Et Grace en avait la preuve avec Dean : tout ce qui lui était arrivé, c’est normal qu’il soit moins insouciant que ce qu’il était à l’époque où ils s’étaient connus. Et Grace elle-même avait changé du tout au tout, elle avait tout d’un coup pris de l’assurance, pris de la distance et pris de la maturité depuis l’époque où elle avait rencontré Dean. Elle était devenue maman et avait même décidé de peut-être arrêter la chasse en arrivant à Ellington. Pourtant, après ce que Dean venait de lui apprendre, elle ne pouvait pas encore quitter le « métier » maintenant, il était hors de question qu’elle ne fasse rien alors que l’apocalypse était en train d’arriver…. Elle s’en voudrait et puis, quel est l’intérêt de vouloir une vie normale si c’était pour qu’elle tombe en miette deux trois mois après ou même mois parce que l’apocalypse était arrivée ? Ca n’avait aucun intérêt…. Mais, ce que Grace aurait dû faire : éloigner sa famille ou plutôt ceux qu’elle considérait comme sa famille – à savoir Jude et Jackson – de la petite ville d’Ellington où tout allait se jouer. Là encore, il n’y avait aucun intérêt : l’apocalypse, si elle se jouait en ce moment dans ce coin paumé des Etats-Unis allait se répandre partout. Alors la chasseuse préférait de loin rester à leurs côtés pour pouvoir les protéger….

    Lorsqu’ils avaient atteint l’appartement de Grace, cette dernière avait débarrassé Dean de la fille totalement dans les vapes qu’elle déposa sur son lit. Il avait encore accepté de monter la jeune femme jusqu’au troisième, l’ascenseur étant en panne, Gracy n’était pas sûre d’y arriver seule. Elle lui demanda si elle ne l’avait pas trop épuisé et elle le remercia bien sûr. Il faut dire que sans lui, la belle n’aurait pas su comment la ramener jusqu’à chez elle, elle serait certainement restée dans la ruelle à essayer de réveiller la fille…. Il lui répondit qu’il avait connu pire et elle se mit à rire, elle n’en doutait pas une seule seconde. Grace lui proposa un dernier verre, après tout, elle lui devait bien ça et il accepta sans bronché et même avec plaisir….


    « Et bien rentre alors ! Tu peux t’asseoir sur le sofa, c’est le seul endroit où il n’y a pas de bordel ! »

    La belle chasseuse était du genre bordélique et en entrant dans l’appartement cela ne faisait aucun doute : son appartement était un vrai capharnaüm et il y avait peu de place pour s’asseoir, rien qu’un petit bout sur le sofa. Grace s’était rapprochée de celui-ci pour retirer ses vêtements et ses armes qui traînaient encore sur le sofa et invita Dean à s’y asseoir d’un geste de la main. Puis, elle se dirigea vers la cuisine et sortit deux bouteilles de bière. Grace savait qu’il adorait ça déjà il y a sept ans et elle était certaine qu’il devait encore aimer sa petite bouteille de bière. Elle se ramena vers lui et lui tendit la bouteille :

    « Je suppose que tu aimes toujours autant la bière ? »

    Puis, elle prit place en face de lui et prit ses aises, elle s’affala sur le sofa, retira ses chaussures et les posa sur la table basse du salon…. Prenant une gorgée, elle prit la parole :

    « J’suis désolée pour le bordel mais je m’attendais pas à ce que j’amène un homme chez moi cette nuit ! »

    Elle se mit à rire. Même si c’était le cas, la belle n’était pas du genre à ranger puisque lorsqu’ils rentraient, ils n’avaient pas le temps de s’ennuyer et de regarder la pièce dans laquelle ils étaient. Mais tout cela était derrière la belle, elle voulait réussir son histoire avec Jackson, l’homme qu’elle n’avait jamais pu oublier. Non seulement parce qu’il lui avait donnée une adorable petite fille mais aussi parce qu’il l’avait marquée. Tout comme Dean l’avait marquée lorsqu’ils étaient plus jeunes….
Revenir en haut Aller en bas

Dean Winchester


SFTD ADMIN ◈ queen of everything, kiss my feet


✐ *´¨`*:.•.¸¸.•´¯`•. ME, MYSELF & I.

✾ MON PSEUDO : Sweet Poison
✾ MA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles
✾ MES CRÉDITS : Dodixe
✾ MON MOI² : Pepper J. Sparrow & Jillian N. Beckenridge.
✾ MA DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2009
✾ MES MESSAGES : 2894

.MY CHARACTER .•´¯`•.¸¸.•..:*´¨`*

✾ SON ÂGE : 32 ans
✾ STATUT SOCIAL : célibataire
✾ SON EMPLOI : chasseur


••• WHAT I AM
:


MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Sam 19 Juin - 7:12

    Pour que ce soit plus logique, j'ai répondu dans l'appart' de Grace : ici

_________________
UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
http://sympathyforthedevil.forumactif.com

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Des retrouvailles étranges [Pv Dean]   Aujourd'hui à 5:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Des retrouvailles étranges [Pv Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (Spoiler) Photos des retrouvailles Sam et Dean Lazarus Rising
» Dean Koontz - Étranges détours
» Les aventures étranges de l'agent IXE-13
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» [Koontz, Dean] L'étrange Odd Thomas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYMPATHY FOR THE DEVIL ◈ BEDTIMES STORIES :: SAY GOODBYE TO THE WORLD :: archives :: RPG :: SFTD 1 - Les archives :: Ellington ; Missouri :: Les rues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit